AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 The Invisible Man [SERIE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Skay-39
The Vortex Guy
avatar

Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 27
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: The Invisible Man [SERIE]   Sam 21 Fév 2009 - 23:34


The Invisible Man

There once was a story about a man who could turn invisible. I thought it was only a story...
...until it happened to me.


Invisible Man est une série de science-fiction américaine créée en 2000 par Matt Greenberg, et arrêtée en 2002. Elle comporte deux saisons, soit en tout 46 épisodes contant les aventures de Darien Fawkes, l'homme invisible des temps modernes.
Le texte qui accompagne le générique résume très bien l'histoire, alors je vais me contenter pour commencer de vous en faire une petite traduction :

"Il était une fois l'histoire d'un homme qui pouvait devenir invisible. Je pensais que ce n'était qu'une histoire... jusqu'à ce que ça m'arrive. Bon, voila comment ça marche. Il a un truc appelé quicksilver qui peut courber la lumière. Mon frère et quelques scientifiques en ont fait une glande de synthèse, et c'est là que j'entre en scène. Vous voyez, j'étais sur le point de passer ma vie en prison, et eux voulaient passer à l'expérimentation humaine. Alors, on a fait un marché. Ils mettent la glande dans ma tête, je repars libre. L'opération a été un succès complet, mais c'est à ce moment là que tout à commencé à aller de travers..."

Voila pour les bases. Darien n'a rien d'un grand criminel ; il est en fait un petit cambrioleur condamné à perpétuité pour avoir agressé une personne âgée - alors qu'il essayait en fait de lui sauver la vie. Et voila que cet homme à la morale discutable se retrouve le dépositaire récalcitrant d'une glande de synthèse de 22 millions de dollars, qui sature son organisme de quicksilver (littéralement, "Vif Argent", "Morphogivre" en VF). Darien est désormais capable de s'envelopper en un instant de cette substance qui le rend totalement invisible, et peut faire disparaitre des objets (ses vêtements, par exemple) de la même manière. L'opération est donc un succès complet.

Hélas, la découverte a excité la convoitise d'Arnaud, un autre brillant scientifique travaillant sur le projet. Celui-ci a organisé l'assaut de la base de recherche, et Kevin Fawkes est tué dans l'opération. Arnaud détruit la base de donnée après en avoir fait une copie, mais celle-ci s'avère défectueuse. Il est désormais impossible pour les deux partis de reproduire la glande... ou bien de l'ôter du cerveau de Darien. Celui qui n'était qu'une souris de laboratoire devient l'unique exemplaire d'un homme invisible opérationnel.

Le revers de la médaille est de taille. Car Arnaud tenait à assurer son emprise sur le quicksilver. Il a donc volontairement introduit un défaut dans la glande : celle-ci provoque chez son dépositaire des crises de démence qui suppriment ses inhibitions, lui occasionnant des pulsions meurtrières. La solution réside en un antidote dont Arnaud possède le secret, et qui offre huit jours d'autonomie au malade.

Et c'est pour se procurer cet antidote que Darien devra s'associer à l'Agence, l'organisation qui a secrètement financé le projet quicksilver. La provenance des fonds est un mystère, car l'Agence est uniformément reconnue comme étant le plus nul des services de renseignement, et doit constamment faire face à un déficit budgétaire. Il se trouvera sous les ordres d'un homme mystérieux surnommé "The Official" (Le Haut Fonctionnaire en VF) et fera équipe avec Robert "Bobby" Hobbes, un ex-agent du FBI paranoïaque et soupe-au-lait. Les recherches sur la glande seront effectuées par Claire, brillante scientifique dont la filiation à l'Agence reste mystérieuse.

Voila Darien devenu officiellement un agent du Ministère de la Chasse et de la Pêche, enquêtant sur des criminels internationaux ou des cambriolages de haut-vol, contrant les tentatives d'espionnage du gouvernement chinois, déjouant les plans d'Arnaud et combattant la tentaculaire société secrète "Chrysalis"...




Hobbes, Claire, Fawkes et le Haut Fonctionnaire


_________

Darien Fawkes - Vincent Ventresca
Robert "Bobby" Hobbes - Paul Ben-Victor
Charles Borden/The Official - Eddie Jones
Claire/The Keeper - Shannon Kenny
Albert Eberts - Michael McCafferty
Kevin Fawkes - David Burke
Arnaud DeFerhrn - Joel Bissonnette
Huiclov DeFehrn - Jeremy Roberts



Mon avis sur la série :
Je commencerai par le plus contrariant : Invisible Man n'a hélas pas eut droit à une fin décente. Elle a été annulée à la fin de la deuxième saison, ou l'on annonçait justement une action majeure toute proche des grands méchants, Chrisalis.
Cependant, on pourrait presque considérer que la série trouve là une sorte de conclusion... Car à l'issue de cette saison, Darien
Spoiler:
 
Cependant, un certain nombre de questions restent en suspend, concernant Arnaud et le plan final de Chrisalis notamment.

Je tiens à le dire : si beaucoup de personnes en France ont un a priori négatif sur I-Man, c’est à cause de TF1 et de sa programmation proprement merdique (Quand à savoir pourquoi elle a été arrêtée aux USA… Je me contenterai de parler de Dark Angel et de Firefly). Les épisodes étaient diffusés dans n’importe quel ordre, sur des cases horaires variant sans cesse, ce qui empêchait d’apprécier l’aspect le plus intéressant de la série : sa continuité.

Car c’est dans l’évolution qui s’opère chez les personnages que se situe tout l’intérêt de la série, tout particulièrement bien sûr en ce qui concerne Darien ; celui-ci apprend à maîtriser de mieux en mieux la glande dont il est porteur, ce qui passe notamment par le contrôle de ses émotions, car c’est dans cette zone de son cerveau qu’elle est implantée. Mais il y a également plusieurs intrigues plus larges qui se développent au fil des épisodes, même si la saison 1, comme c’est souvent le cas dans les séries de l’époque, comporte une bonne quantité de one-shots. Notons cependant que même ces épisodes sans lien direct avec les axes principaux introduisent souvent un élément de détail supplémentaire concernant Darien, la glande, l’Agence ou bien le quicksilver.

C’est d’ailleurs le point suivant que j’aborderai : la mythologie du quicksilver. Elle est très régulièrement enrichie ; car en effet, concernant la glande, on en ignore davantage que l’on en sait. Les scénaristes ne cherchent pas à faire durer la situation indéfiniment, et sur les deux saisons que dure la série, la démence quicksilver se révèlera de plus en plus problématique et poussera Darien, sous son emprise ou bien dans ses tentatives pour s’en défaire, à quelques choix plus que délicats. On verra également d’autres glandes, particulièrement intéressantes dans leur imperfection, et d’autres utilisations du quicksilver par d’autres protagonistes. C’est un peu comme si dans Stargate, on avait apprit un détail supplémentaire sur la porte des étoiles tous les trois épisodes. Pour les fans, c’est un vrai plaisir.

Invisible Man est aussi une série pleine d’humour, qui ne se prend absolument pas au sérieux. Le partenaire de Darien, Bobby Hobbes, est vraiment comique dans sa paranoïa perpétuelle, son irascibilité, sa ration quotidienne de pilules et son aversion pour tout ce qui touche au FBI, dont il a été membre. Darien et lui partagent un humour vraiment terrible, lourd au possible et assez symbiotique. ^^ On peut dire que ces deux là se sont bien trouvés. Heberts et le Haut Fonctionnaire forment eux aussi un duo assez réussi, basé sur le comique de répétition. Celui-ci se retrouve également dans les perpétuels soucis financiers de l’Agence, qui font qu’elle passe sans cesse d’un ministère à l’autre, au gré des excédents budgétaires que ceux-ci connaissent : Ministère de la Chasse et de la Pêche au départ, puis celui des Affaires Indiennes, la Santé ensuite… Inutile de dire que cela ôte pas mal de crédibilité au moment de présenter sa carte. Et puis il y a aussi Arnaud, assez amusant dans son arrogance et son égocentrisme…

Pour conclure, je dirais qu'on ne regarde sans doute pas Invisible Man avec fascination comme pour Babylon 5 ou en retenant son souffle comme avec Battlestar Galactica… Mais je la considère indubitablement comme une bonne série, très amusante, originale, riche et bien orchestrée. Certains épisodes sont sans aucun doute tirés par les cheveux, notamment dans la première saison, mais c’est le cas d’un certain nombre de ses consoeurs.
Je regrette réellement que les DVD ne soient plus édités…

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »


Dernière édition par Skay-39 le Dim 14 Juin 2009 - 19:54, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe Black
Cigarette-Smoking Man
Cigarette-Smoking Man
avatar

Nombre de messages : 1928
Masculin Age : 26
Localisation : Lausanne

MessageSujet: Re: The Invisible Man [SERIE]   Dim 22 Fév 2009 - 0:37

Je me souviens de cette série! Je l'a regardais quand j'étais petit avec mon frère. Ca passait sur TF1 (et voilà que je fait de la Pub maintenant mèfle !) si je ne m'abuse.

Eh donc, j'en garde un bon souvenir. Surtout de l'acteur principal et de son coéquipier. Je me souviens aussi que l'homme invisible devait tout le temps se faire des piqûres qui lui étaient souvent administrées par une jolie infirmière scientifique. (Je me demande bien pourquoi j'ai pas oublié ça... mrgreen )

Par contre, je ne me souviens pas de la fin (si je l'ai vue). Est-ce que ça finit bien ? Et surtout, est-ce que la série a eu une fin décente ou a-t-elle été annulée abruptement ?

_________________
The truth is out there


Dernière édition par Joe Black le Mer 27 Juin 2012 - 20:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skay-39
The Vortex Guy
avatar

Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 27
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: The Invisible Man [SERIE]   Dim 22 Fév 2009 - 23:18

Joe Black a écrit:
Ca passait sur TF1 (et voilà que je fait de la Pub maintenant mèfle !) si je ne m'abuse.
En effet. Mais vu ce qu'ils en ont fait, ce n'est pas une très bonne pub...

Joe Black a écrit:
Eh donc, j'en garde un bon souvenir. Surtout de l'acteur principal et de son coéquipier. Je me souviens aussi que l'homme invisible devait tout le temps se faire des piqûres qui lui étaient souvent administré par une jolie infirmière scientifique. (Je me demande bien pourquoi je n'ai pas oublié ça... mrgreen )
C'est sûr que Claire est plus agréable à regarder que le Haut Fonctionnaire... mrgreen Et le duo Darien/Bobby est en effet assez remarquable et très haut en couleur.

EDIT : Ce qui suit a été reporté dans le post initial.

Joe Black a écrit:
Par contre, je ne me souviens pas de la fin (si je l'ai vue). Est-ce que ça finit bien ? Ou surtout, est-ce que la série a eut une fin décente ou a-t-elle été annulée abruptement ?
Non, la série n'a pas eut de fin décente. Elle a été annulée à la fin de la deuxième saison, ou l'on annonçait justement une action majeure toute proche des grands méchants, Chrisalis.
Cependant, on pourrait presque considérer que la série trouve là une sorte de conclusion... Car à l'issue de cette saison, Darien
Spoiler:
 
Cependant, un certain nombre de questions restent en suspend, concernant Arnaud et le plan final de Chrisalis notamment.

Je tiens à le dire : si beaucoup de personnes en France ont un a priori négatif sur I-Man, c’est à cause de TF1 et de sa programmation proprement merdique (Quand à savoir pourquoi elle a été arrêtée aux USA… Je me contenterais de parler de Dark Angel et de Firefly). Les épisodes étaient diffusés dans n’importe quel ordre, sur des cases horaires variant sans cesse, ce qui empêchait d’apprécier l’aspect le plus intéressant de la série : sa continuité.

Car c’est dans l’évolution qui s’opère chez les personnages que se situe tout l’intérêt de la série, tout particulièrement bien sûr en ce qui concerne Darien ; celui-ci apprend à maîtriser de mieux en mieux la glande dont il est porteur, ce qui passe notamment par le contrôle de ses émotions, car c’est dans cette zone de son cerveau qu’elle est implantée. Mais il y a également plusieurs intrigues plus larges qui se développent au fil des épisodes, même si la saison 1, comme c’est souvent le cas dans les séries de l’époque, comporte une bonne quantité de one-shots. Notons cependant que même ces épisodes sans lien direct avec les axes principaux introduisent souvent un élément de détail supplémentaire concernant Darien, la glande, l’Agence ou bien le quicksilver.

C’est d’ailleurs le point suivant que j’aborderais : la mythologie du quicksilver. Elle est très régulièrement enrichie ; car en effet, concernant la glande, on en ignore davantage que l’on en sait. Les scénaristes ne cherchent pas à faire durer la situation indéfiniment, et sur les deux saisons que dure la série, la démence quicksilver se révèlera de plus en plus problématique et poussera Darien, sous son emprise ou bien dans ses tentatives pour s’en défaire, à quelques choix plus que délicats. On verra également d’autres glandes, particulièrement intéressantes dans leur imperfection, et d’autres utilisations du quicksilver par d’autres protagonistes. C’est un peu comme si dans Stargate, on avait apprit un détail supplémentaire sur la porte des étoiles tous les trois épisodes. Pour les fans, c’est un vrai plaisir.

Invisible Man est aussi une série pleine d’humour, qui ne se prend absolument pas au sérieux. Le partenaire de Darien, Bobby Hobbes, est vraiment comique dans sa paranoïa perpétuelle, son irascibilité, sa ration quotidienne de pilules et son aversion pour tout ce qui touche au FBI, dont il a été membre. Darien et lui partagent un humour vraiment terrible, lourd au possible et assez symbiotique. ^^ On peut dire que ces deux là se sont bien trouvés. Heberts et le Haut Fonctionnaire forment eux aussi un duo assez réussi, basé sur le comique de répétition. Celui-ci se retrouve également dans les perpétuels soucis financiers de l’Agence, qui font qu’elle passe sans cesse d’un ministère à l’autre, au gré des excédents budgétaires que ceux-ci connaissent : Ministère de la Chasse et de la Pêche au départ, puis celui des Affaires Indiennes, la Santé ensuite… Inutile de dire que cela ôte pas mal de crédibilité au moment de présenter sa carte. Et puis il y a aussi Arnaud, assez amusant dans son arrogance et son égocentrisme…

Pour conclure, je dirais qu'on ne regarde sans doute pas Invisible Man avec fascination comme pour Babylon 5 ou en retenant son souffle comme avec Battlestar Galactica… Mais je la considère indubitablement comme une bonne série, très amusante, originale, riche et bien orchestrée. Certains épisodes sont sans aucun doute tirés par les cheveux, notamment dans la première saison, mais c’est le cas d’un certain nombre de ses consoeurs.
Je regrette réellement que les DVD ne soient plus édités…

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
The Invisible Man [SERIE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Invisible Man [SERIE]
» [Série] Terra Nova - Steven Spielberg
» Générique Serie tv - Invisible Man
» Les Sorciers de Waverly place la serie
» Ruthless Aggression Serie 39

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Anticipation, Cyberpunk, Dystopie & Post-Apocalyptique :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: