AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Gomorra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ethor
Pirate Galactique
Pirate Galactique
avatar

Nombre de messages : 451
Masculin Age : 29
Localisation : Dans sa DeLorean volante

MessageSujet: Gomorra   Mer 13 Aoû 2008 - 12:43

Je vous livre ici la critique du film Gomorra, de Matteo Garrone, que j'ai écrite pour l'édition du journal France-Soir d'aujourd'hui :

Citation :
Qui vivra verra la Camorra

En plongeant dans les méandres de la mafia napolitaine, Gomorra dresse le portrait d'une société gangrénée par le mal.


Gomorra, c'est l'histoire croisée de six personnages de la banlieue napolitaine tirée du livre éponyme de Roberto Saviano. Enfants, adolescents ou adultes, tous croisent un jour ou l'autre le chemin de la Camorra, ce réseau mafieux solidement implanté dans la région et qui constitue un véritable état dans l'Etat. Tout ici concourt à entraîner les habitants de ce quartier pauvre de Naples à tomber dans les filets de la Camorra. Argent facile, violence et code d'honneur sans merci dictent la conduite de tous. Les plus bruteaux et les plus téméraires savent tirer leur épingle du jeu pour renforcer leur pregnance sur le territoire, jusqu'à ce que des plus ambitieux contestent leur domination. Les assassinats en pleine rue, à la vue de tous, sont monnaies courantes. Gomorra est une véritable merveille cinématographique.

Une oeuvre authentique

L'ambiance de ce ghetto de violence et de dépravation est superbement retranscrite. Ici, pas de musique, pas d'artifices scénaristiques, pas d'effets spéciaux. Aucune superficialité à l'horizon. Le spectateur est littéralement plongé dans l'atmosphère de la Camorra, tel un passant qui observe une scène qui se passe en direct sous ses yeux. De l'aveu même du réalisateur, Matteo Garrone, le sujet du film est tellement puissant, ténébreux et banal à la fois qu'il influe sur la manière de filmer. C'est à coup sûr le point fort du film. Autant le dire, Gomorra est un chef-d'oeuvre de réalisme qui s'ingénie à livrer un témoignage fidèle et sans atours de l'impact social de la mafia italienne sur la société. Pas de moralisme à l'horizon, pas d'histoires qui se finissent bien. Juste la réalité telle qu'elle est : des malversations, de la violence crue, le mal qui s'insinue partout. Les acteurs incarnent brillament leur rôle. Un autre atout de Gomorra est qu'il ne se concentre pas sur un seul personnage en particulier. En croisant le déroulement narratif en croisant les histoires de plusieurs individus, il permet d'explorer plusieurs couches de la société napolitaine liée à la Camorra. Ce film est assurément une oeuvre artistique à voir absolument pour vivre un grand moment de cinéma.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sapho
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
avatar

Nombre de messages : 1051
Féminin Age : 87
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Gomorra   Mer 13 Aoû 2008 - 15:59

Eh bien... je dois dire que ton article donne plus envie d'y aller que l'affiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethor
Pirate Galactique
Pirate Galactique
avatar

Nombre de messages : 451
Masculin Age : 29
Localisation : Dans sa DeLorean volante

MessageSujet: Re: Gomorra   Mer 13 Aoû 2008 - 17:51

Sapho a écrit:
Eh bien... je dois dire que ton article donne plus envie d'y aller que l'affiche ^^

Oh tout de suite...

L'affiche peut paraître un peu bizarre, mais elle perd toute sa bizarrerie quand on voit le film. Qui lui est tout bonnement génial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Gomorra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gomorra
» Gomorra (Matteo Garrone)
» Gomorra - Edición Coleccionista Exclusiva Fnac
» Gomorra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Discussions et Détente ::. :: Discussion Libre :: Cinéma & télévision-
Sauter vers: