AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 La Mouche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon


Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 26
Localisation : Amiens

MessageSujet: La Mouche   Mar 19 Aoû 2008 - 12:38





Seth Brundle, jeune physicien de génie, met au point une invention révolutionnaire: pas moins qu'un réseau de caissons de téléportation, pensé aussi bien pour un objet que pour un être vivant. Après de multiples expériences plus ou moins concluantes, un coup de tête le pousse à tester la machine personnellement. Hélas, si le téléport a fonctionné, Seth n'a pas remarqué qu'une mouche était avec lui dans le caisson de dématérialisation, et qu'elle n'est pas ressortie du caisson de reconstitution moléculaire...



Année de sortie : 1986
Réalisateur : David Cronenberg
Producteurs : Stuart Cornfeld, Marc Boyman & Kip Ohman
Scénaristes : David Cronenberg & Charles Edward Pogue
D'après une oeuvre originale de : Kurt Neumann (La Mouche Noire, film) & George Langelaan (La Mouche, nouvelle)
Compositeur : Howard Shore
Nationalité : Américaine & Canadienne



Jeff Goldblum - Seth Brundle
Geena Davis - Veronica Quaife
John Getz - Statis Borans
Joy Boushel - Tawny
Les Carlson - Dr Cheevers
George Chuvalo - Marky
David Cronenberg - Le gynécologue






Dernière édition par Mat Vador le Jeu 19 Mar 2009 - 21:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'enfanteuse
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules


Nombre de messages : 1126
Féminin Age : 44
Localisation : sans commentaire

MessageSujet: Re: La Mouche   Sam 25 Oct 2008 - 22:47

Avoriaz... toujours un gage de qualité!

Un film très original, avec un très grand acteur. Jeff Goldblum, Siverado, l'etoffe des héros... j'etais déjà fan de lui, mais le voir avec des poils partout... Sora nerfs

Un très bon film de mutant avec un plus l'ingrédient ADN, petite touche ultramoderne qui ajoute un côté... modification génétique=possible! affraid
Au cinéma, c'était silence garanti! Un bon film pour une suite un peu baclé, pas vraiment à la hauteur du premier opus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon


Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 26
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: La Mouche   Jeu 19 Mar 2009 - 22:17

The Fly compte avec The Thing parmi les rares remakes à être majoritairement admis comme supérieurs aux originaux. Et pour cause : loin du film original, La Mouche est, certes, un film d'horreur et un film gore, mais réalisé avec une extraordinaire maîtrise du média cinématographique, transformant un classique de série B en pièce majeure du cinéma d'horreur teinté de science-fiction, en histoire d'amour prenante, et surtout en véritable réflexion métaphysique. Cronenberg insuffle réellement la vie à son sujet, rendant le malaise physique et la terreur viscérale de ses protagonistes presque palpable, d'une crédibilité saisissante. (dixit le très marquant cauchemar de l'accouchement...) En effet, la mutation n'est pas que physique, le personnage de Goldblum doit l'accompagner mentalement tandis que son entourage gère lui aussi l'horreur à sa manière. C'est d'autant plus dur pour les autres qu'il y a certains changements psychiques (la violence animale) que Seth ne peut pas percevoir, tandis que la génétique et la chimie cérébrale reconfigurent ce qu'il était spirituellement, quoi qu'il fasse. Quel cauchemar! Je trouve que c'est l'une des idées les plus flippantes du cinéma. Il n'est pas question de sombrer dans la folie ou de basculer du côté obscur, c'est juste l'idée d'une conscience construite qui mute elle aussi, à cause de la physiologie qui s'altère jusque dans le cerveau. Dés lors, Seth est-il responsable? S'agit-il seulement toujours de lui? Mais la fin du film prouve que finalement, la personnalité Humaine originelle n'a pas totalement été paralysée et asphyxiée par les réflexes archaïques.

Réflexions sur la nature de l'être, de la vie et de la conscience sont donc au coeur du film, et des tentatives de Seth pour transposer ces concepts dans le fonctionnement de ses téléporteurs. Le héros s'interroge sur ce que lui apporte l'insecte et sur ce qu'il lui apporte en retour, tandis que l'emploi de la téléportation induit pour le couple de personnages principaux un questionnement à propos d'un corps dont la nature est plus compliquée qu'on ne le croyait, car porteur d'une conscience. Quant à la mutation elle-même, décomposition corporelle à laquelle la victime assiste consciemment, elle n'est pas sans rappeler la propagation du SIDA à l'époque, ou même le cancer qui emporta le père de Cronenberg.

Pour ce qui est de l'esthétique, entre Brundle-Mouche, du mort-vivant en décomposition croissante jusqu'au cultissime monstre achevé, (dont l'hybridation est bien moins linéaire et propre que dans le film originel) les téléporteurs, et quelques effets saisissants comme bébé-larve, le babouin démolécularisé, et le suc gastrique qui dissout des parties du gars, elle va tout à fait avec son sujet et son contexte.
En définitive, un film frappant et terrifiant pour un propos désarmant et empli de questions ouvertes. Une réussite, un monument de la SF, et un véritable film d'horreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique


Nombre de messages : 2803
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: La Mouche   Lun 25 Avr 2011 - 15:56

Citation :
En définitive, un film frappant et terrifiant pour un propos désarmant et empli de questions ouvertes. Une réussite, un monument de la SF, et un véritable film d'horreur.

Et bien merci Mat, tu as tout dis et m'évitera donc d'avoir à chercher mes mots ^^

Citation :
The Fly compte avec The Thing parmi les rares remakes à être majoritairement admis comme supérieurs aux originaux. Et pour cause : loin du film original, La Mouche est, certes, un film d'horreur et un film gore, mais réalisé avec une extraordinaire maîtrise du média cinématographique, transformant un classique de série B en pièce majeure du cinéma d'horreur teinté de science-fiction, en histoire d'amour prenante, et surtout en véritable réflexion métaphysique.

D'accord aussi la dessus, les deux n'ont vraiment rien à voir avec les originaux et les réalisateurs (talentueux) ont fait un véritable travail pour monter d'un cran des films qui devaient leur parler. En bref, rien à voir avec les pseudo-remake d'aujourd'hui, motivé par de sombres motifs et qui traînent parfois leur nom dans la boue...

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Phénixia
Chrysalide Astéroïdale
Chrysalide Astéroïdale


Nombre de messages : 68
Féminin Age : 43
Localisation : Paca ou sur Risa au soleil quoi!!

MessageSujet: Re: La Mouche   Mer 4 Mai 2011 - 18:06

C'est vrai que la mouche est un film magistrale. Il y a quelque chose de poignant et de profondément humain dans ce film.
Ce qui fait que même si le but est de choqué , l'histoire reste d'une telle finesse qu'elle contrebalance trés bien ce coté horrifique.

Par contre la Mouche 2 j'ai proprement trouvé cette suite "dégueulasse" si vous voulez bien excuser le terme empoyer.

Citation :
D'accord aussi la dessus, les deux n'ont vraiment rien à voir avec les originaux et les réalisateurs (talentueux) ont fait un véritable travail pour monter d'un cran des films qui devaient leur parler. En bref, rien à voir avec les pseudo-remake d'aujourd'hui, motivé par de sombres motifs et qui traînent parfois leur nom dans la boue
Oui c'est vrai ce genre de stratagème trouve l'excuse de "nouvelle génération" et de nouveaux "FX" mais au final c'est bien souvent de bonne "daube" qui ne valent pas une once de l'original voulu pour copie.

C'est comme Freddy sans Robert Englund cela n'a franchement aucun interêt autre que de démontrer un manque d'originalité et d'idées nouvelles en plus de l'interêt purement pécunier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La Mouche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Drôle de papillon dans mes fleurs, "oiseau-mouche" (Colibri) à Montpellier?
» Michel du mois : Michel fait mouche
» Le coche et la mouche
» Avec ou sans mouche?
» Une mouche qui refait le printemps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Horrifique et/ou Fantastique, versant science :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: