AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le chat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon


Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 26
Localisation : Amiens

MessageSujet: Le chat   Sam 6 Déc 2008 - 18:28

Beaucoup d'encre a coulée sur Jones, le matou de Alien 1. élément singulier et décalé à bord du Nostromo, un peu louche, occupé à faire sa toilette pendant qu'on se dirige vers la catastrophe... on s'est demandé à moitié pour rire et à moitié sérieusement, si ce dernier ne marchait pas dans la combine avec l'Alien.

Jones, c'est l'autre survivant, avec Ripley. (qui est celle qui s'en est le plus préoccupé) Cette dernière revient sur ses pas, et se met en danger entre l'Alien et l'autodestruction imminente, pour récupérer la bestiolle. Simple corde un peu primaire pour émouvoir le public, ou y-a-t-il quelque chose derrière? "ho le pov' tit roudoudou, pourvu qu'il survive"... mais cela me semble peu probable, car Jones n'est pas un animal très câlin ni très agréable, il reste dans son coin tout au long du film et est même pris pour le bébé Alien à un moment. Il faut lui courir après pendant que le compte-à-rebours s'égraine, etc... difficile de ressentir de la tendresse. Bien qu'une telle phrase fasse sourire, dans l'absolu, le chat et l'Alien ont en commun d'être tous deux des prédateurs.

Jones ne subit pas spécialement l'angoisse de la présence de l'Alien, il n'en a même rien à faire. Car il ne s'en inquiète qu'en cas de menace/proximité immédiate, le reste du temps il oublie jusqu'à son existence. Sa façon de voir l'Alien est donc ponctuelle, pas temporelle. Indifférent au monde qui s'écroule autour de lui, il n'est pas affecté. Pourtant, il y a deux scènes où le chat et l'Alien sont liés. Dans la première, Brett, à la poursuite du chat, se retrouve en dessous du Xénomorphe à l'affût. Le chat observe, d'abord énervé, ensuite fasciné, la mise à mort du mécanicien. Un gros plan sur son regard dure plusieurs secondes. (imaginez le nombre de prises nécessaires...)
Scott appuie sa caméra sur l'expression du chat... pourquoi?
-Simple moyen cinématographique de suggérer l'horreur, de manière comparable à l'ombre sur un mur?
-Le plan signifie-il quelque chose?

Dans la seconde scène, absente de la version 79 mais que Ridley Scott a cru bon d'insérer dans son director's cut récent, l'Alien se penche au dessus de la cage du chat... il reste là quelques secondes, puis il dégage la cage d'un coup de patte ou de queue. On sait qu'en effet il n'y touchera pas.
Pourquoi Scott a-t-il voulu insérer cette scène dans la version deluxe?
L'interprétation la plus parcimonieuse voudrait que le chat soit trop petit pour servir de nourriture/matière organique pour construire un oeuf/hote pour facehugger. La première fois, il l'ignore pour cette raison. Avec la cage, il vient voir de quoi il retourne, il voit que c'est encore le chat et il s'agace.
Une autre interprétation pourrait être que le chat n'est pas "digne" de l'Alien et alors celui-ci serait pourvu, à l'opposé d'un instinct de prédation, d'un esprit arrogant et joueur, à la manière des Predators... stimulé par l'intellect de sa proie.
Car après tout il faut bien noter que l'Alien prend parfois un temps pas possible pour mettre ses proies à mort, (comme Brett le mécanicien) comme s'il s'en délectait, prenait plaisir à inspirer la terreur... (chose pour laquelle le chat minuscule n'est guère amusant) ça ne cadre pas avec ce que dit Ash mais sinon, comment expliquer sa lenteur si peu caractéristique d'un prédateur à déployer son muscle buccal? Et à cet égard, il ne faut pas oublier que l'Alien peut facilement être interprété comme le Mal venu de nous, les pulsions les plus dangereuses et les plus mortelles tapies dans notre inconscient...

Je vous donne à lire la théorie assez libre d'un camarade d'un autre forum...

Citation :
Mais ma principale interprétation reste tout simplement que Scott a voulu faire de l'Alien l'antithèse de la civilisation telle qu enous la connaissons et l'avatar ultime de la liberté absolue, y compris dans l'égoisme et la cruauté qu'elle peut impliquer(ce qui rejoint les propos de ash sur son affranchissement à toute morale et à toute cause(n'oublions pas que Ash est un robot, concu pour servir ses constructeur, il n'est pas libre,voilà aussi pourquoi il admire l'Alien qui lui est libre).

Je m'explique:lorsque Brett se fait tuer, le chat est à quelques mètres de là..et l'alien ne s'y interresse pas, il l'épargne.
Par contre lorsqu'il voit le chat en cage, il est pris d'une petite colère, et frappe la cage dans laquelle est enfermé Jones, une facon de dire:"je n'ai que du mépris pour toi, tu t'es "aliéné" ".. Alors que dans le passage avec Brett le chat se montrait plutôt "rebelle"...

[...] Concernant le coup dans la cage du chat j'ai donné mon interprétation, une sorte de refus catégorique et viscéral (non réfléchi ,non conscient) face à tout ce qui peut impliquer une quelconque aliénation de l'instinct.

Reste aussi des théories sur le non-danger que représente le chat, ou encore une histoire de possibles phéromones allant dans un sens comme dans l'autre.
Parmi les théories les plus, heu, stylées, on trouve l'idée que le chat, hypnotisé par l'Alien, lui a livré Brett... mais bon, même si j'aime en parler, je n'y crois pas. Outre l'aspect anthropomorphique, il faut rappeler que les deux animaux sont des prédateurs, et que l'un cherchant à filer une proie à l'autre ne s'est jamais vu...
D'ailleurs, on peut se demander si le fait d'envoyer balader la caisse du chat n'est pas aussi partiellement un acte de dédain mi amusé mi agacé, peut-être même de moquerie, de la part de l'Alien. Puisque le chat a dû faire le dos rond et cracher... gestes bien vains face à une telle créature. Finalement c'est un peu parce qu'il est trop petit pour faire ou servir à quoi que se soit que le chat a la vie sauve... ça, plus le fait d'avoir "séduit" Ripley.

à noter également que dans Aliens, le retour, le chat s'agite quand Ripley fait un cauchemar à propos d'un Alien... Cet espèce de sixième sens pourrait également être un lien entre le chat et l'Alien.

L'explication la moins fun pourrait être que le chat ne sert qu'à induire davantage de tension... le faux signal de l'Alien, l'observation de Brett, la quête de Ripley pour remettre la main dessus... il est vrai que si on enlève le chat du film, à part un peu moins de tension et la mort de Brett ainsi que la fuite de Ripley différentes, rien n'est vraiment bouleversé.

Pas dur non plus de comprendre pourquoi un chat, et pas un chien par exemple. Le chat est solitaire, indépendant. à l'image de l'Alien, il est centré sur lui-même. Un chien aurait été omniprésent à l'écran, agité et bruyant en cherchant à défendre ses maîtres, qu'il suivrait partout. En plus, la moitié du public aurait été pendu à la question de savoir si le pauv' petit chien tout gentil allait survivre, et ça aurait un peu détourné de l'essentiel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylveyrier
Organisme Monocellulaire
Organisme Monocellulaire


Nombre de messages : 2
Masculin Age : 33

MessageSujet: Re: Le chat   Sam 13 Aoû 2016 - 12:48

Je suis parti dans une théorie un peu farfelue mais originale.

Et si l'Alien ne s'attaquait qu'aux humains? Comme une expiation de l'humanité...

J'ai eu cette idée en relisant Les Fourmis de Werber (que j'admire...) A la fin la fourmilière d'origine des héroïnes fourmis du roman est entièrement détruite par une bande de sales gamins désoeuvrés lors d'une horrible scène finale... Et l'accent a souvent été mis sur la ressemblance entre Aliens et fourmis... (Reine pondeuse, ouvrières, intelligence sociale, sorte de ruche (non mais là c'est les abeilles (oui mais c'est des hyménoptères aussi, alors zut!))) Alors les Aliens, proches des fourmis (!?), les vengent en s'attaquant uniquement aux humains.
Certaines caractéristiques des 4 films peuvent aller dans ce sens. On ne voit jamais les Aliens s'attaquer aux animaux (en tout cas je ne m'en souviens pas...). Les Aliens NE tuent PAS pour se nourrir (comme les humains). On peut même se demander ce qu'ils mangent. On peut imaginer qu'ils ne tuent que des humains ayant pêchés?! Et que c'est pour ça que seule Ripley survit à chaque fois...
Bref je suis un peu parti dans un délire... Mais qu'en pensez-vous?
Merci d'avance pour vos réponses!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rangil
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules


Nombre de messages : 1007
Masculin Age : 26
Localisation : Sur une station spatiale, à attendre qu'elle explose, comme les quatre précédentes.

MessageSujet: Re: Le chat   Mer 17 Aoû 2016 - 1:54

J'avais moi aussi cette théorie Sylveyrier, mais le troisième film la contredit puisque l'alien émerge d'un animal (vache ou chien selon les versions).

J'imagine que ça va dans le sens de la théorie du "L'Alien tue pour le plaisir du meurtre et de la chasse". Un animal aussi faiblement conscient qu'un chat ne l'intéresse pas parce qu'il ne peut pas le torturer suffisamment. En revanche, en cas de besoin, l'Alien peut parfaitement s'attaquer à des animaux. Cela ne l'intéresse pas, mais si ça répond à une logique de conservation, il ne s'en prive pas (il ne touche pas au chat quand il est en position de force, mais s'attaque à la vache quand il a absolument d'un hôte pour grandir)

L'idée d'un Alien qui ne s'attaque qu'aux humains ayant péché serait intéressante, mais je ne sais pas s'il y a vraiment beaucoup d'indices qui vont dans cette direction. Ripley, même si elle est régulièrement prête à tout sacrifier pour sauver la Terre et ses camarades des Aliens, ne me semble pas être une sainte. Dans le 1er film en tout cas, à part le capitaine et l'androïde, aucun personnage ne me donne l'impression d'être plus ou moins pécheur que son voisin. Et encore une fois, Newt qui se fait bouffer au début du 3ème film semble infirmer cette théorie (c'était une enfant tout ce qu'il y a de plus innocente).

Mais je pense que les Aliens, en tant que métaphore du mal en nous, ne voient en effet d'intérêt que dans la chasse aux espèces psychologiquement torturées, qui cherchent à dépasser leur condition animale, en les confrontant justement à leur animalité profonde. Peut-être qu'au contraire, Ripley ne survit que parce qu'elle est un mélange assez unique d'acceptation de sa bestialité profonde (elle n'hésite jamais à se salir les mains et à faire tout ce qu'elle peut pour traquer et détruire les aliens, quel qu'en soit le prix, quelles que soient les extrémités auxquelles elle doit recourir) et de capacité à rester juste envers et contre tout (là encore, quel qu'en soit le prix, elle choisira toujours de sauver ses camarades et la Terre des Aliens).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le chat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fille, le chat et l'oiseau...
» hymne du chat- foin
» l'oeuf chat
» dessin de chat
» un amour de chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Fictions, franchises & univers à l'honneur::. :: Alien :: Pentalogie & Univers-
Sauter vers: