AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Star Trek

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
Mat

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 28
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: Star Trek   Mer 9 Sep 2009 - 11:36

Citation :
Le nouveau Star Trek est pété des clichés de SF, pourtant il est plus qu'honnête au niveau des personnages, du scénario, de la narration et de la réalisation.
Pardon, mais le remake de Star Trek est tout sauf honnête au niveau du scénario et de la narration! Le grand méchant qui décide de devenir trèèès méchant parce qu'il n'y a rien de bien à la télé, Spock qui assiste à la destruction de sa planète depuis une lune (qui au passage n'a rien à faire là dans l'univers Star Trek) soit-disant "sans rien pouvoir faire", alors que 30 secondes plus tard dans le film on découvre qu'il est à dix minutes à pied d'une station de téléportation dont il avait connaissance... dantesque, du SGA en puissance.^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parnassus
Mercenaire Interplanétaire
Mercenaire Interplanétaire
Parnassus

Nombre de messages : 273
Masculin Age : 29

MessageSujet: Re: Star Trek   Mer 9 Sep 2009 - 12:05

Citation :
Le grand méchant qui décide de devenir trèèès méchant parce qu'il n'y a rien de bien à la télé
Précisément, c'est un cliché, et je trouve qu'il fonctionne très bien, d'autant que Bana fait du bon travail au niveau de l'interprétation.

Citation :
Spock qui assiste à la destruction de sa planète depuis une lune (qui au passage n'a rien à faire là dans l'univers Star Trek) soit-disant "sans rien pouvoir faire", alors que 30 secondes plus tard dans le film on découvre qu'il est à dix minutes à pied d'une station de téléportation...
Je ne vois pas bien en quoi c'est gênant, sauf peut-être le fait que Neron (c'est bien ça son nom?) aurait pu faire capoter son plan. Mais en effet, Spock ne pouvait rien faire à ce moment là.

Et tout ça, c'est le scénario, la narration est bien gérée: les séquences s'enchaînent logiquement, le rythme est conservé, tout est parfaitement compréhensible, rien n'est laborieux. Certes c'est académique, mais ça fonctionne.

Est-ce un remake ou une suite? Si c'est un remake, ils ont tous les droits d'ajouter une lune où bon leur semble, si c'est une suite, en effet c'est limite au niveau de l'écriture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ketheriel
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant
ketheriel

Nombre de messages : 1424
Masculin Age : 38

MessageSujet: Re: Star Trek   Mer 9 Sep 2009 - 12:51

Citation :
Précisément, c'est un cliché, et je trouve qu'il fonctionne très bien, d'autant que Bana fait du bon travail au niveau de l'interprétation.
Oui enfin, tu peux nous expliquer ce qu'il y a de dur à interpréter dans ce personnage ? Parce que bon je veux bien croire que c'est un bon acteur mais là étant donné qu'il n'y a pas de profondeur intrinsèque au personnage...en quoi il a fait un bon travail ? A moins que dire "il a fait un bon travail" veuille dire seulement qu'il n'a pas été mauvais mais chez moi ça s'appelle faire son travail seulement.

Citation :
Est-ce un remake ou une suite? Si c'est un remake, ils ont tous les droits d'ajouter une lune où bon leur semble, si c'est une suite, en effet c'est limite au niveau de l'écriture.
Ce n'est pas un remake puisque justement il y a le vieux spock. C'est un film dit de reload, c'est à dire dans la continuité mais faisant apparaitre un divergence grâce au voyage dans le temps (et comme le passé a changé le présent aussi)...
Sauf que la lune est une incohérence car même avec les divergences engendrées celles-ci sont infiniment postérieures à la création du système vulcain.
Ce film est une aberration sur pattes tellement son scénario est écrit par des ignorants de la franchise...Il y en a qui s'en sont toujours pas remis de voir un vaisseau minier vaincre une flotte de la fédération... idem pour tout l'univers complètement déconstruit pour en faire un truc abject (rappelons que la fédération est une société où l'argent n'a plus court, où le mercantilisme n'existe plus... merci les pub nokia et Budweiser un peu partout). Et je ne parle même pas de la destruction totale des principes humanistes de la fédération...
Enfin bref je suis Hors sujet donc je m'arrête ici^^

Ps : C'est nero (pareil même nom aussi peu recherché)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parnassus
Mercenaire Interplanétaire
Mercenaire Interplanétaire
Parnassus

Nombre de messages : 273
Masculin Age : 29

MessageSujet: Re: Star Trek   Mer 9 Sep 2009 - 13:25

Dans le souvenir que j'en ai (mais ça remonte à quelques mois, donc peut-être suis-je dans le faux), Bana reste sobre et ne part pas dans une interprétation grandiloquente à double tranchant.

Après, je n'ai vu aucun film Star Trek avant celui-là, donc je le juge forcément en tant qu'entité indépendante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WebTopaze
Organisme Monocellulaire
Organisme Monocellulaire
WebTopaze

Nombre de messages : 12
Masculin Age : 47
Localisation : Liège (Belgique)

MessageSujet: Re: Star Trek   Mer 9 Sep 2009 - 21:36

Je vois que le grand nombre est de mon avis (que je partage avec Yves Raducka, avec le quel j'ai déjà longuement discuté à ce sujet (puisque son article sur Unification est ici cité))
En fait, que ceux qui ne connaissent pas la franchise l'aient apprécié est logique, et je ne leur en tiendrai pas rigueur, il est vrai qu'après tout, c'est un bon blockbuster.
Ce film en fait a plusieurs problèmes... Principalement entre le scénario ou les décors pour trop expéditif et trop arrangeant avec les canons (Spock ayant sa maitresse à bord, toute la section technique du vaisseau transformée en raffinerie, la planète Delta-Vega qui déménage carrément de plusieurs centaines d'années lumières,... J'en passe et des meilleurs)
Mais également au niveau de son accroche à l'Univers Star Trek... Certe un effort a été fait, mais uniquement au niveau Comics avec la parution de Countdown qui explique la destruction de Romulus, les efforts de Spock et la colère de Néro... Seulement, avec le Comics américain, qui l'a lu en Europe? Mis à part les fans purs et durs aui aurront tout fait pour se procurer Countdown par import ou via certains réseaux de téléchargement? Personne, surtout qu'il n'y a pas eu de traduction française de prévue par la Paramount...
Certe cette publication n'avait pour but que de faire le lien entre ce Star Trek XI et légitimiser de la sorte ce Reboot de la franchise, mais Abrams avait dés le départ prévenu... Il ne faisait pas ce film pour les fans mais pour ceux qui ne connaissaient pas la franchise (les pontes de la Paramount espérant de la sorte relever le nombre de fans pour la sortie des nouveaux coffrets tant des films que des séries)... Mais où ce calcul ne sera pas payant à mon sens, c'est que ceux qui ont découverts Star Trek au travers de ce film risquent de ne pas adhérer à la franchise réelle quand ils la découvriront (Le pire, c'est qu'ils crieront au génie en encensant Abrams d'avoir réussi à créer un si bon film (à leur yeux) avec une si mauvaise série ... On lit déjà trop de ce genre de remarques)

Si je suis acerbe avec ce film? Oui, sans aucune hésitation... Et je le revendique, je n'ai pas du tout apprécié ce film qui a plus à mes yeux a plus de l'esprit Starship Troopers que de l'esprit Star Trek.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webtopaze.com
ketheriel
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant
ketheriel

Nombre de messages : 1424
Masculin Age : 38

MessageSujet: Re: Star Trek   Mer 9 Sep 2009 - 23:39

Citation :
Si je suis acerbe avec ce film? Oui, sans aucune hésitation... Et je le revendique, je n'ai pas du tout apprécié ce film qui a plus à mes yeux a plus de l'esprit Starship Troopers que de l'esprit Star Trek.
Acerbe ? Je vois que tu n'es pas habitué à ce forum. Là ton post c'est limite bisounours land si on le compare avec ce qui peut être dit sur une oeuvre content

En faisant le comparatif on peut être plus expéditif. La franchise a un fond complexe. Une fédération très élaborée, ambigüe sur certains points mais clairement marqués dans certains principes (même s'il y a toujours des exceptions).
Mais en quoi retrouve-t-on ne serait-ce qu'un soupçon de Star trek dans ce film (hormis les noms et de vagues similitudes d'apparence) ?
La fédération décrite n'est rien d'autre qu'un simili de société pseudo futuriste où le mercantilisme fait foi. Où sont les valeurs de starfleet ? nada
C'est à pleurer tellement ils ont saccagé la franchise en la transformant en une simple tapisserie servant seulement à voir les pérégrinations de deux gars (spock et kirk) qui sont des aberrations. Les Vulcains n'existent pas dans ce film, ce sont des clones décérébrés qui ne respectent pas une once de la culture de ce peuple...où est la logique, l'absence de sentiment etc ?
Et Kirk, purée un boulet pareil jamais il ne rentre à starfleet. Certes le premier du nom avait un caractère audacieux voir impétueux mais là ce n'est plus ça, c'est du trollisme à l'état pur, un savant mélange entre "American pie" et "Dude, Where's My Car?".

C'est simple, si tu connais la franchise, tu es presque obligé de détester ce film.
Si tu ne connais pas la franchise, le film peut passer mais en revanche tu viens de perdre un demi milliard de neurones et la possibilité d'apprécier la franchise sauf si tu prends le risque de perdre un autre demi milliard de neurones pour oublier ce film et repartir avec de saines bases.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
Mat

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 28
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: Star Trek   Jeu 10 Sep 2009 - 0:30

Citation :
Précisément, c'est un cliché, et je trouve qu'il fonctionne très bien, d'autant que Bana fait du bon travail au niveau de l'interprétation.
J'avoue que je ne te suis pas...
Un cliché, c'est par définition une faiblesse. S'il fonctionne très bien, c'est que c'est une citation, une référence un peu parodique, une private joke à l'attention des habitués du genre, mais ce n'est pas un cliché. Ou alors, un élément suffisamment secondaire ou déconnecté pour se faire oublier, ou pour passer à tort ou à raison pour incontournable dans le contexte.

Pourquoi se contenter de clichés, quand il suffit de réfléchir à mieux?
Nero veut exterminer des milliards d'êtres et des écosystèmes entiers, désintégrer des millénaires d'histoire civilisationnelle et des milliards d'années d'histoire naturelle, tout ça pour quoi? Pour punir Spock d'avoir échoué dans sa tentative sincère de venir en aide à la planète Romulus (alors qu'il n'était pas responsable et même pas concerné dans l'absolu, il aurait tout aussi bien pu rester chez lui) . Bien pire qu'un cliché, c'est tellement stupide, invraisemblable et grotesque que personnellement, cela me rend strictement incapable de m'immerger dans l'histoire. (tu parle d'une efficacité... clin d'oeil )
Dire d'une figure aussi creuse et grossière que Nero qu'elle est efficace, je trouve ça injuste pour beaucoup de bad guys de fiction, à l'instar d'un Morden, d'un Vader ou d'un Scorpius, par exemple.

Citation :
Je ne vois pas bien en quoi c'est gênant, sauf peut-être le fait que Neron (c'est bien ça son nom?) aurait pu faire capoter son plan. Mais en effet, Spock ne pouvait rien faire à ce moment là.
Ho si, il pouvait complètement faire quelque chose. C'est monsieur Spock, pas le premier péquin venu. Connaissant l'existence de la station de téléportation, il avait tout à fait le temps (le film lui-même le démontre) d'aller jusqu'à elle à pied, de neutraliser les deux techniciens, puis de rejoindre Vulcain pour lancer l'alerte avec plusieurs heures d'avance. L'aurait-on forcément cru, écouté? Non, pas forcément. Mais et alors? Est-on obligé d'être strictement assuré à 100% de ses chances de réussite pour tenter quelque chose de crucial et d'impératif?
Qui oserait sérieusement suggérer que Mr. Spock va rester dans la neige à se morfondre en disant qu'il ne peut rien faire, alors qu'il sait avoir toutes capacités pour rejoindre la planète et alerter de la situation avec plusieurs heures d'avance? Sérieusement, c'est absolument délirant, c'est absurde au sens littéral.
C'est à la fois très incohérent intrinsèquement, et très incohérent pour le personnage de Spock.

Citation :
Est-ce un remake ou une suite? Si c'est un remake, ils ont tous les droits d'ajouter une lune où bon leur semble, si c'est une suite, en effet c'est limite au niveau de l'écriture.
ça se veut un préquel se déroulant dans une réalité alternative qui diverge du vrai Star Trek à partir d'un point de rupture précis, mais c'est un remake dans les faits.
Il faut savoir que Delta Vega, le monde en question, est présenté dès la saison 1 de Star Trek TOS (la première série) . D'une part, il n'a rien d'un monde enneigé, d'autre part, il n'a jamais été la lune de Vulcain.
Il faut savoir également que la Fédération a pris dés sa fondation ses principes de civilisation élevée, sans consommation effrénée, sans monnaie, et pareil pour Starfleet avec l'idéal humaniste, scientifique.
Or, je n'ai jamais entendu parler d'une ligne historique parallèle qui :
a) fait muter les conditions géologiques et météorologiques d'une planète, puis la téléporte d'un système stellaire à un autre (pour Sigma Vega) .
b) modifie des événements antérieurs au point de rupture qui la créer (pour les idéaux de la Fédération et de Starfleet) .

Donc, ça se veut partie intégrante du "multivers" Star Trek, mais c'est un remake par la force des choses.

C'est pour ça que quand les deux coupables du scénario du film (et de ceux des Transformers) prétendent s'être tapé, après TOS, tous les romans et plein de fanfictions, soit disant pour être sûr de bien capter l'esprit de l'oeuvre, je dégage deux hypothèses :
-ce sont des menteurs gras et éhontés.
-ils sont encore plus stupides que je ne le pensais.
Car si cette seconde hypothèse est la bonne, je n'hésite pas une seconde à affirmer qu'en ayant simplement vu quelques épisodes de TOS ainsi que les films "Star Trek le film (I) " et "Premier Contact", j'ai beaucoup mieux compris l'esprit Star Trek que les deux chameaux avec leurs pseudo bouquins et fanfictions. S'ils disent vrai, c'en est inquiétant pour eux tant cela dénote d'un état d'incapacité mentale presque totale. Ils n'ont absolument rien compris de TOS. Ce qui ne les empêche pas de se répandre en vanité et en inepties dans la moindre de leurs interventions... (qu'un pénitent de Unification France se fait chier à retranscrire fidèlement à chaque fois)

Citation :
En fait, que ceux qui ne connaissent pas la franchise l'aient apprécié est logique, et je ne leur en tiendrai pas rigueur, il est vrai qu'après tout, c'est un bon blockbuster.
Comme je le disais dans ma critique ci-dessus dans le topic, pour moi, ce film n'est pas qu'un mauvais Star Trek, c'est aussi un mauvais film de "vraie SF". Après, oui, ça reste un divertissement tonique, mais ne pas connaître l'univers Trekkie (et donc ne pas pouvoir déceler les multiples trahisons de la lettre et de l'esprit) n'est absolument pas la garantie d'aimer le film intrinsèquement. Nero reste un bad guy sans intérêt, plusieurs enchaînements demeurent sévèrement invraisemblables, etc. Star Trek XI est un blockbuster qui remplit le cahier des charges financier et émerveille le collégien, tandis que la majorité des blockbusters SF de Spielberg vont bien au delà de ce seul destin "mode" et pécunier.

Citation :
Mais où ce calcul ne sera pas payant à mon sens, c'est que ceux qui ont découverts Star Trek au travers de ce film risquent de ne pas adhérer à la franchise réelle quand ils la découvriront (Le pire, c'est qu'ils crieront au génie en encensant Abrams d'avoir réussi à créer un si bon film (à leur yeux) avec une si mauvaise série ... On lit déjà trop de ce genre de remarques)
Oui, il n'y a qu'à voir toutes ces couvertures de mags "J. J. Abrams, le sauveur de Star Trek!" ... Enfin, ce sont les mêmes mags qui sortent des articles creux dignes du pire fanboy pour porter aux nues SGA ou la conclusion de BSG...

Citation :
je n'ai pas du tout apprécié ce film qui a plus à mes yeux a plus de l'esprit Starship Troopers que de l'esprit Star Trek.
Il est indéniable que le nouvel idéal humaniste, quelque part entre les Vikings et l'Armée Rouge, de Starfleet selon Abrams et des deux ennemis publics qui lui servent de scénaristes, rappelle plus la Fédération à la sauce Verhoeven que la Fédération à la sauce Roddenberry.
Cependant, la comparaison s'arrête là : Starship Troopers est un film culte avec un propos intelligent, il forge un modèle précis, vraisemblable et cohérent pour mieux le critiquer. Star Trek XI ne se pose aucune question et établit un modèle politique qui n'est rien de plus qu'un mix irréfléchi et absolument antinomique entre un côté "bande de potes" ultra invraisemblable où tout le monde monte dans la hiérarchie en sautant trois grades histoire de se faire plaisir les uns les autres (je me souviens du rédacteur médusé par cette scène chez Unification^^) , et un côté "les Américains au Moyen-Orient" avec des prestations aussi glorieuses que : laisser mourir tout l'équipage de la foreuse parce que Nero seul refuse d'être secouru pour être jugé, ou abandonner un homme sur une planète isolée avec 2 minutes d'espérance de vie, pour cause d'insubordination.

Citation :
Mais en quoi retrouve-t-on ne serait-ce qu'un soupçon de Star trek dans ce film (hormis les noms et de vague similitude d'apparence) ?
Clairement. Abrams, Orci et Kurtzman n'ont absolument rien compris à Star Trek, ni au fond, ni à la forme.

Citation :
Là ton post c'est limite bisounours land si on le compare avec ce qui peut être dit sur une oeuvre
Bon, ce n'est pas un concours, toutefois je me permet de citer ma critique de Dante 01 content


Dernière édition par Mat Vador le Jeu 17 Sep 2009 - 15:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ketheriel
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant
ketheriel

Nombre de messages : 1424
Masculin Age : 38

MessageSujet: Re: Star Trek   Jeu 10 Sep 2009 - 1:19

Citation :
L'aurait-on forcément cru, écouté? Non, pas forcément
Justement si car le mensonge chez les vulcains (dans la franchise) est considéré comme impossible SAUF si cela est logique justement.
Donc normalement il aurait été cru car le mensonge est tabou, une humiliation sauf en cas de service envers la logique.

Citation :
-ce sont des menteurs gras et éhontés.
Je parie sur cela, la deuxième est aussi partiellement possible mais franchement je pense qu'en fait ils ne connaissent absolument pasl a franchise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parnassus
Mercenaire Interplanétaire
Mercenaire Interplanétaire
Parnassus

Nombre de messages : 273
Masculin Age : 29

MessageSujet: Re: Star Trek   Jeu 10 Sep 2009 - 9:49

Citation :
Un cliché, c'est par définition une faiblesse.
Ah? Je pensais qu'un cliché était un stéréotype. La double identité d'un super héros est un cliché. Le voyage temporel dans la SF est un cliché. Mais ce n'est pas nécessairement mauvais.

Citation :
Connaissant l'existence de la station de téléportation, il avait tout à fait le temps (le film lui-même le démontre) d'aller jusqu'à elle à pied, de neutraliser les deux techniciens, puis de rejoindre Vulcain pour lancer l'alerte avec plusieurs heures d'avance.
Je ne me souvenais pas qu'il connaissait l'existence de la station. En effet, ça refoule du derrière.

Ce Star Trek, en tant que film indépendant, ne doit pas être pris pour autre chose qu'un divertissement, car en effet, ça brasse du vent. Mais en toute franchise, je ne m'attendais pas à devoir réfléchir sur de multiples problématiques comme devant certains Spielberg, seulement à assister à un space opera bien monté, et j'ai été servi. Le comportement de Nero entre dans une logique "plus grand, plus vite, (plus idiot)" mais je trouve ça tout à fait appréciable le temps d'un film pop-corn.

Je vois très bien ce que vous voulez dire. The League of Extraordinary Gentlemen est une immonde daube cinématographique sortie sur les écrans en 2003, qui osait porter le nom d'un excellent comic d'Alan Moore. En tant que film, ça passe pour un dimanche après-midi pluvieux, en tant qu'adaptation, c'est une catastrophe. Donc si vous me dîtes que ce remake d'Abrams est à pleurer vis-à-vis de la franchise, je n'en doute pas un instant. Mais je l'aime bien quand même (pour ce qu'il est, un blockbuster de divertissement).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ketheriel
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant
ketheriel

Nombre de messages : 1424
Masculin Age : 38

MessageSujet: Re: Star Trek   Jeu 10 Sep 2009 - 11:10

Citation :
Ah? Je pensais qu'un cliché était un stéréotype. La double identité d'un super héros est un cliché. Le voyage temporel dans la SF est un cliché. Mais ce n'est pas nécessairement mauvais.
Ah non, en quoi le voyage temporel est un cliché ?
Un cliché c'est un élément (ici artistique) qui a tellement été utilisé que celui-ci en a perdu toute originalité et/ou dont l'effet tombe à l'eau tellement tout le monde a pu le prévoir facilement.
Un cliché c'est mauvais par définition ou alors tu considères que le fait que le téléspectateur puisse prévoir après 5 min de film le déroulement de celui ou de voir 50 fois les mêmes personnages ne soit pas un gage de nullité absolue.

Le voyage tempo n'est pas un cliché, en revanche certains types de voyages tempo sont des clichés (comme celui de STar trek XI) mais va le comparer avec celui du film Mimzy ou simplement the time machine d'orwell.

De même que la double identité d'un superhéros est tout sauf un cliché. Tu confonds archétype et stéréotype alors que ce sont deux notions bien différentes. Le cliché serait par exemple le super héros beau, musclé, surpuissant défendant la justice, avec une morale quasi sans faille et en aucun cas la double identité. Un héros en grande partie copié sur superman qui fut le véritable premier super héros de ce type. Quand tu vas voir ou lire un personnage copié sur superman, tu vas obligatoirement le trouver ennuyeux à mourir, inintéressant (si tu connais superman bien sur car si c'est ton premier super héros que tu lis...tu ne peux pas te rendre compte du cliché). D'ailleurs a-t-on des super héros copiés de superman actuellement ? Non trop cliché donc bah là on est partie sur des copies édulcorés et légèrement humoristiques de batman mais là aussi ça passe très moyennement. (seuls les originaux s'en sortent)

Citation :
Ce Star Trek, en tant que film indépendant, ne doit pas être pris pour autre chose qu'un divertissement, car en effet, ça brasse du vent. Mais en toute franchise, je ne m'attendais pas à devoir réfléchir sur de multiples problématiques comme devant certains Spielberg, seulement à assister à un space opera bien monté, et j'ai été servi. Le comportement de Nero entre dans une logique "plus grand, plus vite, (plus idiot)" mais je trouve ça tout à fait appréciable le temps d'un film pop-corn.
Le problème c'est que ce n'est pas et ça ne sera jamais un film indépendant et d'ailleurs, il n'a pas été vendu comme cela.
Dès le moment où, ils utilisent la franchise star trek et qu'en plus ils inscrivent celui ci dans la trame de celle-ci, il n'y a plus d'excuse à trouver.
Ce film est intégré à la la franchise et de ce fait il est mauvais. Il n'y aurait pas eu de référence a star trek ça aurait été un film popcorn sympathique à voir mais là ce n'est pas le cas. Ils ont voulu se faire un max de thunes en créant une suite à la franchise mais sans faire l'effort de respecter cette franchise...game over.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parnassus
Mercenaire Interplanétaire
Mercenaire Interplanétaire
Parnassus

Nombre de messages : 273
Masculin Age : 29

MessageSujet: Re: Star Trek   Jeu 10 Sep 2009 - 11:37

Citation :
Tu confonds archétype et stéréotype alors que ce sont deux notions bien différentes.
Superman est l'archétype. Supreme ou Sentry sont des stéréotypes.

L'archétype est le modèle, le premier du genre, je pense qu'on est d'accord. Le stéréotype est toute réutilisation du modèle en question, donc pas "original". Parler de voyage temporel en SF (et on peut jouer sur les mots en affirmant qu'il y a plusieurs types de voyages temporels, ça ne change rien), c'est un stéréotype (avec lequel je n'ai aucun problème).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ketheriel
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant
ketheriel

Nombre de messages : 1424
Masculin Age : 38

MessageSujet: Re: Star Trek   Jeu 10 Sep 2009 - 12:25

Citation :
Superman est l'archétype. Supreme ou Sentry sont des stéréotypes.
Superman n'est pas un archétype justement. Il n'est que le personnage ayant eu le plus de succès se basant sur un modèle.
Un archétype est un modèle dont le caractère est de portée universelle. Je sais que nous occidentaux avons la fâcheuse manie de croire que nous avons la primeur de la chose mais dans les faits ce n'est pas vrai.

Le super-héros est un archétype, superman est un stéréotype du super-heros.
Que Superman soit celui a eu le premier un succès immense ça ne fait aucun doute mais en aucun cas ce n'est un archétype sauf si tu considères que superman fut le premier superhéros (ce qui est faux puisqu'avant les années 1910, en france il existait un superhéros "Nyctalope" idem avec golden bat au pays du soleil levant). La vrai différence c'est que personne ne connait (ou n'a envie de connaitre) les superhéros précédents superman ce qui fait de lui par ignorance dans l'inconscient collectif l'archétype (ce qu'il n'est pas dans les faits) et donc tout le monde pense que c'est lui l'original (ce qui fait d'ailleurs que personne ne remettra en cause le développement du personnage à ce niveau puisque la majorité pensera que c'est lui le précurseur). Quand on lit que superman est l'archétype du super héros c'est faux, superman n'en est qu'un stéréotype mais il a l'avantage d'être le premier réellement connu.

Et c'est la même chose pour le voyage temporel en SF. Il y a l'archétype du voyage temporel, un modèle et il y a les stéréotypes réutilisant à leur sauce le concept. Star trek XI, Continuum (SG1) utilisent un stéréotype précis du voyage temporel (le plus mauvais d'ailleurs car le plus simple intellectuellement mais aussi le plus aberrant). Et ce n'est pas jouer sur les mots justement mais bien une véritable différence. Quand je regarde the time machine, je ne vois absolument pas la même chose que Star trek XI, idem avec Mimzy, au niveau du voyage temporel c'est même totalement différent dans leurs mécaniques.
De plus un cliché est connoté de façon à dire que la réutilisation outrancière de certains éléments font que l'originalité créative est inexistante transformant le tout en une image caricaturale d'un modèle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parnassus
Mercenaire Interplanétaire
Mercenaire Interplanétaire
Parnassus

Nombre de messages : 273
Masculin Age : 29

MessageSujet: Re: Star Trek   Jeu 10 Sep 2009 - 12:51

Citation :
le plus simple intellectuellement mais aussi le plus aberrant
Aberrant? Dis m'en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ketheriel
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant
ketheriel

Nombre de messages : 1424
Masculin Age : 38

MessageSujet: Re: Star Trek   Jeu 10 Sep 2009 - 13:18

Citation :
Aberrant? Dis m'en plus.
Le principe de voyage temporel est de base très casse-gueule si les scénaristes ne prennent pas la peine de faire attention.
Mais tu as parmi les procédés utilisés, un classique de paresse intellectuelle dont l'utilisation est malheureusement de plus en plus courante (star trek XI, SG1 (sauf l'ép 1969 et Window of Opportunity), SGA et bien d'autres).

C'est à dire prendre un thèse plus de métaphysique que de physique : la théorie des états relatifs (alias celle du multivers) et de la coupler avec une conception du temps linéaire, le tout en occultant le nombre de problèmes engendrés.

Un exemple simple :
Si le bond temporel de nero engendre une nouvelle réalité...et bien en quoi cela pose problème au vieux spock ?
L'ancienne réalité existe toujours, donc là la logique vulcaine en prend encore plus un coup. Cette nouvelle réalité est une variante parmi des milliards. Il y a donc un paradoxe à faire intervenir le vieux Spock surtout qu'il lui suffirait de rentrer chez lui dans sa réalité point. De plus dans ce cas précis, le fait que néro fasse 2 bonds temporels, que le premier engendre la nouvelle réalité et que le second...le fasse apparaitre toujours dans la réalité que le premier bond a engendré est d'un illogisme patent envers une conception "multiverselle".

Si le bond temporel de nero n'engendre pas de nouvelle réalité mais carrément transforme l'unique réalité existante alors là nous avons la totalité des paradoxes existant sur le sujet : la causalité (écrivain, grand père etc)

Dans le premier cas c'est idiot, on cherche de palliatif rapide pour faire illusion d'une quelconque maitrise du concept, dans le deuxième cas c'est aussi idiot puisqu'on fait fi des paradoxes.

Je précise qu'il y a bien d'autres façons de gérer les voyages temporels intelligemment. Orwell fut l'un des premiers à trouver une solution (parmi d'autres) et ce ne fut pas le seul.


Dernière édition par ketheriel le Lun 11 Jan 2010 - 19:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zuthos
Organisme Monocellulaire
Organisme Monocellulaire
Zuthos

Nombre de messages : 7
Masculin Age : 48
Localisation : Sur la Terre

MessageSujet: Re: Star Trek   Jeu 31 Déc 2009 - 8:07

Citation :
Connaissant l'existence de la station de téléportation, il avait tout à fait le temps (le film lui-même le démontre) d'aller jusqu'à elle à pied, de neutraliser les deux techniciens, puis de rejoindre Vulcain pour lancer l'alerte avec plusieurs heures d'avance.

Bonjour, je viens de voir le film et je suis en train de lire les commentaire. Sur ce dernier, je pense que l'explication est assez simple. Je suppose que Neron a immobilisé Spock le temps de détruire la planète. Non???

Au risque de faire hurler tous le monde, moi j'ai bien aimé le film. Il est vrai, que j'étais très enthousiaste a l'idée de revoir un star-trek.

Il est vrai, qu'il y a quelque incohérence. De même, je regrette le choix de modifier le temps. Quel en est l'intérêt??? J'aurais souhaité, qu'ils conservent une cohérence avec la suite.

Mais pour moi, tous cela est moins grave que la série nouvel génération. Je n'ai pas du tous accroché avec cette dernière. Les incohérences me semblent beaucoup plus importante que pour ce film. Revoir McCoy,Scott,Uhura, ... drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skay-39
The Vortex Guy
The Vortex Guy
Skay-39

Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 29
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: Star Trek   Ven 1 Jan 2010 - 15:52

Zuthos a écrit:
Citation :
Connaissant l'existence de la station de téléportation, il avait tout à fait le temps (le film lui-même le démontre) d'aller jusqu'à elle à pied, de neutraliser les deux techniciens, puis de rejoindre Vulcain pour lancer l'alerte avec plusieurs heures d'avance.
Bonjour, je viens de voir le film et je suis en train de lire les commentaire. Sur ce dernier, je pense que l'explication est assez simple. Je suppose que Neron a immobilisé Spock le temps de détruire la planète. Non???
Dans mon souvenir, Spock échappe à Néron dès l'émergence du vaisseau spatial. Je ne vois pas comment Néron aurait pu le retenir.

Zuthos a écrit:
Au risque de faire hurler tous le monde, moi j'ai bien aimé le film. Il est vrai, que j'étais très enthousiaste a l'idée de revoir un star-trek.
Je ne connais pas beaucoup la série, mais j'ai l'impression que c'en est à peine. ^^

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fangate1
Commandant Cyborg
Commandant Cyborg
fangate1

Nombre de messages : 544
Masculin Age : 33

MessageSujet: Re: Star Trek   Ven 3 Fév 2012 - 18:58

Je viens de voir le film cette semaine (sur la tnt sur un tv 36 cm!) et j'ai bien aimé, on a un bon scénario qui va bien pour un film de deux heures, juste ce qu'il faut, il n'y aucun temps morts, pas mal de suspens et je n'ai pas vu de problème de continuité où de grosse invraisemblances, bien ce scènar. Des combats spatiaux qui en mettent plein la vue, le visuel est vraiment très bon(malgré le 36 cm), que se soit dans l'espace où sur les planètes.
les acteurs sont correctes. Les personnages sont jeunes , limite sortie de l'adolescence, c'est un peu génant au début mais on s'y fait vite.
Le kirk est un peu trop le super-héros de service mais bon ce n'est pas génant, Spoke ben c'est Spoke, un bon perso pas fade (ouai j'ai pas bien compris pourquoi il balance Kirk du vaisseau?) j'ai bien aimé le pilote de l'enterprise, (c'est tchao de la série Offcenter mrgreen )

Pas mal de scènes marquantes comme celle avec les parachutes et celle de la téléportation des derniers Vulcains qui se finit mal.

je vois que du bon dans ce film, pas beaucoup de points négatifs, je le conseil, c'est vraiment un film divertissant où on ne s'ennuie pas une seconde devant.
Un bon Star Trek?, je ne sais pas , je n'ai pas vu grand chose des séries précédentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Star Trek   

Revenir en haut Aller en bas
 
Star Trek
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Kitbash Star Trek Intrepid class
» Star Trek III: The Search for Spock
» Navette Star Trek Voyager
» Chronologie Star Trek
» [Star Trek: The Next Generation] Saison 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Fictions, franchises & univers à l'honneur::. :: Star Trek :: Les Films Star Trek-
Sauter vers: