AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Nu dans l'espace

Aller en bas 
AuteurMessage
Millstone
Commandant Cyborg
Commandant Cyborg
avatar

Nombre de messages : 617
Masculin Age : 33

MessageSujet: Nu dans l'espace   Ven 5 Sep 2008 - 12:53

Considérons un individu plongé nu dans le vide spatial.

Comment meurt-il et qu'advient-il de son cadavre ?
_____________________________________________________________

Simples faits :
# Un ballon trop gonflé éclate.
# Une seringue dont on augmente le volume aspire le sang.
# De l'eau mise sous cloche avec retrait de l'air bout.
# L'évaporation consomme de l'énergie.

La première question que je me pose est de savoir si la peau se déchire lorsqu'elle a d'un côté la pression sanguine et de l'autre rien. Je suppose que la réponse est oui. Un homme plongé dans le vide devrait donc perdre tout son sang en quelques instants.

Ensuite, le sang étant essentiellement constitué d'eau, il devrait se mettre à bouillir.

Enfin, à force de perdre de la chaleur par évaporation, le sang restant devrait geler.
_____________________________________________________________

Artheval_Pe est partisan d'un tout autre scénario:
Citation :
Plusieurs sources différentes assez fiables indiquent que dans l'espace, le premier symptome en cas de décompression est l'impossibilité de respirer, puis une sensation de froid sur les yeux et enfin la mort par asphyxie dans le froid. La congelation étant beaucoup plus lente.
Mais l'image de l'explosion semble être plus ou moins un mythe urbain peut-être basé sur des théories pré-ère spatiales fausses ou des effets spectaculaires dans le cinéma.
_____________________________________________________________

Je n'ai pas voulu encombrer la fansérie d'Arth en lui demandant des explications. Au lieu de cela, j'ai préféré créer un nouveau sujet, bien évidemment ouvert à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sapho
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
avatar

Nombre de messages : 1051
Féminin Age : 88
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Nu dans l'espace   Ven 5 Sep 2008 - 14:08

Tu pourrais aussi rajouter le fait qu'un ballon non gonflé et fermé, placé sous une cloche hermétique, se gonfle et finit par éclater lorsqu'on fait le vide dans la-dite cloche.

Je vois plutôt les choses comme toi, Sylvou ; la différence de pression contre la différence de température... Pas de matière, ça ne veut pas dire pas de perte de chaleur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
avatar

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 28
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: Nu dans l'espace   Ven 5 Sep 2008 - 15:11

Je n'ai rien d'intéressant à ajouter à ce qui se dit ci-dessus, néanmoins, j'en profite pour poser une autre question.

Dans de vieux films de SF comme "Les premiers Hommes dans la Lune" on va dans l'espace... comme ça.

http://zonelibre44.free.fr/Ressources/scaphandrier/scaphandrier.jpg

Et je me demande si on peut vraiment espérer subsister ainsi dans le vide spatial où à la surface de la Lune?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millstone
Commandant Cyborg
Commandant Cyborg
avatar

Nombre de messages : 617
Masculin Age : 33

MessageSujet: Re: Nu dans l'espace   Ven 5 Sep 2008 - 17:00

Sapho a écrit:
la différence de pression contre la différence de température
Veux-tu dire "Mourir de décompression avant d'avoir eu le temps de mourir de froid" ?
Sapho a écrit:
Pas de matière, ça ne veut pas dire pas de perte de chaleur ?
Il y a toujours perte d'énergie sous forme de rayonnements lumineux, ne serait-ce qu'infrarouges. Après, pour mon histoire de glace, c'est une question de répartition de l'énergie entre les états solide, liquide et gazeux.
Mat Vador a écrit:
Et je me demande si on peut vraiment espérer subsister ainsi dans le vide spatial où à la surface de la Lune?
Si j'ai raison dans mon premier post, alors non, certainement pas. Mais si Arth a raison, alors je ne sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sapho
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
avatar

Nombre de messages : 1051
Féminin Age : 88
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Nu dans l'espace   Ven 5 Sep 2008 - 17:15

sylvouroboros a écrit:
Sapho a écrit:
la différence de pression contre la différence de température
Veux-tu dire "Mourir de décompression avant d'avoir eu le temps de mourir de froid" ?
En fait... je ne sais pas comment se comporte la glace dans le vide, mais j'ai supposé que comme c'est un solide, ça ne devrait pas exploser ; j'en déduis qu'un corps gelé ne possède plus de pression interne, et que si le corps gèle entièrement avant d'exploser, alors il n'explose pas. Est-ce plausible ?

sylvouroboros a écrit:
Après, pour mon histoire de glace, c'est une question de répartition de l'énergie entre les états solide, liquide et gazeux.
J'avais saisi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skay-39
The Vortex Guy
The Vortex Guy
avatar

Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 29
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: Nu dans l'espace   Ven 5 Sep 2008 - 22:50

Je crois que le cas d'Arth est différent. Lui parle d'une décompression. Dans ce cas, effectivement, on peut imaginer que les choses se passent comme il l'a dit.

Dans le vide de l'espace, le froid se manifesterait peut-être plus vite.

Concernant l'explosion... Un satellite possède des réservoirs d'essence, non ? Pourtant, ces réservoirs n'explosent pas... alors ?

Sans doute y a-t-il bien un différentiel de pression... Mais peut-être également la cohésion de l'épiderme et des tissus en général empêcheront-ils une véritable explosion, du moins jusqu'à ce que la congélation soit totale.

Pour résumé : J'en sais rien, mais j'émets pleins d'hypothèses. mrgreen

Au passage, merci d'avoir créé ce sujet, Sylvou ; car il se trouve que j'en aurait très bientôt besoin...

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ketheriel
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant
avatar

Nombre de messages : 1424
Masculin Age : 38

MessageSujet: Re: Nu dans l'espace   Ven 5 Sep 2008 - 23:33

C'est une fausse affirmation de dire que l'on gèle dans l'espace...
On ne gèle pas dans les faits du moins pas de suite, on a juste une sensation de froid quand on est dans un cône d'ombre (perte d'énergie).
Soit le corps est sous rayonnement solaire et là il encaisse un max de radiations (radiations massives + cellules pas bon mais on ne fait que gagner de la chaleur)

Soit le corps est dans le cône d'ombre d'un objet est là, il n'y a rien qui puisse lui retirer de l'énergie hormis son propre rayonnement (se comporte comme un corps noir) approximativement un homme va perdre de la chaleur jusqu'à atteindre presque 0k en une dizaine d'heures.

Donc quand il est dans un cône d'ombre, c'est l'asphyxie couplée, aux bulles de gaz dans le sang qui vont le tuer pendant que ces cellules éclatent petit à petit (douleurs extrêmes) provoquant des hémorragies internes et externes.
Donc les 2 causes qui tuent le plus rapidement un homme dans un cône d'ombre dans l'espace c'est l'asphyxie couplé aux ravages des bulles de gaz aux cerveaux et ailleurs, puis l'explosion petit à petit des cellules et enfin les hémorragies majeures vidant le corps de ses "fluides".

En revanche quand le corps subit des radiations, il se peut que leurs intensités détruisent assez rapidement les cellules humaines pour tuer l'individu avant l'asphyxie et les hémorragies généralisées.

Mais en gros on tient au mieux 3 à 4 minutes au grand maximum (exposé au rayonnement solaire moitié moins...facile)

Ps : un corps n'explose pas, la différence de pression n'est pas suffisante et le sang et (autres) peuvent passer l'épiderme par diffusion forcée, là ou les premieres cellules n'ont pas explosées et donc ouvert de brêches.


Dernière édition par ketheriel le Sam 6 Sep 2008 - 3:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skay-39
The Vortex Guy
The Vortex Guy
avatar

Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 29
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: Nu dans l'espace   Sam 6 Sep 2008 - 0:51

Merci pour ces précisions. Mais cela m'étonne... On gèle lorsque notre corps est dans un environnement à température inférieure. Quelle est la température de l'espace, dans une zone ou le soleil ne passe pas ? Je veux dire... Il doit bien y avoir une température, non ? Pas besoin d'avoir forcément de l'air ou de la matière pour "porter" une température ?

Et concernant la décompression... Le sang n'aurait-il pas tendance à se frayer un chemin vers les yeux, le nez ou les oreilles, dans cette situation ?

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sapho
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
avatar

Nombre de messages : 1051
Féminin Age : 88
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Nu dans l'espace   Sam 6 Sep 2008 - 1:33

Si je ne m'abuse, la température est due à l'agitation des molécules ; Donc, pas de molécules, pas de température - ou alors le 0K qui correspond à l'absence d'agitation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ketheriel
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant
avatar

Nombre de messages : 1424
Masculin Age : 38

MessageSujet: Re: Nu dans l'espace   Sam 6 Sep 2008 - 1:39

Citation :
Merci pour ces précisions. Mais cela m'étonne... On gèle lorsque notre corps est dans un environnement à température inférieure. Quelle est la température de l'espace, dans une zone ou le soleil ne passe pas ? Je veux dire... Il doit bien y avoir une température, non ? Pas besoin d'avoir forcément de l'air ou de la matière pour "porter" une température ?

réponse donnée par sapho :
Citation :
Si je ne m'abuse, la température est due à l'agitation des molécules ; Donc, pas de molécules, pas de température

Donc tout ce qu'il reste c'est la température du corps humain qui diminue grâce a son rayonnement propre (perte d'énergie).
Citation :

Et concernant la décompression... Le sang n'aurait-il pas tendance à se frayer un chemin vers les yeux, le nez ou les oreilles, dans cette situation ?
Oui sauf que l'eau ne reste pas liquide quand on est à 0 bar donc cela devient des bulles de gaz (et comme il y a du sang dans tout les organes du corps , cerveau compris, les bulles de gaz tu en as partout)

Citation :
alors le 0K qui correspond à l'absence d'agitation...
Niveau d'énergie minimale de la matière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millstone
Commandant Cyborg
Commandant Cyborg
avatar

Nombre de messages : 617
Masculin Age : 33

MessageSujet: Re: Nu dans l'espace   Sam 6 Sep 2008 - 14:07

Sapho a écrit:
je ne sais pas comment se comporte la glace dans le vide
Comme celle d'une cométe ou comme celle des anneaux de Saturne, je suppose.
Skay-39 a écrit:
Je crois que le cas d'Arth est différent. Lui parle d'une décompression.
Je parle d'un homme habitué à vivre au sein d'une pression supérieure à 1 bar et qui se retrouve soudain à 0 bar. C'est une décompression.
Skay-39 a écrit:
Concernant l'explosion... Un satellite possède des réservoirs d'essence, non ? Pourtant, ces réservoirs n'explosent pas... alors ?
Je trouve suspect le choix d'un carburant comme exemple. On est bien d'accord que je ne parle pas d'une explosion avec des flammes et tout le toin toin, n'est-ce pas ? Sinon, un satellite est fait d'un bon alliage bien solide dont je n'ai aucune difficulté à croire qu'il puisse supporter le différentiel de pression. Nous, c'est différent. Au niveau de la mer, nos tissus retiennent uniquement la pression générée par l'organisme lui-même. Dans le vide, il leur faudrait retenir la pression générée par l'organisme additionnée à la pression régnant au niveau de la mer. En sont-ils capables ?
ketheriel a écrit:
un corps n'explose pas, la différence de pression n'est pas suffisante et le sang et (autres) peuvent passer l'épiderme par diffusion forcée, là ou les premieres cellules n'ont pas explosées et donc ouvert de brêches.
Si je comprends bien:
1) Les tissus humains sont assez solides pour résister quelques temps.
2) Ils sont perméables et le deviennent encore plus, ce qui exclut un éclatement soudain de l'ensemble du corps.
_____________________________________________________________

Hum scratch ... Oui Sir ! ... Ceci a du sens Smile.
_____________________________________________________________

Questions en vrac :

Lorsque, dans Total Recall, on voit les héros avec des yeux et un visage gonflés comme des ballons de baudruche, est-ce plausible ? (Apparemment non)

Lorsque, dans je ne sais plus quel James Bond, on voit un gars enfermé dans une cabine de dépressurisation en repeindre les parois en rouge, est-ce plausible ? (Apparemment non)

Lorsque Arth écrit:
Citation :
Le vaisseau fut percé de part en part en de nombreux endroits. Des décompressions aspirèrent les membres de l'équipage dans le vide de l'espace, où ils asphyxièrent en quelques dizaines de secondes en se refroidissant, Leurs yeux gelèrent, faisant éclater le globe oculaire sous la pression de la glace ; leur peau devint solide, friable, leur corps tout entier se dilata en gelant, faisant exploser des artères qui lâchèrent quelques cristaux glacés couleur carmen.
Est-ce plausible ? (Je n'ai rien contre toi, Arth ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
avatar

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 28
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: Nu dans l'espace   Sam 6 Sep 2008 - 14:12

Citation :
Lorsque, dans je ne sais plus quel James Bond, on voit un gars enfermé dans une cabine de dépressurisation en repeindre les parois en rouge, est-ce plausible ? (Apparemment non)
Dans Outland aussi, ceux qui subissent Io sans scaphandre explosent en quartiers de viande.^^

Citation :
Lorsque, dans Total Recall, on voit les héros avec des yeux et un visage gonflés comme des ballons de baudruche, est-ce plausible ?
Avec les yeux qui pendent dehors au bout des nerfs optiques^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millstone
Commandant Cyborg
Commandant Cyborg
avatar

Nombre de messages : 617
Masculin Age : 33

MessageSujet: Re: Nu dans l'espace   Sam 6 Sep 2008 - 14:16

Mat Vador a écrit:
Avec les yeux qui pendent dehors au bout des nerfs optiques^^
J'avais complétement oublié ce détail. biglol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ketheriel
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant
avatar

Nombre de messages : 1424
Masculin Age : 38

MessageSujet: Re: Nu dans l'espace   Sam 6 Sep 2008 - 14:23

Citation :
Le vaisseau fut percé de part en part en de nombreux endroits. Des décompressions aspirèrent les membres de l'équipage dans le vide de l'espace, où ils asphyxièrent en quelques dizaines de secondes en se refroidissant, Leurs yeux gelèrent, faisant éclater le globe oculaire sous la pression de la glace ; leur peau devint solide, friable, leur corps tout entier se dilata en gelant, faisant exploser des artères qui lâchèrent quelques cristaux glacés couleur carmen.
En fait s'il est dans un cône d'ombre oui sauf que ce n'est pas le gel qui fera éclater les globes oculaires puisqu'un corps humain se refroidit très lentement (dizaine d'heures) mais c'est l'eau dans les cellules qui en voulant s'échapper via sa transformation en gaz à cause de la pression nulle va faire éclater ces mêmes cellules petit à petit (après faut voir la solidité effective des groupes de cellules composants l'oeil mais ça à l'air plausible).
De plus la peau ne deviendra pas solide car on ne gèle pas en revanche les cellules petit a petit éclateront lentement (c'est relatif comme durée^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skay-39
The Vortex Guy
The Vortex Guy
avatar

Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 29
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: Nu dans l'espace   Sam 6 Sep 2008 - 14:36

ketheriel a écrit:
Citation :
Si je ne m'abuse, la température est due à l'agitation des molécules ; Donc, pas de molécules, pas de température
Donc tout ce qu'il reste c'est la température du corps humain qui diminue grâce a son rayonnement propre (perte d'énergie).
Alors, dans l'espace, aucune température ? Du vide de ce côté aussi ?

Alors ça, c'est cool.. haaan

ketheriel a écrit:
Oui sauf que l'eau ne reste pas liquide quand on est à 0 bar donc cela devient des bulles de gaz (et comme il y a du sang dans tout les organes du corps , cerveau compris, les bulles de gaz tu en as partout)
Je suppose que ces bulles de gaz ne sont pas assez grosses pour que le corps se change en cocotte minute ? A moins qu'elles ne se regroupent ?... De façon pratique, qu'arrive-t-il à un corps dont l'eau se gazifie ? Il se désagrège ?

sylvouroboros a écrit:
Skay-39 a écrit:
Je crois que le cas d'Arth est différent. Lui parle d'une décompression.
Je parle d'un homme habitué à vivre au sein d'une pression supérieure à 1 bar et qui se retrouve soudain à 0 bar. C'est une décompression.
Tu introduis également le vide spatial. Je pensais que cela devait forcément provoquer une congélation express.

Tiens, questions en vrac pour moi aussi : d'après ton explication, Keth, n'est-il pas possible de survivre quelques secondes dans le vide spatial, comme Teal'c et O'Neill l'ont fait dans Tangent ?

Et dois-je comprendre qu'il n'est pas possible de détruire un chasseur en tirant la chasse d'eau d'une capsule de survie et en utilisant la masse d'eau gelée comme projectile ? (les fans d'Adoprixtoxis comprendront... N'est-ce pas, Sylvouroboros ?)
Si je me base sur ce que j'ai compris, la réponse est non... De l'eau mettrait potentiellement plusieurs heures à geler.

Sylvouroboros a écrit:
Je trouve suspect le choix d'un carburant comme exemple. On est bien d'accord que je ne parle pas d'une explosion avec des flammes et tout le toin toin, n'est-ce pas ?
Oui, nous sommes d'accord. ^^

Sylvouroboros a écrit:
Lorsque Arth écrit:
Citation :
Le vaisseau fut percé de part en part en de nombreux endroits. Des décompressions aspirèrent les membres de l'équipage dans le vide de l'espace, où ils asphyxièrent en quelques dizaines de secondes en se refroidissant, Leurs yeux gelèrent, faisant éclater le globe oculaire sous la pression de la glace ; leur peau devint solide, friable, leur corps tout entier se dilata en gelant, faisant exploser des artères qui lâchèrent quelques cristaux glacés couleur carmen.
Est-ce plausible ? (Je n'ai rien contre toi, Arth ^^)
D'après ce que j'ai compris, le phénomène est ici trop rapide.

EDIT : Ah, grillé. ^^

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millstone
Commandant Cyborg
Commandant Cyborg
avatar

Nombre de messages : 617
Masculin Age : 33

MessageSujet: Re: Nu dans l'espace   Sam 6 Sep 2008 - 15:00

Si l'on devait à nouveau tourner cela dans une fic...
À court terme : Mort par asphyxie ou irradiation.
À moyen terme : Le cadavre, enveloppé d'une brume rouge, se ratatine tel un citron pressé.
À long terme : Il reste un squelette gelé.
C'est tentant Twisted Evil mais est-ce plus proche de la réalité confused ?
Skay-39 a écrit:
Et dois-je comprendre qu'il n'est pas possible de détruire un chasseur en tirant la chasse d'eau d'une capsule de survie et en utilisant la masse d'eau gelée comme projectile ? (les fans d'Adoprixtoxis comprendront... N'est-ce pas, Sylvouroboros ?)
rigole
Skay-39 a écrit:
Si je me base sur ce que j'ai compris, la réponse est non... De l'eau mettrait potentiellement plusieurs heures à geler.
Pire, elle commencerait par bouillir. Mais on en revient à mon histoire de répartition de l'énergie durant un changement d'état, dont je ne sais plus si elle s'applique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ketheriel
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant
avatar

Nombre de messages : 1424
Masculin Age : 38

MessageSujet: Re: Nu dans l'espace   Sam 6 Sep 2008 - 15:37

Citation :
Je suppose que ces bulles de gaz ne sont pas assez grosses pour que le corps se change en cocotte minute ? A moins qu'elles ne se regroupent ?... De façon pratique, qu'arrive-t-il à un corps dont l'eau se gazifie ? Il se désagrège ?
Toutes les cellules de façon hétérogène explosent (pour laisser échapper le gaz)

Citation :
Tiens, questions en vrac pour moi aussi : d'après ton explication, Keth, n'est-il pas possible de survivre quelques secondes dans le vide spatial, comme Teal'c et O'Neill l'ont fait dans Tangent ?
Non car ton corps a formé des bulles de gaz, tes cellules ont commencé a exploser donc hémorragie, le fonctionnement de tes organes internes a été complètement chamboulé...et si tu n'étais pas dans un cône d'ombre tu as pris tellement de rem que ton espérance de vie...en fait le terme espèrance de vie est une belle moquerie.

Citation :
Et dois-je comprendre qu'il n'est pas possible de détruire un chasseur en tirant la chasse d'eau d'une capsule de survie et en utilisant la masse d'eau gelée comme projectile ?
Non puisque logiquement c'est du gaz. La glace que l'on a dans les comètes n'est pas de la galce au sens conventionnel du terme mais un mélange pluriel permettant cette cohésion solide (sauf que énormément de gaz s'échappent toujours en permanence, les queues des comètes par exemple).

Citation :
À court terme : Mort par asphyxie ou irradiation.
À moyen terme : Le cadavre, enveloppé d'une brume rouge, se ratatine tel un citron pressé.
À long terme : Il reste un squelette gelé.
oué c'est plus proche de la réalité, bien que je dirai pour le moyen terme que se ratatiner est un peu inexact mais disons que le corps se videra petit à petit sans pour autant sembler se compresser puisqu'il n'y a pas de pression mais décompression.

Citation :
Pire, elle commencerait par bouillir. Mais on en revient à mon histoire de répartition de l'énergie durant un changement d'état, dont je ne sais plus si elle s'applique.
bah en fait le passage est quasi-immédiat entre liquide et gazeux à 0 bar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
avatar

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 28
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: Nu dans l'espace   Ven 12 Sep 2008 - 11:50

Comme autre effet, en moins gore que Outland et Totall Recall, il y a Mission To Mars: le cosmonaute qui retire son casque dans l'espace a "juste" le visage violacé et boursouflé, et la peau gonflée comme un ballon. Mais il meurt quasi instantanément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'enfanteuse
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
avatar

Nombre de messages : 1126
Féminin Age : 46
Localisation : sans commentaire

MessageSujet: Re: Nu dans l'espace   Ven 12 Sep 2008 - 14:55

Skay-39 a écrit:
De façon pratique, qu'arrive-t-il à un corps dont l'eau se gazifie ? Il se désagrège ?

Lorsqu'un gaz pénètre dans la circulation sanguine (en général de l'air) c'est l'embolie gazeuse!! Gravissime! En générale la personne perd très rapidement connaissance sans forcément avoir eu de signes précurseurs ou de douleurs, puis fait un arrêt cardiaque. On peut donc supposer dans ce sens là que tu n'aura pas le temps de souffrir de la destruction cellulaire, du froid ou du reste.
L'embolie gazeuse est rare, j'en ai vu une et la personne a juste fermé ses yeux au milieu de notre conversation avant de sombrer dans le coma puis d'arrêter de respirer, tout simplement! pale Juste pour info, comme elle n'était pas dans l'espace et que ce jour-là la chance était avec elle et nous, elle va bien!
Symptomatologiquement parlant, ça ressembleraidonc à une rupture d'anevrisme.

Pour la suite, vu qu'il n'y a plus de circulation sanguine (coeur arrêté), le gaz ne devrait pas se propager outre mesure, mais bon...dans l'espace... personne ne vous entend crier! ^^ niark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nu dans l'espace   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nu dans l'espace
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SPOILER] Perdus dans l'espace
» Star Wars Combat dans l'espace ...
» [JEU] CESTOS : Combat de billes dans l'espace en multijoueur [Gratuit]
» saut dans l'espace :D
» (Réf 2686) Mission dans l'espace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Discussion Globale ::. :: Aux avant-postes-
Sauter vers: