AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 The Thing (1982)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
avatar

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 27
Localisation : Amiens

MessageSujet: The Thing (1982)   Ven 15 Aoû 2008 - 11:58





Cet hiver 1982, douze hommes sont postés dans une base de recherche scientifique, au coeur de l'Antarctique.
Un jour, l'équipe recueille un chien qui a échappé de peu au fusil de l'homme fou qui le poursuivait, et qui a dû être abattu.



Réalisateur : John Carpenter
Producteurs : David Foster & Lawrence Turman
Scénariste : Bill Lancaster
D'après l'œuvre originale de : John W. Campbell (Who Goes There?, nouvelle)
Compositeur : Ennio Morricone
-
Nationalité : Américaine 
Titre VF : The Thing
Date de sortie : 25 juin 1982
Budget : 15 millions de dollars
Durée : 1 H 49 Mn
Accompagnement parental obligatoire pour les mineurs de moins de 17 ans aux États-Unis (R)

Univers commun avec :
The Thing (préquelle)



Kurt Russell - MacReady
Wilford Brimley - Blair
David Clennon - Palmer
Keith David - Childs
T.K. Carter - Nauls
Richard A. Dysart - Dr Copper
Donald Moffat - Garry
Joel Polis - Fuchs
Charles Hallahan - Norris
Peter Maloney - Bennings
Thomas G. Waites - Windows
Richard Masur - Clark






Dernière édition par Mat Vador le Jeu 19 Mar 2009 - 21:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'enfanteuse
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
avatar

Nombre de messages : 1126
Féminin Age : 45
Localisation : sans commentaire

MessageSujet: Re: The Thing (1982)   Sam 25 Oct 2008 - 22:54

Je crois que c'est le film qui m'a le plus mis les jettons! affraid heureusement pour moi je l'ai vu en K7 et pas au cinéma, ce qui m'a permit 1) pose pipi à répétition 2) glaces au chocolat de consolation 3) consommation abusive d'électricité à tout les étages!!!!

En plus j'étais superfan de Kurt Russel depuis NY 1997 et de J.Carpenter, dont on retrouve l'atmosphère étouffante de "Fog".

Un film qui se résume par... je se vois jamais ce que cest car ce n'est rien et ce peut être tou! bref, frisson et grand stress garanti!
En plus, le froid polaire ajoute à la touche glaglaglaciale!!! rien que de l'écrire, j'ai la chair de poule, c'est dire! warrior

Un excellent film donc, ayant fait beaucoup de petits dans diverses séries, en particlulier X-Files et Stargate SG1! clap!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
avatar

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 27
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: The Thing (1982)   Jeu 19 Mar 2009 - 21:48

1982 fut une année culte pour la science-fiction, avec E.T l’extraterrestre, Blade Runner, Mad Max ou encore TRON se rejoignant sur les écrans. Un autre long-métrage, The Thing, sortit cette année pour marquer durablement les esprits science-fictionneux. Film dans la lignée narrative de l'Alien de Ridley Scott présenté en 1979, probablement déconseillé par la SPA et où Kurt Russel affronte, non sans d’impressionnants effets spéciaux, un nouvel « Alien » qui a la particularité de singer à la perfection la forme des êtres, occasionnant de ce fait une tension dramatique à la limite du tolérable. (Tension aussi portée, il est vrai, par un casting compétent)
Sa forme initiale, agrégat sans queue ni tête de viscères et d'organes, est d'ailleurs assez claire sur la nature primitive de la peur qui va sous peu s'emparer de chacun. Triste ironie, au demeurant, que le vecteur de la Chose déambule paisiblement au milieu des héros pendant une bonne partie du début du film, totalement ignoré et libre de ses gestes. Il faut dire que l'habit ne fait pas le moine et que beaucoup de dangers peuvent initialement nous apparaître pour ce que leur beau visage nous dit, constat d'ailleurs assez récurrent dans le triste monde de l'idéologie et de la politique.
Comme dans un horrible laboratoire, douze êtres Humains deviennent les cobayes contraints de dévoiler à la caméra le plus profond de leur être. Nous sommes confiants en notre courage, en notre sang-froid, voire même en notre héroïsme. Mais que reste-t-il de nous lorsque dans notre regard, notre semblable se confond avec la terreur, avec l'ennemi? Lorsque survient la peur, que reste-t-il de nous et de notre grandeur d'âme alors que pour assurer la survie, les masques tombent? Et d'ailleurs, face à l'adversité, peut-on vraiment tout sacrifier pour garder la vie sauve? Ou alors, est-ce qu'un combat ne mérite pas d'être gagné si la victoire implique de sacrifier ce que l'on était auparavant, et de devenir soi-même semblable à ce que l'on combattait?
Sans conteste possible l’un des meilleurs films jamais réalisés sur la paranoïa et sur la question de la fin et des moyens, et impossible, en le regardant, d’échapper à la question suivante : au final, qu’était vraiment la Chose? En réalité, elle est l’idéologie X ou Y ; elle est le VIH ou un autre virus ; elle est la pulsion ou la folie ; elle est l’ambition ou la perte de repères ; elle est la bêtise ou le désespoir ; elle est un extraterrestre grimaçant aux tentacules étrangleurs ou notre voisin de palier. Elle est ni plus ni moins tout cela à la fois, et c'est pour cette raison qu'elle imite toutes les formes et tous les visages; c’est bien là le problème, avec la Chose.

Plus simplement, voici un film de science-fiction horrifique qui mérite son statut de cultissime.

Citation :
Un excellent film donc, ayant fait beaucoup de petits dans [...] Stargate SG1!
à quel élément pense-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2881
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: The Thing (1982)   Lun 3 Jan 2011 - 12:44

The Thing ou pour l'instant le meilleur film de science-fiction horrifique que j'ai vu ! Déjà ce fut un plaisir pour moi de tombé dans un univers proche de celui de H.P. Lovecraft car ce remake et l'original (The thing from another world) sont largement influencé par Les Montagnes Hallucinées de Lovecraft.

Je rejoins complètement l'analyse de Mat en ce qui concerne le huit clos psychologique. La tension est toujours présente dans ce film et trouve un moment d'apothéose lors d'une scène absolument culte (ceux qui l'on vu doive s'avoir de quoi je parle).

Concernant la forme de La Chose, j'aime beaucoup la tentative de Carpenter d'essayer de rendre ces monstres les moins "terrestre" possible. A ce niveau encore on peut voir l'influence de Lovecraft puisque ce dernier évoque souvent les monstres et lieux construit par les Anciens comme indescriptible puisque n'ayant rien à voir avec ce que l' esprit humain puisse imaginer. Je trouve cela beaucoup plus crédible que les petits homme vert ou grand gris que de nombreux films ou écrit nous servent à foison.

J'ai revu le film hier et quelques points mérite d’être soulignés. Je trouve les décors vraiment sublimes, que ce soient ceux de l’arctique ou ceux de la base qui offre une super vision la nuit. Ensuite je ne suis pas pro en ce qui concerne les acteurs chiens et si il est dure ou pas de les dresser pour jouer dans un film, mais je trouve que le chien que l'on voit en premier joue vraiment bien. Autant dans les plans ou il est en mouvements que ceux immobile ou il regarde les hommes. Enfin, Kurt Russell est aussi bluffant dans ce film, même si tout le casting est vraiment bon. D'ailleurs, honte à moi je ne l'avais pas reconnu lors première vision, c'est quand j'ai vu son nom au générique de fin que je fais "aaah c'était lui". Il faut dire pour ma défense que je l'ai rarement vu joué jeune !

Citation :
à quel éléments pense tu?

Tu as loupé la scène ou il trouve la porte des étoiles dans une épaisse couche de glace? :p

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Nobuko
Légionnaire de l'Espace
Légionnaire de l'Espace
avatar

Nombre de messages : 229
Masculin Age : 42
Localisation : LV4-26

MessageSujet: Re: The Thing (1982)   Lun 3 Jan 2011 - 17:58

The Thing de John Carpenter, pour moi le seul et unique film qui fut capable de rivaliser avec Alien sur son propre terrain, à savoir celui de la science-fiction horrifique située dans un environnement isolé et claustrophobe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://op-jollyroger.forumsrpg.com/
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2881
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: The Thing (1982)   Lun 19 Déc 2011 - 21:43

Je suis tombé sur un interview de Dan Simmons, à l'occasion de la sortie de son livre Terreur, s'il semble tenir en estime la première adaptation "The thing from another world", il tient par contre des propos réellement négatif sur le film de Carpenter. Il le qualifie par exemple de "grossier et nihiliste". Pour ceux que ça intéresse, l'interview en question ici. Et pour les flemmards voici le passage qui nous interesse:

Citation :
Je fais effectivement allusion au film de HAWKS, mais pas au remake de Carpenter. Je trouve le film original à la fois héroïque et excitant dans la manière dont les personnages - pour la plupart des aviateurs qui ont survécu à de nombreuses missions au dessus de l’Europe pendant la Seconde Guerre Mondiale - affrontent cette chose monstrueuse. Par contre, la version de John Carpenter (et même si elle respecte plus l’histoire originale de la créature qui change de forme dans la nouvelle La bête d’un autre monde de John W. Campbell qui a inspiré les deux films) me semble aussi grossière que nihiliste.

Dans ce remake gore et primitif, les personnages sont des rustauds, des bouffons ou des asociaux violents. Même Kurt Russell, le “héros”, bousille un ordinateur qui l’a battu aux échecs au tout début de l’histoire. Pourquoi diable enverrait-on ce genre de minables agressifs dans une station scientifique en Antarctique ?
Je sais pertinemment que les entreprises et les nations qui envoient des scientifiques et du personnel en Antarctique (surtout quand il s’agit d’y hiverner) leur font subir toutes sortes de tests psychologiques pour éliminer justement les tarés dont Carpenter peuple sa “station scientifique antarctique”. Par ailleurs, dès que La Chose pointe le bout de son nez, voilà nos héros suant et jurant qui se précipitent vers les râteliers à fusils automatiques et les lance-flammes avant de... Des fusils automatiques et des lance-flammes ? Dans une station scientifique en Antarctique ? Pourquoi ? Ni Carpenter, ni ses scénaristes, ne prennent la peine de répondre à cette question. Il est parfaitement évident qu’une station scientifique à vocation pacifique perdue à des milliers de kilomètres de toute civilisation sur le seul continent désarmé de la planète (et dans lequel on n’a tout simplement pas besoin d’arme, le seul prédateur connu étant le pingouin) abrite un vaste stock de fusils mitrailleurs, d’explosifs et de lance-flammes comme on peut le voir dans ce film aussi crétin que grotesque.

Non... Mon Terror à moi est dédié à la vraie Chose, celle de 1950, celle où des êtres humains s’aident les uns les autres (et même l’imbécile de chercheur à l’accent étranger qui pense qu’il faut parlementer avec une créature extraterrestre qui traite les humains comme de la nourriture), tout en conservant leur sens de l’humour, même dans les pires situations.


Qu'en pensez-vous?

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Daehan
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique
avatar

Nombre de messages : 2683
Féminin Age : 98

MessageSujet: Re: The Thing (1982)   Lun 19 Déc 2011 - 22:48

Ce n'est pas totalement faux ce qu'il raconte (surtout la partie avec les armes)

Mais en ce qui me concerne, ça n'enlève rien à la qualité du film qui reste un des meilleurs de sa catégorie. Peu on réussit à l'égaler depuis.

Pour avoir aussi vu l'original, je pense que c'est un des rares remakes que j'ai pu apprécier... si on peut vraiment parler de remake dans ce cas, les deux films ne sont pas vraiment comparable même s'ils abordent le même thème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rangil
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
avatar

Nombre de messages : 1049
Masculin Age : 27
Localisation : Sur une station spatiale, à attendre qu'elle explose, comme les quatre précédentes.

MessageSujet: Re: The Thing (1982)   Mer 15 Fév 2012 - 23:31

Ce n'est pas tout à fait faux, mais c'est en même temps, paradoxalement, tout ce qui fait la force du film, selon moi. Je ne suis pas particulièrement un fervent partisan de "l'homme est un être nihiliste et agressif par nature", mais cette thèse est au coeur du film et il la met parfaitement en application.

C'est sûr qu'au niveau de la crédibilité, c'est pas extraordinaire, mais qu'on perd en réalisme, on le rattrape doublement en intérêt. C'est comme le lance-flammes : certes, il n'a pas de raison d'être là, mais putain, qu'est-ce que ça fait du bien de voir des héros d'un film d'horreur sortir le lance-flamme après seulement une demi-heure, dès que le monstre pointe le bout de son nez ! Je comprends pourquoi on surnomme Carpenter le maître de l'horreur : il sait aller droit au but, et on ne passe 1h10 à crier au héros "Le lance flamme bordel, sort le lance-flamme ! Tourne-toi, tourne-toi !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Thing (1982)   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Thing (1982)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» the thing 1982
» The Thing (1982, John Carpenter)
» The Thing (1982)
» Deux ou trois choses : The Thing (1951, 1982, 2011)
» [Disney] Tron (1982)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Horrifique et/ou Fantastique, versant science :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: