AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Aliens et influences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations


Nombre de messages : 2228
Masculin Age : 25
Localisation : Paris

MessageSujet: Aliens et influences   Sam 4 Oct 2008 - 22:10

J'aimerais parler ici spécifiquement du film Aliens de James Cameron sorti en 1986 : Des oeuvres qui l'ont influencé et qu'il a influencé.

Reconnu comme un excellent film par la critique à sa sortie, et largement apprécié des fans, Aliens a eu une influence sur les oeuvres qui l'ont suivi, comme tout film. La science fiction semble avoir été la plus touchée. D'abord l'alien lui-même a été maintes fois repris comme on peut le voir dans le sujet de mat, mais surtout, le principe d'une escouade de soldats (accessoirement du futur, généralement de Marines) surarmés combattant un ou plusieurs êtres extraterrestres avec difficulté est devenue assez commune par la suite.


Le film eut plus tard une influence considérable, de manière assez surprenante, sur un genre vidéoludique créé six ans après sa sortie : Le FPS.
De manière assez impressionante, énormément de jeux de tirs à la première personne se sont plus ou moins inspirés de ce film.

Tout d'abord, Half Life sorti en 1998, bien que totalement original, ne peut
nier le lien entre ses crabes de têtes contrôleurs de corps et les facehuggers de la franchise, pas plus qu'entre l'intervention des Marines dans le complexe de Black Mesa et celle des personnages d'Aliens dans la colonie minière.

En 2001, c'est Halo qui a son tour reprend des éléments du films. Au delà des Space Marines clichés, des soldats à l'enthousiasme combattant exagéré, la scène du réveil du cryopod est fortement réminescente de celle du réveil de l'équipage du vaisseau dans le film. Des éléments de design ont également été repris, le Pelican ressemblant fortement au dropship du Sulaco, les panneaux latéraux de la porte de l'Ark sur Terre ayant exactement la même forme que des éléments des tours atmosphériques. On peut encore noter le parallèle entre le sous-officier noir au cigare et à la moustache en permanence derrière le dos des soldats dans le film, avec... l'autre sous officier noir au cigare et à la moustache dans le jeu vidéo. Tandis que la survie du seul John 117 avec Cortana à la fin du jeu dans un vaisseau n'est pas sans rappeler la survie de Ripley avec Newt à la fin du film. Sans parler des terribles floods dont il est difficile de juger dans quelle mesure il sont inspirés des Xéniens de Half Life et des Aliens.

Plus récemment, entre d'autres itérations, un jeu comme Turok a été violemment critiqué pour laisser tomber le contexte précédent afin de plagier Aliens. Un des lead designers chez Treyarch travaillant actuellement sur Call of Duty : World at War (consacré à la seconde guerre mondiale) a dit lui-même qu'ils s'inspiraient de Aliens dans la mise en scène ("on s'inspire du meilleur media). Ce problème a été assez bien explicité par Ken Levine, écrivain et lead designer de Bioshock : Un des problèmes avec les développeurs de jeux vidéos, est que pour la plupart, ils n'ont lu qu'un livre et vu qu'un seul film dans leur vie : Le seigneur des anneaux et Aliens, avec quelques variations là dessus.

Dans un autre genre, les bandes dessinées n'ont pas hésité à s'inspirer grandement de ce second opus de la Quadrilogy. La sympathique trilogie "Zero absolu" est basée sur un contexte et une chronologie quasiment identiques dans le premier tome à ceux d'Aliens.


Dans l'autre sens, on peut essayer de retrouver certaines des influences d'Aliens. Le film Platoon d'Oliver Stone, bien que très éloigné de celui de James Cameron dans sa forme semble un candidat crédible, de par sa date de sortie, six ans avant Aliens, et le parallèle assez étrange entre le Platoon en permanence menacé par les Viet-congs, et le petit peloton de soldats d'origines diverses subissant la menace des Aliens. Quand je réfléchis à où James Cameron a été chercher l'inspiration pour ses dialogues entre soldats et ses archétypes militaires, Platoon me semble le candidat évident.

Une autre influence semble être celle de l'oeuvre d'Isaac Asimov dans le personnage du robot Bishop, incapable de faire du mal aux humains car conçu ainsi, à l'image des robots d'Asimov dotés de leurs trois lois. Une vision angéliste du robot qui n'a pas d'autre source à ma connaissance, les machines étant perçues dans la culture, particulièrement à cette période comme ne pouvant que devenir hostiles en évoluant.

Alors, pensez-vous que j'ai tendance à projeter trop de liens entre ces oeuvres ? Ou avez vous d'autres exemples ou d'autres influences dans un sens ou dans l'autre qui vous viennent à l'esprit ?
Et que pensez vous de cette récupération massive des éléments de cette oeuvre ?

_________________
Stargate Earthling Fleet


Dernière édition par Artheval_Pe le Dim 30 Nov 2008 - 10:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gamers.fr
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon


Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 26
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: Aliens et influences   Dim 26 Oct 2008 - 10:39

Citation :
mais surtout, le principe d'une escouade de soldats (accessoirement du futur, généralement de Marines) surarmés combattant un ou plusieurs êtres extraterrestres avec difficulté est devenue assez commune par la suite.
N'est-ce pas d'un autre côté un peu trop généraliste, comme base, pour y voir une influence spécifique de Cameron? Si on va par là, je suis persuadé qu'un équivalent de cette situation est visionnable dans l'un ou l'autre nanar antérieur à Aliens, le Retour...

Citation :
Tout d'abord, Half Life sorti en 1998, bien que totalement original, ne peut
nier le lien entre ses crabes de têtes contrôleurs de corps et les facehuggers de la franchise, pas plus qu'entre l'intervention des Marines dans le complexe de Black Mesa et celle des personnages d'Aliens dans la colonie minière.
Ok pour le premier point mais pour le second, je vois mal ce qui aurait pu être crédible d'autre qu'une intervention armée...

Citation :
On peut encore noter le parallèle entre le sous-officier noir au cigare et à la moustache en permanence derrière le dos des soldats dans le film, avec... l'autre sous officier noir au cigare et à la moustache dans le jeu vidéo.
mrgreen mrgreen

Citation :
Tandis que la survie du seul John 117 avec Cortana à la fin du jeu dans un vaisseau n'est pas sans rappeler la survie de Ripley avec Newt à la fin du film.
Heu là vraiment pas du tout d'accord, selon moi c'est un peu greffer l'interprétation qu'on veut voir à ce qu'on voit vraiment. Si dans Halo survivaient une femme et une petite fille je comprendrais mais là... Wink

Citation :
Sans parler des terribles floods dont il est difficile de juger dans quelle mesure il sont inspirés des Xéniens de Half Life et des Aliens.
Moi pour les Floods je dirais juste Doom en ce qui concerne les petites saloperies et les gros bipèdes qui ne ressemblent à rien, (les génériques et ceux qui explosent en jetant plein de petites saloperies) et les trucs de zombies en général pour... ben, les zombies, ceux qui étaient des Humains.

Citation :
Une autre influence semble être celle de l'oeuvre d'Isaac Asimov dans le personnage du robot Bishop, incapable de faire du mal aux humains car conçu ainsi, à l'image des robots d'Asimov dotés de leurs trois lois.
Et que dire de Ash, ainsi que de Maman? Car Aliens ou pas, Cameron a bien respecté le background de Ridley Scott...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations


Nombre de messages : 2228
Masculin Age : 25
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Aliens et influences   Dim 26 Oct 2008 - 11:24

Citation :
Heu là vraiment pas du tout d'accord, selon moi c'est un peu greffer l'interprétation qu'on veut voir à ce qu'on voit vraiment. Si dans Halo survivaient une femme et une petite fille je comprendrais mais là...
Pas faux, j'ai un peu trop tiré sur ce point, probablement.

Citation :
N'est-ce pas d'un autre côté un peu trop généraliste, comme base, pour y voir une influence spécifique de Cameron? Si on va par là, je suis persuadé qu'un équivalent de cette situation est visionnable dans l'un ou l'autre nanar antérieur à Aliens, le Retour...
Je n'ai pas le souvenir d'un film, même un nanar de science-fiction militaire antérieur à Aliens, mais je peux me tromper.
Dans les Nanars vus par la suite, c'est plus que probablement une influence de Cameron, qui a été, il me semble, le premier à faire un film de guerre SF dans ce genre, qui a réellement posé les bases du truc.
Une escouade de Marines terriens du futur, en mission sur une autre planète, appuyés par du matériel lourd et venus en vaisseau de guerre, il me semble qu'il a été le premier à faire ça. ça nous semble peut-être très commun maintenant, mais si effectivement personne n'avait exploité l'idée avant lui, c'est, je pense, à Aliens qu'on peut en attribuer la paternité.

Citation :
je vois mal ce qui aurait pu être crédible d'autre qu'une intervention armée...
La destruction de la base avec une tête nucléaire, comme c'est fait à la fin, en fin de compte. mrgreen

Citation :
Moi pour les Floods je dirais juste Doom en ce qui concerne les petites saloperies et les gros bipèdes qui ne ressemblent à rien, (les génériques et ceux qui explosent en jetant plein de petites saloperies) et les trucs de zombies en général pour... ben, les zombies, ceux qui étaient des Humains.
Bah, les crabes de tête sont quand même d'authentiques copies des facehugger de Alien. Sautent au visage de leur proies et s'y accrochent pour en prendre le contrôle. La seule différence est que dans Half Life, les victimes deviennent des humains contrôlés (on les appelle zombies parce qu'ils en ont le comportement, et parce que l'humain en dessous n'a plus aucun contrôle. Mais ça reste des humains contrôlés, par un animal qui ressemble beaucoup à un facehugger. Qu'on pourrait même appeler un facehugger d'ailleurs vu que c'est ce qu'ils font.
Pour Doom, je n'ai pas des souvenirs assez précis, donc je vais me renseigner.

Citation :
Et que dire de Ash, ainsi que de Maman? Car Aliens ou pas, Cameron a bien respecté le background de Ridley Scott...
Oui, mais il est passé d'une défiance vis à vis des robots à une conception Asimovienne de robots ne pouvant faire du mal. Même si background différent il y a, la manière dont Bishop se décrit est très proche de ce qu'on trouve comme description des contraintes des robots dans les nouvelles et romans d'Asimov. De toute manière, c'est lui qui est à l'origine de l'idée des lois de la robotique et du concept de robots ne pouvant faire de mal aux humains.

_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gamers.fr
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon


Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 26
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: Aliens et influences   Lun 8 Déc 2008 - 13:41

Citation :
Citation :
Citation :
Tandis que la survie du seul John 117 avec Cortana à la fin du jeu dans un vaisseau n'est pas sans rappeler la survie de Ripley avec Newt à la fin du film.
Heu là vraiment pas du tout d'accord, selon moi c'est un peu greffer l'interprétation qu'on veut voir à ce qu'on voit vraiment. Si dans Halo survivaient une femme et une petite fille je comprendrais mais là...
Pas faux, j'ai un peu trop tiré sur ce point, probablement.
En fait, cela me semble d'autant plus pas ça qu'avec Newt et Ripley survivent Hicks et Bishop clin d'oeil

Citation :
Je n'ai pas le souvenir d'un film, même un nanar de science-fiction militaire antérieur à Aliens, mais je peux me tromper.
Possible, mais bon, je ne suis pas totalement convaincu. Il faudrait mener un travail d'investigation^^

Citation :
La destruction de la base avec une tête nucléaire, comme c'est fait à la fin, en fin de compte.
Pas tellement, à moins qu'il soit si simple pour les militaires d'atomiser une base civile envahie sans s'être assuré auparavant qu'il n'y avait personne à sauver clin d'oeil C'est dangereux, ok, mais c'est un peu la définition du taff de militaire... volontaire et professionnel de surcroît.

Citation :
Oui, mais il est passé d'une défiance vis à vis des robots à une conception Asimovienne de robots ne pouvant faire du mal. Même si background différent il y a, la manière dont Bishop se décrit est très proche de ce qu'on trouve comme description des contraintes des robots dans les nouvelles et romans d'Asimov.
Même si toi et moi prenons Alien 4 à part, il faut rappeler que dans ce dernier opus, les descendants de Bishop ont tenté un soulèvement.

Une inspiration possible mais pas certaine: Pitch Black, avec Vin Diesel, où un groupe de rescapés Humains "protégés" par un criminel et un chasseur de primes combat une horde innombrable d'animaux extraterrestres prédateurs.

Sinon, une autre possible inspiration rigolote: hier, en visionnant Alien 2, je me suis aperçu que je mélangeais des souvenirs entre les scènes avec Newt, et celles avec... Cassandra au même âge, dans Stargate SG-1. (seulement pour l'épisode où elle apparaît)
Newt/Cassandra, traumatisée par la catastrophe qui a emporté sa famille et tout son peuple, refuse de rejoindre les sauveteurs, puis de parler. Ensuite, elle recentre sa confiance et son affection sur une nouvelle figure maternelle qui démonterait tout pour la retrouver, Helenn Ripley/Sam Carter. L'enfant demande à cette dernière de rester auprès d'elle pour qu'elle puisse trouver le sommeil, mais la mère adoptive lui explique que grâce à la caméra, elle peut vérifier que tout va bien.

Bon, c'est un peu tiré par les cheveux, ça vaut ce que ça vaut, mais c'est à ça que j'ai pensé hier en constatant que je confondais des choses de ce film et de cet épisode à propos de la gamine rescapée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations


Nombre de messages : 2228
Masculin Age : 25
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Aliens et influences   Lun 8 Déc 2008 - 19:34

Citation :
Pas tellement, à moins qu'il soit si simple pour les militaires d'atomiser une base civile envahie sans s'être assuré auparavant qu'il n'y avait personne à sauver C'est dangereux, ok, mais c'est un peu la définition du taff de militaire... volontaire et professionnel de surcroît.
Ouais, sauf que là pour le coup, ils y vont directement pour nettoyer : Xéniens, mais aussi scientifiques et personnels de la base. Ils ont pour ordre de supprimer les témoins (sur ce point, il y a une grosse différence avec Aliens, donc), donc au final, avoir envoyé la tête nucléaire directement n'aurait pas fait grand chose. Mais il est vrai que je pousse peut-être un peu sur ce point.

Cependant, les Headcrabs restent des facehuggers (par définition).

Citation :
Bon, c'est un peu tiré par les cheveux,
Pas tant que ça. Il y a peut-être eu d'autres personnages similaires depuis, mais le coup de la petite fille cachée dans un endroit hostile, secourue par une femme et qui se réfugie un temps dans le mutisme, ça fait quand même assez réminescent de Newt.

Même si personnellement, j'ai préféré le personnage de Newt qui m'a plus intéressé que celui de Cassandra, qui dans l'épisode de SG1 est un peu un boulet qu'on essaye de sauver on ne sait comment sans que le spectateur n'ait eu de réelle empathie vis à vis du personnage.
Dans Aliens, elle sert à quelque chose, et ses bizareries la rendent sympathique.

_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gamers.fr
 
Aliens et influences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aliens - William Hudson
» Cowboys & Aliens
» Cowboys and Aliens
» Aliens le retour
» Invasion d'aliens.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Fictions, franchises & univers à l'honneur::. :: Alien :: Pentalogie & Univers-
Sauter vers: