AccueilPortailChatboxRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Ennemis oubliés

Aller en bas 
AuteurMessage
Valornel
Chrysalide Astéroïdale
Chrysalide Astéroïdale
Valornel

Nombre de messages : 71
Masculin Age : 32
Localisation : Dans les meandres de l'AEther

Ennemis oubliés Empty
MessageSujet: Ennemis oubliés   Ennemis oubliés EmptyDim 19 Nov 2006 - 15:21

Salutations, je post ici une preview de ce qu'il pourrait etre une premiere fic, elle ne reprend pas de stargate que le principe de porte des etoiles mais comme vous pourrez le lire, l'histoire est assez differentes.
Enfin j'attend vos reactions et avis, afin de savoir si je continue dans la meme voie ou pas.. Voilà, bonne lecture.



Chapitre 0: Prélude.

La Terre, planète de nos origines, berceau de l’humanité. Planète aux collines verdoyantes, aux océans limpides et au coucher de soleil merveilleux… Enfin c’est ce qu’elle était, il y a longtemps, avant le grand cataclysme qui entraîna la mort de milliards de personnes et bouleversa la vie de ceux qui en survécurent.

Je fais parti de ce groupe, je m’appelle Stéphalion, je suis né sur Terre, il y a 20 ans, quelque part au milieu de l’hémisphère Nord si mes souvenirs sont bons, mais maintenant, cela n’a plus d’importance… Cet endroit n’existe plus, il fut détruit, il y a 10 ans lors du grand cataclysme.
Lors de ce jour ou les États-Unis ont dévoilé au monde l’existence d’un moyen de voyager à travers les étoiles presque instantanément.. Aussitôt, le reste du monde a voulu accéder à ce savoir mais dans leur soif de pouvoir et de contrôle absolu, les Etats-Unis refusèrent se partage.
Seul contre tous, ils s’obstinèrent dans cette voie et la seule solution qu’ils envisagèrent fut le lancement de frappes orbitales sur le reste du monde, avec l‘aide de la demi-douzaine de vaisseaux qu‘ils possédaient. De nombreuses villes furent détruites avant que les forces de l’unification mondiale se reprennent et lancent une contre attaque-massive. La puissance nucléaire mondiale fut ainsi déchaînée sur les Etats-Unis et maintenant, un cyclone permanent recouvre ce qui fut à l’époque l’Amérique du Nord.

Mais l’intensité des radiations émises ce jour provoqua une montée de la température brusque sur toute la surface du monde provoquant une fonte quasi-instantanée de chaque gramme de glace présent sur le globe. Un énorme raz de marée recouvrant les terres émergées entraînant avec lui, la mort et la destruction. Une fois les eaux retirées, la face du monde connu avait changé. La force du courant avait déchiré les continents, ramenant vers les fonds marins du sable, des cailloux et autres débris..
Cette réaction en chaîne provoqua une montée du niveau de la mer de 530 mètres par rapport au niveau originel, transformant la Terre en une vaste étendue d’archipels dont les îles les plus importants mesurent plusieurs centaines de kilomètre carré tout au plus.
Des vents violents soufflent désormais sur les rares terres et de nombreuses tempêtes se déchaînent couramment, mais elles restent habitables pour les humains.

Ainsi, après le cataclysme, les humains survivants luttèrent pour le contrôle de ces terres, se séparant en 2 Légions rivales, les Aloriens et les Gaers. Ces derniers prirent l’avantage dans la lutte aux territoires poussant les Aloriens a l’exode.
Avec l’aide des derniers vaisseaux Terriens construits, ils purent partir dans l’espace afin de chercher une nouvelle terre d’accueil. Sur celle-ci, ils pensaient fonder une nouvelle civilisation et se développer pour pouvoir reprendre leur bien.
La Terre, planète de nos origines…
Revenir en haut Aller en bas
Valornel
Chrysalide Astéroïdale
Chrysalide Astéroïdale
Valornel

Nombre de messages : 71
Masculin Age : 32
Localisation : Dans les meandres de l'AEther

Ennemis oubliés Empty
MessageSujet: Re: Ennemis oubliés   Ennemis oubliés EmptyDim 19 Nov 2006 - 15:21

Chapitre 1: Nouvelle Aube

La Terre, planète de nos origines, …
Aujourd’hui, ce n’est qu’une tache blanche et bleue apparaissant dans l’espace au milieu de mon cockpit. A chaque fois que je la vois, je ne peux m’empêcher de repenser à ce jour, si terrible ou tout changea. Enfin, ce matin, fut donner le départ de l’opération Tempête Ardente, devant aboutir à la reconquête de notre planète.
C’est bizarre la sensation que je ressens, comme une impression imperceptible de peur, comme si ce jour était mon dernier. J’ai pourtant passé de nombreuses heures à m’entraîner en simulateur et selon nos espions, les Gaers n’ont pas de vaisseaux opérationnels, on ne devrait donc pas avoir de résistance, sauf les quelques avions de chasse et tourelles anti-aériennes qu’ils doivent posséder.
Assis dans mon chasseur, je patiente en attendant le moment ou l’ordre d’attaque sera donner. La Terre grossis dans mon champ de vision au fur et a mesure que l’on s’approche.
D’un seul coup, mon cœur s’arrête de battre, le temps a mes compensateurs inertiels de se mettre en marche. Cela signifiait que la catapulte magnétique sur laquelle j’étais accroché quelques instants plus tôt venait de se détendre pour envoyer la première vague a l’extérieur du vaisseau. Puis c’est la voile rouge et enfin l’espace redevient noir lorsque mon cerveau est de nouveau oxygéné. Je vois la Terre qui se rapproche de plus en plus, sur mes flancs, j’aperçois les frégates de combats et les croiseurs qui se préparent à ouvrir le feu pour couvrir notre décente et celle des barges de débarquement qui nous suivrons.
La Terre a déjà recouvert la fenêtre du mon cockpit lorsqu’une explosion me fait tourner le regard. Un énorme trait de lumière partant de la surface vient de s’écraser sur une des frégates, saturant son bouclier et la coupant en deux. De nombreuses voix tintèrent dans mon casque, les ordres étaient de maintenir la trajectoire et de descendre pour abattre ces canons.
Mon cockpit s’embrase alors que je traverse l’atmosphère, autour de moi, de nombreux vaisseaux sont abattus par les tirs des canons air-espace disposé sur la surface.
Tandis que je sors de ce brasier, j’aperçois une immensité de terre sous mes pieds, je dois me trouver au-dessus de l’île principale. Les tirs de lasers proviennent de sous la surface, c’est pour cela que nous ne les avons pas détectés… au moins, ils n’ont pas de vaisseau.

Je commence ma descente et le bombardement minutieux de chaque point stratégique de l’île comme il m’a été indiqué dans mon programme de mission. Mon rôle est d’établir une zone de sécurité pour le débarquement et ensuite d’appuyer les forces au sol dans leur prise de contrôle.
Après plusieurs minutes de combats, je ne réfléchis même plus a ce qu’il se passe, mon instinct reprend le dessus, je ne me bat plus pour une cause, je me bat pour vivre. Je ne vois pas le temps passer, il m’a semblé passer une éternité avant qu’un cri de joie ne retentisse dans mes oreilles, l’ennemi bat en retraite, l’île est notre et par la même, nous tenons le point le plus important de la planète.
Je me laisse envahir par la joie mais mon retour sur terre est brutal lorsqu’un tir de laser vient percuter mon bouclier, cela semble venir d’une tourelle laser, celles montées habituellement sur les frégates. Un rapide coup d’œil vers la direction de provenance du tir et je comprend toute la véracité de mes pensées.
Des dizaines de hangars souterrains viennent de s’ouvrir laissant s’échapper de nombreux vaisseaux de transports avec leurs escortes. Les vaisseaux armés se dirigent vers nos troupes afin de les engager pour laisser passer les convois de réfugiés.
Un ordre siffle à mon oreille, nous devons nous diriger vers les appareils ennemis et les abattre. Nous les poursuivons jusqu’à l’altitude minimale nécessaire pour engager le saut hyper-espace. Malheureusement, nous n’avons pas détruire tous les vaisseaux, mais bon, il faut voir le bon coté des choses, la Terre est notre. Je reste un peu à survoler le monde tandis que nos forces débarquent les troupes et sécurisent le terrain avant l’arrivée des civils.
Je remarque une imposante force se dirigeant vers un complexe Gaers, il doit sûrement y avoir quelque chose d’important pour que le haut commandement s’y rende en personne.
Je pose mon vaisseau près d’une maison abandonnée et tournant mon regard vers le ciel, je le vois taché de rouge, la journée a été longue et dure, nombreux sont ceux qui ne verront pas un nouveau jour se lever.




La Terre, planète de nos origines, c’est pour elle que je me bats aujourd’hui. Ce matin, nos radars ont détecté une imposante force d’attaque, sûrement les Aloriens.
Je suis le Lieutenant Nérali, membre de la garde d’élite de notre commandement et en tant que tel, je fut assigné à la protection du complexe centrale avec mon unité.

Je pense que nos ennemis n’ont pas détecté nos lasers souterrains, sinon, ils auraient déjà ouvert le feu sur nos positions… oui, ils doivent être à portée maintenant, ils ne tirent pas, nous avons peut être une chance de les repousser, encore quelques instants et ils seront dans la ligne de tir de nos canons.
Les minutes passent et me paraissent des heures, nous avons vu sur l’écran qu’on nombre important de chasseurs s’approchait de nos positions. Ils venaient directement sur nous, je pense que c’est ici qu’ils frapperont. Les tirs de barrage commencent a pleuvoir autour de nous. La position 16 a été touché de plein fouet, nous n’avons plus aucun contact avec l’unité qui l’occupait. Je me demande combien de temps nous pourrons tenir.
Enfin, un tir de lumière vient percer le ciel et nous voyons un des vaisseaux ennemis exploser, l’espoir renaît dans nos cœurs quand les batteries se mettent a chanter leur chanson de mort. De nombreux éclats illuminent le ciel et nous entendons l’opérateur radio qui nous crie de faire feux avec nos armes anti-aériennes, le combat commence vraiment, et dès ce moment je ne me souviens que de brefs passages. Les tirs des ennemis sur nos positions, mes amis qui tombe autour de moi puis enfin la délivrance. Un tir explose près de moi, j’ai l’impression que mon âme est arrachée tandis que je suis projeté sur la paroi de notre abri.

Malheureusement je suis pas mort, et lorsque je reprends mes esprits, je me rend compte que je suis le seul dans ce cas. A travers le bruit des combats, j’entend la radio grésiller, je m’approche et ce que j’entend me tord le cœur, je tombes a terre, mes genoux ensanglantés mouillant le sol déjà imbibé du sang de mes frères.
L’ordre de retraite vient d’être sonné, tout ces morts, tout ces combats, pour rien, pour nous enfuire… Je me dirige avec les autres survivants vers les hangars pour prendre les vaisseaux de transports afin de rejoindre le site de repli, pour se préparer et de nouveau contrôler cette terre.
Je vois, derrière nous les ennemis débarqués leurs forces d’assauts et nous accélérons le pas avant d’entrer dans les complexes souterrains. Je ne saurai dire combien de temps nous avons marché avant d’atteindre les immenses salles souterraines où nous entreposons nos vaisseaux.
Je suis affilié a la frégate Sanguinarus, et après quelques instants de préparation, les portes du hangars s’ouvrent et nous décollons a travers une tempête de feu et de sang. Sur mon écran de contrôle je vois apparaître un chasseur isolé qui se dirige vers le complexe. J’ajuste la tourelle et j’ouvre le feu sur lui…, malheureusement, un tir ennemi nous a déstabilisé et je n’ai réussi qu’a toucher son bouclier. Je le vois qui fait demi-tour et qui se dirige vers nous, je me prépare a ouvrir le feu sur lui quand une explosion fait trembler le vaisseau et me projète a terre, je me relève pour m’apercevoir qu’un de nos vaisseaux vient d’être abattu et que le Sanguinarus a reçu d’importants dommages. Nous recevons l’ordre d’ouvrir le feu vers l’espace pour couvrir notre fuite.
Les mètres défilent doucement, très doucement, trop doucement…Nous avons déjà perdu 3 de nos vaisseaux quand nous arrivons au point d’extraction, l’alarme retentit et d’un coup, le bruit des combats disparaît, nos vaisseaux viennent d’ouvrir une fenêtre d’hyper-espace et s’engage a l’intérieur.
Les bruits des combats se sont tuent depuis longtemps maintenant, mais j’entend encore les cris de ceux qui ne sont plus… Ceux qui sont mort en vain.
Tant de mort, tant de destruction, tout ça pour vivre un jour de plus, pour voir de nouveau le soleil se lever.



La Terre, planète de nos origines, c’est ainsi que j’ai commencé mon discours ce matin, discours par lequel je lançais l’opération Tempête Ardente.
Comme tout les officiers supérieurs, j’ai le contrôle d’un des vaisseaux de la flotte, et en tant que Grand Amiral je contrôle le seul croiseur Super-lourd de notre flotte, le Talos.
Pour certain, le Talos est un soutien important, pour les autres une cible parfaite, je ne sais pas a quoi nous devons nous attendre, nos espions n’ont rien put révéler quand a la force que nous allons combattre, mais moi, l’Amiral Orinal, je jure de me battre jusqu’à mon dernier souffle pour reprendre aux Gaers ce qu’il nous revient de droit.
D’après nos rapports, la terre ne possède pas d’armement pouvant lutter contre notre force, ni vaisseaux, ni canon air-espace. Pour tous nos pilotes et nos soldats, cette attaque est pour récupérer notre planète mère, mais moi je sais qu’il y a plus. Nous avons entendu parler d’une technologie mystérieuse permettant de transporter la matière en deux point de l’espace quasi-instantanément. Pour beaucoup, cela ne veut rien dire, mais je pense que cette technologie serait en fait la raison du grand cataclysme. C’est bizarre, je pense qu’elle avait été détruite pendant les bombardements mais si les Gaers l’ont retrouver, nous devons leur reprendre. La prise de la planète sera dérisoire si nous parvenons a récupérer cet artefact.

Une voix me fait sortir de mes pensées, il s’agit de mon second, il m’indique que nous sommes a portée. J’ordonne le lancement de l’offensive et j’entend les canons qui se mettent a ouvrir le feu.
Nos vaisseaux avance sans problème mais d’un coup, j’entend un cri a travers la salle de contrôle, l’Auriga lance un appel de détresse, il vient de se faire couper en deux par un tir de laser longue portée, ce n’est pas possible, nos espions se sont plantés carrément. De nombreux tirs provenant de la surface atteignent nos chasseurs, je les sens qui vacillent, je saisi le micro et j’hurle a tous que le combat doit continuer. Ils obéissent et se dirige encore vers la surface.
Pendant ce temps, le Talos se met en position de contre-attaque et nous commençons le bombardement des sites de tirs ennemis. Après plusieurs slaves, leurs tirs cessent et un des officiers de pont vient me dire que les Gaers battent en retraite et s’enfoncent dans des caches souterraines.
Je me dis en moi même, qu’importe, ils peuvent se terrer dans les profondeurs du monde, nous les délogerons de notre monde, l’important est de récupérer notre objectif principale. Si nous la….
Hein, mais que se passe t’il, les scanners indiquent une forte montée d’énergie provenant du sous-sol, que se passe t-il, on dirai qu’il y a d’énorme masse sous la terre.
Soudain, les signaux reçu par les scanners deviennent clair, une flottille se prépare a décoller, j’ordonne aux commandants d’armement de mettre en batterie le canon pulsar de proue et de le pointer vers un des hangars. Lorsque ceux-ce s’ouvrent, une dizaine de cargos s’envole vers l’espace et leurs escortes ouvrent le feu sur nos troupes. J’envoie un message aux chasseurs de surface afin qu’ils interceptent les ennemis qui tentent de s’enfuir.
Le canon pulsar fait feu et un des vaisseaux fraîchement sorti des hangars explose entièrement dans une gerbe de plasma incandescent. Suite a ça, leurs canons se pointent vers nous et leurs tirs viennent s’écraser sur le bouclier du Talos.
Nous continuons les échanges de tirs mais l’effet de surprise provoquer par la sortie brutale des vaisseaux nous a empêché de les contrer facilement, et seulement trois de leurs vaisseaux ont été détruit avant qu’ils ne passent en hyper-espace.
Une fois le calme revenu, je me dirige dans ma navette de transport afin de me rendre sur la surface, à l’endroit le plus probable où pourrai se trouver l’artefact.

Nous atterrissons sans encombre, nos forces ayant nettoyé la planète à quelque dizaine de mètre du complexe principal. Je lève les yeux un instant pour voir passer un de nos chasseurs avant de me diriger vers le reste du haut commandement pour inspecter les lieux.
Comme prévu, nous ne rencontrons aucune résistance et après quelques minutes de marche, nous avons trouver ce que nous sommes venus chercher…
Nous arrivons dans une grande salle, dont les murs sont recouverts de générateurs et de câbles en tout genre. Mais le plus intéressant se trouve au centre, une passerelle d’acier avec en sont centre un objet gris et noir, composée de deux anneaux dont l’un est gravé de curieux symboles…
Il ne peut s’agir que d’une chose, c’est elle j’en suis sur, toutes nos légendes en parlent, ça ne peut être que… non pas possible elle a été détruite, enfin nous le pensions tous…
Mais dorénavant, nous connaissons la vérité et nous la possédons, elle nous permettra de nous développer, de nous étendre et de pouvoir éliminer une fois pour toute ces saletés de Gaers.
Elle est notre, nous l’avons enfin, la porte des légendes, la Porte des Étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
Valornel
Chrysalide Astéroïdale
Chrysalide Astéroïdale
Valornel

Nombre de messages : 71
Masculin Age : 32
Localisation : Dans les meandres de l'AEther

Ennemis oubliés Empty
MessageSujet: Re: Ennemis oubliés   Ennemis oubliés EmptyDim 19 Nov 2006 - 15:24

Bon voilà, desolé de prendre 3 messages mais je depassais la longueur autorisée sinon...
Bon, ici le chapitre 1, c'est 3 fois la meme histoire de 3 points de vue differents, a l'avenir, les 3 points de vue ne raconterons pas la meme histoire ( si je continue avec 3 bien sur....)
Sinon, c'est un peu long certe et un peu condenser , mais j'arrive pas avec la mise en forme...
J'espere que vous allez apprecie et j'attend vos commentaires avec impatience.
Valornel...
...Deconnection...
Revenir en haut Aller en bas
l'enfanteuse
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
l'enfanteuse

Nombre de messages : 1126
Féminin Age : 47
Localisation : sans commentaire

Ennemis oubliés Empty
MessageSujet: Re: Ennemis oubliés   Ennemis oubliés EmptyDim 19 Nov 2006 - 16:07

re-salutation!

C'est effectivement étrange comme nous avons eu la même idée. Non seulement sur l'emploie de la première personne, mais également sur le regards croisés des protagonistes. mrgreen

J'aime beaucoup ton style, les combats sont assez bien décrit ainsi que l'univers dans lequel ils vivent.
juste quelques petits trucs que je n'ai pas compris ou disons peut être quelques incohérences?

A la fin de ton prologue on a le sentiment que les Aloriens partent à la recherche d'une autre terre. J'ai sans doute mal compris car sinon, je trouve qu'ils reviennent bien vite récupèrer la Terre.

A la fin de ton texte, tu parles de légende comme si la porte avait été une légende au seins d'un peuple. Mais la découverte mondiale de la porte ne daterai que de dix ans!

Là encore, je trouve le temps très court pour que l'eau se retire et que la terre se refaçonne, pour que les Gaers se reconstruisent et fassent une armée et des défences.

Bref, à la fin de ta lecture, j'ai plus un sentiments que des générations séparent le cataclyste et l'action... un peu comme GBS.

sinon j'aime bien, ça me rappel des séries de mon enfance.
continue comme ça et pour la forme, moi ça me va très bien! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Valornel
Chrysalide Astéroïdale
Chrysalide Astéroïdale
Valornel

Nombre de messages : 71
Masculin Age : 32
Localisation : Dans les meandres de l'AEther

Ennemis oubliés Empty
MessageSujet: Re: Ennemis oubliés   Ennemis oubliés EmptyDim 19 Nov 2006 - 18:17

Bah en fait pour te repondre, le cataclysme, je n'ai aucune idee de combien de temps ca dure en realité, mais comme je voulais que mon heros soit né dessus, fallait que ca soit trop vieux...

Sinon, la porte des etoiles est une legende pour les gens lambda de la terre car je dis bien que le EU ont avouer l'existence d'un moyen de voyager, ils n'oont paas parler de la porte..
Quand a la reconstruction, elle est pas normal, mais C fait expres, meme les Aloriens n'en reviennent pas...
Car nous sommes dans l'univers de stargate il ne faut pas l'oublier, je n'ai pas decrit les vaisseaux mais C un peu fait expres...

Sinon on verra pour les Aloriens et les Gaers et leurs histoires respectives...
Enfin, pour les idees, a chaque fois que je pensais faire un truc, tu le faisais avant, C pour ca que j'ai ecris ma fic aujourd'hui, mais je t'assure que je ne t'ai pas recopier, par contre ca ma rassurer de voir que ca ressortait bien ce mode de narration.


Voilà....
Valornel..
...Deconnection...
Revenir en haut Aller en bas
l'enfanteuse
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
l'enfanteuse

Nombre de messages : 1126
Féminin Age : 47
Localisation : sans commentaire

Ennemis oubliés Empty
MessageSujet: Re: Ennemis oubliés   Ennemis oubliés EmptyDim 19 Nov 2006 - 20:13

t'inquiète pas, je ne me sens pas copié du tout. Heureux
Et même si cela avait été le cas, quelle importance. ta fic et la mienne n'ont rien à voire. Wink

Et puis on est pas là pour se bouffer le nez Twisted Evil sur qui à fait quoi mais pour partager notre amour de stargate Grace , de l'ecriture et de la lecture. Sora
pour partager une façon de voir et de ressentir l'univers stargate.
Tant que tes vaisseaux ne tombent pas amoureux Sora les uns, les autres, je ne crierai pas au plagiat! geek
Bonne continuation study
Revenir en haut Aller en bas
Valornel
Chrysalide Astéroïdale
Chrysalide Astéroïdale
Valornel

Nombre de messages : 71
Masculin Age : 32
Localisation : Dans les meandres de l'AEther

Ennemis oubliés Empty
MessageSujet: Re: Ennemis oubliés   Ennemis oubliés EmptyMar 28 Nov 2006 - 19:24

Salutations, vous pensiez avoir la suite, et bah non, pas encore...
J'ai ete en periode d'examen, donc pas trop le temps d'ecrire...
Enfin bon, j'ai eu le temps de reflechir un peu a ma fic et j'apporte des elements sur le premier chapitre....

Alors en faites, pour le cataclysme, je voyais plutot ca comme le tsunami qui a ravagé les cotes indonesiennes en decembre 2004 ( si me trompe pas....) mais en beaucoup, beaucoup plus puissant..... donc en gros, la montées des eaux est brusque, dechirant les terres, colines, montagne, villes et autres reliefs...et en se retirant, elle entraine avec elle nombre de debris qui s'additionne au fond des oceans, provoquant une montée du niveau de la mer....et on recommence une nouvelle vague, jusqu'à ce que ca se stabilise....
Un cataclysme du genre , c'est a peu pres , au maximum, pour moi, 1 ou 2 mois de raz de maree... et ensuite, il reste 9 ans et 10 mois pour se ressaisir...


Sinon, les Aloriens sont partis dans l'espace pour trouver refuge avec l'idee de revenir sur Terre pour se venger...
En 10 ans, ils ont le temps de trouver un refuge, de se reconstruire vite fais... puis de reattaquer... enfin, avec peut etre l'aide d'un contact extraterrestre.....?????? , N'oublions pas que nous sommes dans l'univers Stargate...

Voilà pour vous faire patienter...
Valornel...
..Deconnection...
Revenir en haut Aller en bas
l'enfanteuse
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
l'enfanteuse

Nombre de messages : 1126
Féminin Age : 47
Localisation : sans commentaire

Ennemis oubliés Empty
MessageSujet: Re: Ennemis oubliés   Ennemis oubliés EmptyMar 28 Nov 2006 - 22:51

Valornel a écrit:
Salutations, vous pensiez avoir la suite, et bah non, pas encore...

Et oui, tu nous as bien eu! Enfin, je parles pour moi. pale
Disons que cela a le mérite de te montrer que l'on viens aux nouvelles.
@plus alors....
Revenir en haut Aller en bas
Valornel
Chrysalide Astéroïdale
Chrysalide Astéroïdale
Valornel

Nombre de messages : 71
Masculin Age : 32
Localisation : Dans les meandres de l'AEther

Ennemis oubliés Empty
MessageSujet: Re: Ennemis oubliés   Ennemis oubliés EmptyJeu 7 Déc 2006 - 19:09

Salutations, cette fois c'est la bonne, le chapitre 2 arrive, cependant, une petite mauvaise nouvelle, je vais m'arreter là pour l'instant dans cette fiction... (mais pour l'instant seulement.)

En effet, apres, je vais ecrire une fiction sur le meme univers qui fera le lien entre la fin de SG1 et le debut de mon histoire afin de pouvoir ensuite revenir sur cette fiction et introduire des éléments tirés de l'autre. ( tout le monde suit, C bon...)
Sinon pour plus de clarté je vais faire un message par point de vue.

Voilà, bon allez cessons de parler pour rien, en avant la fiction..



Chapitre 2: Un anneau vers les étoiles.


Cela fait maintenant 12 jours que nous je suis revenu sur ma planète. Après notre victoire sur les Gaers, on m’a décoré pour acte de bravoure et affecté a une unité spéciale dont je ne connais pas le rôle pour le moment.
Mais ces dernières semaines, mon esprit a plutôt été torturé par d’innombrables questions. Comment les Gaers avaient pu construire autant de vaisseaux et s’équiper avec des armes sol-espace alors que si peu de temps était passé depuis notre départ.
Je me souviens de leur forme, il ressemblait aux premiers vaisseaux dans lesquels nous avions embarqué il y a 10 ans lors de la Grande Exode. Vaisseaux dont nous nous sommes servis pour renforcer la base d’Alderan ou nous avions trouvé refuge.
Nous les avions tous récupérer et leur construction aurait du être impossible sans les plans qui devaient se trouver dans la zone détruite lors du bombardement nucléaire qui déclencha le Cataclysme, sauf si quelque chose avait résister a cette explosion.
Mais à cause de l’incompétence de nos espions, beaucoup d’hommes sont morts, plusieurs de nos vaisseaux ont été détruit, tant de massacre….je préfère ne plus y penser.


Enfin, ce matin, le Haut commandement nous a appelé pour nous mettre au courant de la situation actuelle et de notre mission dans cette unité. Il semblerait d’après les rumeurs qui courent au sein du groupe, qu’il y ait un lien avec ce qu’ils ont trouvé dans le complexe principal.
Nous sommes a peu près une cinquantaine, divisé en 3 groupes, militaires et scientifiques mélangés. Tous venons d’horizons différentes mais tous avons été choisis parmi un cercle fermé pour rejoindre une sorte de commandos chargé d’une mission que nous ne pouvons même pas imaginer.
Il est 9h lorsque le Commandeur Orinal entre dans la salle de briefing, il nous fixe les uns après les autres avec le même sentiment dans le regard, et lorsqu’il s’arrête sur moi, un frisson me parcours comme si, il me disais que aujourd’hui était mon dernier jour. Je détourne les yeux et le fait de penser a ma mort fait revenir les cris de mes compatriotes disparus il y a peu.
Il nous parle pendant plusieurs minutes, nous montrant des images sur un écran. Je ne comprend pas tout ce qu’il raconte mais je retiens quelques mots qui se gravent dans mon esprit: « anneau » / « voyage » / « galaxie ».
Après le briefing, il nous laisse seul dans la salle et de nombreuses conversations commencent a se répandrent au sein du groupe. Il est toujours question de notre prochaine mission, nous allons explorer une nouvelle planète située a plusieurs centaines d’années lumière de la Terre. Mais nous ne mettrons pas 4 jours comme avec nos vaisseaux mais ça sera instantané. Je ne vois pas comment cela est possible…


Nous avons rendez vous à midi dans la salle du complexe principal, je passe rapidement récupérer quelques affaires avant de me préparer et de me diriger vers le complexe. Il s’agit d’un énorme dôme avec a la base un petit couloir d’accès vers les salles souterraines. Je pense qu’un bombardement intensif serai incapable de détruire le dôme tellement sa taille est gigantesque. En passant dans le couloir, j’essaie de reconnaître la matière avec lequel il a été construit, sans succès, mais je ne suis pas spécialiste non plus.
Après une longue marche, le couloir débouche dans une énorme salle sphérique avec une passerelle en son centre surmontée d’un anneau vertical gravé d’étrange symbole. Un bunker se situe a une extrémité de la passerelle et des tourelles de combats et des mitrailleuses sont situées partout autour de la salle, pointant leurs armes vers l’étrange anneau.

Le commandeur Orinal nous attend a ce qu’il semble être l’entrée du bunker. Nous nous dirigeons tous vers cet endroit et a l’intérieur, nous pouvons voir un grand nombre d’appareil dont certain me sont inconnus. Après une dernière explication sur notre mission et un bref discours d’encouragement, il fait signe a un des agents situés dans le bunker qui tape sur un étrange clavier une succession de symboles qui n’ont pour moi aucun sens.
Des lumières se mettent a briller autour de l’anneau et quand toutes sont allumés, un halo de lumière bleu se crée en son centre. Tous nos scientifiques s’agitent et se mettent a parler dans tous les sens, excités comme des gamins avant noël.
D’un geste, le Commandeur fait taire tout le monde et il nous indique de le suivre.
Nous traversons la salle en passant sur la passerelle jusqu’à atteindre l’anneau.
Il est en fait composé de 2 parties distinctes, l’une pouvant sûrement tournée a l’intérieur de l’autre.
Le commandeur nous explique que nous allons traverser le halo bleu et qu’à l’autre bout, une autre porte nous attend pour nous réceptionner, enfin, ce n’est pas tout a fait ce qu’il a dit, mais c’est ce que mes connaissances m’ont permis de comprendre.
Nous allons atterrir sur une planète inconnu avec il semblerait, une population amicale avec qui nous pourrions avoir de bonnes relations. Notre mission consistant a prendre contact.
Une certaine réticence naît au sein du groupe, nous ne savons pas a quoi nous attendre, le commandeur nous rassure et les premiers soldats commencent a traverser l’anneau.
L’un après l’autre, les gens passent et mon tour arrive, la peur m’envahit lorsque ma main traverse le halo, puis mon corps tout entier s’engouffre vers l’inconnu et je traverse l’espace en passant par ce que nos scientifiques ont désigné sous le nom de Porte des étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
Valornel
Chrysalide Astéroïdale
Chrysalide Astéroïdale
Valornel

Nombre de messages : 71
Masculin Age : 32
Localisation : Dans les meandres de l'AEther

Ennemis oubliés Empty
MessageSujet: Re: Ennemis oubliés   Ennemis oubliés EmptyJeu 7 Déc 2006 - 19:10

Chapitre 2:Part II

Depuis près de deux semaines, nous avons étudié la porte et essayé de trouver un moyen de l’allumer, et enfin, nous avons trouvé. Nos scientifiques ont épluchés les ordinateurs des Gaers a la recherche du moindre indice et nous avons trouvé comment faire marcher l’interface de commande de la porte.

La salle dans laquelle nous nous trouvons est assez gigantesque, les armes placées tout autour de la porte suggèrent que les Gaers s’attendait a nous voir arriver par là, sans aucun doute. Nous avons réussi a les réactiver, si les Gaers reviennent par là, ils seront bien reçu.
Je laisse les scientifiques dans leur élément et je me dirige vers la salle de briefing ou doit m’attendre le commandos que le Haut Commandement a réuni pour explorer une des planètes citées dans la base de données des Gaers.
La porte s’ouvre, tous les regards se tourne vers moi, un bip retentit, je regarde ma montre, il est 9H. Je commence a expliquer aux hommes leur mission et le rôle de leur équipe. La cible est une planète accueillant un peuple d’agriculteurs pacifiques. Ils devront prendre contact avec la population et essayer de nouer des liens avec eux, nous pourrions avoir besoin de nourriture, du moins tant que les cargos d’Alderan ne sont pas arrivés.

Une fois leur mission expliquée, je rejoint le bunker de commandement de la porte et replonge dans la base de donnée de Gaers. Il y est question de quelques planètes avec leur description, les peuples qui y habitent et le degrés d’intérêt de chacune de ces planètes.
La liste est assez courte, 3 mondes différents et 2 adresses plus importantes que les autres. Elles portent le nom de Site Alpha et Site Bêta. Il s’agit selon la description, de sites de secours, nous y enverrons l’équipe plus tard.
En attendant que le commandos se prépare je me rapproche de la Porte pour le voir de plus près, et le même sentiment m’envahit comme la première fois que je l’ai vu. Elle est composée de 2 anneaux concentriques dont l’un tourne au milieu de l’autre afin de faire correspondre les symboles a chacun des appareils de l’anneau extérieur afin de composer une combinaison. Celle-ci , selon nos scientifiques, serait l’équivalent d’une adresse pour aller vers une autre porte quelque part dans la galaxie.

Je reste encore quelques instants a fixer la porte du regard, me demandant quel peuple a put construire une telle technologie et je me dirige vers le bunker afin de rencontrer, une dernière fois avant leur mission, le commandos d’exploration.

Ils sont tous là, réunis dans le bunker, tous calme, captivés par la Porte et les appareils de contrôle. En rentrant dans le bunker, je ressens un frisson, la peur est présente dans la pièce et leurs silences sont signes d’une grande inquiétude sur leur avenir.
Je leur explique rapidement ce qu’il va se passer et essaie de les rassurer. Je ne sais pas ce qui les attends de l’autre coté, mais je ne dois pas leur faire savoir. Si ils sentent le doute en moi, ils ne voudront jamais traverser la porte, et pourtant il le faut, nous devons essayer, même si cela coûte la vie à quelques uns de nos hommes. Ils seront des héros, ils auront aidé le peuple des Aloriens a survivre, a prospérer et a revenir dans un état de paix que nous avons oublié depuis longtemps.

Je fais signe aux techniciens de contrôle de composer l’adresse de la planète. Ils s’exécutent et la porte s’ouvre vers l’inconnu. Les gens autour de moi commencent a s’agiter et d’un geste de la main, je fais revenir le calme parmi les commandos. Je leur indique le chemin à suivre et nous nous engageons sur la passerelle en direction de la porte.

Arrivé devant la porte, je les laisse examiner rapidement la porte et le halo qui s’est créer en son sein, puis sentant que le doute s’installe de nouveau, je les rassure avec un discours d’encouragement. Puis je traverse le halo avec ma main, et je la ramène, leur montrant qu’il n’y a pas de danger en traversant la Porte.

Les premiers s’engagent a travers, suivis des autres et enfin, tout le monde a traversé.
Je jette un dernier coup d’œil au halo avant que celui-ci ne disparaisse et je me dirige vers le bunker afin d’étudier les secrets de l’étrange artefact que nous nommons la Porte des Étoiles.


Dernière édition par le Jeu 7 Déc 2006 - 19:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Valornel
Chrysalide Astéroïdale
Chrysalide Astéroïdale
Valornel

Nombre de messages : 71
Masculin Age : 32
Localisation : Dans les meandres de l'AEther

Ennemis oubliés Empty
MessageSujet: Re: Ennemis oubliés   Ennemis oubliés EmptyJeu 7 Déc 2006 - 19:11

Chapitre 2: Part III

Après avoir naviguer plusieurs jours, nous sommes enfin arrivés a notre destination.
La plupart des Gaers ont été réunis ici des qu’on a su que les Aloriens nous attaquais, afin de prévoir le repli en cas de perte.
Nous pensions réussir a les vaincre en utilisant nos canons et nos vaisseaux, mais nous n’avions pas imaginer qu’ils avaient pu évoluer aussi vite. Normalement, les vaisseaux que nous possédons sont les mêmes que ceux qu’ils auraient du avoir. Mais améliorés grâce a la technologie que nous avons trouver récemment, mais malheureusement, nous avons manquer de temps.
Et pourtant, leurs vaisseaux étaient différents des nôtres, plus gros, avec un bouclier plus résistant et une forme plus aérodynamique. Leurs armes aussi étaient plus fortes que prévues, et seuls leurs chasseurs ressemblaient aux nôtres.
Enfin, nous avons perdu cette bataille mais certainement pas la guerre. La Terre n’est pas la planète la plus importante que nous possédions. Il n’y avait ni suffisamment de nourriture pour nourrir notre peuple, ni assez de place et de matières premières pour le loger.

C’est pour cette raison que nous avons explorer certains mondes grâce a la porte des étoiles pour remédier a ce problème.
Nous n’avons découvert que 5 mondes, 1 nous a paru important pour la source de nourriture qu’il pouvait nous fournir. Et deux autres d’entres eux possédaient des installations d’origine terrienne. Et sur l’un d’eux, appelé le site alpha, nous avons découvert une installation abritant plusieurs vaisseaux ainsi qu’une manufacture pour en construire d’autres.
Cette planète possède en plus de vaste abris et une salle de contrôle permettant de coordonner des actions au sein de la galaxie. C’est ici que nous habitons maintenant et je pense que nous pouvons nous reconstruire ici avant de reprendre le contrôle de la Terre pour récupérer la bas ce que nous avons laissé.
Si nous avions eu plus de temps pour incorporer les nouvelles technologies avec nos vaisseaux actuels, les Aloriens seraient venus s’écraser sur nos défenses sans nous faire de mal.

Le 2eme site important est connu sous le nom de Site Bêta, lors de notre découverte, l’ensemble des installations terriennes avaient été détruites, du moins en surface. Car nous avons découvert des réserves importantes de minerai et de carburant dans des silos souterrains, ressources qui nous ont servis a construire quelques vaisseaux par la suite mais les silos sont loin d’être vide.
De plus, la planète est recouverte de forêt et son atmosphère est assez ionisé, de telle sorte que nous ne pouvions voir les lunes de cette planète sur nos détecteurs. Nous nous servons actuellement de cette base comme base secondaire de production de véhicule de combat, nos installations étant caché sous la forêt et sont invisibles aux détecteurs. L’atmosphère ionisée brouille les boucliers de sorte que un vaisseau tentant une attaque verra sa force défensive fortement diminuée et volera en aveugle.
Seule la porte peut permettre une attaque massive sur la planète, mais les défenses que nous avons mis en place de ce coté là nous assure une certaine tranquillité.

Nous pensons que les Aloriens n’ont pas su se servir de la porte car depuis le temps, ils nous auraient déjà rendu visite. Je pense que leur stupidité les a poussé a détruire le complexe lors de l’invasion.

L’heure tourne et je dois me rendre dans la salle de contrôle pour rejoindre mon poste, nous devons allez sur la planète agricole de Tarehan afin de récupérer notre part de nourriture, sur les terres que nous avons exploités dans leur vaste domaine. Notre aide en main d’œuvre et outillage leur permet de produire plus et de vivre mieux qu’avant.
Nous avons implantés de nouveaux types de plantes sur leur planète et nos tracteurs les aident pour les semer. Grâce a nous ils vivent dans de meilleures conditions, et seulement en échange de quelques tonnes de nourriture, je pense que cela leur suffit.

Je me rend en salle de briefing pour la mission, comme il a toujours été fait. Le commandant nous informe que nous avons un problème, l’émissaire Tarehanien n’a pas répondu a notre appel, et notre ambassadeur non plus, nous allons donc devoir enquêter sur place.
Notre mission habituel se transforme en mission de sauvetage. Alors que nous allons nous préparer je jette un œil dans la salle de contrôle et surtout sur l’anneau en son milieu.
Une pensée m’envahit soudain, je remarque qu’une chose peut créer et détruire des mondes, enterrer ou mettre a jour des civilisations, cette chose est connue sous le nom de Porte des Étoiles.



Voilà pour la premiere partie, la suite apres la fanfiction de liaison...
Revenir en haut Aller en bas
Valornel
Chrysalide Astéroïdale
Chrysalide Astéroïdale
Valornel

Nombre de messages : 71
Masculin Age : 32
Localisation : Dans les meandres de l'AEther

Ennemis oubliés Empty
MessageSujet: Re: Ennemis oubliés   Ennemis oubliés EmptyMar 12 Déc 2006 - 19:53

Salutations, je passe en coup de vent, juste pour dire que j'ai dejà pas mal d'idee pour ma fic de liaison...
malheureusement, y a encore des exams qui se rapprochent donc le temps pour ecrire diminue...
Enfin, je vais essayer d'avancé un peu quand meme pour vous donner au moins une premiere partie avant noel.. ca sera dure mais je vais y arriver...

Voilà...
Valornel...
...Deconnection...
Revenir en haut Aller en bas
Sethnet
Mercenaire Interplanétaire
Mercenaire Interplanétaire
Sethnet

Nombre de messages : 255
Masculin Age : 34
Localisation : En partance pour une autre citée

Ennemis oubliés Empty
MessageSujet: Re: Ennemis oubliés   Ennemis oubliés EmptyMer 13 Déc 2006 - 16:39

Bravo !

J'adore ! L'idée d'une destruction de la Terre est surtout la façon dont tu gère l'après cataclism.

Continue comme ça !
Revenir en haut Aller en bas
l'enfanteuse
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
l'enfanteuse

Nombre de messages : 1126
Féminin Age : 47
Localisation : sans commentaire

Ennemis oubliés Empty
MessageSujet: Re: Ennemis oubliés   Ennemis oubliés EmptyMer 13 Déc 2006 - 20:13

Vraiment bien écrit!
J'ai préféré cette partie qui parraissait moins fouillit et plus réflechit. On sens que tu nous prépares à du très bon...
Tu m'as dit que tu aimerais ecrire aussi vite que moi, mais la vitesse n'a aucune importance si au final y'a du plaisir... et là, tu nous en as donnés.
Merci.
PS: ne te déconnecte pas trop longtemps quand même. aarf
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Ennemis oubliés Empty
MessageSujet: Re: Ennemis oubliés   Ennemis oubliés Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ennemis oubliés
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ennemis oubliés
» Pomme oubliée
» [Feldrik Rivat] Les kerns de l'oubli, tome 1 : L'Exil
» [Machart, Bruce] Le sillage de l'oubli
» SE 2010 Armagnac, le géant oublié

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Fictions, franchises & univers à l'honneur::. :: Stargate :: Vos créations :: Créations Stargate-
Sauter vers: