AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 WALL-E

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ketheriel
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant
avatar

Nombre de messages : 1418
Masculin Age : 36

MessageSujet: WALL-E   Ven 20 Juin 2008 - 17:33





Depuis 700 ans que les Humains sont partis en vaisseaux spatiaux, le dernier des Wall-E, petits robots conçus pour nettoyer le dépotoir abandonné qu'est devenu la Terre, poursuit indéfiniment sa mission. Seul. Jusqu'au jour où la magnifique "robote" EVE atterrit sur Terre, et mène inlassablement ses mystérieuses analyses, malgré les tentatives de Wall-E pour la distraire et s'en faire remarquer.



Année de sortie : 2008
Réalisateur : Andrew Stanton
Producteurs : Pete Docter, John Lasseter & Jim Morris
Scénaristes : Andrew Stanton & Jim Capobianco
Compositeur : Thomas Newman
Nationalité : Américaine



Wall-E - Ben Burtt
EVE: Elissa Knight
Jeff Garlin - capitaine McCrea
Fred Willard - Shelby Forthright
John Ratzenberger - John
Kathy Najimy - Mary
Sigourney Weaver - ordinateur de bord
MacInTalk - AUTO







Voilà le prochain Pixar qui franchement m'a l'air assez sympathique selon les trailers. Il sortira le 30 juillet.

http://www.allocine.fr/evenement/wall-e/


Synopsis (Allociné):
Citation :

Faites la connaissance de WALL-E (prononcez "Walli") : WALL-E est le dernier être sur Terre et s'avère être un... petit robot ! 700 ans plus tôt, l'humanité a déserté notre planète laissant à cette incroyable petite machine le soin de nettoyer la Terre. Mais au bout de ces longues années, WALL-E a développé un petit défaut technique : une forte personnalité. Extrêmement curieux, très indiscret, il est surtout un peu trop seul...
Cependant, sa vie s'apprête à être bouleversée avec l'arrivée d'une petite "robote", bien carénée et prénommée EVE. Tombant instantanément et éperdument amoureux d'elle, WALL-E va tout mettre en oeuvre pour la séduire. Et lorsqu'EVE est rappelée dans l'espace pour y terminer sa mission, WALL-E n'hésite pas un seul instant : il se lance à sa poursuite... Hors de question pour lui de laisser passer le seul amour de sa vie... Pour être à ses côtés, il est prêt à aller au bout de l'univers et vivre la plus fantastique des aventures !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara
The Doctor's Companion
The Doctor's Companion
avatar

Nombre de messages : 1635
Féminin Age : 28
Localisation : Inside the Tardis

MessageSujet: Re: WALL-E   Sam 28 Juin 2008 - 10:45

C'est un film qui m'a l'air absolument adorable et que j'irai certainement voir au ciné.
Le visuel a l'air d'ailleurs magnifique.

D'ailleurs j'ai regardé un bout de Monstres et Cie l'autre jour (ça reste mon Pixar préféré quand même) et c'est dingue, tous les progrès faits par Pixar depuis.

_________________
Take my love, take my land. Take me where I cannot stand
I don't care, I'm still free. You can't take the sky from me...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orisi
Mercenaire Interplanétaire
Mercenaire Interplanétaire


Nombre de messages : 277
Masculin Age : 24

MessageSujet: Re: WALL-E   Ven 1 Aoû 2008 - 23:15

Ben moi...Z'ai pas aimé.

Salle à moitié vide, les gens ont du flair pour flairer les pièges on dirait.
J'emmène donc le petit frère voir ce Wall-E que j'avais repéré à UGC lorsque je suis parti voir "Indiana Jones". Pas mal, ça m'a l'air pas mal du tout.

Et en fin de compte, Wall-E... Y a pas grand chose à voir. Peut être le visuel (presque) irréprochable. Le scénario lui, se veut écologiste et sageounet sans faire de morale. Tout tourne autour de cette petite plante...
Et finalement, on s'ennuie. La qualité de l'image ne fait vite plus d'effet, l'amourette nous laisse aussi froids que la carrosserie de Wall-E, et les aventures des robots à bord d'un vaisseau trainent en longueur pour meubler...1H30.

Finally, tout est prévisible et on ressort très déçus de Wall-E. J'ai juste appris à imiter sa voix...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haiyken
Chat de synthèse
Chat de synthèse
avatar

Nombre de messages : 2374
Masculin Age : 27

MessageSujet: Re: WALL-E   Sam 2 Aoû 2008 - 2:01

Alors là pas du tout d'accord !

Wall-E est sans doute un des meilleurs films d'animation que j'ai jamais vu, qui se bat coude à coude avec le non moins célèbre Ratatouille, de Pixar également.

Tout d'abord, l'histoire est très bien menée, rebondissements en tout genre, avec le tout mené avec cohérence et intelligence. Rien à dire à ce niveau, c'est vraiment bien écrit, et ça ne m'étonne pas d'un Pixar. Ratatouille était lui même extrêmement bien écrit.

Visuellement, irréprochable, surtout pour quelqu'un comme moi qui étudie le cinéma d'animation : j'en reste bouche bée. On en prend plein les mirettes, avec des passages toujours aussi beaux au fil du film. Mention spéciale à l'animation de Wall-E qui est magnifiquement réalisée !!

Les deux univers que confronte le film sont très bien mis en scène, dans leurs excès les plus poussés, et c'est une excellente critique de notre société. Je ne gâche pas la plaisir à ceux qui ne l'ont pas vu, mais avec un petit peu de culture, vous serrez rapidement très amusés par les représentations faites de nombreuses chose sur Terre.

La relation entre Wall-E et EVE est vraiment adorable et certains passages nous feraient presque lâcher une larme. Verser une larme pour des robots ? Je crois que Pixar à remplit son contrat, et nous livre ici un magnifique divertissement, extrêmement bien réalisé, engagé, et tout simplement remplit d'émotions, entre humour, pleurs et tensions.

Je ne peux que vous recommander d'aller le voir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orisi
Mercenaire Interplanétaire
Mercenaire Interplanétaire


Nombre de messages : 277
Masculin Age : 24

MessageSujet: Re: WALL-E   Sam 2 Aoû 2008 - 3:41

Et pourtant, je suis pas compliqué ^^

Citation :
Wall-E est sans doute un des meilleurs films d'animation que j'ai jamais vu, qui se bat coude à coude avec le non moins célèbre Ratatouille, de Pixar également.
Pas vu Ratatouille (ben oui y avait Harry à l'époque). L'animation en elle même ne vaut pas les bons vieux Disney... Le fait est que ceux ci, ces roi Lion, Blanche Neige et compagnie avaient une vraie forme, une vraie histoire. Wall-E me donne l'impression qu'ils ont tout misé sur l'image.

Les passages dans le vaisseau ont fait bailler mon petit frère de 10 ans.

Citation :
Visuellement, irréprochable, surtout pour quelqu'un comme moi qui étudie le cinéma d'animation : j'en reste bouche bée. On en prend plein les mirettes, avec des passages toujours aussi beaux au fil du film. Mention spéciale à l'animation de Wall-E qui est magnifiquement réalisée !!
Sur ce point là j'ai rien à en redire, au contraire. Wall-E c'est de l'image, c'est tout.

Citation :
La relation entre Wall-E et EVE est vraiment adorable et certains passages nous feraient presque lâcher une larme. Verser une larme pour des robots ? Je crois que Pixar à remplit son contrat, et nous livre ici un magnifique divertissement, extrêmement bien réalisé, engagé, et tout simplement remplit d'émotions, entre humour, pleurs et tensions.
Oui et non... Il me semble que la Belle pensait voir mourir la Bête avant qu'elle ne revive...
Blanche Neige tombait aussi dans un long sommeil avant de retrouver le Prince. Bref, Eve et Wall-E, du déjà vu.

Un robot avec une conscience, des sentiments? "IA" me l'a déjà montré.

Bref, à part regarder les images, j'ai rien trouvé de plus interessant que de finir mon Coca Light (manquerait plus que Wall-E me fasse grossir).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haiyken
Chat de synthèse
Chat de synthèse
avatar

Nombre de messages : 2374
Masculin Age : 27

MessageSujet: Re: WALL-E   Sam 2 Aoû 2008 - 13:27

Citation :
Et comme le cinéma - lorsque c'est bien fait - est un moteur à sensations, conservons le souvenir de Wall-E comme celui d'une splendide histoire d'amour par diodes interposées, par le transfuge des sentiments le plus simplifié de la gestuelle, de regards et d'interjections électroniques étonnamment plus convaincantes que certains charabias humains. "La magie Disney" qu'on appelait ça avant... c'est exactement Wall-E.
FilmsActu - 19/20

Citation :
Le studio Pixar repousse chaque fois un peu plus loin les limites de l'animation. Cette merveille d'intelligence, d'humour et d'émotion s'impose, elle, comme un classique instantané. On l'écrit peu souvent alors écrivons-le: chef-d'oeuvre.
Romain Le Vern - DVDRama - 10/10

Citation :
Il va sans dire que la virtuosité technique des équipes Pixar a encore franchi un cap avec ce film. Les épopées des deux robots dans l’espace sont magistrales, le rendu graphique est celui d’un rêve qu’on n’oserait pas formuler. La capacité qu’ont ces artistes californiens de donner vie à de simples polygones enchevêtrés est d’une vigueur telle que l’on imagine mal le même film fait de chair et de sang atteindre une telle puissance formelle et théorique. La meilleure preuve de la qualité esthétique du film est son aptitude à se faire oublier, à se fondre sans ambiguïté avec la teneur du propos. A aucun moment, elle ne tire la couverture à elle : WALL-E n’est pas qu’une performance technique. Et c’est bien là sa plus grande qualité.
Emmanuel Didier - Critikat


A toi de rester borné sur ton opinion sur un film que tu n'as pas su capter, tandis que le reste du monde (a part ton petit frère apparemment -_-') reste ébahi devant Wall-E.
En lâchant les yeux de ton Coca Light, tu aurais remarqué que Pixar = Disney, et qu'ils passent le super générique avec le château au début du film. Peut être n'as tu pas aimé ça non plus, car c'est devenu de la 3D, et ce n'est pas resté le bon vieux château dessiné en blanc sur un fond bleu immonde ... bref, passons ...
Citation :
'animation en elle même ne vaut pas les bons vieux Disney... Le fait est que ceux ci, ces roi Lion, Blanche Neige et compagnie avaient une vraie forme, une vraie histoire. Wall-E me donne l'impression qu'ils ont tout misé sur l'image.
Mais "OMG!!" comme on dis par chez nous ! Tu compares deux choses extrêmement différentes ! Les Classiques Disney sont de l'animation traditionnelle, c'est à dire du dessin animé. Les films qu'on dit "d'animation" sont des films réalisés en 3D, avec des outils complètement différents de ceux employés il y a 10 ou 20 ans. C'est complètement incomparable, et c'est même inconcevable de ne pas faire la différence, surtout pour quelqu'un d'aussi jeune (et logiquement qui vit avec son temps et est concerné par les nouvelles technologies).
Citation :
Un robot avec une conscience, des sentiments? "IA" me l'a déjà montré.
Si tu ne veux voir que des films uniques scénaristiquement parlant, tu t'ampute de plus de la moitié de la filmothèque universelle ... Quel dommage.
Et la parallèle entre IA et Wall-E est impossible, désolé, c'est complètement différent comme scénario.
Citation :
Les passages dans le vaisseau ont fait bailler mon petit frère de 10 ans.
Quelle idée de le faire aller au cinéma à l'heure de la sieste aussi ... T_T'

En gros, pour simplifier ma pensée : ton avis n'est surement pas universel, et je pense que sur ce film, peu de monde le partagerons, car tu n'as pas su voir ce qu'il se passe en fond. Essayes de grandir (culturellement parlant), de regarder d'autres choses que Desperate Housewives et Stargate Atlantis, et peut être que tu arriveras a déceler certains subtilités qui rendent un film excellent, une série meilleure, que ce que tu regardes habituellement.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orisi
Mercenaire Interplanétaire
Mercenaire Interplanétaire


Nombre de messages : 277
Masculin Age : 24

MessageSujet: Re: WALL-E   Sam 2 Aoû 2008 - 21:59

Heureusement que j'ai une pensée propre et ne me contente pas de m'aligner avec l'avis général Laughing .

Citation :
A toi de rester borné sur ton opinion sur un film que tu n'as pas su capter, tandis que le reste du monde (a part ton petit frère apparemment -_-') reste ébahi devant Wall-E.
En lâchant les yeux de ton Coca Light, tu aurais remarqué que Pixar = Disney, et qu'ils passent le super générique avec le château au début du film. Peut être n'as tu pas aimé ça non plus, car c'est devenu de la 3D, et ce n'est pas resté le bon vieux château dessiné en blanc sur un fond bleu immonde ... bref, passons ...

Oui, au passage je préférais le bon vieux bleu simple. Je parle de "bon vieux disney", parce qu'à une époque il y avait des magnétoscopes et les films qu'on mettait dedans étaient familiaux et éternels.
L'année prochaine, Wall-E sera surpassé par une nouvelle histoire, dont le héros sera un lapin et le méchant une carotte carnivore.
Un "classique" disney, c'est beaucoup. Wall-E le moderne ne me séduit pas. Parce qu'il est moderne? Parce qu'il est trop SF? Parce qu'il est selon moi irréaliste? Trop surfait?

Citation :
Mais "OMG!!" comme on dis par chez nous ! Tu compares deux choses extrêmement différentes ! Les Classiques Disney sont de l'animation traditionnelle, c'est à dire du dessin animé. Les films qu'on dit "d'animation" sont des films réalisés en 3D, avec des outils complètement différents de ceux employés il y a 10 ou 20 ans. C'est complètement incomparable, et c'est même inconcevable de ne pas faire la différence, surtout pour quelqu'un d'aussi jeune (et logiquement qui vit avec son temps et est concerné par les nouvelles technologies).

Chez moi on dit put**n m***e ^^.
Je suis conscient de comparer deux mondes différents, je dis juste que je préfère l'un à l'autre. Le dernier qui me vient en date, "Frère des Ours", s'il utilisait des techniques plus modernes que les anciennes, reste un Classique, avec un fond, une histoire, une sagesse que je ne capte pas chez Wall-E.
La lignée Pixar (De Toy Story à Cars, je n'ai pas vu Ratatouille) ne montre que développement des techniques et de l'image. Le fond, l'histoire, la morale, bof.
Ben chez Wall-E, si j'ai compris les buts et l'intêret des créateurs, je n'y est pas adhéré...

Citation :
Si tu ne veux voir que des films uniques scénaristiquement parlant, tu t'ampute de plus de la moitié de la filmothèque universelle ... Quel dommage.
Et la parallèle entre IA et Wall-E est impossible, désolé, c'est complètement différent comme scénario.
Nan, je dis juste que Wall-E fait du neuf avec du vieux. L'animation, les progrès faits, c'est unique, c'était beau. Le fond, le script, l'histoire, ben moi j'y accroche pas. Soit c'est parce que j'ai pas compris, que j'ai pas de gout ou que j'ai pas envie de faire come tout le monde, soit c'est un avis sincère et réfléchi. C'est toi qui voit.

Citation :
Quelle idée de le faire aller au cinéma à l'heure de la sieste aussi ... T_T'

En gros, pour simplifier ma pensée : ton avis n'est surement pas universel, et je pense que sur ce film, peu de monde le partagerons, car tu n'as pas su voir ce qu'il se passe en fond. Essayes de grandir (culturellement parlant), de regarder d'autres choses que Desperate Housewives et Stargate Atlantis, et peut être que tu arriveras a déceler certains subtilités qui rendent un film excellent, une série meilleure, que ce que tu regardes habituellement.

Lool, tu siestais, toi, à 10 ans? ^^

Of course, mon avis ne sera pas universel, et tant mieux, parce qu'apparemment ils ont bien sué sur ce film.
Pour ce qui est de...ma culture, tu ne pouvais pas me faire plus plaisir. Si le cinéma n'est pas mon domaine (j'suis plutôt littérature, moi, dont la L que j'entame), j'ai su être séduit par au moins UN film par chaque univers, qu'il soit fantastique, SF, policier, doc' et j'en passe.

Je ne fais qu'exercer mon esprit critique, p't'être pas dans ton sens, mais je l'exerce.

Pour ce qui est de ce que je regarde, comment peux tu deviner ça sur le simple fait que...J'ai pas aimé Wall-E?

Il me semble que Mara a dit qu'elle irait le voir, on verra ^^.

Citation :
Cordialement.

'suis pas comme ça, moi, c'est deux bises ou rien Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haiyken
Chat de synthèse
Chat de synthèse
avatar

Nombre de messages : 2374
Masculin Age : 27

MessageSujet: Re: WALL-E   Dim 3 Aoû 2008 - 4:20

Citation :
Nan, je dis juste que Wall-E fait du neuf avec du vieux
Comme la plupart des films de nos jours, et tu penses vraiment que c'est un mal ? Franchement, Wall-E est un film d'animation Disney, donc destiné aux enfants, tu t'attendais à trouver le nouveau Spielberg en entrant dans la salle ? Personnellement, je n'ai pas vraiment trouvé l'histoire banale, même si la chute est évidente, je pense qu'il y a un bon développement de l'histoire, et pour faire des études de scénario, je peux te dire qu'il est intelligemment écrit, et parvient largement à donné l'effet pour lequel il est destiné : divertir.
Citation :
Pour ce qui est de...ma culture, tu ne pouvais pas me faire plus plaisir. Si le cinéma n'est pas mon domaine (j'suis plutôt littérature, moi, dont la L que j'entame), j'ai su être séduit par au moins UN film par chaque univers, qu'il soit fantastique, SF, policier, doc' et j'en passe.
Et ? Je vois pas où tu veux en venir à part dire que le cinéma c'est pas ton truc ... J'ajouterais cependant que je trouve dommage que tu n'arrives à trouver qu'un film de chaque genre (cloisonner par genres aussi peu définis est très réductif à mes yeux), car il existe tellement de bon films, originaux et bien écrits, et qui n'entrent parfois dans aucune catégorie définie; et je suis persuadé que tu passes à côté de tout ça parce que tu t'évertues à critiquer sans limite un film, sans même mettre en valeur ses points positifs. D'accord, soit, tu n'aimes pas ce film, mais il est indéniable que les graphismes sont vraiment au delà de tout ce qui à déjà été fait en terme de film d'animation, et pour toi, cela semble limite risible, et tu explique même qu'ils auraient fait de belles images pour combler le fond de l'histoire. Pour une personne qui veut entrainer sa plume de critique, je trouve ça mal partit, désolé de te le dire.

Tout n'est pas noir ou blanc ! Il y a un multitudes de gris plus ou moins foncés ou clair entre les deux, et c'est ce qui fait que l'univers du divertissement, et ici du cinéma, est un vrai régal pour l'imaginaire collectif, et pour notre inspirations, à nous, qui sommes censés écrire des fan-fictions de science-fiction (le "genre" de Wall-E, je le rappelle).

Je suis conscient d'être un peut sortit du sujet, mais un film d'animation comme celui-ci, c'est d'avantage une bible pour moi, qu'un simple film, de part mes études, et j'ai du mal à voir quelqu'un aussi fermé sur le sujet, surtout lorsque je suis persuadé qu'il fait fausse route dans son raisonnement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orisi
Mercenaire Interplanétaire
Mercenaire Interplanétaire


Nombre de messages : 277
Masculin Age : 24

MessageSujet: Re: WALL-E   Dim 3 Aoû 2008 - 16:16

Citation :
Comme la plupart des films de nos jours, et tu penses vraiment que c'est un mal ? Franchement, Wall-E est un film d'animation Disney, donc destiné aux enfants, tu t'attendais à trouver le nouveau Spielberg en entrant dans la salle ? Personnellement, je n'ai pas vraiment trouvé l'histoire banale, même si la chute est évidente, je pense qu'il y a un bon développement de l'histoire, et pour faire des études de scénario, je peux te dire qu'il est intelligemment écrit, et parvient largement à donné l'effet pour lequel il est destiné : divertir.
Un mal, pas forcement, pas quand on ajoute sa propre création au lot. Wall-E, c'est de l'animation, c'est du plein la vue, point barre. Dans certains films on arrive pratiquement à oublier que tel ou tel élément ait été repris. Ici, c'est flagrant à mort. La seconde partie est pratiquement baclée. Si aujourd'hui un Disney c'est une cascade de robots de 40 minutes, alors oui Disney me déçois.

N'accole donc pas le mot "légende" ou "éternel" à un film qui, en plus de tout miser sur le visuel, prône le grand n'importe quoi à partir de 30 minutes de film.
C'est simple à partir du moment où Wall-E quitte la Terre, niet. Intelligemment écris? Ecris quoi? On a juste "Waaaaall-E" et "EEEEEEEEEveu" en pleine action pour éviter que le jeune public ne s'endorme. Désolé, ça n'a pas marché, ça ne m'a pas diverti, loin de là.
Je suis donc soit le pire des abrutis, ce qui n'étonnerait personne ici, soit j'ai de bonnes raisons de ne pas avoir aimé Wall-E.

Citation :
Et ? Je vois pas où tu veux en venir à part dire que le cinéma c'est pas ton truc ... J'ajouterais cependant que je trouve dommage que tu n'arrives à trouver qu'un film de chaque genre (cloisonner par genres aussi peu définis est très réductif à mes yeux), car il existe tellement de bon films, originaux et bien écrits, et qui n'entrent parfois dans aucune catégorie définie; et je suis persuadé que tu passes à côté de tout ça parce que tu t'évertues à critiquer sans limite un film, sans même mettre en valeur ses points positifs. D'accord, soit, tu n'aimes pas ce film, mais il est indéniable que les graphismes sont vraiment au delà de tout ce qui à déjà été fait en terme de film d'animation, et pour toi, cela semble limite risible, et tu explique même qu'ils auraient fait de belles images pour combler le fond de l'histoire. Pour une personne qui veut entrainer sa plume de critique, je trouve ça mal partit, désolé de te le dire.
Et? Et ça voulait dire que j'ai un minimum de connaissances dans ce domaine pour pouvoir m'avancer. J'ai dis "au moins un film". Si l'horreur, c'est pas mon truc, ben j'aurais fais l'effort de m'y initier et d'en sortir, par exemple "Psycho".

Le plus marrant c'est que tu te persuades de ma manière de penser, de mon mode de fonctionnement...Sur le simple fait que je n'aime pas Wall-Et? Relativise deux minutes. Si je n'aime pas Wall-E, le problème vient donc de moi et non pas de Wall-E?

La seule chose que je n'ai pas reprochée à Wall-E, la seule chose que j'ai "apprécié" chez Wall-E, c'est l'image, le graphisme. Sauf qu'aux dernières nouvelles, ça fait pas tout dans un film. Je ne peux pas dire que j'ai A-DO-RE ce film sur le fait le fait qu'ils ont "fait de beaux dessins".
L'histoire, c'est ce que j'ai en tete maintenant. C'est LE truc qu'ils ont essayé de me faire avaler.
Et l'histoire, je suis en mesure de la critiquer. Principales raisons?

- Wall-E, rien de neuf. Le soulèvement des machines, l'amour des machines (au passage, David en quête d'amour maternel, c'était beaucoup mieux), la fibre écolo, la SF...
-Wall-E se sert de l'image pour combler le scénario. 40 minutes sans paroles pour couper avec 30 minutes de course poursuite, n'appelons pas ça du scénario.
-Wall-E se sert d'un coup de pub extraordinaire pour attirer les foules en s'auto-proclamant magnifique pour qu'on y croit. Et à t'entendre, je blasphème. Tu généralises même ma manière de pensée sur Wall-E. Son but, "nous divertir". Pourtant à t'entendre, il s'agit de bien plus que ça.

Au passage, j'ai déjà eu à "exercer ma plume de critique", tu es le premier à le prendre comme ça. Et puis bien sûr, maintenant, mes etudes son mal parties parce que j'aime pas Wall-E.

Enfin bref, libre à vous d'aimer ou non. Il aime, je n'aime pas. La preuve que dans ce monde on est pas tous identiques et que les gouts et les couleurs sont bien différents.
Pour moi, c'est pas un problème, au contraire. Si ça l'est pour toi, je préfèrerais ourir un autre topic pour en parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
avatar

Nombre de messages : 2231
Masculin Age : 26
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: WALL-E   Dim 3 Aoû 2008 - 17:43

J'ai été voir Wall-E pendant ces vacances au cinéma, et même si j'avais été un peu trop spoilé par la couverture par le JT de France 2, j'ai quand même pu être surpris par le film.

Tout d'abord, le parti pris :
Là où la plupart des films d'animations traitent de manière légère de sujets légers ou triviaux, éventuellement de la manière de vivre (Dans le cas des classiques Disneys), Wall-E garde le traitement léger, mais s'attaque à la politique, et je pense qu'on ne peut que saluer le mouvement de Pixar. Sur fond d'une histoire sentimentale entre robots, le film fait une projection des conséquences de notre mode de vie actuel basé sur un capitalisme devenant outrancier. Le film pose à la fois le problème du désastre écologique que nous sommes en train de créer, mais pointe directement ses causes dans les travers de notre société. Il s'attaque à travers aux principes de l'économie actuelle, que beaucoup pensent les meilleurs possibles. On ne peut qu'espérer que les films à venir auront autant d'engagement dans le propos, parce que de tête, je ne parviens pas à trouver le nom d'un film d'animation, de SF grand public dont le thème sous-jaçent est la critique de l'ultra-capitalisme (préfiguré dans ce film par l'absorption du pouvoir politique étatique par l'entreprise) et des modes de vie consuméristes actuels.
Ce qui est intéressant aussi dans la pensée derrière ce film, c'est que tout en brocardant notre utilisation actuelle de la technologie, il ne pousse pas l'extrême comme un Barjavel (qui écologiste avant l'heure pronaît dans Ravage un retour aux valeurs traditionnelles proches de la nature, mais dans une veine "technophobiste" et réactionnaire vis-à-vis des avancées sociales de notre société) mais affiche une confiance "raisonnable" dans la technologie et ses possibilités, de par l'intervention des deux robots et leurs interractions.

Concernant la narration, je dois dire que la première partie quasiment sans dialogue du film était assez audacieuse, mais bien menée. Mais j'ai trouvé la seconde partie tout aussi intéressante (même si les courses-poursuites devenaient un peu redondantes par moments) avec la rébellion des machines (obéissant bêtement aux ordres donnés par l'autorité la plus haute, rien d'autre), la prise de conscience du Commandant et finalement la conclusion (càd, non seulement il faut arrêter nos bêtises, mais si on veut préserver la terre et éviter la catastrophe, il faut s'en occuper, et pas seulement laisser le temps faire les choses)


Citation :
Intelligemment écris? Ecris quoi? On a juste "Waaaaall-E" et "EEEEEEEEEveu" en pleine action pour éviter que le jeune public ne s'endorme
Attention à ne pas se méprendre, la richesse de l'écriture d'un film, contrairement à un livre n'est pas que dans le bête dialogue mais aussi dans l'image. Ce film justement mise énormément sur celle-ci et très peu sur le dialogue. A la limite, on pourrait couper le son pendant la majorité du film, le sens serait toujours là parce qu'il est dans ce qui a à l'écran, et non dans les dialogues.

Après, j'ai bien aimé la référence à HAL-9000 dans le design de "l'oeil" du robot assistant le commandant. Référence tout à fait à propos, je pense d'ailleurs, étant donné que le film partage avec 2001 le principe d'une narration principalement visuelle. (Même si en matière de réalisation, on est loin des standards de Kubrick)

Finalement, du point de vue purement technique, même si j'avoue mon ignorance concernant les films d'animation, je dirais que c'est quand même du joli travail, très détaillé, qui remplit sa tâche.


Les gouts et les couleurs ne se discutent pas dit-on, donc je dirais chacun son avis. On a le droit d'aimer ou de ne pas aimer le film. clin d'oeil

_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gamers.fr
Webkev
Roi des Petits Gris
Roi des Petits Gris
avatar

Nombre de messages : 2378
Masculin Age : 29
Localisation : ~ Surfant dans le subespace ~ Compagnon de la Confrérie

MessageSujet: Re: WALL-E   Dim 3 Aoû 2008 - 21:37

J'ai été voir Wall-E jeudi, et j'ai adoré. Tout le monde étant d'accord sur l'excellence des graphismes, je n'ajouterai pas mon grain de sel.

Cependant, je suis resté sur le c*l en lisant ta critique Orisi. Personnellement, je ne voyais pas comment on pouvait ne pas aimer le film. L'histoire, reprenant bien sur divers thèmes comme la pollution, la société de sur-consommation, la peur de la technologie, est parfaitement bien menée, selon moi.
Pour moi, l'absence de dialogue n'est pas frappante, car Wall-E exprime beaucoup plus que ce que les mots ne peuvent dire par de simples mimiques ou comportements. Ce p'tit robot capable de ressentir des émotions, et de les exprimer sans dire quoi que ce soit, tu as beau dire ce que tu veux, il faut y arriver! Si cela avait été un acteur, on aurait dit que son jeu était excellent. Ici, on ne peut que féliciter les dessinateurs (au fait, on dit bien dessinateur pour les films d'animation ?) pour leur excellent travail!
Spoiler:
 

Wall-E ca n'est pas du réchauffé. C'est un divertissement, dont l'histoire est sympathique, qui parle de sujet contemporains et qui critique la politique mondiale actuelle, tout en se permettant d'émouvoir son public avec l'histoire entre Wall-E et EVE.

Ce film est donc un excellent crû, et je conseille à chacun d'aller le voir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara
The Doctor's Companion
The Doctor's Companion
avatar

Nombre de messages : 1635
Féminin Age : 28
Localisation : Inside the Tardis

MessageSujet: Re: WALL-E   Jeu 7 Aoû 2008 - 8:31

Pour ajouter mon grain de sel a moi, desolee Orisi, mais j'ai adore adore adore.
Wall-E est Ze chef d'oeuvre des studios Pixar, et je t'assure qu'il restera sans doute dans les annales, comme l'un des films les plus oses du studio, comme l'a tres bien decrit Arthe.

J'ai ete abasourdie par la beaute du message vehicule, par la maitrise parfaite de l'intrigue, de l'image.

J'ai tellement aime d'ailleurs que je vais le revoir, des que je serai rentree a Paris et j'ecrirais un post plus etendu sur ce film.
(je suis de l'autre cote de l'Atlantique, donc excusez le qwerty)

Mais vraiment, c'est ZE perle de Pixar, le meilleur film que j'ai vu au cinema depuis tres longtemps, et un film que je vais acheter en DVD pour le voir et le revoir...

_________________
Take my love, take my land. Take me where I cannot stand
I don't care, I'm still free. You can't take the sky from me...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skay-39
The Vortex Guy
avatar

Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 28
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: WALL-E   Ven 8 Aoû 2008 - 23:59

Formidable !

J'ai vu Wall-e aujourd'hui. Et, peut-être l'aurez-vous compris, je l'ai trouvé formidable.

Le message politique, ici, ne se cache pas. C'est ça aussi que j'ai beaucoup apprécié : il ne s'agit pas d'une oeuvre dont la morale se devine en philigramme, et l'histoire n'est pas non plus centré dessus - sauf sur la fin ; non, dès les premières images, tout cela est bien clair. L'espace lui-même pollué, les montagnes de déchets, l'atmosphère empuantie, la publicité à outrance, la politique-people. Ces images nous écrasent, et puis très vite, elles font parti du paysage. Et c'est là qu'on découvre nos vrais petits héros.

Ma première pensée : réussir à faire passer tant d'émotions avec un vocabulaire composé de "Wall-e", "Eve", Mission", "Non", "Aaaaah !",
Spoiler:
 
, c'est fort.

Eve, malgré son aspect futuriste général, conserve un petit aspect retro adorable, avec son visage en écran LCD basse résolution aux expressions oculaires élémentaires. On dirait un petit tamagoshi, ou bien un réveil design des années 70. Et sa voix aux échos métallique accentue cet effet "robot funky".

Quand à Wall-e... Et bien, je crois que tout le monde voit dans son physique ce qui le rend si touchant. ^^ Sa timidité, sa curiosité et sa naïveté sont particulièrement émouvants. Les studios ont réalisés une vrai prouesse en nous rendant tellement sensibles à une histoire d'amour entre un oeuf équipé d'un écran et d'un fusil à proton et une espèce de concasseur sur chenille équipé d'une paire de bras.
L'attitude d'Eve à l'égard de Wall-e est vraiment magnifique. On dirait une jeune fille sérieuse et mature face à un jeune-homme maladroit et débarqué de sa campagne. J'adore la façon dont elle prononce sont nom tour à tour avec fureur, agacement, exaspération, peur et enfin tendresse. Trop choupinou, comme dirait Mara. Mais pas moi. Pasque c'est pas viril.
Lui, par contre, c'est seulement peur ou adoration. ^^

Les passages dans le vaisseau ne m'ont pas ennuyés un seul instant. J'ai juste trouvé que
Spoiler:
 
que les robots défectueux n'étaient pas franchement utiles. En revanche, j'ai beaucoup aimé tous les passages avec des humains.
Spoiler:
 

En conclusion et encore une fois, j'ai proprement adoré ce film, qui va sans aucun doute devenir un grand classique Disney. Et Orisi, ton frère devait être shooté à l'éther pour s'être à moitié endormi pendant cette petite merveille... ^^

Enfin, je me rends compte que je suis en train de raconter le film... devrais-je mettre tout ça en spoiler ? Bwah, allez... Pour ne gâcher le plaisir à personne...

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sapho
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
avatar

Nombre de messages : 1051
Féminin Age : 87
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: WALL-E   Sam 9 Aoû 2008 - 1:07

C'est marrant... j'ai bien aimé le film, mais pas pour les même raisons que vous semble-t-il.

Ça commençait d'ailleurs très mal. Les yeux tristes de Wall-e, direct, ça m'a barbé. Et de le voir tout seul comme ça... si y'a bien un seul truc capable de me faire chialer au cinéma, c'est ça. Et j'ai HORREUR de chialer devant un film peuh

Personnellement, j'ai trouvé le message un peu lourd
Spoiler:
 
mais c'est vrai que c'est un film pour enfant, fallait que ça passe ; message reçu, mon frérot de 7 ans est sorti du cinoche en disant : "il faut s'occuper de la planète".

Par contre j'adore les films sans parole, et je rejoins Skay sur ce point :
Skay-39 a écrit:
réussir à faire passer tant d'émotions avec un vocabulaire composé de "Wall-e", "Eve", Mission", "Non", "Aaaaah !",
Spoiler:
 
c'est fort.

N'étant pas fana de romance, je dois avouer que c'est pas cette partie que je retiendrai le plus... ouais, c'était mignon, quoi.

J'ai absolument a-do-ré
Spoiler:
 

J'ai aussi trouvé le graphisme des robots éblouissants, mais j'ai nettement moins accroché sur les Hommes (d'ailleurs, ils parlaient trop).

Oh, et mon frère a préféré le commandant et ses
Spoiler:
 

Bref, un film sympa, marrant, mignon... mais pas une perle ni une merveille pour moi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leia
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire
avatar

Nombre de messages : 356
Féminin Age : 28
Localisation : dans les méandres des inconscients

MessageSujet: Re: WALL-E   Dim 10 Aoû 2008 - 9:49

Orisi, comment peux tu ne pas aimer Wall E enfin zinzin

Ce film est absolument adorable Sora Ce mignon petit robot, ne sachant pas dire grand chose et se faisant pourtant très bien comprendre grâce à ces expressions, mouvements, etc. On peut vraiment ressentir ce qu'il ressent rien qu'en le regardant et c'est franchement pas évident.
J'adore la façon dont il veut protéger Eve, c'est vraiment trop chou <3
J'adore tout dans ce film... j'avais déjà regardé 10 fois la dernière bande annonce...
En plus, au ciné, y avait Wall E et Eve sur un banc, le tout en carton... j'aurai bien voulu m'assoier près d'eux Razz
Je ne comprends vraiment pas comment on peut ne pas aimer Wall E, il est si touchant !
Et puis, le truc trop marrant quand
Spoiler:
 

Il n'y a pas à dire, ce film est génial <3

I Love Wall E et Eveuh Sora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara
The Doctor's Companion
The Doctor's Companion
avatar

Nombre de messages : 1635
Féminin Age : 28
Localisation : Inside the Tardis

MessageSujet: Re: WALL-E   Ven 22 Aoû 2008 - 13:05

Rah, j'ai revu le film et j'en suis toujours aussi amoureuse..

Attention des spoilers non balisés peuvent être présents dans mon commentaire

Déjà, un petit mot sur l'animation sublime, mais bon, on n'en attendait pas moins de Pixar.

Maintenant, ayant vu tous les Pixar sauf Cars (je fais un blocage sur ces voitures qui parlent oO), je pense vraiment que Wall-E sera le plus inoubliable de tous. Là où les autres se contentaient d'innovations de plus en plus impressionnantes pour mettre en scène une histoire solide mais de nature à être un simple divertissement.
Là où Wall-E tape fort, c'est que c'est le film le plus ouvertement engagé des studios Pixar, et peut être de Disney par extension (mais ma culture des grands classiques est minable, minable, minable => non, je n'ai pas grandi avec Disney).

Wall-E nous peint un monde apocalyptique, que les humains ont abandonné, laissant une armée de robots nettoyeurs derrière. Peu à peu, ces robots s'éteignent tous, jusqu'à ce qu'il ne reste qu'un seul Wall-E, le héros de notre film.

L'image de la Terre abandonnée, ces nuages de fumée, c'est terrifiant. Les vingt premières minutes du film sont à mes yeux les meilleures du film, avec une planète transformée en décharge, un silence de mort seulement perturbé par ce petit robot aux réactions si humaines.
Des paysages morts, une musique dans l'ambiance, le tout perturbé par le petit robot et son enregistrement de Hello, Dolly! C'est complètement décalé, mais on saisit le message : tout ce qui reste de réellement humain ici, c'est Wall-E.

Vient ensuite évidemment la critique de la société de consommation : n'est-il pas terrible de voir tous ces panneaux publicitaires s'activer automatiquement lorsque Wall-E passe devant, 700 ans après?
Idem à bord de l'Axiom :
Spoiler:
 

La société humaine est donc quasi foutue,
Spoiler:
 

L'asservissement est donc évoqué, mais sous une forme bien plus perverse que le simple "Big Brother".
Spoiler:
 

C'est clair, il ne faut pas s'endormir sur ses lauriers. Il rester vigilant et agir tant qu'il est encore temps.

Bon, évidemment, comme tout le monde j'ai trouvé l'histoire entre Wall-E et Eve très attendrissante... ^^

Spoiler:
 

Enfin bref, bref. Un magnifique film que je reverra encore et encore.

_________________
Take my love, take my land. Take me where I cannot stand
I don't care, I'm still free. You can't take the sky from me...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
harsiesis
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire


Nombre de messages : 311
Masculin Age : 39

MessageSujet: Re: WALL-E   Dim 16 Nov 2008 - 19:18

Vu et beaucoup aimé pour ma part Wink

Certes le spectacle peut laisser froid celui ou celle qui pense que le scénario doit essentiellement passer par les dialogues, mais les réalisateurs n'en arrivent pas moins à faire passer beaucoup de choses, entre autre de l'émotion (et moi je ne crains pas de verser une petite larminouchette au cinéma Embarassed )
Les images sont sublimes surtout dans la première partie avec les effets surréalistes de corrosion. La deuxième partie (dans le vaisseau) est peut-être un peu plus conventionnelle mais même là il y a de belles trouvailles et des moments très jolis (le ballet dans l'espace drunken ). J'ai aussi aimé les clins d'oeil à 2001, l'Odyssée de l'espace
Spoiler:
 

Le seul - serait peut-être la fin un peu trop Disney, comme l'a dit Mara.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique
avatar

Nombre de messages : 2822
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: WALL-E   Mar 1 Fév 2011 - 20:05

Excellent Pixar! Je ne me suis pas ennuyé en regardant ce petit bout de robot durant tout le film. Je voudrais revenir sur certains de tes propos Osiris, tu dis que Wall-E n'a rien d'original, que tu préfère les bon vieux Disney. As-tu tout de même conscience que ces derniers n'avaient rien d'originaux non plus? Qu'ils pompent abondamment dans des comtes pour enfants diverses mais aussi dans d'autres grandes oeuvres? Que le Roi Lion que tu as beaucoup aimé (et moi aussi par ailleurs) peut dire un grand merci à Shakespeare? Tout ça pour dire que Disney n'a jamais été totalement original (ou alors à ses débuts?) et comme Pixar aujourd'hui c'est beaucoup de reprises pour en faire des films qui fassent rêver les enfants; et de clins d'oeils, de trouvailles tout de même géniales qui arrivent aussi à séduire les adultes.

Pour ce qui est du sacrifice, ok la mère de bambi meurt (désolé du spoil pour ceux ne l'ayant pas vu...), pareil pour le père de Simba, c'est vrai que la belle au bois dormant s'endort (qu'est ce que c'est tragique...), ect... Or dans Well-E le tragique est la dés le début pour moi, il passe quand même tout le début du film tout seul sur Terre. Ça ne vaut peut être pas une Cendrillon qui voit son carrosse ce retransformer en citrouille mais personnellement je n'aimerai pas que ça m'arrive. Tout ça pour dire qu'il n'y a pas moins d'inspiration qu'avant, ils élargissent juste leurs horizons. Et pour finir sur ce point, il ne faut pas se leurrer, des oeuvres entièrement originales de nos jours ça n’existe pas, et ça fait d'ailleurs un moment.

Personnellement en ayant cela à l'esprit j'ai adoré Wall-E. J'y ai trouvé de nombreuses références à des choses me tenant à coeur et j'ai également eu quelques surprises. Concernant la fin Mara je pense que tu as la réponse: ça reste un Disney qui s’adresse aux enfants en priorité

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Rangil
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
avatar

Nombre de messages : 1017
Masculin Age : 26
Localisation : Sur une station spatiale, à attendre qu'elle explose, comme les quatre précédentes.

MessageSujet: Re: WALL-E   Mar 1 Fév 2011 - 21:52

Je suis tout à fait d'accord avec Barlbatrouk et je n'ai pas grand chose à ajouter. Wall-E est vraiment un excellent Pixar, et un excellent Disney. Je reviendrai juste sur un propos de ce qu'a dit Orisi, même s'il n'est sans doute plus là pour nous lire :

Citation :
Le fait est que ceux ci, ces roi Lion, Blanche Neige et compagnie avaient une vraie forme, une vraie histoire. Wall-E me donne l'impression qu'ils ont tout misé sur l'image.
Il faudra m'expliquer en quoi Blanche Neige ou La Belle au Bois dormant avaient une vraie histoire. Ce sont d'excellents dessins animés, mais c'est essentiellement leur qualité graphique et leur audace picturale qui expliquent leurs mérites. Leurs histoires sont simples, reprises de contes anciens et simplifiées (on ne peut pas comparer la prose de Perrault et les scripts de Disney ^^). Certes, les vieux Disney ne sont pas seulement beaux, il y a vraiment une poésie qui se dégage de l'image, mais leurs histoires restent très basiques. D'accord, le Roi Lion, Aladin et consorts ont des histoires intéressantes, mais on parle là d'une autre époque (très intéressante aussi mais, à mon avis, moins poétique que la précédente). Et puis reprocher à Wall-E de manquer d'originalité tout en citant le Roi Lion, alors que Disney accepte à peine de s'être grandement inspiré du Roi Léo pour créer son chef-d'oeuvre, c'est un peu fort ^^

De plus, oser dire que Wall-E mise tout sur son image, quand on voit tout ce qui se dégage de la première demie-heure muette, c'est encore plus fort ! Au contraire, on a là un bel exploit de Pixar, qui montre qu'une belle image ne suffit pas, mais que des dialogues ne sont même pas nécessaires pour raconter une belle histoire.

Quant à la morale, oui, elle m'a un peu saoulé, mais bon, d'un, on est dans un Disney, de deux, elle est beaucoup moins violente que la morale d'un Avatar. On a des humains qui s'attachent dans la bonne humeur à reboiser leur planète, oui c'est cul-cul, mais c'est loin d'être insupportable. Surtout que la séquence dure quoi, cinq minutes ? Le film aurait pu sortir plus subtilement, mais enfin, ça reste plus délicat que les messages adressés pour la jeunesse qu'on voit dans la majorité des dessins animés de nos jours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
avatar

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 27
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: WALL-E   Lun 7 Fév 2011 - 17:41

C'est la nouvelle posture anticonformiste qu'il faut avoir pour être à la page, lever systématiquement les yeux au ciel avec un sourire patient dés que quelque chose aborde le thème environnemental?

Je ne prétend pas que le matraquage médiatique infantilisant n'est pas pénible, ni que tout est forcément vrai dans ce qui est répété à cette échelle, mais adopter la posture inverse sans beaucoup plus d'élaboration n'apporte pas spécialement grand chose non plus...
Ce volet éco-sociétal du film est la raison pour laquelle il a scandalisé les conservateurs U.S, il y en a même un qui était horrifié qu'on donne ce spectacle tendancieux à voir aux jeunes appelés à prendre les commandes de leur société un jour, donc personnellement, je le vis plutôt comme un + du film.^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
WALL-E
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wall-E et Eve Dans l'espace
» happy years for the seek in the wall wwII
» Wall-E
» NE TUEZ PAS LA MERE PORTEUSE de Judith Henry-Wall
» Wall e (Disney/Pixar)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Anticipation, Cyberpunk, Dystopie & Post-Apocalyptique :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: