AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Predator

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon


Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 26
Localisation : Amiens

MessageSujet: Predator   Ven 15 Aoû 2008 - 12:15





À la tête d'un commando d'élite, le major Alan « Dutch » Schaefer est parachuté au coeur de la jungle d'Amérique centrale avec pour mission de libérer trois otages, dont un ministre, séquestrés dans un camp de guérilleros. Au cours de la mission de reconnaissance, le groupe découvre plusieurs corps humains atrocement mutilés.



Année de sortie : 1987
Réalisateur : John McTiernan
Producteurs : John Davis, Lawrence Gordon & Joel Silver
Scénaristes : Jim & John Thomas
Compositeur : Alan Silvestri
Nationalité : Américaine

Predator
Predator 2
Predators



Major Alan 'Dutch' Schaefer - Arnold Schwarzenegger
Dillon - Carl Weathers
Blain - Jesse Ventura
Billy Sole - Sonny Landham
Hawkins - Shane Black
Anna - Elpidia Carillo
le sergent Mac Eliot - Bill Duke
Predator - Kevin Peter Hall
le général Phillips - R.G. Armstrong






Dernière édition par Mat Vador le Jeu 19 Mar 2009 - 21:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'enfanteuse
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules


Nombre de messages : 1126
Féminin Age : 44
Localisation : sans commentaire

MessageSujet: Re: Predator   Sam 25 Oct 2008 - 23:03

Superbe!
J'adorai ce film. Il alliait à la fois les films de guerre post-vienâmien dont je m'abreuvais et l'horreur type Alien ou The thing qui me terrorisait!

Je trouvais ce combat très inégal manié d'une main de maître. C'était un de mes films sérieB "baston-je-dégomme-tout-même-avec-un-bras-en-moins" préféré (avec " le contrat" qui dans le genre est super culte! rigole puique schwarzy tue avec le bras d'un autre! arf arf arf ).

En conclusion, faut vraiment pas chercher midi à quatorze heure et prendre le plaisir du combat et celui du desing SF, parceque'il n'y a vraiment rien de plus!
Un bel exemple de premier opus moins réussit que le second!

Predator donnera quand même naissance à de beaux combats avec Aliens! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations


Nombre de messages : 2231
Masculin Age : 25
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Predator   Sam 25 Oct 2008 - 23:50

On aura peut-être du mal à savoir quelles étaient les intentions et les vues des uns et des autres parmi l'équipe de production du film à l'époque. Pas impossible que les producteurs aient vu celà comme quelque chose de classiquement bourrin tandis que le réalisateur et l'acteur jouant le Predator aient pensé un peu plus loin que celà.

Mais que celà soit l'un ou l'autre, le fait est que le film est les deux à la fois. A la fois film d'action SF bourrin à faire baver des joueurs de FPS (mention spéciale à la mitrailleuse rotative portable. Totalement irréaliste, imaginée par des ingénieurs mais impossible à utiliser en réalité, mais tellement jouissive dans un film), avec des scènes d'actions bien menées et violentes à souhait.
Mais aussi un film faisant dans le symbole, peut-être involontairement, avec quand même la défaite du Predator par l'humain qui se fait grâce à une sorte de retour à la nature, qui lui seul, indépendamment de toute technologie, permet de vaincre le Predator. Ce symbole là n'est pas le seul, et c'est même tout un système symbolique qu'on peut retrouver dans le film. Qu'il ait été voulu ou qu'ils soit une conséquence d'autres impératifs, c'est difficile à déterminer, mais il est là, et il est bel et bien possible d'avoir une deuxième lecture des évènements du film, je pense.

Après, reste à voir si c'est celà qu'on attend d'un film avec Schwarzy.

_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gamers.fr
Rufus Shinra
Statistic Unlikeliness on Feet
Statistic Unlikeliness on Feet


Nombre de messages : 2454
Masculin Age : 28
Localisation : Là où s'est déroulée la dernière catastrophe en date ~ Compagnon senior de la Confrérie

MessageSujet: Re: Predator   Dim 26 Oct 2008 - 9:01

J'ai eu à peu près la même réaction que tout le monde en commençant le film "Ben tiens, ils vont foutre la patée aux rebelles, puis ils vont s'échapper, il va y avoir un traitre dans le commando qui va tuer tout le monde sauf Schwarzy, puis ça va se terminer dans une baston au couteau mémorable avec Governator qui s'en sort à la fin, meurtri mais vivant, après avoir réduit en cendres toute l'Amérique au sud du Texas".

Le début du film me confirme mes peurs....et là, c'est le drame.
Quelque chose s'en prend au commando. Serait-ce le....prédateur ? Allons-nous faire face à une créature mutante sortie de l'île du docteur Moreau ?
Et ben nan. On fait face à quelque chose de bien plus dangereux, et de bien plus inquiétant : Une intelligence étrangère pour qui l'élimination du commando est littéralement un sport, et qui a des outils adaptés à ce sport.
Et voir Schwarzy ramené au rang de canard en saison de la chasse, c'est très rafraichissant, même si on n'échappe pas aux personnages clichés formant le reste du commando.


Un film original, s'il en est, et l'un des "bons" chez Governator.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaneore
Mercenaire Interplanétaire
Mercenaire Interplanétaire


Nombre de messages : 287
Masculin Age : 33

MessageSujet: Re: Predator   Dim 26 Oct 2008 - 9:43

Je trouve le scénario bien trouvé. Une race d'aliens qui viendrait sur terre, pour chasser. Un safari de terriens ! Je trouve que ça nous fait réfléchir sur nos propres atrocités en la matière.
Le prédator est plutôt bien fait est ressemble beaucoup aux humains en fait, avec une technologie bien supérieur.

Un bon film Wink

Citation :
Predator donnera quand même naissance à de beaux combats avec Aliens! ^^

Surtout que dans Prédator 2 on peut apercevoir dans le vaisseau une tête ... d'alien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargate-worldofart.actifforum.com/
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon


Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 26
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: Predator   Jeu 19 Mar 2009 - 21:38

Autant l'admettre d'emblée, Predator était plutôt mal parti. Petit budget, acteur vedette à moitié occupé sur un autre tournage, scénario sans ambition déjà inspiré d'un autre film et problèmes de dernière minute avec un premier réalisateur, tout semblait destiner Predator à ne figurer qu'au rang des nanars. Qui plus est, un nanar complètement plombé par la malchance, mais c'était bien sûr sans compter sur le talent de John McTiernan.
Celui-ci apporte au film un montage et un cadrage faisant abominablement bien ressentir la moiteur étouffante et la clostrauphobie de la scène choisie pour le film, permettant ainsi de rendre presque invisible le remplacement récurrent de Schwarzenegger par sa doublure.
Mais en opposant à son monstre l'image d'acteurs bodybuildés campant des personnages violents et sans nuance, McTiernan parvient également à donner un sens au jeu monolithique de ses armoires à glace d'interprètes : les chasseurs étant devenus chassés, le nouveau rôle de ces personnages, dans la seconde partie du film, s'en ressent mécaniquement avec un intérêt accru : celui de décortiquer la lutte complètement vaine d'une certaine conception du monde (le commando du film débarque tout droit des représentations cinématographiques à la Rambo du pouvoir Américain sur le globe) et d'une confiance en soi caduque face à une menace qui ne répond à aucun des critères habituels.
1987 fut donc l’année de Predator, mix inattendu de Rambo et de Alien (en réalité, inspiré de "Terreur Extraterrestre" dans lequel Kevin Peter Hall -alias Predator- incarnait déjà le rôle d'un autre chasseur extraterrestre!) qui brasse astucieusement les genres, puisque pendant pratiquement la moitié du film, McThiernan nous laisse croire à un énième film de guerre avec poncifs, militaires surhumains et longs massacres de guérilleros à la mitrailleuse.
Ici, le Predator incarne finalement la nature elle-même, dans toute sa force absolue et éternelle, dans toute son amoralité violente et aveugle; de surcroît, son domaine est la jungle profonde, un sanctuaire de la nature. Cette nature qui, dans le film, massacre ceux qui passaient pour les forts entre les forts, mais aussi qui, dans la réalité et n’en déplaise à Descartes, prouve à chaque séisme, à chaque tsunami, son pouvoir insensible et inchangé sur l’être Humain qui n’en est ni maître ni possesseur. Pour y survivre, le personnage de Dutch doit renoncer à ses armes et à ses conventions, et puiser son salut tout au fond de lui. Y extraire une part de nature, un part de sauvagerie ancestrale, et ainsi combattre le feu par le feu. Face à la tempête, le roseau ne rompt pas; il plie.

Citation :
En conclusion, faut vraiment pas chercher midi à quatorze heure et prendre le plaisir du combat et celui du desing SF, parceque'il n'y a vraiment rien de plus!
Je ne suis pas du tout d'accord, mais il existe, il est vrai, différentes façons de regarder ce film.

Citation :
On aura peut-être du mal à savoir quelles étaient les intentions et les vues des uns et des autres parmi l'équipe de production du film à l'époque. Pas impossible que les producteurs aient vu celà comme quelque chose de classiquement bourrin tandis que le réalisateur et l'acteur jouant le Predator aient pensé un peu plus loin que celà.
à voir avec quel art le réalisateur a magnifié le film au delà de son destin initial, je suis persuadé, pour ma part, que ce film représente beaucoup pour lui, et à mes yeux, c'est suffisant.

Citation :
Mais aussi un film faisant dans le symbole, peut-être involontairement, avec quand même la défaite du Predator par l'humain qui se fait grâce à une sorte de retour à la nature, qui lui seul, indépendamment de toute technologie, permet de vaincre le Predator. Ce symbole là n'est pas le seul, et c'est même tout un système symbolique qu'on peut retrouver dans le film. Qu'il ait été voulu ou qu'ils soit une conséquence d'autres impératifs, c'est difficile à déterminer, mais il est là, et il est bel et bien possible d'avoir une deuxième lecture des évènements du film, je pense.
De plus, je crois qu'il ne faut pas sous-estimer l'impact de l'inconscient sur la seconde lecture qui se forme dans un film en création.

Citation :
même si on n'échappe pas aux personnages clichés formant le reste du commando.
Je pense que c'est une force de plus. Les commandos sont érigés en symbole et en incarnation d'un certain monde, d'un certain mode de pensée, pour mieux souligner leur inaptitude et le caractère profond de la raclée.

Citation :
Surtout que dans Prédator 2 on peut apercevoir dans le vaisseau une tête ... d'alien !
Et c'est ce qu'on a fait de mieux au cinéma en matière de rencontre Alien/Predator, je trouve^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique


Nombre de messages : 2803
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: Predator   Lun 25 Avr 2011 - 15:46

Je me souviens avoir regarder ce film jeune chez ma grand, tard et tout seul dans le noir... Je ne sais pas si ce cadre y est pour quelque chose mais du coup il m'a beaucoup marqué...

Comme le dise certains, ce film peut ce regarder simplement comme une sorte de survival bourrin, pourtant je trouve qu'il a quelque chose en plus... La présence de Shwarzy, le retournement de situation qui peut surprendre à la première vision, le travail tout de même bien fait sur ce film... Ce film est pour moi donc culte et un des meilleurs avec notre Terminator préféré.

Citation :
Un bel exemple de premier opus moins réussit que le second!

Pas du tout d'accord, je trouve personnellement que ce premier opus est largement au dessus de toutes ses suites
(P2, Predators, AvsP... ah non j'oublais que les AvP n'existaient pas :p)

Citation :
Et c'est ce qu'on a fait de mieux au cinéma en matière de rencontre Alien/Predator, je trouve^^

Bon la je suis d'accord ^^

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
John.Shep1
Blob Verdâtre
Blob Verdâtre


Nombre de messages : 20
Masculin Age : 25

MessageSujet: Re: Predator   Jeu 7 Juil 2011 - 19:18

Je dirais que personnellement, il m'est impossible d'avoir une vision "impartiale" de ce film pour la simple et bonne raison que je ne l'ai vu qu'après AlienVsPredator. Ainsi, j'avais déjà une petite idée de ce que pouvait offrir le film. Toutefois, il faut bien admettre que le mélange des genres est ici plutôt réussi. Si l'action se déroule dans la jungle américaine, elle n'est pas sans rappeler le Vietnam et la cohorte de films qui l'ont illustré par la suite. Les plans et les mouvements de caméra illustrent bien cet aspect. Comme Mat l'a dit, on en ressent presque la sensation de lourdeur et d'oppression qu'impose la jungle. Le commando est globalement un groupe sans nuance, très stéréotypé et si cet aspect peut paraître rebutant au début, il sert en définitif plutôt bien le scénario étant donné que les commandos endossent par la suite le rôle des proies (presque) sans défense. Une inversion des rôles qui est pour moi l'un des points forts du film.
Bien que n'étant guère très fan de Gouvernator, je trouve qu'il accomplit son rôle à merveille, et cela, en particulier dans la partie de chasse silencieuse qui s'engage dans un décor tout aussi inerte presque. La marque de la terreur du Predator est cette froide intelligence à la fois silencieuse et mortelle, et c'est là où je ne suis pas d'accord avec Mat, je trouve que le Predator se distingue très nettement d'une "banale" bête sauvage. Cet désir exprimé, réfléchi, de mort et de destruction a quelque chose de bien plus marque que la bestialité primaire d'un quelconque monstre.

En conclusion, je dirais que j'ai beaucoup apprécié ce film et je pense que nous avons là tout de même autre chose qu'un classique film de massacre/guéguerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Predator
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» création d'un predator taille réél
» PREDATOR 2 - LOST PREDATOR (MMS76)
» AVP-REQUIEM - "WOLF" PREDATOR (Toutes Versions)
» Predator X11 X10 XRS
» Predator Sideshow ou Cinemaquette ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Horrifique et/ou Fantastique, versant science :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: