AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Les SpaceJockeys et la politique...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon


Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 26
Localisation : Amiens

MessageSujet: Les SpaceJockeys et la politique...   Mer 16 Avr 2008 - 20:19

Imaginez le retour des SpaceJockeys bien vivants dans notre quadrant... Comment imaginez-vous qu'ils se comporteraient vis-à-vis des Xénomorphes et des Humains? Hostiles, distants, bons, opportunistes...?

Si les SpaceJockeys étaient une société noble et avancée, la détestable société Humaine d'Alien 4 mériterait-elle de survivre à cette rencontre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations


Nombre de messages : 2228
Masculin Age : 25
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Les SpaceJockeys et la politique...   Jeu 25 Sep 2008 - 21:39

Honnêtement, vu le peu d'informations qu'on a sur les Space Jockeys, j'ai du mal à imaginer ce que pourrait donner leur rencontre avec les humains et les xénomorphes.

Si les Spacejockeys avaient eux-mêmes créé les Xénomorphes comme armes biologiques pour leurs guerres internes, par exemple, j'ai du mal à les imaginer bienveillants et chalereux...
Alors qu'à l'inverse, s'ils étaient une société avancée tentant d'étudier le Xénomorphe ou tombés sur lui et victimes, à la manière de ce qui est arrivé aux humains, on peut formuler des hypothèses bien différentes.

Dans le cas d'Alien 4, société humaine détestable ? Qu'en savons nous, honnêtement ? Le vaisseau de Perez est effectivement une barcasse pleine d'ordures. Mais le fait qu'il s'agisse d'une opération secrète clandestine indique cependant que ce genre d'âneries est peut-être moins communément accepté dans la société d'Alien 4 que dans celle d'Alien 2 & 3, où personne ne bronche quand on sacrifie à la pelle.

Peut-être pourrait-on donc mettre en perspective ce que les SpaceJockeys peuvent être, et ce que la société d'Alien 4 semble être. Le vaisseau est un microcosme détestable, l'ensemble de la société humaine l'est-elle pour autant ? Possible, mais pas certain.

_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gamers.fr
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon


Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 26
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: Les SpaceJockeys et la politique...   Dim 26 Oct 2008 - 17:33

Citation :
Dans le cas d'Alien 4, société humaine détestable ? Qu'en savons nous, honnêtement ? Le vaisseau de Perez est effectivement une barcasse pleine d'ordures. Mais le fait qu'il s'agisse d'une opération secrète clandestine indique cependant que ce genre d'âneries est peut-être moins communément accepté dans la société d'Alien 4 que dans celle d'Alien 2 & 3, où personne ne bronche quand on sacrifie à la pelle.
Maintenant que tu le dis, c'est vrai que mon interprétation peut facilement être réfutée. Mais bon, la synthèse Auriga + vaisseau des contrebandiers + gens kidnappés au hasard pour incuber les bestioles + Terre atomisée m'a naturellement donné cette impression. Il est vrai qu'elle peut être trompeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Celticant
Chrysalide Astéroïdale
Chrysalide Astéroïdale


Nombre de messages : 58
Masculin Age : 25

MessageSujet: Re: Les SpaceJockeys et la politique...   Sam 20 Juin 2009 - 13:00

Je n'ai pas franchement d'idées sur la qustion. D'après les comic book "Aliens Omnibus", les Space Jockey sont des êtres maléfiques bien plus dangereux que les Aliens eux-mêmes.
Je me souviens d'un comic ou un vaisseau space jockey entrait en orbite autour de la terre et demandait à rencontrer les plus grands dirigeant Humains.
Ces derniers acceptèrent et se rendirent à bord d'un vaisseau type "Derelict".
Le Space Jockey les attendaient, tout seul. Lorsqu'un des humains lui serra la main, le Space Jockey l'attrapa et lui implanta une graine dans la bouche qui donna naissance à un chestburster en moins de 5 secondes.
Le Space Jockey Brisa le coup de d'autres humains et les derniers survivants parviennent à s'enfuir à temps avant de faire parti de ce massacre.

Après cela reste une question très large mais je dirais que les Space Jockey ne viennent déjà pas de cette galaxie et qu'en plus de cela ils risquent d'être une race éteinte depuis des milliers d'années comme le montre la peinture de H.R. Giger "Hiéroglyphic" ou la créature se met à tuer son créateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon


Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 26
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: Les SpaceJockeys et la politique...   Sam 20 Juin 2009 - 18:22

Citation :
Si les Spacejockeys avaient eux-mêmes créé les Xénomorphes comme armes biologiques pour leurs guerres internes, par exemple, j'ai du mal à les imaginer bienveillants et chalereux...
(Pas forcément pour des guerres internes...)
Après, il faut relativiser, comme toujours, les limites de ce qu'une action politique (au sens large) à un moment donné peut réellement signifier sur un peuple à l'égard de milliers d'années de cultures, de civilisations, d'ères historico-politiques et de philosophies internes, le tout à remettre encore dans le prisme de l'individualité (sauf si leur société est collective, comme pour une sorte de ruche, mais rien ne le dit) . On ne peut pas juger l'Humanité dans son intégralité numérique, spirituelle et historique sur la base des programmes secret défense douteux qu'ont eu à un moment les armées de l'un ou l'autre gouvernement, même élu. Ou, pour rester dans le sujet, sur la base de l'exploration de l'épave du vaisseau de Perez, l'Auriga.^^

Citation :
D'après les comic book "Aliens Omnibus", les Space Jockey sont des êtres maléfiques bien plus dangereux que les Aliens eux-mêmes.
J'aime bien l'idée d'émissaires globalement infréquentables, ou du moins troubles et ne répondant pas au cliché des "pères débonnaires".

Citation :
Je me souviens d'un comic ou un vaisseau space jockey entrait en orbite autour de la terre et demandait à rencontrer les plus grands dirigeant Humains.
Ces derniers acceptèrent et se rendirent à bord d'un vaisseau type "Derelict".
Le Space Jockey les attendaient, tout seul. Lorsqu'un des humains lui serra la main, le Space Jockey l'attrapa et lui implanta une graine dans la bouche qui donna naissance à un chestburster en moins de 5 secondes.
Le Space Jockey Brisa le coup de d'autres humains et les derniers survivants parviennent à s'enfuir à temps avant de faire parti de ce massacre.
Le détail est peut-être un peu grandiloquant, (utilisation de l'Alien pour tout et n'importe quoi par exemple) mais j'aime bien l'idée sur le fond. Et pour l'atmosphère du Derelict, ça se passait comment?

J'ai moi aussi tendance à imaginer ce peuple comme disparu, mais "de la main" des Xénomorphes, j'ai plus de mal; je considère que passé un certain seuil de technologie supérieure, aucune prolifération animale d'aucune sorte ne peut venir à bout d'une civilisation spatiale.

(un petit mot de bienvenue, Le Celticant^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skay-39
The Vortex Guy


Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 27
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: Les SpaceJockeys et la politique...   Sam 20 Juin 2009 - 20:18

Concernant la politique des Space Jockeys, je ne crois pas que les films nous donnent le moindre indice de ce que pouvait être leur société. Je ne saurais donc me prononcer à ce sujet.
En revanche, je trouve moi aussi séduisante l'idée que ces aliens puissent être encore plus dangereux que les créatures que nous leur associons. ^^

Mat Vador a écrit:
J'aime bien l'idée d'émissaires globalement infréquentables, ou du moins troubles et ne répondant pas au cliché des "pères débonnaires".
Hum, la SF a aussi fait très fort dans le sens inverse des aliens maléfiques vieux de quatorze milliards d'années...

Mat Vador a écrit:
J'ai moi aussi tendance à imaginer ce peuple comme disparu, mais "de la main" des Xénomorphes, j'ai plus de mal; je considère que passé un certain seuil de technologie supérieure, aucune prolifération animale d'aucune sorte ne peut venir à bout d'une civilisation spatiale.
D'un autre côté, nous n'avons jamais vu un alien Space Jockey. ^^ Il est bien possible qu'ils possèdent certaines capacités particulières qui s'avèrent particulièrement dangereuses dans ce cas précis, comme par exemple une aptitude à la télépathie ou une mémoire génétique, tout comme l'alien. En ce cas, leur prolifération pourrait effectivement s'avérer très ennuyeuse. ^^

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Celticant
Chrysalide Astéroïdale
Chrysalide Astéroïdale


Nombre de messages : 58
Masculin Age : 25

MessageSujet: Re: Les SpaceJockeys et la politique...   Dim 21 Juin 2009 - 1:33

Un Alien quel qu'il soit (j'entends par là, la provenance de son hôte) reste un ALIEN.
Je ne suis pas sur que les changements soient radicaux si il s'agit d'un ALIEN issu d'un Space Jockey.
De plus l'aptitude thélépatique semble être possédée par tous les ALIENS étant donnée qu'ils ont un lien direct avec l'esprit de la ruche ce qui leur permet une coordination sans équivaut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skay-39
The Vortex Guy


Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 27
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: Les SpaceJockeys et la politique...   Dim 21 Juin 2009 - 11:05

Le Celticant a écrit:
Un Alien quel qu'il soit (j'entends par là, la provenance de son hôte) reste un ALIEN.
Je ne suis pas sur que les changements soient radicaux si il s'agit d'un ALIEN issu d'un Space Jockey.
Ma foi, l'alien issu d'un quadrupède était lui aussi quadrupède... Et ne parlons pas du Prédalien ! Celui-là avait subit de sacrés transformation par rapport à la version de base.
Ensuite, j'ai bien envie de citer la reine OGM croisée avec l'ADN de Ripley, mais c'est un cas particulier...
En tout cas, les mutations induites par l'hôte me semblent une réalité assez tangible. Suffisantes pour qu'un alien issu d'un Space Jockey soit plus dangereux qu'un alien ayant grandit dans un humain.

Le Celticant a écrit:
De plus l'aptitude thélépatique semble être possédée par tous les ALIENS étant donnée qu'ils ont un lien direct avec l'esprit de la ruche ce qui leur permet une coordination sans équivaut.
Certes, mais cette aptitude est justement limitée aux autres membres de la ruche. Je pensais à une aptitude plus large, qui leur permettrait éventuellement d'acquérir une connaissance de la technologie Space Jockey. C'est aussi à cela que je pensais en évoquant la mémoire génétique.

Mais bon, là c'est des idées en l'air. ^^

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon


Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 26
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: Les SpaceJockeys et la politique...   Dim 21 Juin 2009 - 11:26

Citation :
Ma foi, l'alien issu d'un quadrupède était lui aussi quadrupède... Et ne parlons pas du Prédalien ! Celui-là avait subit de sacrés transformation par rapport à la version de base.
Ce que voulait dire Le Celticant, c'est que seul quelques traits physiques distinguent l'Aliendog du huitième passager ou d'une autre version. Ils demeurent la même espèce. Un Xénomorphe issu d'un Space Jockey sera peut-être grand comme une reine à l'état naturel, mais ce n'est parce que le SJ crache du feu ou pratique la télékinésie (c'est n'importe quoi, hein) que l'Alien affilié pourra le faire. D'ailleurs, les Aliens n'ont jamais capté l'intelligence de type "civilisationnelle" de leurs hôtes Humain. (ou Predator si on y tient)
Un Alien en plus grand, oui, mais il n'aura pas de pouvoirs fondamentalement divergents/supérieurs de ceux des normaux. Quant à la reine OGM, effectivement elle est plutôt hors-propos.

Citation :
Je pensais à une aptitude plus large, qui leur permettrait éventuellement d'acquérir une connaissance de la technologie Space Jockey. C'est aussi à cela que je pensais en évoquant la mémoire génétique.
Une mémoire génétique, selon moi, ne donne que des traits grossiers et informels (Predator = danger, telle sensation = prudence, Humain = hôte ou matière à oeuf, etc) aiguisant les chances de survie, rien de plus. (ce qui fait que je trouve Alien 4 encore moins crédible) Les Xénomorphes sont des animaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skay-39
The Vortex Guy


Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 27
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: a   Dim 21 Juin 2009 - 12:34

Mat Vador a écrit:
Les Xénomorphes sont des animaux.
Ma foi, comme je l'ai dis dans un autre sujet, rien n'est moins sûr. Il pourrait tout aussi bien s'agir d'être fondamentalement plus évolués que les êtres humains, manquant simplement d'un encadrement pour les éduquer. Après tout, n'ont-ils pas fait preuve à mainte reprise de capacités de réflexion tout à fait impressionnantes ?

Quant à la mémoire génétique... Si celle des Space Jockey est similaire à celle des Goa'uld, un Xénomorphe pourrait effectivement en bénéficier. Enfin, je comprends bien votre propos. C'est juste que l'idée d'un alien évoluant en fonction de son hôte me séduit.

Mat Vador a écrit:
Ce que voulait dire Le Celticant, c'est que seul quelques traits physiques distinguent l'Aliendog du huitième passager ou d'une autre version. Ils demeurent la même espèce.
Ma foi, un Alien Space Jockey pourrait être parfaitement semblable à ses compagnons, à l'exception de son intellect surdéveloppé. Je ne sais pas, cela me semble envisageable. Peut-être plusieurs générations seraient-elles nécessaires, éventuellement.

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Celticant
Chrysalide Astéroïdale
Chrysalide Astéroïdale


Nombre de messages : 58
Masculin Age : 25

MessageSujet: Re: Les SpaceJockeys et la politique...   Dim 21 Juin 2009 - 12:36

Citation :
Un Xénomorphe issu d'un Space Jockey sera peut-être grand comme une reine à l'état naturel
J'en doute réellement. L'Alien-Dog/Cow (selon la version) est aussi grand qu'un Alien issu d'un humain (si il se dresse sur deux pattes).
Pourtant le chien du quel il provient est minuscule par rapport à un être humain.
Et inversement, la vache de laquelle il provient est beaucoup plus grande qu'un être humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon


Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 26
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: Les SpaceJockeys et la politique...   Jeu 27 Aoû 2009 - 23:30

Citation :
Peut-être plusieurs générations seraient-elles nécessaires, éventuellement.
Une seule rencontre "accidentelle" n'y suffirait pas. Les Xénomorphes devraient avoir accès à des hôtes Pilotes facilement et à plusieurs reprises... compliqué.


Pour en revenir au sujet initial du topic, je me suis procuré toute la VF disponible (un roman et cinq albums comics) d'une ligne temporelle Alien qui prend en compte les deux premiers opus et ignore les deux autres (puisque leur étant antérieure) . Ce n'est pas canon (et c'est factuellement incompatible avec les deux derniers films, pour cause de non-mort de Ripley, Hicks et Newt peu après le terme de Aliens le retour) , mais du point de vue de l'univers, on a une vision un peu plus détaillée des mystérieux Pilotes. (à noter que Wikipédia en fait mention sous le nom de Mala'Kaks)

Selon les auteurs de ces goodies, il s'agit d'un bipède géant avec une trompe qui a son propre "vêtement", et des yeux laiteux plus larges que hauts, aux iris en forme de croix. Sa peau tire entre le gris et le rose, il est chauve et il a une petite queue. Il porte un scaphandre biomécanique (dont des gants et des bottes) et malgré sa masse considérable, il lévite à quelques centimètres au dessus du sol.
Vivant, sa proximité peut être très inconfortable à certains Humains qui perçoivent son aura télépathique. Il ne s'agit pas de mots, mais d'émotions et de ressentis, d'images -fictives ou tirées de la mémoire- , de connaissances en tant que telles. Le Pilote contrôle cet assortiment comme on contrôle un langage parlé, et on y trouve des sentiments incompréhensibles pour le genre Humain.

Côté technologie, ils possèdent des armes de poing très bruyantes et capables d'écraser/dissoudre instantanément une cinquantaine de Xénomorphes adultes (ce n'est pas la limite supérieure mais juste le nombre d'Aliens présents dans le passage) , ils peuvent également terraformer une planète en temps réel et en l'espace de quelques années seulement, en lui envoyant simplement certaines "ondes" depuis un monde situé dans un autre système stellaire.
Leurs vaisseaux "fer à cheval" sont capables d'en suivre d'autres en hyperespace, ce qui est sensé être technologiquement impossible pour les Humains. (cependant, il y a là une incohérence interne à cette réalité puisque peu avant, un vaisseau Terrien en suivait un autre en hyperespace)
On apprend également que l'épave sur Achéron serait investie de fragments d'âme du Pilote momifié. Pas vraiment comme un équivalent d'ordinateur, mais plutôt comme si une force intuititve était nichée dans chaque cellule, chaque molécule de l'engin, ce qui va dans le sens d'une fusion mentale entre le Pilote et son vaisseau le temps du trajet.

On ne donne aucun détail sur la situation actuelle ou passée de leur espèce et de leur civilisation (la question de l'extinction notamment) , si ce n'est qu'il ne semble pas que les Pilotes aient créé les Xénomorphes.
Le Mala'kak rencontré dans cette saga alternative est un solitaire. Il voue une haine farouche aux Xénomorphes, et son ressentiment vis-à-vis des Humains se situe entre une indifférence vaguement méprisante et un opportunisme malveillant. (davantage basé sur un égoïsme forcené que sur une réelle volonté de nuire aux Humains en tant que tel) Il semble qu'il ne connaissait pas l'existence des Humains auparavant.
Ce Mala'kak est un être profondément malsain et dérangé, il y a quelque chose de pourri dans son essence profonde. Une sorte d'égocentrisme sadique, d'hostilité universelle.
Il utilise le conflit Humain/Aliens qu'il découvre pour projeter de s'emparer de la Terre. Pas pour les siens, mais plutôt à titre personnel.
La conclusion du cycle sous-entend que tout ce qui s'est produit depuis le début d'Alien 1 pourrait être une gigantesque manipulation orchestrée par ce triste personnage qui agit seul dans l'ombre, un jeu où Humains et Xénomorphes auraient tous été utilisés en vue d'un objectif tout autre.
Par contre, la momie Pilote émettait bien un avertissement et non un SOS, donc il n'était probablement pas perverti comme l'autre.

à noter que dans un comics que je ne possède pas mais qu'on m'a relaté, un fer à cheval arrive en orbite autour de la Terre et le Pilote exige de rencontrer le gouvernement à bord. Ce dernier accepte. L'ET, encore seul, attrape le président et lui fourre une graine dans la gorge. Quelques secondes plus tard, un embryon Xénomorphe lui perfore la poitrine.
Bon, pour ma part, je trouve celui-là un peu kitshouille.^^

Voilà, ce n'est pas canon mais je trouve quand même cela intéressant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skay-39
The Vortex Guy


Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 27
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: Les SpaceJockeys et la politique...   Ven 28 Aoû 2009 - 20:31

Mat Vador a écrit:
Citation :
Peut-être plusieurs générations seraient-elles nécessaires, éventuellement.
Une seule rencontre "accidentelle" n'y suffirait pas. Les Xénomorphes devraient avoir accès à des hôtes Pilotes facilement et à plusieurs reprises... compliqué.
Bah, il suffit d'imaginer un Horseshoe-ship (en anglais tout est moins laid) avec un équipage de, disons, une demi-douzaine de SpaceJockeys. Un Alien insémine un Space-J, le rejeton génère des œufs de Face-Hugger, et le cycle se poursuit. Je veux dire, je ne veux pas m'enferrer, mais avec ce schéma dans un seul Horseshoe-ship, on obtient une génération d'Aliens considérablement plus malins que la moyenne, et potentiellement dangereux pour le peuple dans son ensemble, puisque les Aliens ne semblent pas régresser. Bien, j'admets que c'est davantage un scénario de fanfic qu'une hypothèse crédible au sein de la saga, mais... je trouve l'idée intéressante.

Tes infos sur les Space-J, bien que non canons, sont effectivement intéressantes... mais simplement en tant que vision originale. Puisqu'on parle de non-canon, nos écrits à toi et moi pourraient être tout aussi valables... Je reconnais que ce qui me fait dire cela est essentiellement la description donnée du Space-J, bien éloignée de ce que j'avais moi-même imaginé. ^^

Mat Vador a écrit:
à noter que dans un comics que je ne possède pas mais qu'on m'a relaté, un fer à cheval arrive en orbite autour de la Terre et le Pilote exige de rencontrer le gouvernement à bord. Ce dernier accepte. L'ET, encore seul, attrape le président et lui fourre une graine dans la gorge. Quelques secondes plus tard, un embryon Xénomorphe lui perfore la poitrine.
Celtiquant mentionne cette anecdote un peu plus haut dans ce topic. ^^

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les SpaceJockeys et la politique...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les SpaceJockeys et la politique...
» Droits de l'homme, Democratie, Politique et Nouvelles Technologies en RDCongo, Les congolais peuvent aussi inventer des applications ? ( Totala)
» Politique des zombies - l'Amérique selon George.A Romero
» Politique : Marvel versus DC.
» L'engagement politique du Duke

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Fictions, franchises & univers à l'honneur::. :: Alien :: Pentalogie & Univers-
Sauter vers: