AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Vanilla Sky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joe Black
Cigarette-Smoking Man
Cigarette-Smoking Man


Nombre de messages : 1879
Masculin Age : 26
Localisation : Lausanne

MessageSujet: Vanilla Sky   Sam 24 Jan 2009 - 21:11





David Aames est un jeune millionnaire dont la vie semble parfaite. En effet, il entretient une liaison avec une superbe femme, Julie Gianni, et possède même une grande maison d'édition. Cependant, lors de sa fête d'anniversaire, son meilleurs ami, Brian, lui présente Sofia dont David tombe instantanément amoureux. Malheureusement, le lendemain, lors d'une ballade en voiture avec Julie, cette dernière, folle de jalousie, provoque volontairement un accident en se jetant du haut d'un pont. Julie décède et David est atrocement défiguré...



Réalisateur : Cameron Crowe
Producteurs : Tom Cruise, Paua Wagner et Cameron Crowe
Scénariste : Cameron Crowe, d'après le film "Abre los ojos" écrit par Alejandro Amenábar et Mateo Gil
Compositeur : Nancy Wilson
-
Nationalité : Américaine
Titre VF : Vanilla Sky
Dates de sortie : 14 décembre 2001 aux États-Unis / 23 janvier 2002 en France
Budget : 68 millions de dollars
Durée : 2 H 08 Min
Accompagnement parental obligatoire pour les mineurs de moins de 17 ans aux États-Unis (R)



Tom Cruise : David Aames
Penélope Cruz : Sofia Serrano
Cameron Diaz : Julie Gianni
Kurt Russell : Dr. Curtis McCabe
Jason Lee : Brian Shelby
Noah Taylor : Edmund Ventura
Timothy Spall : Thomas Tipp
Tilda Swinton : Rebecca Dearborn
Johnny Galecki : Peter Brown





_________________
The truth is out there


Dernière édition par Joe Black le Jeu 14 Juin 2012 - 16:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe Black
Cigarette-Smoking Man
Cigarette-Smoking Man


Nombre de messages : 1879
Masculin Age : 26
Localisation : Lausanne

MessageSujet: Re: Vanilla Sky   Sam 24 Jan 2009 - 21:34

Tout d'abord, ce film est un remake de "Abre los ojos" (Ouvre les yeux) réalisé par le metteur en scène espagnol Alejandro Amenábar en 1997. A noter que Penélope Cruz reprend dans Vanilla Sky le rôle de Sofia qu'elle tenait déjà en 1997. Je n'ai par contre pas vu le film original, aussi est-il possible qu'il soit mieux que le film dont je m'apprête à faire l'éloge.

Bien, si vous avez lu le petit synopsis un peu plus haut que j'ai soigneusement écrit, sachez que Vanilla Sky n'a en fin de compte pas grand-chose à voir avec. Où si, mais dans un sens différent que celui que vous pourriez lui donner de prime abord. Ce film est effectivement une histoire d'amour et d'amitié. Ce film, est une ode au rêve dont on ne peut s'échapper. Ce film enfin, se révèle aussi sur sa fin être de la SF.

Si tout comme moi, vous le regardez sans avoir la moindre idée du scénario et que vous pensez que les vingt premières minutes seront à l'image de l'ensemble du film, vous risquez d'avoir un choc. Moi en tout cas, j'ai été happé durant plus de deux heures par ce qui défilait devant mes yeux. J'ai été frappé par la justesse des propos et le jeu absolument fabuleux de Tom Cruise, Penélope Cruz et Kurt Russell. Personnellement, je trouve que Vanilla Sky n'a rien à envier à The Sixth Sense, Mulholland Drive où Stay

A noter enfin une BO de toute grande qualité avec entre autres la présence de R.E.M., Radiohead, Paul McCartney ou encore Bob Dylan.

Bref, une petite merveille pour ma part.

_________________
The truth is out there


Dernière édition par Joe Black le Jeu 14 Juin 2012 - 16:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon


Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 26
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: Vanilla Sky   Dim 7 Nov 2010 - 12:12

Idem, je n'ai hélas pas vu Abre Los Ojos, mais je sais que j'ai vraiment beaucoup apprécié ce film, servi par du beau monde (Cruise, Cruz, Diaz...) et très bien monté, plongeant toujours plus bas vers l'incompréhensible jusqu'à arriver dans les abysses, là où tout s'éclaire enfin... conclusion effarante, enthousiasmante, originale, qui fait brusquement basculer dans le ton de la SF un scénario que l'on envisageait plutôt du côté de l’errance psycho-mémorielle, entre rêve et folie (quoique le nombre de clins d'oeil à la solution ne va qu'en se multipliant au fil du film...) . Je redoutais d'ailleurs un peu (sans trop de raison, je le concède) que le film manque de liant au final, que cette descente dans un univers sans causalité aille jusqu'à une forme de désagrégation totale sans qu'on ait trop compris d'où sortait cette victoire du faux sur le vrai. J'ai été plus que comblé par une conclusion qui éclaire et donne un sens à tout ce qu'on a vu. Le choix de
Spoiler:
 
est fatalement un peu frustrant, mais je crois que tant sur le plan du cinéma que de la narration, c'était la meilleure chose à faire, même si j'ignore si j'aurais trouvé la sagesse pour m'y tenir à la place de Crow et des autres décideurs au niveau scénaristique. Je veux dire, cela permet de finir le film sur son sommet narratif et émotionnel, au sommet de la montagne russe, sans repartir sur autre chose, un autre chose que fatalement on ne pourrait pas finir aussi bien, où il serait plus complexe de poser une jolie fin (Et au bout de quoi? Dix secondes? Une minute? Cinq?) . C'est, de plus, une manière de garder intact une certaine poésie et un symbolisme sous-jacent, et, bien sûr, de laisser libre l'imagination de tous. Enfin, je dirais que ça permet de donner au film une certaine intemporalité (pas d'effets spéciaux et concepts datables) à l'échelle de plusieurs décennies, peut-être même un siècle, qui sait, là où des films explicites comme Blade Runner et 2001 ne le peuvent pas.

J'ai regardé ce film avec d'autres (eXistenZ, Avalon, The Cell...) pour explorer un peu les "préquels" d'Inception, où l'on découvre que si le film de Nolan a bien du mérite, il n'était pas non plus le premier là où il est passé, loin de là.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique


Nombre de messages : 2716
Masculin Age : 28
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: Vanilla Sky   Mer 2 Mar 2011 - 19:31

Hum ce film est pas mal mais j'ai largement préféré Abre los ojos. J'avoue que j'ai du mal avec Cruise, donc forcement ça n'aide pas... Surtout que Diaz ne fait pas non plus partit de mes actrices fétiches. Du coup je ne serai dire si cela est du à la présence d'acteur me sortant par les yeux, mais j'ai parfois trouvé ce film un peux cul-cul ou plutôt qu'il lui manquait quelque chose pour vraiment me captiver. Comme le laisse entendre Mat effectivement la fin est le point culminant du film.

Citation :
ça permet de donner au film une certaine intemporalité (pas d'effets spéciaux et concepts datables) à l'échelle de plusieurs décennies, peut-être même un siècle, qui sait, là où des films explicites comme Blade Runner et 2001 ne le peuvent pas.

Personnellement je trouve que 2001 y arrive plus que ce film. Certes les effets spéciaux joue un rôle majeure dans le vieillissement mais ça ne fait pas tout. 2001 est déjà "vieux" et pour moi il garde toute sa fraîcheur. Blade Runner aussi de par son univers. Vanilla Sky si il ne risque pas de vieillir de par les effets spéciaux le fera par d'autres voies, les films noirs des années 50 ne fourmille pas d'effets spéciaux pourtant on peut dire qu'ils ont pris un "coup de vieux". Mais je suppose que chacun pourra avoir son point de vue la dessus.

Citation :
J'ai regardé ce film avec d'autres (eXistenZ, Avalon, The Cell...) pour explorer un peu les "préquels" d'Inception, où l'on découvre que si le film de Nolan a bien du mérite, il n'était pas non plus le premier là où il est passé, loin de là.

Ça c'est sur! Encore que Inception n'est vraiment rien à voir avec Vanilla Sky dans la façon dont il traite le sujet. Ça reviens un peux à comparer 2001 à Star War pour moi. Les deux se passe dans l'espace avec des jolis vaisseaux mais ils n'ont clairement rien à voir (bon je te l'accorde il y a peut être plus de similitudes entre Inception et Vanilla qu'entre les deux autres ^^).

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
 
Vanilla Sky
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shojo: Chocola et Vanilla [Anno, Moyoko]
» [Poupée] Simply Vanilla and Simply Chocolate Octobre 2010
» Chocola et Vanilla
» Peterson University Flake et Planta Black Vanilla
» Simply Vanilla // FBL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Divers & Inclassable :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: