AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Medium [SERIE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orisi
Mercenaire Interplanétaire
Mercenaire Interplanétaire


Nombre de messages : 277
Masculin Age : 24

MessageSujet: Medium [SERIE]   Jeu 26 Juin 2008 - 20:36



Medium décrit les aventures d'Allison Dubois, mère de famille aidant le procureur Devalos à résoudre les crimes de la ville de Phoenix...A l'aide de ses dons de medium.

Out les NCIS, FBI portés disparus, Les Experts, Maigret, Colombo et autres Navarro, voilà quelque chose d'original.

Si le principe ne me disait pas tant que ça au départ, j'ai été attiré par quelques points de la série qui la font attrayantes.

Tout d'abord, le contexte. Allison Dubois n'est pas une illuminée aux pouvoirs magiques. C'est plutôt une femme ordinaire, mère de trois enfants adorables et femme d'un mari aimant.
Nous ne sommes plus à Paris, à New York ou à Chicaco, mais à Phoenix, capitale de l'Arizona et pratiquant la peine de mort. Notre amie est femme d'un mari scientifique qui a du mal avec le surnaturel.

Et puis, il y a cette différence entre une série parallèle, "Missing", et "Medium. Les rêves sont parfois de vrais chefs d'oeuvres, bien soignés et de longueur respectables, se mêlant de manières diverses et variées à l'affaire en cours.
Et il arrive qu'éveillée, Allison soit visité par son beau père, ou par...Un esprit frappeur. Mais ce n'est pas une série fantastique, mais bien une série policière.

Celle ci voit sa quatrième saison se terminer sur NBC avec une nouvelle dimension : son don a été révélé au public.
Et la voilà rêvant de meurtres dont elle ne peut plus parler à la police car une médium fiable, ça sonne faux.

Je me demandais si y avait quelques fans dans le coin...





_________

Allison DuBois - Patricia Arquette
Procureur Manuel Devalos - Miguel Sandoval
Lee Scanlon - David Cubitt
Joe DuBois - Jake Weber
Bridgette DuBois - Maria Lark
Ariel DuBois - Sofia Vassilieva
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skay-39
The Vortex Guy


Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 27
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: Medium [SERIE]   Ven 27 Juin 2008 - 0:36

J'adore cette série. Je ne suis pas très doué pour parler des séries que j'aime, en général c'est un peu confus. Je vais tout de même essayer d'évoquer tout ce qui fait que je suis fan de Medium.

Tout d'abord, j'adore la petite famille. Les trois soeurs sont adorables, particulièrement les deux plus âgées, et tout particulièrement Bridget. Comme on le découvrira assez vite, elles partagent les pouvoirs de leur mère, et le pauvre Joe, père de cette marmaille, se sent doublement en infériorité numérique - contre quatre filles et quatres médiums.

J'apprécie aussi l'utilisation audacieuse des pouvoirs d'Allison. On exploite une nouvelle manifestation de son don presque tous les trois épisodes : ici c'est un rêve, là une apparition, ici une vision, là une possession, une sensation, une hallucination auditive ou olfactive, une intuition, une pensée captée...
Loin de la routine monotomne de Missing ou de l'éternelle répétition de Dead Zone (série que j'ai pourtant longtemps apprécié), Medium se renouvelle sans cesse et exploite de nouvelles énigmes, de nouveaux dilemne, de nouveaux paradoxes. Parce qu'Allison doit bien souvent lutter contre son don, qui l'induit en erreur, se montre imprécis ou la place face à des situation inédites. Doit-elle empêcher cet homme de se suicider, sachant que dans 20 ans il assassinera plusieurs adolescentes ? Doit-elle empêcher cet homme d'être assassiné, sachant les pulsions morbides qui le taraudent ? Doit-elle aider celui qui a commit plusieurs viols et meurtres d'enfants, parce qu'il avait le malheur d'entendre lui aussi les esprits et a été la victime du harcèlement d'un spectre assassin ? Doit-elle cesser d'enquêter sur cet homme qui a été acquitté, alors qu'elle sait qu'il est coupable ?

Sans compter la vie difficile que lui mène son pouvoir. Pour elle, les hôpitaux sont aussi bruyants que des halls de gare, ses nuits sont peuplées de carnages et d'accidents mortels, et son mari ne peut rien lui cacher. Pour celui qui partage sa vie, difficile d'accepter tout cela : Joe me fait d'ailleurs parfois l'effet d'un égoïste intolérant et stupide. Sachant ce qu'il doit vivre aux côtés de son épouse, je reviens cependant bien vite à plus de neutralité. Cet homme n'a pas une vie facile, et dans la réalité, confronté à ce genre de phénomènes, un homme normal à tendance à perdre patience. A force de mélo romantique, on en oublierait que tous les couples s'engueulent de temps à autres, de façon parfois mesquine. En fait, Allison et Joe me semblent le couple marié, trois enfants, le plus crédible du petit écran.

Mais plus que tout, il y a l'atmosphère. Medium dispose d'une réalisation, de musiques et d'un rythme aussi poussé qu'original et surtout en constante évolution. Le ton est généralement donné dès les premières minutes, et confirmé avec le générique - original, graphiquement très beau et un brin inquiétant.
C'est d'ailleurs le point qui m'a rebuté au premier abord. Medium, ça plonge tout de même souvent dans le morbide, le macabre, les profondeurs démentes et sadiques des criminels les plus abjects. Et pourtant... Rien à voir avec des séries comme Criminal Mind ou The Inside, par ailleurs très réussies, mais aux héros froids et méthodiques ; Medium est pleine d'un humour léger, de personnages charmants et pas du tout torturés, de parenthèses pleines de bons sentiments. Et pourtant, les pleurs, le sang et les suppliques attendent à chaque coin de rue, et surgissent sans prévenir, souvent sans brutalité - et c'est ce qui les rends plus percutants encore. J'y vois un vrai message : la perversion se cache partout, et parfois même ne se cache pas : elle se tient là, omniprésente, juste hors de la portée de la plupart des gens. Mais notre Allison traverse notre monde avec son troisième oeil grand ouvert, et nous fait partager cette vision douloureuse.

Malgré cela, son don ne la prend pas par surprise. Elle le connait depuis toujours, elle l'a fait sien, et l'accepte la plupart du temps. Elle en parle comme elle parlerait de la pluie et du beau temps, quoique pas avec tout le monde et parfois à mot couvert. Son don est au centre de la série, mais il n'est qu'une parcelle d'elle même.

L'aspect policier, je le nuancerais. Allison est plusieurs fois confrontée à d'autres mediums, elle croise moulte fantomes, combats quelques esprits possesseurs ; le surnaturel surgit trop souvent pour qu'on puisse vraiment parler de série policière. Pour autant, chaque épisode comporte bien une enquête, qu'il s'agisse de découvrir le coupable ou bien de le faire condamné. Pour autant, et encore une fois au contraire de Missing, les pouvoirs d'Allison n'interviennent pas comme un Deus ex Machina chargé de guider l'équipe du début à la fin, dans une sorte de jeu de piste : il n'est d'ailleurs pas rare qu'on ne réalise pas le rapport entre l'affaire en cours et les rêves/apparitions/visions/possessions/sensations/hallucinations auditive ou olfactive/intuitions/pensées captées/etc d'Allison avant la presque fin de l'épisode. Dans cette série, rien n'est jamais prévisible.

Enfin, notons que certains personnages ou arcs dureront sur plusieurs épisodes, voir plusieurs saisons, construisant autour d'Allison un petit univers faisant intervenir son frère, un détective Texan ou un serial killer du temps de la conquête de l'ouest féru de possession .

Pour conclure, je dirais que Medium est une série de qualité, aussi bien au niveau de la réalisation que du jeu d'acteur ou de l'histoire, sur le court comme sur le long terme. Je la recommande vigoureusement.

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »


Dernière édition par Skay-39 le Mer 9 Sep 2009 - 1:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orisi
Mercenaire Interplanétaire
Mercenaire Interplanétaire


Nombre de messages : 277
Masculin Age : 24

MessageSujet: Re: Medium [SERIE]   Ven 27 Juin 2008 - 4:43

Citation :
Tout d'abord, j'adore la petite famille. Les trois soeurs sont adorables, particulièrement les deux plus âgées, et tout particulièrement Bridget. Comme on le découvrira assez vite, elles partagent les pouvoirs de leur mère, et le pauvre Joe, père de cette marmaille, se sent doublement en infériorité numérique - contre quatre filles et quatres médiums.

Youpi, un fan de Bridget. Le seul problème que je lui ai rouvé, à cette gamine, c'est sa voix VF qui est insupportable. Elle a 4 à 7 ans dans la série, et ils lui donne la même voix que moi quand je prends une voix de fausset.

Bridget m'a soufflé à plusieurs reprises...Surtout lors du season 1re de la saison 3, avec ses rêves sur le dessin animé. Trop petite pour comprendre, mais animée par le désir de ne plus dormir pour ne plus rêver. Le jour où Bridget prendra conscience de son don (si la série est renouvelée, ce que j'espère), ça pourrait donner un travail de refoulement poussé par sa forte personnalité.

Forte personnalité qui la font moins transparente qu'Ariel, dont l'utilisation des dons est plus soft (tirons les cartes pour savoir laquelle de mes amies mourra, tirons les numéros de la loterie pour ce beau garçon, trichons au devoir de math en devinant les résultats).
Bien que moins visible à mon gout que sa cadette, elle gagne en maturité (lycéenne dans la saison 4) et se crée une personnalité.

C'est ce qui est formidable dans médium (et qui par exemple manque désormais à Atlantis) : les personnages grandissent, évoluent et laissent présager une suite.

Citation :
J'apprécie aussi l'utilisation audacieuse des pouvoirs d'Allison. On exploite une nouvelle manifestation de son don presque tous les trois épisodes : ici c'est un rêve, là une apparition, ici une vision, là une possession, une sensation, une hallucination auditive ou olfactive, une intuition, une pensée captée...

Je suis d'accord, et tout cela rend la chose encore plus interessante. C'est tou simplement prenant. Je me souviens m'être passé "I will survive" en boucle après qu'Allison en ai rêvé puis continué d'entendre à son réveil.

Le rêve reste par contre le don le plus interessant, le plus particulier. Si la série la fait adherer à l'écriture automatique, au tarot et autres clichés, le rêve la fait voyager dans des horreurs et des bizzareries incroyables. Pas étonnant que l'épisode commence par un rêve.

Ainsi en prenant le risque de s'assoupir, Allison peut voir un thérapeute pousser un mari à tuer sa femme en direct, un pédophile se déshabillant devant un enfant, un dessin animé, un reportage dont la voix off explique calmement des actes abominables, une musique, ou une chute du haut d'un immeuble...

Suivi d'un habituel sursaut. Rarement un rêve se fait banal et la compréhension du message crypté est un but à atteindre à la fin de l'épisode.

Citation :
Loin de la routine monotomne de Missing
En fait, je prends Missing comme un "prototype" de Medium. A savoir que chez Mastriani, ce don n'est pas de naissance mais vient d'un accident avec la foudre. Ses rêves à elles se servaient de symboles, de codes par lesquels on se laissait guider et par lesquels Mastriani et le FBI sauvait des vies.

Citation :
Sans compter la vie difficile que lui mène son pouvoir. Pour elle, les hôpitaux sont aussi bruyants que des halls de gare, ses nuits sont peuplées de carnages et d'accidents mortels, et son mari ne peut rien lui cacher.

Ca m'a posé problème au début. Comment dormir en sachant qu'on va voir un homme se faire étriper?
En regardant les premiers épisodes il y a peu, j'ai eu du mal à distinguer la période d'adaptation que j'attendais à partir du moment où elle laisse les morts lui parler.

Citation :
C'est d'ailleurs le point qui m'a rebuté au premier abord. Medium, ça plonge tout de même souvent dans le morbide, le macabre, les profondeurs démentes et sadiques des criminels les plus abjects. Et pourtant...

Au contraire, fais cotoyer le morbide, le macabre, les profondeurs démentes et sadiques des criminels les plus abjects à la mère au foyer, montre ses enfants à l'écran...
Mélange l'étrange, l'horreur, le suspens, mais aussi l'amour, la joie et les valeurs familiales dans un même épisode. Tu en as plein la tête, et le pire c'est que c'est intelligent.

Mais j'avoue, par exemple, avoir eu un peu de mal avec une histoire en trois épisodes de femmes décapitées dont la tete était recollée sur une autre.

Citation :
Dans cette série, rien n'est jamais prévisible.

Je suis d'accord. Je rajouterais qu'un fil rouge n'est pas dressé. Les surprises n'arrivent pas par un retournement de situation, un affront à la stabilité de la série.
Non, chaque épisode pris à part peut surprendre.

Citation :
Enfin, notons que certains personnages ou arcs dureront sur plusieurs épisodes, voir plusieurs saisons, construisant autour d'Allison un petit univers faisant intervenir son frère, un détective Texan ou un serial killer féru de possession du temps de la conquête de l'ouest.

D'ailleurs il me semble que la soeur de Patricia Arquette sera de la partie saison 4 (je dis "il me semble" car je viens tout juste de commencer à la regarder).

Ca me rappelle que ce frère est tombé amoureux d'une morte, et qu'Ariel a été mise en contact avec l'esprit mauvais en question.
Attquez vous à la famille d'Allison Dubois, c'est flippant, oui mais en même temps on parle d'une famille.

D'ailleurs je dis ça comme ça, mais ça a de vraies valeurs aux States.

Enfin bref, je crois que t'as plutôt bien résumé pour quelqu'un qui ne sait pas le faire ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skay-39
The Vortex Guy


Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 27
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: Medium [SERIE]   Ven 27 Juin 2008 - 13:35

Orisi a écrit:
Forte personnalité qui la font moins transparente qu'Ariel, dont l'utilisation des dons est plus soft (tirons les cartes pour savoir laquelle de mes amies mourra, tirons les numéros de la loterie pour ce beau garçon, trichons au devoir de math en devinant les résultats).
Bien que moins visible à mon gout que sa cadette, elle gagne en maturité (lycéenne dans la saison 4) et se crée une personnalité.
Ariel est tout simplement une adolescente, et la plupart des ados se ressemblent. C'est un autre élément que je trouve intéressant : on a droit à toutes les étapes par lesquelles est sans doute passée Allison. Marie, trop jeune pour comprendre tout cela, accepte son don sans se poser de questions. Bridget, qui est entre l'enfance et l'adolescence, doit apprendre à le cacher sans pour autant le rejeter, ce qui n'est pas toujours facile parce qu'elle est encore une enfant, et ne comprend pas toujours pourquoi elle ne peut pas parler de ce qu'elle devine du travail de sa mère.
Ariel, elle, ne veut pas entendre parler de son don. Elle le rejette, le refuse. C'est vrai que ça aurait pu être mit davantage en avant. Mais peut-être que cela viendra. D'ailleurs, la Allison adolescente que l'on voit souvent ressemble un peu à Ariel, en moins peste peut-être.
Et enfin, il y a la mère, qui a totalement accepté son don et en a fait une partie intégrante de sa vie.

Orisi a écrit:
Le rêve reste par contre le don le plus interessant, le plus particulier. Si la série la fait adherer à l'écriture automatique, au tarot et autres clichés, le rêve la fait voyager dans des horreurs et des bizzareries incroyables. Pas étonnant que l'épisode commence par un rêve.
Oh, j'aime beaucoup aussi les apparitions. La voir dialoguer avec des morts sans toujours savoir qu'ils le sont, je trouve ça proprement excellent. Mais il est vrai que le rêve est sans conteste la forme la plus originale, et dont les possibilités sont pleinement exploitées par les scénaristes.

Orisi a écrit:
Citation :
Sans compter la vie difficile que lui mène son pouvoir. Pour elle, les hôpitaux sont aussi bruyants que des halls de gare, ses nuits sont peuplées de carnages et d'accidents mortels, et son mari ne peut rien lui cacher.

Ca m'a posé problème au début. Comment dormir en sachant qu'on va voir un homme se faire étriper?
En regardant les premiers épisodes il y a peu, j'ai eu du mal à distinguer la période d'adaptation que j'attendais à partir du moment où elle laisse les morts lui parler.
Je ne vois pas bien de quoi tu parles. La période d'adaptation, elle s'est faite quand Allison avait 17 ans. C'est pas pour rien qu'on voit tous ces flash-back dans la série. Au moment ou commence la saison 1, elle a pleinement accepté son don, même si elle n'a pas encore trouvé un moyen efficace de l'intégrer à sa vie de tous les jours. Je ne crois pas qu'Allison fasse plus de rêves atroce aujourd'hui qu'il y a dix ans. Enfin, si, sans doute, mais uniquement parce que son nouveau travail la met en contact avec des victimes de meurtres. Pas par une décision consciente.
Je crois que cela fait si longtemps qu'elle voit ces horreurs qu'elle s'y est faite. L'homme s'habitue à tout.

Orisi a écrit:
Au contraire, fais cotoyer le morbide, le macabre, les profondeurs démentes et sadiques des criminels les plus abjects à la mère au foyer, montre ses enfants à l'écran...
Mélange l'étrange, l'horreur, le suspens, mais aussi l'amour, la joie et les valeurs familiales dans un même épisode. Tu en as plein la tête, et le pire c'est que c'est intelligent.
C'est ce que j'ai dis après. clin d'oeil

Orisi a écrit:
Enfin bref, je crois que t'as plutôt bien résumé pour quelqu'un qui ne sait pas le faire ^^
Merci ^^ En fait, il suffit de se lancer, ensuite ça va tout seul.

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horus
I.A. Psychopathe
I.A. Psychopathe


Nombre de messages : 801
Masculin Age : 28
Localisation : Dans mon vaisseau-mère

MessageSujet: Re: Medium [SERIE]   Ven 27 Juin 2008 - 20:15

Mais bien sûr que j'adore Medium. J'ai même écrit une fanfic dessus. mrgreen

Ce que j'aime dans cette série, c'est qu'on échappe aux fantomes qui font peur. On a pas de méchants esprits frappeur qui vous font sursauter en apparaissant et autre clichés du genre. Les fantômes sont en général plus marrant (le type qui court dans la ville en sous-vêtements sans savoir qu'il est mort) ou plus complexes (la petite copine du frère d'Allison). Par contre ce qui fait peur, c'est les vivants, les tueurs en série sadiques qui peuplent les rêves d'Allison.
Comme vous l'avez dit, ce qui est très bien fait, c'est que hormis leurs pouvoirs surnaturels les Dubois sont des gens comme vous et moi, auxquels il est très facile de s'identifier.

Et je trouve qu'aucune série du genre n'arrive à la cheville de Médium. Missing est une série risible, d'une qualité médiocre. Les rêves n'ont aucun sens, leurs interprétations sont tirées par les cheveux et le plus souvent ce sont des rébus pour donner le nom de la rue. Bref ce n'est pas sérieux.
Medium évite aussi l'excès de moralisation et le côté trop lisse de Ghost Wisperer.

Par contre je ne suis pas d'accord avec toi Skay. Allison ne s'est pas habitué à toutes ces horeurs. Elle a toujours peur pour ses enfants, elle pique toujours des colères lorsqu'elle se sent impuissante, elle hurle toujours pour exprimer l'horeur de ce qu'elle voit... Bref, elle est toujours hystérique comme on l'aime. mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horusgate.site.voila.fr
Orisi
Mercenaire Interplanétaire
Mercenaire Interplanétaire


Nombre de messages : 277
Masculin Age : 24

MessageSujet: Re: Medium [SERIE]   Sam 28 Juin 2008 - 0:48

Citation :
C'est ce que j'ai dis après.

Sans doute, oui, je préférais y ajouter ma touche. Car en fait Medium est une des seules séries qui me fait réfléchir après un épisode quelconque.

D'ailleurs y a un sujet "Audience et qualité : incompatible?", j'ai la preuve que non.

Le fait est que sans bousiller le budget à coups d'effets spéciaux et de décors extraordinaire, Medium évoque une explosion de saveurs, euh! d'émotions en même temps, et parfois en contradiction avec ce qu'elle va vivre au réveil, 30 secondes après à l'écran.

Puis un autre endroit, le bureau du procureur, et son autre ambiance, souvent grave. Briefing, un mur de sang humain a été retrouvé, des viols en série, des affaires compliquées...
Le sourire et la vanne de Bridget laisse place à la moustache grave de Devalos et à l'homme qui a tout vu, Scanlon.

Et là, l'histoire commence, les émotions et les genres se succèdent et c'est parti pour 40 minutes.

C'est surtout ça que je voulais souligner.

Citation :
Je ne vois pas bien de quoi tu parles. La période d'adaptation, elle s'est faite quand Allison avait 17 ans. C'est pas pour rien qu'on voit tous ces flash-back dans la série. Au moment ou commence la saison 1, elle a pleinement accepté son don, même si elle n'a pas encore trouvé un moyen efficace de l'intégrer à sa vie de tous les jours. Je ne crois pas qu'Allison fasse plus de rêves atroce aujourd'hui qu'il y a dix ans. Enfin, si, sans doute, mais uniquement parce que son nouveau travail la met en contact avec des victimes de meurtres. Pas par une décision consciente.
Je crois que cela fait si longtemps qu'elle voit ces horreurs qu'elle s'y est faite. L'homme s'habitue à tout.
Citation :
Allison ne s'est pas habitué à toutes ces horeurs. Elle a toujours peur pour ses enfants, elle pique toujours des colères lorsqu'elle se sent impuissante, elle hurle toujours pour exprimer l'horeur de ce qu'elle voit... Bref, elle est toujours hystérique comme on l'aime.

A 6 ans, Allison découvre l'intuition qui l'accompagnera toute sa vie. Durant l'adolescence elle découvre des faits sans grande importance. Sa baby sitter a fait l'amour sur le canapé, par exemple.
Le fusil qu'elle touche a servi à tuer...Le chien.

Le fait est qu'à 17 ans un mort vivant au visage décomposé la suit après une séance de spiritisme, et sa réaction fut...Ouah.

Ce n'est que dans le 1er épisode qu'une Médium l'encourage à s'ouvrir. C'est là qu'elle rêve vraiment, que la machine se met en marche. Et c'est là que j'attendais une période d'adaptation, et sans doute bien plus qu'une colère...

Citation :
J'ai même écrit une fanfic dessus.
Un lien?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skay-39
The Vortex Guy


Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 27
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: Medium [SERIE]   Sam 28 Juin 2008 - 1:05

Orisi a écrit:
Le fait est que sans bousiller le budget à coups d'effets spéciaux et de décors extraordinaire, Medium évoque une explosion de saveurs, euh! d'émotions en même temps, et parfois en contradiction avec ce qu'elle va vivre au réveil, 30 secondes après à l'écran.

Puis un autre endroit, le bureau du procureur, et son autre ambiance, souvent grave. Briefing, un mur de sang humain a été retrouvé, des viols en série, des affaires compliquées...
Le sourire et la vanne de Bridget laisse place à la moustache grave de Devalos et à l'homme qui a tout vu, Scanlon.

Et là, l'histoire commence, les émotions et les genres se succèdent et c'est parti pour 40 minutes.
C'est très vrai.

Orisi a écrit:
Ce n'est que dans le 1er épisode qu'une Médium l'encourage à s'ouvrir. C'est là qu'elle rêve vraiment, que la machine se met en marche. Et c'est là que j'attendais une période d'adaptation, et sans doute bien plus qu'une colère...
J'avais occulté ça. Sans doute le calme à tout épreuve d'Allison m'a-t-il induit en erreur. Et aussi le fait que personnellement, je préfère ça : des héros torturés, comme je l'ai dis plus tôt, on en a vu cent. Je crois que ça n'aurait été qu'une énième répétition d'une scène mille fois rejouée. Mais peut-être qu'en effet un épisode sur le sujet n'aurait pas été de trop.

Orisi a écrit:
Citation :
J'ai même écrit une fanfic dessus.
Un lien?
Tu peux lire cette fanfic - excellente, au passage - ici.

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orisi
Mercenaire Interplanétaire
Mercenaire Interplanétaire


Nombre de messages : 277
Masculin Age : 24

MessageSujet: Re: Medium [SERIE]   Lun 7 Juil 2008 - 19:45

C'est lu, et c'est excellent.

Pour ma part j'ai (enfin) découvert la saison 4. Pour ceux qui ont suivi la saison 3, on quitte la petite famille alors que Joe et Allison se retrouvent sans travail.
Le don de cette dernière a été dévoilé au grand public. Sans doute la plus grande avancée depuis le début.

Les premiers épisodes sont excellents, parfois vraiment sombres. Les nouveautés, sans trop en dévoiler :
Des rêves traitant du cannibalisme, de pédophilie sur très jeune enfant ou d'abus sexuel sur adolescente par...un policier.

On dirait qu'ils m'ont entendu puisqu'Ariel prend une certaine importance au début. Connue pour être la fille d'Allison Dubois, la médium.
Bridget, elle, reste Bridget et on redécouvre certains de ses rêves, version plus soft que la dernière fois.
Quand à Marie... Que dire! Marie a grandi. Marie parle, et Marie a des lunettes, laissant entrevoir le rôle de grande soeur chez Bridget.

Et puis j'ai été plus loin, impatient de découvrir le "triple épisode" de fin de saison. Et là...La grève des scénaristes a fais des ravages.

Si les rêves sont toujours aussi étonnants, on a même droit a un effet spécial impressionnant...Une belle explosion.
Mais j'ai été assez déçu de tout ça. Trop lent, trop différent de l'ambiance de 1ere partie de saison, sans grande envergure.

Mais la saison 5 est bien heureusement signée, et je m'attends vraiment à mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skay-39
The Vortex Guy


Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 27
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: Medium [SERIE]   Mer 9 Sep 2009 - 1:21

Skay-39 a écrit:
Orisi a écrit:
Ce n'est que dans le 1er épisode qu'une Médium l'encourage à s'ouvrir. C'est là qu'elle rêve vraiment, que la machine se met en marche. Et c'est là que j'attendais une période d'adaptation, et sans doute bien plus qu'une colère...
J'avais occulté ça. Sans doute le calme à tout épreuve d'Allison m'a-t-il induit en erreur. Et aussi le fait que personnellement, je préfère ça : des héros torturés, comme je l'ai dis plus tôt, on en a vu cent. Je crois que ça n'aurait été qu'une énième répétition d'une scène mille fois rejouée. Mais peut-être qu'en effet un épisode sur le sujet n'aurait pas été de trop.
En fait, j'ai revu récemment l'épisode pilote, et il s'avère que j'avais raison. Au début de la série, Joe envoie aux autorités une vingtaine de "scénarios" tirés des rêves de sa femme. Il s'agit d'histoires qu'il a retranscrit durant deux années, et encore, elles sont loin de toutes y être. Nous voyons donc que même avant de rencontrer cette autre medium et de côtoyer les assassins, Alisson avait des visions très précises. Elle le dit d'ailleurs : elle sait parfois si quelqu'un lui ment ou non, elle voit les secrets honteux des gens. La période d'adaptation s'est bien faite aux alentours de ses 17 ans. Lorsque commence la série, elle ne sait pas quoi faire de son don, mais a apprit à vivre avec.

Tant que j'y suis, j'en profite pour dire que la série est toujours aussi excellente lorsqu'on la revisionne depuis le début après avoir vu la saison 5.

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Medium [SERIE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Medium [SERIE]
» Medium - Je sais pas - Jo/Alison - G
» Les Sorciers de Waverly place la serie
» Ruthless Aggression Serie 39
» Maximum Aggression Serie 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Merveilleux :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: