AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Où sont les scénarios indépendants?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
avatar

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 27
Localisation : Amiens

MessageSujet: Où sont les scénarios indépendants?   Mar 28 Avr 2009 - 16:47

Je veux juste attirer votre attention sur une liste de films proches de leur sortie, ou du moins annoncés comme sur les rails.

Terminator IV. Star Trek XI. Twilight II. Predators (III) . Harry Potter VI. AvP III. Hellraiser IX!! Les adaptations de Marvel...

On a beaucoup parlé des projets de remake, (qui ne seront jamais plus que des projets pour beaucoup) mais l'autre catégorie sur représentée dans les films SF, Fantastique ou Fantasy que vous pourrez bientôt découvrir en salle, ce sont les grosses enseignes à multiples opus, adaptés de sagas de romans une fois sur deux. Attention, je ne dis pas que ces films seront mauvais, (j'ai d'ailleurs davantage confiance en des films comme Terminator IV et Star Trek XI qu'en d'autres plus uniques comme Prédictions) mais l'on peut tout de même noter l'absence quasi totale de scénarios originaux et indépendants parmi toutes ces sorties. Le temps est plutôt aux numéros X de grosse franchises déjà souvent elles-mêmes adaptées de quelque part.

Il y a maintenant plusieurs années que nous avons invariablement rendez-vous, tous les un ou deux ans environ, avec un Harry Potter et, en général, quelque chose qui surfe sur la vague : Narnia, à la croisée des mondes, Eragon, Twilight... en parallèle, on entend dire qu'en cas de succès, Terminator IV pourrait être l'ouverture d'une seconde trilogie, etc...

Que pensez-vous de cette période où, outre les tsunamis d'annonces de remakes, X suites de grosses crémeries ultra rentables occupent indéfiniment le box office?
Ne regrettez-vous pas de ne pas pouvoir aller au cinéma regarder un Starship Troopers, un Solaris, un Stargate, un Abyss... un film de SF au scénario indépendant, ne vous obligeant pas à vous demander ce qui s'est passé dans les opus précédents, quelles sont les différences d'avec les films originaux ou les romans adaptés, etc?
Certes il y a au moins une adaptation de roman dans ce que je viens de citer, mais pas de gros best-seller ultra médiatisé.

Rendons toutefois à César ce qui est à César, le "Avatar" de Cameron pourrait bien me faire mentir, surtout que l'on parle bien d'un gros film et pas d'un long-métrage réussi mais relativement secondaire, comme Pitch Black.


Dernière édition par Mat Vador le Lun 14 Sep 2009 - 19:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
avatar

Nombre de messages : 2473
Masculin Age : 26
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Où sont les scénarios indépendants?   Ven 8 Mai 2009 - 23:48

Citation :
Ne regrettez-vous pas de ne pas pouvoir aller au cinéma regarder un Starship Troopers, un Solaris, un Stargate, un Abyss... un film de SF au scénario indépendant, ne vous obligeant pas à vous demander ce qui s'est passé dans les opus précédents, quelles sont les différences d'avec les films originaux ou les romans adaptés, etc?

Franchement, je pense que rien qu'en adaptant des romans, il y a un potentiel énorme parce que le matériel de base est parfois assez peu connu. Blade Runner est par exemple un monument du cinéma, qui n'a eu aucun mal à se détacher du roman de Philip K. Dick. Donc à condition que le réalisateur soit bon, une adaptation de roman peut être donner d'excellentes choses si le réalisateur parvient à faire quelque chose d'original sur le plan cinématographique, sans trahir les idées du roman.

Après, c'est clair que les bons films de SF en ce moment, ça manque. Il y a peut-être eu Sleep Dealer à la fin de l'année dernière, mais l'ennui c'est que le film a été très peu distribué en France.

Un des gros problèmes est que les sociétés de production fonctionnent par franchises, et d'abord entendent rentabiliser les droits quand il s'agit de l'adaptation de quelque chose, et ensuite surfer sur le succès de quelque chose de connu qui sera forcément populaire et attirera les fans. C'est un calcul pas stupide dans d'autres secteurs, mais au cinéma où la qualité des films a tendance à baisser au même rythme que la montée du chiffre derrière, c'est pas franchement intelligent comme stratégie. Et pour la créativité, c'est meurtrier.

En parlant de scénario original, j'ai par contre entendu parler d'une grosse production française de film post-apocalyptique, dont je ne me souviens plus des détails. J'en ai eu vent par un ami qui a été voir le tournage sur la place du Capitole à Toulouse (où ils ont fait exploser un bus à 3h du mat ^^). Dans l'histoire suite à je-ne-sais-plus-quoi à Paris, Toulouse devient temporairement la Capitale provisoire. J'espère voir ce truc sortir, en tout cas.

_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
avatar

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 27
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: Où sont les scénarios indépendants?   Sam 9 Mai 2009 - 1:07

Citation :
Franchement, je pense que rien qu'en adaptant des romans, il y a un potentiel énorme parce que le matériel de base est parfois assez peu connu. Blade Runner est par exemple un monument du cinéma, qui n'a eu aucun mal à se détacher du roman de Philip K. Dick. Donc à condition que le réalisateur soit bon, une adaptation de roman peut être donner d'excellentes choses si le réalisateur parvient à faire quelque chose d'original sur le plan cinématographique, sans trahir les idées du roman.
Oui c'est vrai que des adaptations de romans méconnus donnent souvent du bon, et que les bulldozers du box-office sont plutôt issus de grosses sagas best-seller. (du moins quand il y a eu adaptation)

Citation :
C'est un calcul pas stupide dans d'autres secteurs, mais au cinéma où la qualité des films a tendance à baisser au même rythme que la montée du chiffre derrière, c'est pas franchement intelligent comme stratégie.
Ben quand même, j'ai l'impression qu'ils se font de belles rentrées avec ce système... alors pas franchement intelligent pour la qualité, mais pour la thune? Bon après, je ne dis pas que les Harry Potter, les prochaines adaptations Marvel où les futurs Terminator sont nuls, juste que ça me gonfle de toujours avoir à l'écran les grosses sagas commerciales qui écrasent tout, et pas moyen de s'aérer les idées avec un titre SF one shot indépendant et original.

Citation :
En parlant de scénario original, j'ai par contre entendu parler d'une grosse production française de film post-apocalyptique, dont je ne me souviens plus des détails. J'en ai eu vent par un ami qui a été voir le tournage sur la place du Capitole à Toulouse (où ils ont fait exploser un bus à 3h du mat ^^). Dans l'histoire suite à je-ne-sais-plus-quoi à Paris, Toulouse devient temporairement la Capitale provisoire. J'espère voir ce truc sortir, en tout cas.
Mhmmm... pour ma part, je n'ai eu vent d'aucune production Française un peu SF hormis Mutants... ça pourrait coller vu qu'il est question d'une vague mondiale de zombies, il me semble.

EDIT : je viens de vérifier, on ne dirait pas que des scènes de Mutants aient été tournées à Toulouse... après recherche, j'avoue que tu me poses une colle. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
avatar

Nombre de messages : 2473
Masculin Age : 26
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Où sont les scénarios indépendants?   Dim 10 Mai 2009 - 20:00

Citation :
alors pas franchement intelligent pour la qualité, mais pour la thune?
Pour la thune, effectivement, ça marche. Un temps.

Pour la qualité, c'est une autre histoire.


Citation :
je ne dis pas que les Harry Potter, les prochaines adaptations Marvel où les futurs Terminator sont nuls
Perso, j'hésite pas à dire qu'ils seront probablement nuls. mrgreen
Plus sérieusement, sans aller jusque là, le problème, c'est que ça n'a pas beaucoup de chances de donner de la bonne science-fiction. Et personnellement, c'est ça que j'attends d'un film que se veut SF. Pas de l'action/aventure super classique avec des armes bizarres, parce que d'un c'est lassant tellement les procédés sont éculés. De deux, de l'action/aventure, je préfère la jouer, ça m'évite de pester contre la connerie du personnage.

Harry Potter, j'ai bien aimé en livre (même si je n'ai pas lu le Septième. Plus envie et j'avais oublié l'intrigue du sixième donc, je m'y remettrai quand j'en aurais quelque chose à fichtre), mais à l'écran, je suis "bof" dans mon cinéma. Assurément, c'est joli, mais ça consiste juste à rendre visuellement et de manière hyper-tronquée une histoire que je connais déjà. Passé le premier film qui a ensuite alimenté mon imaginaire pendant la lecture, je n'ai pas eu de réelle envie de voir ces films que j'ai pourtant vus étant donné qu'il faut bien s'occuper en vacances quand on est avec ses parents. A 15 ans, ça passe, à 17 ans, je ne vois plus que les défauts.

Marvel, c'est un autre genre. J'ai bien aimé certains films (les X-men que j'ai trouvés plutôt biens, même si classiques, à l'exception du dernier qui m'a laissé assez dubitatif), mais devant un Spider-Man... bof.

Terminator, j'irai le voir, par curiosité, étant donné que je n'ai pas encore vu les trois premiers.


Après, une grosse saga commerciale qui écrase tout, ça ne me dérange pas. Le problème, c'est qu'elles ont tendance à être super formatées, avec des doses prescrites d'explosions, d'action, d'amour et d'humour à deux francs, qui changent assez peu d'un film à l'autre et qui laissent peu de place à la réflexion si ce n'est du style "Oh, mais que va faire John si Brenda l'abandonne ? Est-ce qu'il sera assez fort pour résister émotionnellement ? Est-ce que ça va le rendre furieux ?... et blablabla"


Sinon, c'est pas mutants. ça ne colle pas, et d'après ce qu'on m'avait dit, le truc qui a été tourné était une grosse production, ce qui n'est pas tout à fait le cas du mutants. Wait & See, je suppose.

_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
avatar

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 27
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: Où sont les scénarios indépendants?   Dim 10 Mai 2009 - 22:23

Citation :
Pour la thune, effectivement, ça marche. Un temps.

Pour la qualité, c'est une autre histoire.
On peut dés lors s'interroger (c'est une vraie question, pas un sarcasme) sur leur rapport à la qualité, autant en matière d'appréciation de cette dernière que de volonté réelle de la faire naître.

Citation :
Pas de l'action/aventure super classique avec des armes bizarres, parce que d'un c'est lassant tellement les procédés sont éculés.
Pas comme dans Star Trek XI^^

Citation :
Harry Potter, j'ai bien aimé en livre (même si je n'ai pas lu le Septième. Plus envie et j'avais oublié l'intrigue du sixième donc, je m'y remettrai quand j'en aurais quelque chose à fichtre),
Idem!

Citation :
Après, une grosse saga commerciale qui écrase tout, ça ne me dérange pas. Le problème, c'est qu'elles ont tendance à être super formatées, avec des doses prescrites d'explosions, d'action, d'amour et d'humour à deux francs, qui changent assez peu d'un film à l'autre et qui laissent peu de place à la réflexion si ce n'est du style "Oh, mais que va faire John si Brenda l'abandonne ? Est-ce qu'il sera assez fort pour résister émotionnellement ? Est-ce que ça va le rendre furieux ?... et blablabla"
Même si ces cycles étaient d'une qualité immense, je pense que je continuerais de trouver dommage l'absence de relative équité dans la représentation avec les titres plus isolés. L'épisode X du gros blockbuster machinchose tiré de la trilogie Trucbidule de romans pour enfant, c'est bien gentil mais c'est lourdingue s'il n'y a que ça. Dans le cinéma actuel, on a une "Guerre des mondes" pour combien de Harry Potter, Harry Potter like quelconque, Spider-Man, et blockbusters de lignée "classique" (Transformers, AvP, Speed Racer, Prédictions, Star Trek XI, autres Marvel...) ?
Tout ça c'est divertissant, mais le genre finit par stagner.

Citation :
Sinon, c'est pas mutants. ça ne colle pas, et d'après ce qu'on m'avait dit, le truc qui a été tourné était une grosse production, ce qui n'est pas tout à fait le cas du mutants. Wait & See, je suppose.
C'est quand même étrange que personne n'en parle, surtout pour un truc à la Besson...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
avatar

Nombre de messages : 2473
Masculin Age : 26
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Où sont les scénarios indépendants?   Lun 11 Mai 2009 - 0:29

Citation :
On peut dés lors s'interroger (c'est une vraie question, pas un sarcasme) sur leur rapport à la qualité, autant en matière d'appréciation de cette dernière que de volonté réelle de la faire naître.
Heu... Le boulot des studios, c'est de faire du fric. Donc la qualité, ils s'en balancent du moment que le film rapporte. Si elle est là et fait marcher le film, tant mieux, s'ils sentent que des dialogues alourdissent le truc ou que certains thèmes sont pas assez conservateurs, ça dégage.

(ça, c'est la règle chez les gros studios, et après, leur intervention dans le contenu du film dépend du réalisateur, de leur implication financière et de la manière dont ils ont négocié avec lui)

Citation :

C'est quand même étrange que personne n'en parle, surtout pour un truc à la Besson...
C'était peut-être mon pote qui m'avait raconté un bobard (pas trop son genre, mais on ne sait jamais). Je lui demanderai plus de détails. Mais il me semblait que quelqu'un d'autre m'en avait parlé (IRL).

Citation :
Même si ces cycles étaient d'une qualité immense, je pense que je continuerais de trouver dommage l'absence de relative équité dans la représentation avec les titres plus isolés. L'épisode X du gros blockbuster machinchose tiré de la trilogie Trucbidule de romans pour enfant, c'est bien gentil mais c'est lourdingue s'il n'y a que ça.
L'intérêt d'une série, ça peut être de perfectionner une formule qui marche, ou de profiter de quelque chose qui fonctionne bien pour prendre ensuite plus de risque en s'appuyant sur ça. Ou encore développer un univers de manière extensive.

Tant que c'est bien fait, personnellement, je ne suis pas contre. Ce n'est pas de la SF, mais la trilogie pirates des caraïbes me semblait bien dosée à cet égard (bon, ça reste du film d'aventure pop-corn, mais c'est original et particulièrement bien écrit et réalisé).

Le problème, c'est quand on réutilise à l'excès une formule qui s'épuise (Taxi... mèfle ! ) qui aurait du être cantonnée à un seul film. Mais sinon, la plupart des concepts, à part en comédie, peuvent bien fonctionner et même évoluer sur une trilogie, rarement plus, c'est tout.

Personnellement, ça ne me dégouterais pas de voir des trilogies de bonne qualité fondées sur des idées sympa. Mais c'est pas le genre de chose qui est financé en ce moment.

_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
avatar

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 27
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: Où sont les scénarios indépendants?   Mar 12 Mai 2009 - 0:21

Citation :
Heu... Le boulot des studios, c'est de faire du fric. Donc la qualité, ils s'en balancent du moment que le film rapporte. Si elle est là et fait marcher le film, tant mieux, s'ils sentent que des dialogues alourdissent le truc ou que certains thèmes sont pas assez conservateurs, ça dégage.
C''est quand même à se demander comment nos quelques films "cultes" peuvent jamais voir vu le jour.

D'ailleurs, il faudra qu'on m'explique une chose; j'ai l'impression qu'il se répète plus que souvent le cas d'un premier film adulé, suivi par des suites qui subissent un ratage financier entre autres parce que le gros de la critique y trouvent un "lissage" du contenu, une volonté croissante de niveler par le plus "tout public" possible, avec moins d'originalité, moins de personnalité, ou, par exemple, que ça fasse moins peur dans le cas des films d'épouvante. (Hellraiser, Haloween, Pumpkinhead, Vendredi 13, Les griffes de la nuit) On met des teenagers tellement cons que tout le monde est du côté du monstre ou du slasher, plein de blagues... Pourquoi ce réflexe de revirement si on a laissé le premier libre d'aller au bout de lui-même? Pourquoi ne pas lutter contre cette habitude, puisque les échecs commerciaux que l'on soupçonne d'en résulter en partie n'arrangent pas leurs affaires? Ou alors est-ce que je me fais des idées et plutôt qu'une volonté claire de procéder ainsi, il n'y a là qu'un mélange d'inattention et de désintérêt du fait du caractère "commande" de ces suites?

Citation :
C'était peut-être mon pote qui m'avait raconté un bobard (pas trop son genre, mais on ne sait jamais). Je lui demanderai plus de détails. Mais il me semblait que quelqu'un d'autre m'en avait parlé (IRL).
Peut-être le court-métrage "Paris by night of the living dead"? (youhou des zombies...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
avatar

Nombre de messages : 2473
Masculin Age : 26
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Où sont les scénarios indépendants?   Mar 12 Mai 2009 - 21:13

Pour le film tourné à Toulouse, j'ai trouvé :

http://www.ladepeche.fr/article/2008/08/20/471452-Un-film-catastrophe-tourne-place-du-Capitole.html

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=138194.html

Citation :
C''est quand même à se demander comment nos quelques films "cultes" peuvent jamais voir vu le jour.
Simple. Ils rentrent parfois dans les attentes des producteurs, Le réalisateur a suffisamment de bouteille pour qu'on ne l'emmerde pas, ou c'est produit par des studios français qui sont parait-il moins regardants (Stargate, pas mal de films de David Lynch).
Et puis, il doit y avoir des périodes où quand l'argent coule à flot, les producteurs sont prêts à prendre plus de risques. Et, une fois encore, ça dépend beaucoup des studios (des maisons de production, j'entends).
Ou encore, c'est autoproduit.

Et puis ce doit être aussi beaucoup une histoire de personnes. Un réalisateur soutenu par un autre plus connu, qui va bien présenter un projet à Jerry Bruckheimer pourra peut-être très bien s'en tirer avec un énorme budget et pas trop de contraintes sur le scénar si à la base il a beaucoup plu au producteur.

Pour ta deuxième question, je dirais deux trucs : D'abord parce que comme dans le jeu vidéo, ils cherchent probablement à élargir leur base d'acheteurs. Et rendre la chose plus grand public n'est pas fondamentalement idiot quand ça peut marcher pour cette oeuvre en particulier.
Malheureusement, avec certains genres, ça ne marche pas et ils sont effectivement bons pour la plantade.
Ensuite parce que dans le cas d'un deuxième projet, les gens qui l'écrivent et le réalisent n'ont pas forcément d'autres idées. Parfois, ils ont tout mis dans leur premier film, et la suite qui est une commande n'était pas forcément attendue. Auquel cas ils n'ont plus à implanter des idées qu'ils avaient déjà, mais aller chercher douloureusement les nouvelles, ce qui ne marche pas toujours bien.

_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tracevol
Pirate Galactique
Pirate Galactique
avatar

Nombre de messages : 461
Masculin Age : 26
Localisation : Stars End

MessageSujet: Re: Où sont les scénarios indépendants?   Mar 30 Déc 2014 - 16:46

Ne voulant pas ajouter un sujet, alors que celui-ci me semble assez similaire je me suis permis un léger... up.

Après avoir lu les différents messages du post, j'ai déniché une liste des futurs productions sur actucine concernant vraisemblablement les films à "gros budget" :

J'y ai ajouté quelques couleurs et voici le résultats :
En jaune ; remakes/adaptations/suites.
En rouge ; les films concernant les "super héros"/ L'univers Marvel / DC Comics, qui sont tous des adaptations au final.

Ce qui nous donne sur environ 118 films ; 102 adaptations/remakes/suites (dont 28 "super héros") et seulement 16 films avec des scénarios indépendants...

Taken 3/Tak3n : 28 janvier 2015
Into the Woods : 28 janvier 2015
Le Septième Fils : 4 février 2015
Cinquante Nuances de Grey : 11 février 2015

The Gunman : 18 février 2015
La Dame en Noir 2: les Anges de la Mort : février 2015
Kingsman : Services Secrets : 27 février 2015

Chappie : 4 mars 2015
Divergente 2: l’Insurrection : 18 mars 2015
Paranormal Activity 5 : mars 2015
Hitman: Agent 47 : mars 2015
Fast & Furious 7 : 8 avril 2015

Avengers 2 L’Ere d’Ultron : 29 avril 2015
Run All Night : avril 2015
Mad Max 4 : Fury Road : 13 mai 2015
Tomorrowland : 20 mai 2015
San Andreas 3D : 27 mai 2015
Insidious: Chapitre 3 : mai 2015
Jurassic World : 10 juin 2015
Ted 2 : 24 juin 2015
Entourage : juin 2015
Terminator Genisys : 1er juillet 2015
Pan : 15 juillet 2015

Monster Trucks : 22 juillet 2015
Ant-Man : 5 août 2015
Les 4 Fantastiques : 5 août 2015

Pixels : 5 août 2015
Point Break : 12 août 2015
Poltergeist : 12 août 2015
Jason Bourne 5 : 19 août 2015
The Man From U.N.C.L.E. : 19 août 2015

Everest : 18 septembre 2015
London Has Fallen : 30 septembre 2015
Sinister 2 : septembre 2015

Triple Nine : septembre 2015
Le Labyrinthe 2 : 7 octobre 2015
Le Livre de la Jungle : 7 octobre 2015
Frankenstein : 14 octobre 2015
James Bond 24 : 21 octobre 2015
Conjuring 2 : 21 octobre 2015

The Last Witch Hunter : octobre 2015
Crimson Peak : 11 novembre 2015
Hunger Games : La Révolte – partie 2 : 25 novembre 2015
The Martian : 2 décembre 2015
Vendredi 13 : 2 décembre 2015
Star Wars : Episode VII : 18 décembre 2015
Inferno : 18 décembre 2015
Mission Impossible 5 : 23 décembre 2015

The Hateful Eight : fin 2015
Equals : courant 2015 (adaptation de 1984)
Orgueil et Préjugés et Zombies : courant 2015


Films 2016, 2017, 2018, 2019, 2020 :

The Fifth Wave : 27 janvier 2016
The Revenant : 27 janvier 2016
Deadpool : 10 février 2016
Gods of Egypt : 10 février 2016
Prometheus 2 (Paradise) : 2 mars 2016
Ben-Hur : 2 mars 2016
Warcraft : 9 mars 2016
Allegiant 1ère Partie : 16 mars 2016

Batman v Superman : Dawn of Justice : 23 mars 2016
Le Chasseur : 20 avril 2016
Captain America 3 Civil War : 4 mai 2016
X-Men : Apocalypse : 18 mai 2016

Alice au Pays des Merveilles 2 : 1er juin 2016
Ninja Turtles 2 : 1er juin 2016
Uncharted Drake’s Fortune : 8 juin 2016
Insaisissables 2 : 8 juin 2016
Transformers 5 : 22 juin 2016
La Momie : 22 juin 2016
Le Monde de Dory : 29 juin 2016
Independance Day 2 : 29 juin 2016
Star Trek 3 : juin 2016
Hansel et Gretel 2 : printemps 2016
Tarzan : 1er juillet 2016
Knights Of The Roundtable : King Arthur : 20 juillet 2016
Power Rangers : 20 juillet 2016

Bastille Day : juillet 2016
Suicide Squad : 05 août 2016
Assassin’s Creed : été 2016
Resident Evil 6 Final Chapter : automne 2016
Live By Night : 7 octobre 2016
Jungle Book Origins : 21 octobre 2016

Doctor Strange : 4 novembre 2016
Skull Island : 4 novembre 2016
Les Sinistres Six : 11 novembre 2016
Les Animaux Fantastiques : novembre 2016
Les Aventures de Tintin 2 : Le Temple du Soleil : 14 décembre 2016
Avatar 2 : 14 décembre 2016
Spin-off de Star Wars : décembre 2016
Allegiant 2ème Partie : 27 mars 2017
Pacific Rim 2 : 5 avril 2017

Wolverine : 5 avril 2017
Les Gardiens de la Galaxie 2 : 5 mai 2017

Terminator 2 : 19 mai 2017
Wonder Woman : 23 juin 2017
Pirates des Caraïbes 5 : 7 juillet 2017
Les Quatre Fantastiques 2 : 12 juillet 2017
Thor 3 Ragnarok : 28 juillet 2017
Black Panther : 3 novembre 2017
Justice League : 17 novembre 2017

Star Wars 8 : décembre 2017
Avatar 3 : décembre 2017

The Flash : 23 mars 2018
Avengers 3 Infinity War Part I : 2 mai 2018
The Amazing Spider-Man 3 : mai 2018

Godzilla 2 : 8 juin 2018
Terminator 3 : 29 juin 2018

Captain Marvel : 6 juillet 2018
Aquaman : 27 juillet 2018
Les Inhumains : 2 novembre 2018

Avatar 4 : décembre 2018
Spin-off de Star Wars : décembre 2018

Shazam ! : 05 avril 2019
Avengers 4 Infinity War Part II : 1er mai 2019
Justice League 2 : 14 juin 2019

Battle Angel : 2019
Cyborg : 03 avril 2020
Green Lantern : 19 juin 2020


On peut voir que les scénarios indépendants sont de plus en plus rares. Du moins dans les grosses productions avec communications conséquentes etc. Certes, c'est une liste exhaustive, mais qui traduit une tendance assez flagrante ces dernières années. La nouveauté par rapport à 2009 (date du sujet) c'est le nombre de films ayant pour sujet les super héros, avec un accroissement significatif pour les années 2017/2018/2019 (s'ils tiennent leur agenda bien sûr).

Mat a écrit:
Ne regrettez-vous pas de ne pas pouvoir aller au cinéma regarder un Starship Troopers, un Solaris, un Stargate, un Abyss... un film de SF au scénario indépendant, ne vous obligeant pas à vous demander ce qui s'est passé dans les opus précédents, quelles sont les différences d'avec les films originaux ou les romans adaptés, etc?

La réponse est simple en ce qui me concerne, oui. Malheureusement la tendance est toute autres puisque les studios, en périodes de crises, prennent le moins de risques possibles et préfèrent assurer à coup sûr leur bénéfice au dépend de l'originalité.

Plusieurs questions me viennent à l'esprit; n'avons-nous pas déjà exploré la plus part des sujets ? Les prochains scénarios peuvent-ils encore être originaux ? puisque la plus part des œuvres quelles quelles soient tirent leurs inspirations d’œuvres antérieurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haiyken
Chat de synthèse
Chat de synthèse
avatar

Nombre de messages : 2386
Masculin Age : 28

MessageSujet: Re: Où sont les scénarios indépendants?   Mar 30 Déc 2014 - 19:25

Le problème avec ta liste, c'est que ce sont principalement des blockbusters. Et j'utilise le terme dans son sens premier : qui remporte un succès important. Sur ActuCine, la page que tu prends en source explique clairement qu'il s'agit des "films les plus attendus de 2014, 2015, 2016 et même jusqu’en 2020". Mais qu'en est-il des films qu'on attends pas ? Des belles surprises ?

A Paris tous les ans il y a par exemple le Paris International Fantastic Film Festival qui fait découvrir des films de genre tous très surprenants et dont la plupart sont des scénarios indépendants (étrange terme, je parlerais d'avantage de scénario original).

Les films qui ne sont pas adaptés de livres ou ne sont pas des suites de films existent. Ils ne sont simplement pas diffusés dans les grands cinémas et ne sont surtout pas tous américains (comme 95% de ta liste).

Je suis donc d'accord avec toi, le soucis est d'avantage un problème de consommation du cinéma plus que de production. Il existe des centaines de films, court ou long métrages, surtout de genre, dans le monde entier. Les médias n'en parlent simplement pas et ils restent pour la plupart inconnus. Rien que le site ActuCine que tu utilise ne propose qu'une fraction des sorties à venir (dont la prochaine est déjà au 5 février, Jupiter Ascending, et saute directement au 8 avril).

Mais derrière tout ça, il faut le dire clairement, le cinéma de genre n'est pas très bien accueillit en France dans les cinémas d'art et d'essais, où on préfère du drame ou du policier, des documentaires et des vieux films oubliés. Par exemple, à Marseille, où j'habite, sur 16 films à l'affiche des cinémas d'art et d'essai, aucun ne sont des films de genre, que ce soit science-fiction ou fantastique, ou même un thriller d'anticipation. Le seul qui s'en rapprocherait un peu serait White God, de Kornel Mundruczó, et c'est tout de même mince.

Même si je reste d'accord avec vous d'une certaine façon qu'on ne nous propose pas de films originaux, ils existent bel et bien. Le problème reste qu'on ne nous les propose pas et qu'il est presque impossible d'en trouver, légalement ou illégalement, au cinéma ou ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2874
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: Où sont les scénarios indépendants?   Mar 30 Déc 2014 - 20:55

Je ne peux que plussoyer Haiyken, si vous êtes lassé des suites, remakes et scénarios tous semblables il faut arrêter de ne regarder que des blockbuster...

Bien sûr comme Haiyken le soulève, les films indépendants passent bien souvent à la trappe des salles de cinéma classique. Reste certains cinés plus aventureux que d'autres et les festivals. Et si on n'a pas la chance d'habiter à Paris, il reste les DVD et internet ! Pour trouver les bonnes surprises il faut se salir un peu les doigt en farfouillant (et regardant quelques bouses au passage ^^)

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Rangil
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
avatar

Nombre de messages : 1043
Masculin Age : 27
Localisation : Sur une station spatiale, à attendre qu'elle explose, comme les quatre précédentes.

MessageSujet: Re: Où sont les scénarios indépendants?   Mar 30 Déc 2014 - 21:10

Certes, mais Tracevol souligne tout de même une tendance intéressante. Bien sûr que des pépites, il en reste, si on sait où chercher. Mais elles sont devenues confidentielles. Il y a quelques années, la mention "scénario originale" n'était pas réservée aux films indépendants. Beaucoup de blockbusters de SF des années 70 aux années 2000 sont justement des scénarios originaux. Il est tout de même intéressant de s'interroger sur ce changement de format.

D'ailleurs, je serai aussi curieux de savoir si la part d'adaptation et remake a elle aussi augmenté dans les productions indépendantes, ou si elle n'a pas bougé en 20 ans, contrairement aux productions hollywoodiennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2874
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: Où sont les scénarios indépendants?   Mar 30 Déc 2014 - 21:36

Citation :
Beaucoup de blockbusters de SF des années 70 aux années 2000 sont justement des scénarios originaux. Il est tout de même intéressant de s'interroger sur ce changement de format.

Je pense que tu t'avances un peu vite... Je ne dis pas que tu as tors, mais il faudrait lire (ou faire) une étude sérieuse à ce sujet avant de s'avancer (si tu en as une je suis preneur). Car il ne faut pas oublier que bon nombre de films, justement des classiques des années 70 et 80 sont des remakes, sans oublier les franchises tels qu'Indiana Jones, Retour vers le Futur, Alien, La Planete des Singes, Godzilla, Les Griffes de la Nuit...

Pour rappel ces films sont considérés comme des remakes : The Thing (Carpenter), La Mouche (Cronenberg), le King Kong de 1976, l'Invasion des profanateurs qui a été plusieurs fois adapté, Flash Gordon, Lost in Space (1998), un grosse partie des productions de Roger Corman, Le Blob de 1988, Attack of the 50 foot Women, L'armée des 12 Singes, 1984... Et je ne parle même pas des adaptations...

Tout ça pour dire que si (peut être) le procédé s'est amplifié dernièrement, la frilosité des studios pour tout ce qui est original ou qui sort de l'ordinaire ne date pas d'hier (il n'y a que voir ce qui est arrivé au projet Dune de Jodorowsky dans les années 70...). Ça n'a d'ailleurs rien de surprenant, l'objectif des grand studios d'Hollywood est depuis toujours de faire des films pour rapporter un maximum d'argent. Comme ils ne sont pas devins et ne peuvent prédire si un film va marcher ou non, ils se disent que si quelque chose à marcher par le passé il y a plus de chance que ça marche aujourd'hui qu'un projet obscure. C'est un raccourcit pour expliquer un raisonnement rationnel qu'on retrouve dans le milieu de la finance... Rien à voir avec la notion de création artistique et originale donc...

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Tracevol
Pirate Galactique
Pirate Galactique
avatar

Nombre de messages : 461
Masculin Age : 26
Localisation : Stars End

MessageSujet: Re: Où sont les scénarios indépendants?   Mar 30 Déc 2014 - 21:53

Haiyken a écrit:
Mais qu'en est-il des films qu'on attends pas ? Des belles surprises ?

A Paris tous les ans il y a par exemple le Paris International Fantastic Film Festival qui fait découvrir des films de genre tous très surprenants et dont la plupart sont des scénarios indépendants (étrange terme, je parlerais d'avantage de scénario original).

Je suis tout à fait d'accord avec toi, mais le problème que je voulais soulever est autres. Comme l'indique Rangil il fut un temps où quelques "blockbusters" étaient originaux. Et c'est ceux vers quoi, je l'espère, ils tendront à l'avenir. La liste d'actuciné restent le genre de films qui seront les plus vues, c'est un fait. Je ne figurerai surement pas parmi les spectateurs, à part pour un ou deux films, mais on peut tout de même déplorer qu'on ne mette plus le prix pour l'originalité.

Pour ce qui est des petites perles à découvrir dans les festivals, on ne va pas se mentir, il faut les débusquer ! Et souvent, faute de budget, on se retrouve avec des films visuellement assez pauvre. Ça n'enlève rien au scénario, certains sont tout de même très beaux d'ailleurs, mais voilà il faut avoir la chance de tomber dessus et surtout arriver à mettre la main dessus. Surtout quand on habite loin de Paris..

Le problème n'est pas tant du point de vue de la consommation, mais plutôt de ce que l'on veut nous donner, je pense.

Enfin je me posais ces questions parce qu'aux vues des futurs sorties de films en salles, facile à découvrir, accessible géographiquement, l'originalité avait totalement, ou presque, disparu silent

Edit : vous avez quand même de la chance dans les grandes villes, pour certains, et un accès plus simple à certaine perle je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haiyken
Chat de synthèse
Chat de synthèse
avatar

Nombre de messages : 2386
Masculin Age : 28

MessageSujet: Re: Où sont les scénarios indépendants?   Mar 30 Déc 2014 - 22:20

Pourtant il existe régulièrement des films a gros budget aux scénarios originaux. Si ils sont éclipsés en partie par les autres, c'est parce que la quantité de film qui sort chaque année est de plus en plus importante et qu'on peine a voir d'où vient quoi.

Je pense par exemple à des films assez récents comme Interstellar, Avatar, 2012, Gravity, Inception, The Artist, Her, Zero Dark Thirty, Moonrise Kingdom, The Hurt Locker, American Hustle, Le Discours d'un roi ... ou en remontant quelques années en arrière, des films comme Eternal Sunshine of the Spotless Mind, Little Miss Sunshine, Le Labyrinthe de Pan, Juno, Babel, ...

Ce sont des films qui datent tous des 10 dernières années et que je considère donc comme récents. Et ce ne sont que des films qui sont d'ailleurs un minimum connus. Il y en a une foule qui existent et qui, sans être complètement anonymes, ont juste moins de publicité.

Si vraiment l'idée de voir des films avec des scénarios originaux est quelque chose que l'on veut, il faut je pense faire un petit travail de fond pour savoir quoi aller voir.

Rappelons cependant que Jurassic Park (1993) est un livre de Michael Crichton, que Le Parrain (1972) est un livre de Mario Puzo, que les Dents de la mer (1975) est un livre de Peter Benchley, que Blade Runner (1982) est un livre de Philip K. Dick, que Rambo (1982) est un livre de David Morell, que Scarface (1983) est un livre de Howard Hawks et que même Die Hard : Piège de Cristal (1988) est adapté d'un livre de Roderick Thorp.

A l'époque aussi, les grands succès n'étaient pas des scénarios originaux, et cela ne nous empêche pas de les considérer comme des piliers de leurs genres respectifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Où sont les scénarios indépendants?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'association des auteurs indépendants
» Les Auteurs Indépendants
» Un indépendant en Saxe !
» A la recherche d'un réparateur indépendant
» S'inscrire en tant qu'illustrateur indépendant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Discussion Globale ::. :: Genres & culture de l'imaginaire : discussions générales-
Sauter vers: