AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Episode 5: The Long Night

Aller en bas 
AuteurMessage
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
Mat

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 29
Localisation : Amiens

Episode 5: The Long Night Empty
MessageSujet: Episode 5: The Long Night   Episode 5: The Long Night EmptyMer 10 Sep 2008 - 10:06

Episode 5: The Long Night Bannirebabylon5sgfs2fo4


Sheridan prépare la contre-attaque contre les Ombres et les Vorlons. Au prochain affrontement, six millards de vie seront en jeu... sur Centauri Prime, le plan de Vir et Londo prend un tournant décisif.


Postez ici vos commentaires sur l'épisode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe Black
Coffee Drinker
Coffee Drinker
Joe Black

Nombre de messages : 2001
Masculin Age : 29
Localisation : Lausanne

Episode 5: The Long Night Empty
MessageSujet: Re: Episode 5: The Long Night   Episode 5: The Long Night EmptyMer 18 Mar 2009 - 21:03

Episode exceptionnel.

La première partie est presque exclusivement centrée sur le complot ourdit par Londo sur Narn. Ce que je peux dire, c'est que cela donne lieu à l'un des moments les plus intenses de la série selon moi. Tout d'abord, l'échange entre Londo et G'Kar. G'Kar réussi à pénétrer le coeur de Londo ou plutôt, ce qu'il en reste... Londo est devenu un être complètement fermé. Il ne ressent plus rien tant il a fait de mauvais choix et entraîné la mort de si nombreuses vies. Il ne lui reste, comme il le dit lui-même, plus que son honneur. Peut être, peut être pas. Je n'arrive pas à m'enlever de l'esprit l'image du Londo du début de la série. Un être plus ou moins fataliste et à l'époque, encore insouciant d'une certaine façon. Je le revois demander de l'argent à Garibaldi au casino avec sa veste rouge et aider ensuite ce dernier lorsqu'il était en difficulté. Ce Londo là n'a pas pu entièrement disparaître. Je ne peux pas le concevoir. Cependant, lorsqu'il dit qu'il lui reste son honneur, ceci est vrai. Une fois son plan accompli, il est nommé premier ministre (un premier pas vers le trône) et accepte de libérer Narn. Enfin, quitter Narn.

Cependant, le personnage au centre des événements et qui en ressort transformé, est Vir. L'assistant de Mollari a bien changé ces dernières années. On savait Vir altruiste, généreux et d'une morale à toute épreuve. Il avait, se rendant compte de l'horreur que représente un être tel que Carthagia sur le trône, accepté de participer au complot visant à l'assassiner. Cependant, avait-il vraiment accepté tout ce que représentait un tel acte au moment des préparatifs ? J'en doute fort. Quoiqu'il en soit, il arrive à plaisanter sur le sujet avec Londo peu avant l'heure fatidique. C'était sûrement la dernière fois que nous avions l'occasion de voir le Vir que nous avions connu.

En effet, le plan de Londo ne se passe malheureusement pas comme prévu. Au lieu que Carthagia soit assassiné par le vieux briscard rompu aux magouilles politiques qu'est Londo, c'est finalement Vir qui assassine de sang froid l'empereur désormais déchu. Et c'est là que la descente aux enfers commence pour Vir. Il ne supporte pas son acte. En fait, il ne se supporte plus lui-même. Il le dit, il veut effacer son visage de la glace. Il souffre le martyr. Il n'avait pas réalisé ce que son action libératrice lui coûterait. Londo à beau lui dire qu'il a bien agit, qu'il a fait le bon choix et a sauvé des millions de vies, il n'en demeure pas moins qu'il a tué de sang froid l'un des siens et qu'il ne pourra jamais se le pardonner. Il a en agissant ainsi, enfreint toutes les valeurs qu'il possédait. Cependant, comme le dit Londo, c'est parce qu'il souffre justement, qu'il reste un être profondément bon. Le plus touchant reste le moment où complètement soûl, il avoue à Londo que la seule chose qu'il souhaitait dans sa vie, était de trouver un bon travail, une femme qui l'aime pour ce qu'il est, somme toute : de vivre heureux et paisiblement. Pour moi, c'est cela qui fera de lui un très grand empereur. Peut être même le plus grand. Je ne sais plus d'où vient l'adage disant que les grands chefs sont ceux sur qui les responsabilités sont venues sans que la personne concernée ne les aient recherchées. Cela est à mon avis, totalement applicable pour Vir. Surtout qu'après cet acte, il sera très certainement métamorphosé. Je pense aussi que sans ce passage, il n'aurai peut être jamais pu gouverner un peuple tel que les centauris. Il n'aurai peut être pas eu le recul nécessaire et la sagesse qu'entraînera peut être cet acte absurde qu'est le meurtre pour ce dire par rapport aux guerres : plus jamais ! Au final, ce qui le différencie éternellement d'un être tel que Londo, c'est que lui, n'a jamais été assoiffé de pouvoir, c'est le pouvoir qui est venu à lui. Vir est définitivement la personne qui a le plus grandi et c'est le plus révélé durant la série. Il est tombé dans les plus graves travers de la société centauri, mais c'est peut être ceci qui lui permettra de changer les mentalités de son peuple. Je suis désormais convaincu que Vir Cotto sera le Marc Aurèle centauri.

L'un des autres personnages les plus métamorphosé est G'Kar. Il m'est maintenant impossible de le revoir sérieusement dans son rôle de politicien véreux. Il est devenu véritablement sage et d'une dignité exemplaire. Il refuse de devenir comme il le dit lui même, un dictateur et semble avoir dépassé, mais ceci nous le savions depuis longtemps, le stade de la vengeance gratuite. Quand on l'exhorte à la revanche, il part et tourne le dos sans répondre aux provocations et aux provocateurs. J'espère qu'il pourra rassembler un courant pacifiste important sur Narn pour tout reconstruire et partir sur de nouvelles bases et enfin stopper cette éternelle querelle qui oppose Narn contre Centauri. D'autant plus que comme il le dit, les centauris sont entrain de s'auto-détruire de l'intérieur.

J'en vient finalement aux autres événements fondamentaux de l'épisode se passant sur la station. En premier lieux, Sheridan et toute la "Table Ronde" de Babylon 5, préparent la bataille finale entre les Ombres, les Vorlons et l'Alliance de Lumière. Sheridan doit alors se résigner à faire quelque chose d'absolument terrible. En effet, une planète de six milliards de vies est sur le point d'être attaquée par les Vorlons (cela me fait maintenant sourire de repenser au discours de l'épisode précédent où Morden disait que les Vorlons essaierait de limiter au maximum les pertes civiles...). Sheridan veut que les Ombres et les Vorlons s'affrontent frontalement, chose que les deux races ont évité de faire jusqu'à maintenant. Pour réussir ce tour de force, Sheridan est obligé d'envoyer à la mort un vaisseau entier de Ranger pour attirer les Ombres de façon crédible à l'endroit où aura lieux la plus gigantesque des batailles de ces temps. A la fin de l'épisode, Sheridan s'en va avec la flotte gigantesque de l'Alliance sur le lieux de l'ultime confrontation. La flotte est immense. De plus, Ivanova est partie de son côté rassembler les Anciens restant de la galaxie.

Je n'ose même pas imaginer à quel point le prochaine épisode va être intense! Je tiens quand même à dire que cet épisode m'a définitivement rendu passionnément attaché à cette magnifique série qu'est Babylon 5.

_________________
The truth is out there
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
Mat

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 29
Localisation : Amiens

Episode 5: The Long Night Empty
MessageSujet: Re: Episode 5: The Long Night   Episode 5: The Long Night EmptySam 4 Avr 2009 - 17:53

Tout s'accélère... nous ne sommes maintenant plus qu'à un épisode de l'explosion finale, prévisible depuis que les choses ont commencé à s'activer exponentiellement fin saison 3, avec la mort de Refa.

L'actualité du jour, c'est bien entendu la République Centaurie qui, en l'espace d'une injection de poison presque immédiatement fatale, redevient la civilisation honorable qu'elle était jusqu'au décès de Thuran, avec la force en plus. Le nouveau premier ministre stoppe les guerres frontalières et ordonne aux troupes d'abandonner le territoire Narn conquis... Vir passe bien malgré lui un nouveau palier de son histoire, en apprenant le prix de la nécessité et en se rapprochant encore un peu plus de sa destinée future. Le personnage est ici des plus touchants et renvoie certainement à ce que fut Londo en son temps.
Au prix de tragédies personnelles, le jour se lève à nouveau sur Centauri Prime, même si les Vorlons pourraient bien tout incinérer d'ici quelques heures. La marine royale pourra se battre comme une lionne, mais pas résister éternellement face aux croiseurs biomécaniques d'une force ancienne de millions d'années. D'autant qu'elle amène sur place un monstre de plusieurs dizaines de kilomètres de long dans un but unique et non négociable : griller chaque atome à la surface de Centauri Prime.

De son côté, Sheridan demande à un capitaine Ranger de mourir pour la cause. J'avoue avoir été choqué, d'une part par l'action elle-même, que Sheridan aurait sans doute méprisée avant Z'Ha'Dum, d'autre part parce que j'avais dans l'idée que pour une telle mission, on demandait des volontaires. Là, on dirait qu'on sacrifie l'équipage parce que le capitaine accepte, c'est étrange. Peut-être ce dernier a-t-il demandé à ceux qui le voulaient de quitter le vaisseau...
Mais ce que j'ai du mal à comprendre, c'est le déroulement. Comment être sûr que les Ombres ne vont pas simplement ouvrir le feu tout de suite, et sans lancer de programme pour casser les défenses informatiques? Il ne semble pas qu'il s'agisse d'une procédure systématique pour elles.

Nous voici cependant dans l'attente d'une étrange confrontation à trois où chaque camp est en guerre contre les deux autres... fun! aliendog

Citation :
Londo est devenu un être complètement fermé. Il ne ressent plus rien tant il a fait de mauvais choix et entraîné la mort de si nombreuses vies. Il ne lui reste, comme il le dit lui-même, plus que son honneur.
Je ne suis pas vraiment d'accord. Londo est triste, seul et torturé, en cela il est devenu très semblable à G'Kar, mais je pense qu'il est tout sauf insensible. Désabusé, cynique, fataliste, oui; mais pas sans émotions.

Citation :
Je n'arrive pas à m'enlever de l'esprit l'image du Londo du début de la série. Un être plus ou moins fataliste et à l'époque, encore insouciant d'une certaine façon. Je le revois demander de l'argent à Garibaldi au casino avec sa veste rouge et aider ensuite ce dernier lorsqu'il était en difficulté. Ce Londo là n'a pas pu entièrement disparaître. Je ne peux pas le concevoir. Cependant, lorsqu'il dit qu'il lui reste son honneur, ceci est vrai. Une fois son plan accompli, il est nommé premier ministre (un premier pas vers le trône) et accepte de libérer Narn. Enfin, quitter Narn.
Mais pour moi, ce Londo, celui de The Gathering, est revenu lorsqu'il a orchestré la chute successive de Refa, de Cartagia puis de
Spoiler:
 
Certes, il est revenu plus âgé, et plus marqué, (autant par de dures épreuves que par l'obtention d'un pouvoir politique majeur) mais c'est lui, avec quelques années d'évolution en plus.
Il ne faut pas oublier que le premier Londo avait aussi ses défauts. On se souvient de lui trahissant Sinclair, projetant de descendre G'Kar, fuyant ses responsabilités...

PS : plutôt veste mauve^^

Citation :
c'est finalement Vir qui assassine de sang froid l'empereur désormais déchu.
J'aurais plutôt dit de sang chaud justement, pour parer en urgence à l'échec du plan n°1. à mon avis, Vir s'est vu agir comme dans un rêve, comme si c'était une autre personne qui le faisait.

Citation :
l'un des siens
C'est un point de détail, mais je ne pense pas que tuer un Humain ou un Minbari l'aurait moins touché^^ S'il y a bien un Centauri qui n'est guère sensible au "sang", c'est bien Vir.

On peut noter que ce que tu dis sur l'évolution de Vir s'accompagne d'une transformation physique. De visage, il apparaît plus mince, plus adulte, plus marqué.

Citation :
Au final, ce qui le différencie éternellement d'un être tel que Londo, c'est que lui, n'a jamais été assoiffé de pouvoir, c'est le pouvoir qui est venu à lui.
J'aime à croire que le Londo d'il y a plusieurs décennies était également comme cela. (sauf que le pouvoir n'est pas venu à lui à l'époque)

Citation :
Quand on l'exhorte à la revanche, il part et tourne le dos sans répondre aux provocations et aux provocateurs.
La scène où il éclate de rire est vraiment très forte...

Citation :
J'espère qu'il pourra rassembler un courant pacifiste important sur Narn pour tout reconstruire et partir sur de nouvelles bases et enfin stopper cette éternelle querelle qui oppose Narn contre Centauri.
C'est vrai qu'il est difficile de concevoir qu'il y a 5 ans, il montait un sale plan pour que les Vorlons détruisent l'Alliance Terrienne, et avoir des alliances avec eux et les Minbaris contre les Centauris.

J'aime beaucoup les remarques découragées de Garibaldi à propos de ce qu'il adviendra d'eux une fois tout cela achevé, si du moins ils y survivent... Et le fait que Babylon 5 va y passer dés que les Vorlons ou les Ombres l'auront décidé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Webkev
Roi des Petits Gris
Roi des Petits Gris
Webkev

Nombre de messages : 2378
Masculin Age : 32
Localisation : ~ Surfant dans le subespace ~ Compagnon de la Confrérie

Episode 5: The Long Night Empty
MessageSujet: Re: Episode 5: The Long Night   Episode 5: The Long Night EmptyJeu 17 Sep 2009 - 15:13

Episode où la tension ne fait que monter. Que ce soit sur Narn ou sur Babylon 5, des choses dures ont été décidées et faites...

Le complot contre Cartagia a réussi. Ce saligaud d'empereur de pacotille est tombé. Ce ne seront pas les mains assurées de Londo qui auront fait chuter le tyran, mais les innocentes de Vir... Après ce geste, Vir s'est senti perdu, comme s'il était devenu abject et mauvais. Mais comme Londo le dit, non seulement ce qu'il a fait devait être fait, mais en plus le fait que ca le choque et qu'il ne parvienne pas à se pardonner d'un tel geste prouve qu'il est toujours la personne pleine de bonté, malgré le lourd fardeau qu'il devra porter...
Au passage, on apprend que les Centauri ont au moins deux coeurs (juste pour rappeler que ce ne sont pas que des humains avec des cheveux en pétard mais de véritables aliens, agréable quand on repense à Stargate...)

Mat Vador a écrit:
Je ne suis pas vraiment d'accord. Londo est triste, seul et torturé, en cela il est devenu très semblable à G'Kar, mais je pense qu'il est tout sauf insensible. Désabusé, cynique, fataliste, oui; mais pas sans émotions.
+ 1
Bien qu'il ait cru aux propos de Mr Morden quant à la culpabilité de Refa, l'élimination de ce dernier était un premier pas vers le bon côté.

Et Londo tient sa promesse. En tant que premier ministre (il est lui même un peu surpris on dirait quant à cette nomination), il ordonne le départ des Centauri de Narn, libérant la planète et presque surement les prisonniers Narn. G'Kar est lui aussi libéré, bien qu'il avait déjà brisé de lui-même ses chaines (mieux vaut ne pas se frotter à un Narn...)
G'Kar qui désormais est devenu un sage. Il sait que même lui, malgré son expérience, finirait par devenir un dictateur. Les autres Narns ne comprennent pas son geste, ils sont emplis du feu de la revanche, de la vengeance. Et quand on lui demande ce qu'il a enduré, il éclate de rire pour toute réponse. Et comme on a vu ce qu'il a subit, ...

Sheridan a lui aussi pas mal de soucis... Il se retrouve forcé, pour appliquer son plan, de sacrifier un vaisseau... Oh, lorsque l'on regarde la balance, un équipage ne pèse pas bien lourd face à six milliards d'individus (la Terre actuellement... C'est énoOorme ! O_o Et les Vorlons s'en moquent...)
Mais quelle dure décision, et le moment où il donne cet ordre... Bigre, c'est à donner des frissons... On voit derrière lui les principaux responsables de la Ligue qui regarde le sol, honteux, ne pouvant regarder dans les yeux l'humain qui va se sacrifier pour protéger Coriana 6...
Ericsonn accepte un peu trop facilement à mon goût. Il est trop stoïque je trouve. Je sais qu'il a suivi un entrainement avec les Minbaris, mais il n'en reste pas moins humain. Un peu d'émotion dans sa voix n'aurait pas fait de tord...

Les Ombres mordent à l'hameçon et voila, on se dirige vers la plus grosse confrontation depuis au moins 1000 ans. Espérons que la flotte alliée ne sera pas balayée par le combat entre les Ombres et les Vorlons (je pense que ces deux derniers vont porter autant d'intérêt à ladite flotte autant que deux flottes de chasseurs terriens à une nuage de moustiques...)
Le dernier plan, avec cette flotte hétéroclite qui prend son envol vers les étoiles pour tenter de stopper cette guerre... Superbe. C'est rare de voir dans des oeuvres de SF des flottes aussi imposantes que celle-ci.

Sinon, j'espère qu'Ivanova trouvera des Premiers, et que ceux qui ont déjà été trouvé se joindront à la petite fête...

(en parlant de cela, je pense commencer à comprendre pourquoi les Premiers qu'Ivanova a convaincu de participer à la guerre contre les Ombres ont réagi aussi violemment en entendant parler des Vorlons...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delenn
Homme-Lézard
Homme-Lézard
Delenn

Nombre de messages : 108
Féminin Age : 37
Localisation : Babylon 5

Episode 5: The Long Night Empty
MessageSujet: Re: Episode 5: The Long Night   Episode 5: The Long Night EmptyMar 20 Déc 2011 - 19:16

J'ai repris le chemin de Babylon 5...après m'être obligée à faire une pause parce que j'avalais un peu trop d'épisodes d'un coup ! mrgreen Bref, excellent épisode (as usual)...et exit l'empereur dingue ! J'avoue avoir eu de la peine pour ce pauvre Vir qui ne demandait certes pas à jouer ce rôle-là...

Le sacrifice des Rangers est un grand moment, le passage faisait clairement froid dans le dos...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mammouthalivres.blogspot.com/
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
Barlbatrouk

Nombre de messages : 2938
Masculin Age : 31
Localisation : à Twin Peaks

Episode 5: The Long Night Empty
MessageSujet: Re: Episode 5: The Long Night   Episode 5: The Long Night EmptyMer 26 Sep 2012 - 20:16

L'intrigue autour du complot est très prenante. La réaction des Narns m'a fait bizarre à la fin, à force de voir le sage G'Kar on en oublierai que tout son peuple est loin de suivre la même voie... J’espère tout comme Joe qu'il saura s'imposer en leader pacifiste.

Pour ce qui est de la bataille à venir, j'ai quand même du mal avec la réaction des Vorlons... Je trouve leur changement d'attitude assez brutale surtout qu'on nous les présentaient encore il y a quelques épisodes comme "ceux ayant choisi la voie de la sagesse, sans perte colatérale" comme le rappel quelqu'un. Ça plus le retour fracassant de Sheridan fait que j'ai du mal avec cette intrigue pour l'instant... J'ai envie de faire confiance à Straczynski mais bon...

PS : Par contre j'ai été heureux de retrouvé Bryan Cranston de Breaking Bad dans cet épisode ^^

_________________
Episode 5: The Long Night 8_et_d11
"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Contenu sponsorisé




Episode 5: The Long Night Empty
MessageSujet: Re: Episode 5: The Long Night   Episode 5: The Long Night Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Episode 5: The Long Night
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Longest Journey/Le plus long des voyages (1907)
» Photos old vw crew night party 2009
» [Amv] Karas - Dark Night
» [Benzoni, Juliette] Un aussi long chemin
» Gintama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Fictions, franchises & univers à l'honneur::. :: Babylon 5 :: Saison 4 : Ni Reddition ni Retraite-
Sauter vers: