AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 S.T.A.L.K.E.R : Shadow of Chernobyl [JEU VIDEO]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
avatar

Nombre de messages : 2319
Masculin Age : 26
Localisation : Paris

MessageSujet: S.T.A.L.K.E.R : Shadow of Chernobyl [JEU VIDEO]   Sam 31 Mai 2008 - 12:09

S.T.A.L.K.E.R : Shadow of Chernobyl





Scavengers, Trepassers, Adventurers, Loners, Killers, Explorers and Robbers.

STALKER est un jeu de tir à la première personne développé par le studio Ukrainien GSC Game World et sorti en Mars 2007. En dévellopement depuis 2001 avec une date de sortie prévue à l'origine en 2003, ce jeu avait été pendant un temps un "vaporware" célèbre, c'est à dire un jeu éternellement en dévellopement dont la sortie était plus qu'incertaine.
Mais, après des remaniements et des améliorations dont certaines ne consistaient qu'en des évolutions du moteur graphique pour le garder au gout du jour, le jeu a fini par sortir à la date que nous connaissons. Critiqué à ses débuts pour d'innombrables bugs, corrigés plus tard par des patchs, et pour son maniement des armes assez particulier, ce jeu de Science-Fiction Horrifique a partagé la critique qui a tout de même noté les aspects singuliers de ce FPS-RPG à l'ambiance unique.

Le 26 avril 1986, durant un test de sécurité du réacteur numéro 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl, à cause de faiblesses de conception et d'une suite dramatique d'erreurs humaines, le réacteur s'emballe. La chaleur y augmente dans des proportions considérables, ce qui déclenche deux explosions successives qui vont percer l'enceinte du réacteur et de la centrale. Celà conduira à la libération de 5% des matériaux radioactifs contenus dans la centrale qui causeront des retombées radioactives, équivalentes à quarante fois celles produites lors du bombardement d'Hiroshima en 1945. L'évènement aura des conséquences sanitaires terribles, causant la morte de plusieurs milliers à dizaines de milliers de personnes selon les sources, parmi lesquels la plupart furent les "liquidateurs" envoyés sans protection pour gérer la situation après l'accident et confiner le réacteur. Depuis, une vaste zone autour du réacteur est inhabitée et quasiment interdite d'accès, la zone d'exclusion de Tchernobyl. C'est l'accident nucléaire le plus grave connu à ce jour, ayant eu des conséquences bien plus importantes que tous les autres.

Contexte du jeu :

Le 12 avril 2006, une nouvelle explosion a lieu dans la zone d'exclusion. Elle s'accompagne d'un tremblement de terre qui fait disparaître les nuages dans le ciel. Les ouvriers travaillant au réacteurs sont tués instantanément, et le lendemain, l'armée ukrainienne boucle complètement la zone. Peu de temps après, ces soldats sont tués alors que la zone s'élargit. Le population est prise de panique, et les villages avoisinants sont évacués, tout comme en 1986.

Quelques années plus tard, quelques hommes courageux se surnommant "Stalkers", bravant l'armée et les dangers, s'aventurent dans la zone et en ressortent vivants, transportant avec eux des artefacts étranges que des instituts de recherches et des entreprises payeront à un prix très élevés. Ils deviennent ainsi très riches et ouvrent la voie vers un retour dans la zone de certains humains décidés à braver le danger et les radiations.

En 2012, les Stalkers sont nombreux dans le cercle extérieur de la zone et collectent des artefacts qu'ils revendent aux plus offrants. Différents gouvernements ont envoyé des soldats ou des mercenaires explorer la zone et des scientifiques s'y sont installés et y mènent des recherches, tentant de comprendre l'incompréhensible. Des hommes sans scrupules s'y rendent aussi et se forment en gangs de bandits, attaquant et dépouillant les Stalkers, tandis que l'armée ukrainienne et ses unités d'élite font ce qu'ils peuvent pour maintenir un certain ordre dans cet immense territoire hostile et encombré.
Vous êtes retrouvé par un Stalker dans les restes d'un camion détruit. Ayant perdu la mémoire, vous n'avez que deux éléments vous rattachant à votre passé, le tatouage "S.T.A.L.K.E.R." sur votre bras droit et un message obscur sur votre PDA : "Tuer Strelok".

Welcome in the Man-Made Hell.

_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
avatar

Nombre de messages : 2319
Masculin Age : 26
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: S.T.A.L.K.E.R : Shadow of Chernobyl [JEU VIDEO]   Mer 10 Aoû 2011 - 1:43

Maintenant plus de quatre ans après la sortie de ce jeu, il est étonnant de voir à quel point il a modifié les attentes des joueurs face à un FPS. Et surtout, faisant partie d'une des premières générations de jeux à prétention photoréaliste, il reste parfaitement abordable visuellement aujourd'hui.

S.T.A.L.K.E.R., c'est un jeu qui a aligné son gameplay sur son scénario : On se trouve dans une zone post-apocalyptique dangereuse et chaotique, et donc on meurt facilement, et souvent par hasard. Plutôt que d'être un surhomme capable d'encaisser facilement les balles comme dans la plupart des FPS, on commence aussi faible, voire plus que ses adversaires : une manière efficace et cohérente de confronter le joueur dès le début à la dangerosité de la zone, et qui oblige à utiliser des tactiques réalistes. Il est impressionnant de voir à quel point le fait de pouvoir mourir d'un seul tir change la manière de jouer. Cette approche de la difficulté, est avec le monde ouvert du jeu, une de ses plus grandes réussites. Chacun parcourt à sa manière la zone, selon les informations qu'il a, à l'instar d'un vrai STALKER, sans être guidé à travers un couloir comme c'est le cas dans tant de jeux. Sans avoir non plus forcément toujours l'équipement adapté sous la main. Chacun prend soin de son matériel, gère ses munitions, sa nourriture, ses accessoires, pour survivre dans la zone et en découvrir les mystères.

Le tout est sublimé par l'atmosphère à couper le souffle de ce jeu, usant de musiques d'ambiance extrêmement efficaces, et de visuels réalistes. Peu d'effets impressionnants ou plein de couleurs : le style artistique est sobre, les surfaces sont souvent mates (à l'inverse de la débauche de brillant d'autres jeux du genre), et les anomalies sont discrètes, peu visibles. Le tout contribue à rendre la zone d'autant plus menaçante et effrayante.

4 ans après la sortie de S.T.A.L.K.E.R. : Shadow of Chernobyl, et deux suites mieux finies plus tard, ce jeu reste un de mes FPS favoris et mon préféré de la franchise car il conserve le caractère rude et la difficulté d'un premier jet, qui correspondent exactement à ce que j'attends d'un tel titre.


_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
S.T.A.L.K.E.R : Shadow of Chernobyl [JEU VIDEO]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» S.T.A.L.K.E.R. : shadow of chernobyl
» Stalker: Shadow of Chernobyl.
» Castlevania : Lords of Shadow (PS3, XBOX 360)
» [McFadyen, Cody] Shadow man
» Shadow Creature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Anticipation, Cyberpunk, Dystopie & Post-Apocalyptique :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: