AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Présentation de la série

Aller en bas 
AuteurMessage
Répli
Will be back soon
Will be back soon
avatar

Nombre de messages : 1106
Masculin Age : 28

MessageSujet: Présentation de la série   Mar 31 Oct 2006 - 15:44





   The Cylons were created by Man.
   They Evolved.
   They Rebelled.
   They Look and Feel Human.
   Some are programmed to think they are Human.
   There are many copies.
   And they have a Plan.

Battlestar Galactica raconte l'épopée des survivants des 12 colonies de Kobol, après l'attaque fulgurante de leurs créations, des machines du nom de Cylon. La flotte coloniale, menée par le vaisseau de guerre Galactica dirigé par le Commandant Adama, part dans l'espace inconnu à la recherche d'une légendaire planète connue sous le nom de Terre, tout en étant sans cesse poursuivie par les Cylons. Mais le plus grand danger pourrait venir de la nature autodestructrice des humains, surtout depuis qu'ils ont découvert que les Cylons pouvaient prendre une apparence humaine...

Battlestar Galactica 2003 est le remake de la série 1978. Il s'agit ici d'une version beaucoup plus sombre, plus engagée et plus adulte que la série originelle. Battlestar Galactica débute avec une mini-série de trois heures et compte quatre saisons.




Cast
Edward James Olmos : William Adama
Mary McDonnell : Laura Roslin
Katee Sackhoff : Kara"Starbuck" Thrace
Jamie Bamber : Lee "Apollo" Adama
James Callis : Gaius Baltar
Grace Park : Sharon "Boomer" Valerii
Tricia Helfer : Number Six
Michael Hogan : Saul Tigh
Tahmoh Penikett : Lieutenant Karl C. "Helo" Agathon
Aaron Douglas : Galen Tyrol
Kandyse McClure : Anastasia Dualla
Alessandro Juliani : Felix Gaeta
Nicki Clyne : Cally


Ici, vous pouvez poster un commentaire et débattre sur cette série d'exception.




Dernière édition par le Jeu 7 Déc 2006 - 18:17, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara
The Doctor's Companion
The Doctor's Companion
avatar

Nombre de messages : 1639
Féminin Age : 29
Localisation : Inside the Tardis

MessageSujet: Re: Présentation de la série   Mar 31 Oct 2006 - 20:53

Voyant ce topic, je ne peux que me jeter dessus et vous exposer longuement (comme à mon habitude... hi hi ) pourquoi je tiens tant à cette série! very happy
(La cuillière de compote à la main cette fois. hi hi )

Alors, alors BSG, j'en ai entendu longuement parler, et, bizarrement, le premier épisode de la série que j'ai vu doit être... L'un des premiers épisodes de la saison 2... J'étais alors aux Etats Unis et je venais de finir de regarder SGA. (de la bonne vieille époque du glorieux Sci Fi Friday... peuh ).
Voyant cette série que tout le monde acclame, je me suis dit : "Pourquoi pas jeter un coup d'oeil?"
Résultat : Avec mon cousin on finit par discuter sans plus trop faire attention à la télé allumée, parce qu'on ne pige rien, et en plus, il faut avouer que le style de la série choque un peu pour un novice très novice...
Voilà, ça c'était BSG et moi... Au début.

Ensuite, il a fallu attendre la mini-série sur M6 pour que je découvre enfin l'extraordinaire qualité de la série.
Complètement époustouflée, je désespère à l'idée de ne jamais avoir l'occasion de suivre cette série...

Jusqu'au jour où l'un de mes amis me prête les DVD. Et là, c'est le coup de foudre total.

Oh mygdeargod quelasérieestdingue. affraid

Les personnages sont absolument extraodinaires, chacun, même les plus anthipatiques et salopards pouvant au final se révéler attachants.
L'intrigue est (avouons-le) assez simple à suivre, avec un seul fil rouge, cependant, les rebondissements multiples et imprévisibles nous laissent bouchée bée. On ne reste jamais au statut quo. Tout le monde peut être en danger, à n'importe quel moment. Les scénaristes n'hésitent pas à mettre leurs personnages dans les pires merdes possibles. C'est hallucinant.
La réalisation ainsi que la musique (si particulière) font de certaines scènes de véritables exercices de style.
Les scènes d'actions sont servies par des effets spéciaux absolument géants, on est littéralement cloué sur le canapé.
L'incroyable qualité de cette série et la complexité des questions éthiques permettent aussi des débats à l'infini sur la condition humaine et la manipulation de la vie. Au final, les Cylons nous font réfléchir à des questions relatives à notre humanité même, qu'est ce qui fait qu'au final nous valons mieux qu'eux?
Ajoutez enfin à cela une distribution impeccable, avec des acteurs monstrueux tels que Edward James Olmos, Mary McDonnell ou Katee Sackhoff. (et n'oublions pas James Callis, qui arrive à rendre Baltar d'une ambiguité...)

Bref, tous les ingrédients sont réunis pour faire une série d'exception, qui je dois l'avouer, est objectivement la meilleure série SF sur les ondes à ce jour.

Mes personnages préférés, adorés sont Kara, Roslin et Adama (père). J'adorais Lee aussi, mais son évolution m'a un peu déçue.
Mes épisodes préférés sont la trilogie Pegasus-Ressurection Ship, énormissime trilogie... Ainsi que Tigh me up, Tigh me down, et Colonial day pour leur ambiance si atypique. Et aussi The hand of god, Home, You can't go home again, The farm... Et tout ça en bref, hein! hi hi
De tous les épisodes que j'ai vu (jusqu'au 2.14 Black Market), seul un est bon, sans plus. Le reste, c'est du très très bon, de l'excellentissime, ou du mythiquement cultissime. Oui, oui, rien que ça.
Et quand on me dit que la fin de saison 2 est encore meilleure et que la saison 3 monte toujours plus haut... C'est dingue. Cette série repousse toutes ses limites, et j'ai hâte de voir jusqu'où elle pourra aller.

J'ai la saison 1 en DVD, j'attends la sortie française de la saison 2... J'aimerais me procurer la mini-série aussi. Et je compte bien sûr acheter tous les DVD de la série au fur et à mesure qu'ils sortiront... very happy

Série phénoménale, excellente, cultissime, magnifique, extraordinaire... Et encore, il en manque des adjectifs, il en manque...

_________________
Take my love, take my land. Take me where I cannot stand
I don't care, I'm still free. You can't take the sky from me...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'enfanteuse
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
avatar

Nombre de messages : 1126
Féminin Age : 46
Localisation : sans commentaire

MessageSujet: Re: Présentation de la série   Mar 31 Oct 2006 - 23:03

Ah, Mara, que dire après ton exceptionnel laïus?
Rien, si ce n'est que j'adorais Galactica , la première série. J'étais pitchounette et je trouvais starbuck trop mignon! ben oui, à l'époque c'était un homme!!!

Galactica battlestar, j'en ai entendu parler pour la première fois sur fusion. je ne connaissais pas et n'avais pas vu la mini série. Crying or Very sad Crying or Very sad
Bref... le jour où ma carte bleue est devenu rouge, c'était aussi à cause (ou grâce) à GBS.
Je me suis donc goinfrée de la saison un d'un coup. premier épisode...bizarre sensation de caméra à l'épaule. Un peu gênant au début. mais si vite oublié par l'action, les dialogues, les jeux d'acteur et le côté, t'es méchant mais peut être pas tant que ça finalement...ou p't'être que si?
Bref, j'aime beaucoup cette série.
@Mara: j'ignore comment évolue Lee, mais à la lecture des épisode de la saison deux que je ne connais pas, j'aime assez. j'ai le sentiment d'un côté sombre, dépressif, limite (ou pas du tout limite) sucidaire. je me trompe?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara
The Doctor's Companion
The Doctor's Companion
avatar

Nombre de messages : 1639
Féminin Age : 29
Localisation : Inside the Tardis

MessageSujet: Re: Présentation de la série   Mar 31 Oct 2006 - 23:36

Eh bien, disons que dans la saison 1, j'ai toujours trouvé Lee un peu pantin, mais décidément adorable. Sora
Dans la saison 2, (même si je n'ai vu les épisodes que jusqu'au 2.14, donc...), je trouve qu'à certains moments sont personnage... "décroche". Une impression bizarre.
Ouais, il devient sans doute plus sombre, mais... Comment dire... Je sais pas, j'ai l'impression que ça sonne faux parfois.

Une question aux admins : quelle est la politique de balisage des spoilers dans ce topic?

_________________
Take my love, take my land. Take me where I cannot stand
I don't care, I'm still free. You can't take the sky from me...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Répli
Will be back soon
Will be back soon
avatar

Nombre de messages : 1106
Masculin Age : 28

MessageSujet: Re: Présentation de la série   Mer 1 Nov 2006 - 7:33

Saison 2 et saison 3 déjà ça doit être balisé obligatoirement (surtout que tu n'as pas encore vu la fin de la saison 2 mara... Wink )

Pour la saison 1 j'hésite. Elle est sortie en dvd mais elle n'a jamais été diffusée sur une chaine hertzienne (uniquement sur Scifi France).

Quant à la mini-série, elle est disponible en dvd et elle est passée sur M6, donc bon...

Allez, pour la mini-série, vous avez le droit de ne pas baliser (sauf en vas de spoiler majeur !). Mais pour la saison 1, balisez au maximum vos spoilers. Pour les saisons 2 et 3 je ne veux voir aucune fuite. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
avatar

Nombre de messages : 2760
Masculin Age : 27
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Présentation de la série   Dim 5 Nov 2006 - 13:13

La saison 1 est sortie en DVD (et elle s'est arrachée, semble-t-il. Au moment ou j'ai voulu l'acheter, moins de deux semaines après la sortie, l'editeur était en rupture de stock, et je n'en trouvais plus en magazin)
Elle a été diffusée sur sci-fi france.

Elle ne sortira jamais sur une chaine Hertzienne (sci-fi a acquis les droits, ils ne lacheront pas facilement, et personne n'a l'air interessé), donc, je ne vois pas pourquoi on baliserait les spoilers S1. Elle est sortie dans tous les formats possibles.
Sinon, on est bon pour baliser au mieux jusqu'en 2010, au pire pour l'éternité...

_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolphen
Légionnaire de l'Espace
Légionnaire de l'Espace
avatar

Nombre de messages : 210
Féminin Age : 41
Localisation : là où le ciel et la terre se retrouvent...

MessageSujet: Re: Présentation de la série   Lun 25 Déc 2006 - 2:05

Bon, à mon tour de parler de ma série préférée... Sora

Je l'ai découverte sur M6, à Noël de l'an dernier, grâce à la mini-série. J'ai tellement accrochée que je l'ai regardé au minimum une vingtaine de fois... en quelques jours... ange

Et puis, l'attente a été très très longue jusqu'à que je puisse me procurer les différentes saisons. Je regarde à nouveau la saison 1 en ce moment avant de me replonger dans la 2, en attendant la saison 3 avec impatience.

Pourquoi j'aime tant cette série ? C'est simple... je n'en ai jamais vu d'une telle qualité...

Les graphismes sont formidables sans être particulièrement extraordinaires. Le Galactica est représenté comme un vieux vaisseau, prêt à être mis à la retraite et qui doit reprendre du service à cause de la guerre. Tout y est ancien, démodé, et pourtant, cette atmosphère a quelque chose de familier, de chaleureux, de réconfortant...

Les vaisseaux Mark2 sont aériens, fins, légers, se déplacent avec une facilité incroyable... bref, c'est un régal, graphiquement.

J'adore la façon de tourner les épisodes. C'est vrai que souvent la caméra bouge beaucoup. Mais cette série a été tournée sous la forme d'un documentaire. En fait, on a vraiment l'impression de suivre l'action en direct et ça, je trouve ça épatant. On s'y croit vraiment. On part en mission avec eux, on suit leur briefing... bref, on vit, on aime, on pleure... comme si on y était.

Les histoires sont passionnantes, pleines d'imprévues et de rebondissements... Il n'y a pas un instant de temps mort... comme ce serait le cas dans la vraie vie... Les problèmes s'enchainent à une vitesse vertigineuse qui fait monter l'adrénaline à chaque instant.

La série est sombre, c'est vrai. Les questions d'éthiques et de dilemnes moraux sont souvent posées et nous poussent à réfléchir, plus que dans toute autre série. Mais c'est une raison supplémentaire qui me fait aimer ce space opéra.

Pour ce qui est des personnages, ils sont tous passionnants. On pourrait croire que chacun va jouer un rôle stéréotypé, genre : le commandant, fier et brave, mais sympa... la blonde sexy, et rien dans la tête...
Eh bien, il n'en est rien. Chaque personnage est fait de mille facettes qui le rendent à la fois passionnant et complexe. Au bout de trois saisons, on découvre encore des aspects des personnages qu'on ignorait jusque là. Chacun a sa part d'ombre, de peur, de secret, de haine, d'amour... bref, aucun ne correspond à un style donné mais est un personnage réel, qui nous touche.
On ne peut pas les aimer ou les détester sans les connaître tout à fait. Même ceux qu'on voudrait détester nous montre des parts d'humanité insoupçonnable à la base mais qui deviennent touchantes au fur et à mesure.

C'est le cas pour Gaius Baltar, qui peut être totalement 'démoniaque', mais qui est touchant par sa faiblesse ou par son attachement à la Cylon qu'il aime.

Mes personnages préférés sont : Boomer (Sharon Valerii), Helo (Agathon) et le Chef Tyrol. Je trouve que leur triangle amoureux est particulièrement touchant et bouleversant. De même que le combat de Boomer pour prouver que même Cylon, son coeur est 'humain', me touche au plus haut point. J'adore Tyrol est le conflit qui l'habite lorsqu'il comprend qu'il ne peut plus être avec celle qu'il aime car elle en aime un autre... Les émotions sont à fleur de peau et c'est ce qui rend ces scènes si bouleversantes parfois.

Il m'est souvent arrivé de pleurer à la fin d'un épisode. De toute façon, on ne sort jamais indemne après en avoir vu un... Les émotions sont tellement travaillées, tellement mises en avant qu'il faut toujours un moment pour s'en remettre. Mais c'est là que l'on voit à quel point cette série est réussie et à quel point lorsqu'on y goûte, on devient dépendant... et c'est une dépendance dont on ne veut surtout pas se défaire...


Sora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dolphen.unblog.fr
Webkev
Roi des Petits Gris
Roi des Petits Gris
avatar

Nombre de messages : 2378
Masculin Age : 31
Localisation : ~ Surfant dans le subespace ~ Compagnon de la Confrérie

MessageSujet: Re: Présentation de la série   Jeu 31 Mai 2007 - 15:00

Eheheh, j'ai eu la chance de pouvoir voir la mini série, saison un et saison deux. J'attends de pouvoir voir la 3.

Petite réctification @ artheval :
Citation :
Elle ne sortira jamais sur une chaine Hertzienne

Désolé de devoir te contredire, mais la chaine belge (télédistibution) RTBF 2 a diffusé cet hiver la mini série et la saison 1 de BSG ^^ C'est d'ailleurs comme ca que j'ai pu apprécier cette série.

C'est vraiment une série d'un très haut niveau, on s'y attache très vite. Les personnages charismatiques comme Starbuck sont un vrai régal.

Spoiler saison 2 :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
harsiesis
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire


Nombre de messages : 311
Masculin Age : 41

MessageSujet: Re: Présentation de la série   Mar 8 Jan 2008 - 22:50

Maintenant que je me suis enfin mis à BSG, je ne le regrette absolument pas. Je viens de finir la saison 1 et je l'ai trouvée dense et bien menée.

La série est certes un peu moins riche que Babylon 5 ou Stargate au niveau de son univers (humains/cylons, c'est un peu plus restreint que quatre races très développées+qq races plus secondaires), mais elle nous offre une belle galerie de personnages avec leurs qualités et leurs défauts. Bon, militaires oblige, c'est mental en acier etc mais malgré tout chacun a ses failles et ses faiblesses. On a de la politique, de la paranoïa avec les cylons infiltrés et la mythologie en arrière fond (douze colonies, douze seigneurs...) donne envie d'en savoir plus...

J'ai bien aimé les premiers épisodes, assez centrés sur les personnages avec les liens Adama père/fils/Starbuck...
Ceux que j'apprécie le plus sont Roslin, Adama père, Baltar... very happy et Boomer sur la fin de saison où celle du BSG devient très sombre pendant que celle de Caprica devient de plus en plus humaine.
L'intrigue se met en place doucement mais sûrement, le premier déclic étant la révélation publique que
Spoiler:
 

La relation entre le savoureux docteur Baltar et numéro Six met du piment (y a quelques situations cocasses, surtout quand
Spoiler:
 
) et de l'intérêt au tout, notamment avec leurs dialogues sur Dieu et la religion.
L'épisode 8 "Flesh and Bone" est assez marquant avec un interrogatoire tendu et vraiment troublant
Spoiler:
 

Enfin j'étais vraiment sur le c*l (pardon mais y a pas d'autre mot neutral) en voyant la fin du dernier épisode de saison 1 (qui est superbe à tout point de vue, réalisation, aboutissement des personnages...)
Spoiler:
 

Faut que je me procure de toute urgence la saison 2...

Si je devais vraiment trouver des points noirs, peut-être pointerais-je un petit manque de continuité chez certains personnages comme Lee Adama. J'ai trouvé un peu dommage
Spoiler:
 
. Mais rien de méchant... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ketheriel
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant
avatar

Nombre de messages : 1424
Masculin Age : 38

MessageSujet: Re: Présentation de la série   Ven 8 Fév 2008 - 18:40

Battlestar galactica est LA série de science fiction sérieuse du moment. Le type de SF post apocalyptique qui nous montre que certains staffs sont encore enclin à creer quelque chose de personnel et de qualité.

En partant d'un concept post apocalyptique, ils ont réussi a y greffer une myriade de qualités qui faisait défaut dans le paysage de la science fiction depuis babylon 5.

Bien que n'égalant pas la trame scénaristique si poussée de babylon 5, BSG réussit malgré tout le tour de force de dépeindre une ambiance lourde et pesante qui fait fi d'un pseudo manichéisme stargatien.

La saison 1 est un véritable chef d'oeuvre de maitrise de la mise en scène et de l'ambiguité. Les personnages sont précis, crédibles et...sombres (ce qui est normal vu la situation d'origine).
Avec une montée en puissance clairement ressentie jusqu'a l'attentat contre Adama.

La saison 2 démarre sur les chapeaux de roue, un début dans la lignée de la fin de la S1...cependant, il semble avoir quelques lacunes importantes.
Il y a des amorces d'arcs qui ne restent que des amorces (comme 2x15 the farm) montrant clairement qu'il y a certains épisodes qui ne sont pas correctement intégrés dans une trame plus générale.

Les web épisodes et le début de la S3, décrivent avec brio la résistance au joug cylons & baltar. Et c'est peut etre là qu'il y a une erreur majeur des scénaristes. Réussir a retranscrire de façon crédible les empoignements psychologiques et les réactions qui en découlent d'une telle situation demande des connaissances précises des mécanismes psychiques et/ou des réactions historiquement avérées des personnes pendant des actes de ce type (actes qui ont parsemé l'histoire humaine plus d'une fois).

Et là, on se rend compte que certains personnages ont été tres bien développés comme Tie alors que d'autres sont beaucoup trop exacerbés et peu crédibles dans leurs choix.
Mais dans l'ensemble ce passage s'en sort relativement correctement avec comme point d'orgue le 3x04 collaborators et le 3x08 unfinished business.

A partir de là la recherche de la Terre recommence. Un ou deux stand alone font leur apparition mais leur qualité intrisèquement haute leur permet de garder le télespectateur alerte. Hero 3x07 est un chef d'oeuvre du genre montrant l'univers de BSG dans tout son pragmatisme et ses abysses. Quoi de plus dur, sombre et rationnel que le fait d'avoir descendu son subordonné pour ne pas compromettre sa mission mortelle
s'il y a echec ?
De là, on se dit qu'il y a un vrai profondeur, cohérence et évolution des personnages. Adama a fait un choix (descendre son pilote), lee a fait un choix (détruire le transporteur olympique), roslin a fait un choix (utiliser le virus pour exterminer les cylons), tie a fait un choix (tuer sa bien aimée hélène) et gaius a fait un choix.
C'était presque parfait, Adieu manichéisme a deux sous qui pourrit les série de science fiction comme Stargate, comme Space 2063 et beaucoup d'autres.
BSG entre dans la sphère des univers réalistes et cohérents et rejoint babylon 5, star trek, doctor who (oui vous avez bien lu doctor who) et quelques autres.
C'est fini, plus de clivage blanc et noir, tout est teinté de nuances de gris.

Mais voilà on déchante vite...un revirement a 180° s'amorce. Pourquoi c'est difficile a dire, une erreur d'appréciation du staff ? un pression de la chaine ou populaire pour édulcoré un tableau pourtant si vrai ?

Tout comme avec Helo qui pour un pseudo moralisation bien naive, tue les cylons infectés et empeche l'exécution du plan d'extermination...
Des milliards d'humains morts, sa famille vitrifiée mais il a oublié semble-t-il. Réaction totalement déplacée mais qui pourrait etre comprise en partie a cause de sa relation avec l'autre toaster Sharon/Athena.
Il sauve les cylons mais condamne a mort dans le futur des humains qui seront victimes des attaques cylons....mais ça bizarrement dans sa mécanique intellectuelle ça ne lui vient pas a l'esprit.

Mais le pire n'est pas helo mais la réaction d'Adama et Roslin...C'est un acte de haute trahison, passible de la sanction supreme, mettant en péril mortel la race humaine et que fait-il ? "Je classe l'affaire" ...
Quel virage invraisemblable ! C'est comme si tout ce que les coloniaux avaient vécu n'avait eu aucune incidence, aucun impact.

Il suit, le procés de gaius qui traine beaucoup trop en longueur, avec une moralisation de Lee absolument ridicule...Une personne se disant intègre a tout bout de champs, abuse éhonteusement et en violation des règles de déontologie qu'il prone...
Ce personnage se montre inconstant dans ces choix jouant au yoyo sans cesse sans pour autant se remettre en cause hormis dans sa finalité.

C'est la premiere fois que BSG me déçoit devant une telle invraisemblance et naiveté. Le témoignage accablant de felix, non contredit, et ignoré sans aucune raison pour les personnages (pour nous c'autre chose). Et on nous sort tout un mélo, de la poudre au yeux pour faire sortir gaius du mauvais pas.... Vraiment un passage mauvais.

De là, la S3 se finit sur un retour salutaire aux affaires terriennes non sans un désappointement pour le télespectateur qui a vu tout le travail psychologique de la S1 et S2. Le proces de baltar, l'attitude d'Adama et "le je t'aime moi non plus" de lee et kara déçoivent. Une premiere partie de saison tres bonne... aseptisée par une deuxieme partie tres en dessous.
Même la découverte des 5 cylons supplémentaires manquant, ne donne pas l'impression d'être déroutante, on attend la suite sans plus.

Et puis le staff annonce Razor, et franchement il semble qu'ils aient tenu compte des avis des fans pour rectifier le tir.
L'histoire est prenante, et surtout l'ambiance redevient celle qui fait le charme de la série. hyper sombre et réaliste, l'Amiral Cain est un bijou malgré le gros cliché saphique assez inutile (femme tres dure equivaut a lesbienne ? quelle vision rétrograde...)
Cependant nous nous attachons au personnage (du moins pour ma part). Ses subordonnées qui s'inspirent inconsciemment de leur chef sotn dans la même veine.
La jeunesse d'Adam lors de la premiere guerre contre les cylons, hommages a la série de 78 est très bien amenée. Adama redevient plus sombre, moins "bisounours" de la seconde moitié de la S3 (mais il reste encore des résidus...).
Il fait ce qu'il peut, il tente de sauver ses humains sujets d'expérimentation mais échoue.
Lee redevient le Lee pragmatique en donnant l'ordre d'utiliser les armes nucléaires (comme il avait donné l'idée d'utiliser le virus contre les cylons). Voilà ce qu'on demande a un commandant...prendre une décision rationnelle.

Il y a 2 possibilités qui s'offrent actuellement pour la saison finale, soit cela reste dans la continuité de la S3 et BSG aura manqué son tour de force de devenir une série référence (comme SG l'a manqué en s'autodétruisant petit a petit au fil du temps) soit la saison 4 est dans la meme veine que razor et là nous auront une saison tres bonne et une série devenue incontournable.

La logique voudrait que le staff continue sur la lancée de Razor, le dernier "épisode" sorti ce qui promet du tres bon. Wait & see content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tracevol
Commandant Cyborg
Commandant Cyborg
avatar

Nombre de messages : 513
Masculin Age : 27
Localisation : Stars End

MessageSujet: Re: Présentation de la série   Mer 30 Juil 2014 - 19:39

Bonjour/bonsoir.

Je voulais savoir si par hasard il y avait un post avec la chronologie de la série. Ou, dans l'hypothèse qu'il n'y ait pas de post, une âme charitable pourrait-elle me guider ? J'ai peur de m'auto-spoil, ou de rater des choses entres les films, les "mini-series" etc.

Aimant Assimov et son univers (Cycle de la fondation/robots), un ami m'a conseillé la série qui d'après lui pourrait m'intéresser.

Merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe Black
Coffee Drinker
Coffee Drinker
avatar

Nombre de messages : 1998
Masculin Age : 28
Localisation : Lausanne

MessageSujet: Re: Présentation de la série   Mer 30 Juil 2014 - 20:10

L'ordre de production qui est l'orde que je te conseille d'adopter pour ton visionnage est le suivant:

1) Mini-série Battlestar Galactica 2003
2) Saison 1 (13 épisodes) 2004-2005
3) Saison 2 (20 épisodes) 2005-2006
4) The Resistance (10 webisodes) 2006
5) Saison 3 (20 épisodes) 2006-2007
6) Razor (téléfilm) 2007. L'action du film prend place durant les deux premières saisons de la série mais thématiquement, Razor introduit la quatrième saison.
7) Saison 4, Partie I (10 épisodes) 2008
8) The Face of the Enemy (10 webisodes) 2008-2009
9) Saison 4, Partie II (10 épisodes) 2009
10) The Plan (téléfilm) 2009. Se déroule en parallèle des événements des deux premières saisons mais sa vision doit intervenir à la fin de la série.

Il existe également une série dérivée préquelle de 18 épisodes, Caprica, produite en 2010 après l'arrêt de Battlestar Galactica.

_________________
The truth is out there


Dernière édition par Joe Black le Mer 30 Juil 2014 - 23:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haiyken
Chat de synthèse
Chat de synthèse
avatar

Nombre de messages : 2389
Masculin Age : 29

MessageSujet: Re: Présentation de la série   Mer 30 Juil 2014 - 20:33

Joe Black a écrit:
L'ordre de production qui est l'orde que je te conseille d'adopter pour ton visionnage est le suivant:

1) Mini-série Battlestar Galactica 2003
2) Saison 1 (13 épisodes) 2004-2005
2) Saison 2 (20 épisodes) 2005-2006
3) The Resistance (10 webisodes) 2006
4) Saison 3 (20 épisodes) 2006-2007
5) Razor (téléfilm) 2007. L'action du film prend place durant les deux premières saisons de la série mais thématiquement, Razor introduit la quatrième saison.
6) Saison 4, Partie I (10 épisodes) 2008
7) The face of the Enemy (10 webisodes) 2008-2009
8) Saison 4, Partie II (10 épisodes) 2009
9) The Plan (téléfilm) 2009. Se déroule en parallèle des événements des deux premières saisons mais sa vision doit intervenir à la fin de la série.

Il existe également une série dérivée préquelle de 18 épisodes, Caprica, produite en 2010 après l'arrêt de Battlestar Galactica.

Il y a également la mini-série Battlestar Galactica : Blood & Chrome qui se déroule pendant la guerre contre les Cylon et dans laquelle on suit William Adama faisant ses premières classes dans l'armée coloniale.

Je suppose que le mieux est de la regarder après The Plan, mais peu importe par rapport à Caprica.

EDIT : Qu'on peut regarder gratuitement > ici < en VO.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tracevol
Commandant Cyborg
Commandant Cyborg
avatar

Nombre de messages : 513
Masculin Age : 27
Localisation : Stars End

MessageSujet: Re: Présentation de la série   Mer 30 Juil 2014 - 21:30

Un grand merci à vous deux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haiyken
Chat de synthèse
Chat de synthèse
avatar

Nombre de messages : 2389
Masculin Age : 29

MessageSujet: Re: Présentation de la série   Sam 2 Aoû 2014 - 1:10

Tracevol a écrit:
Un grand merci à vous deux !

Avec grand plaisir !
N'hésite pas à nous donner ton avis lorsque tu auras eu l'occasion de regarder quelques épisodes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tracevol
Commandant Cyborg
Commandant Cyborg
avatar

Nombre de messages : 513
Masculin Age : 27
Localisation : Stars End

MessageSujet: Re: Présentation de la série   Dim 21 Sep 2014 - 22:18

De retour pour vous donner mon avis, bien longtemps après je le conçois.

En quelques mots, j'adore. Ça me rappelle un peu le cycle de la fondation donc je ne pouvais qu'aimer !
Je n'ai vu actuellement que deux saisons, mais je dois dire que mon moment préféré jusqu'à présent reste quand même
Spoiler:
 
. C'était vraiment très intense et l'aspect politique/bluf m'a intéressé au plus au point.

Merci encore pour l'ordre de la série
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation de la série   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation de la série
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation du studio Clamp
» Présentation Rismo : Ile de la Réunion, HTC HD2, Orange
» Présentation video: Classic Superstars 26
» Livre de présentation de photos "temporaires"
» Représentation du 28 novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Fictions, franchises & univers à l'honneur::. :: Battlestar Galactica :: Univers-
Sauter vers: