AccueilPortailChatboxRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 La reconquête...

Aller en bas 
AuteurMessage
ori power
Chrysalide Astéroïdale
Chrysalide Astéroïdale
ori power

Nombre de messages : 56
Masculin Age : 27
Localisation : Ida

La reconquête... Empty
MessageSujet: La reconquête...   La reconquête... EmptyMer 9 Avr 2008 - 22:07

Voilà, après avoir ma première fic, j'ai décider de m'atteler a un nouveau projet de fan-fic: Beaucoup plus poussé que l'ancienne...
J'espere que celle-ci sera mieux pour vous..

Bonne lecture Wink



Prologue.

- Fils, prépare-toi, nous devons partir maintenant....
- Mais père, pourquoi ? Nous pouvons lutter et gagner...
- Ne fais pas l’enfant Adaros, allez, prépare-toi...et vite...


Malheureusement je n’avais pas envie de la quitter, cette si belle cité ; j’étais né ici, je ne pouvais pas l’abandonner... Tout ça à cause d’une race que mon peuple ne peut ni ne veut affronter: Les Wraiths…
Nous avons créé cet ennemi, nous croyant supérieurs technologiquement et en nombre ; notre adversaire a réussi à se développer et à se multiplier pour enfin commencer à nous attaquer. La guerre a alors commencé. Notre supériorité nous assurait de gagner cette guerre, malheureusement nous avions sous-estimé les Wraiths : Ils étaient moins avancés que nous, mais leur nombre était bien plus important…
La guerre avait donc commencé, il y a cinquante-deux ans et elle battait toujours son plein. Quant à moi, étant née lors du début de la 35e année de guerre, je n’ai pu voir et apprécier cette cité hors de l’eau… La vie était dure sur Atlantis ces derniers temps, car la guerre mobilisait beaucoup trop de monde ; de plus, nous étions assiégés... Alors la cité avait plongé sous l’eau pour nous permettre de nous cacher. Je n’aimais pas ça ; malheureusement, je ne pouvais rien faire.
Mon père, le commandant en chef des escadrons d’Atlantis, s’était retrouvé affecté au poste de consultant militaire auprès du haut conseiller d’Atlantis. Bien qu’il soit un homme qui aime le mouvement et les combats, il a vite déchanté lorsqu’il appris son nouveau poste... Il dû donc s’habituer à vaquer à côté du haut conseiller pour lui prodiguer tous les conseils nécessaires à un affrontement contre les Wraiths. Car mon père s’était battu sur un des plus grands vaisseaux de notre flotte, l’Hippaforalkus, en tant que chef d’escadrille numéro 1. Mon père m’avait montré le genre d’engins qu’il pilotait avant, c’était un petit appareil pouvant transporter deux personnes. Il était de forme effilée avec deux petits réacteurs à l’arrière, et contenait en dessous une sorte de caisse à drones en cas d’extrême urgence, car l’arme principale étant des petits canons de plasma.
Mais depuis quelques années, il ne pouvait plus supporter la vie sur Atlantis : trop monotone pour lui, il aimait l’action et avec quelques amis, ils mirent en place un plan pour revenir de là où nous sommes partis: Avalon
Au faire et à mesure du temps, leurs souhaits de revenir sur Avalon convainquirent de plus en plus de monde jusqu'à ne plus en faire un plan mais une demande publique auprès du grand conseil Anciens. Cette décision invraisemblable pour le conseil fut rejetée, mais lorsque ce dernier s’aperçut du nombre de personnes qui souhaitaient revenir sur Avalon, il fut obligé de céder sous la pression et d’accepter cette offre.
Alors pendant plus de trois mois, une organisation commençait à se mettre en place pour ce retour. Mon père, avec quelques amis, décidèrent du moyen de transport : la porte des étoiles. Un voyage en vaisseaux étant bien trop longs et dangereux, ce choix ne fut pas retenu.
Cela faisait plus d’an que mon père voulait partir, alors il mit tout en œuvre pour que cela ce fasse au plus vite : Il prit le risque de demander quelques militaires pour la sûreté une fois sur Avalon et quelques technologies Anciennes afin de se dépêtrer sur place.

Salon de la famille Ipotoros :

- Père, je suis prêt pour le départ. À quelle heure devons-nous être dans la salle d’embarquement ? J’aimerais bien dire au revoir à mes amis.
- Nous n’avons pas le temps, nous devons y être dans moins de dix minutes car ils doivent connaître le nombre exact de voyageurs.
-Mais père, qu’allons nous faire une fois sur Avalon ?
- Nous verrons bien une fois arrivés là-bas mon fils...

Je vis alors père mettre dans son sac une sorte de petite télécommande :

-Père, qu’est-ce donc ?
-Rien, allez viens, nous devons y aller...

Salle de la porte, Atlantis, 52e années de guerre :

Je n’étais pas allé souvent dans la salle de la porte, car étant le seul moyen de partir ou d’arriver sur Atlantis, je ne pouvais pas y accéder de par mon âge et mon statut : Un simple élève.
Lorsque je suis rentré dans la salle avec mon père, on pouvait voir presque une centaine de personnes près de la porte, attendant que le vortex ne s’ouvre...
J’entendis alors mon père parler :
- Haut conseiller, pourriez-vous composez les coordonnées d’Avalon s’il vous plaît ? Demanda mon père en regardant son chrono hologramme à son poignet.
-Êtes-vous sûr de ce que vous faites Ogariov ?
- Oh oui....


Ce furent les derniers mots que mon père prononça avant de passer la porte, et de retrouver l’ancien monde que nous avions perdu... Quand à moi, je pensais à mon avenir...


PS: Je voudrais remercier Skay et Ketheriel..
Revenir en haut Aller en bas
Sapho
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Sapho

Nombre de messages : 1051
Féminin Age : 89
Localisation : Paris

La reconquête... Empty
MessageSujet: Re: La reconquête...   La reconquête... EmptyJeu 10 Avr 2008 - 9:31

Tiens une nouvelle fic ...

C'est un bon prologue ; un peu rapide peut-être, et peu détaillé, mais qui pique la curiosité en n'en dévoilant pas plus que ce qu'il faut.
Pas d'avis pour l'instant sur l'emploi de la première personne : c'est inhabituel mais plutôt bien utilisé... j'attend de voir.

J'ai bien envie de savoir ce que c'est que cette télécommande... pourquoi partir sur Avalon ? si c'est dangereux pourquoi y emmener sa famille ? bounce
Revenir en haut Aller en bas
Webkev
Roi des Petits Gris
Roi des Petits Gris
Webkev

Nombre de messages : 2378
Masculin Age : 32
Localisation : ~ Surfant dans le subespace ~ Compagnon de la Confrérie

La reconquête... Empty
MessageSujet: Re: La reconquête...   La reconquête... EmptyJeu 10 Avr 2008 - 17:35

C'est un chouette avant goût de ce ton récit doit être.
Des Anciens qui quittent Pégase avant l'exil, l'idée est plaisante. J'attends de voir la suite pour mieux juger, mais jusque là c'est très bien Razz

Sinon, juste une remarque. Il me semble qu'Atlantis avait été immergée pour que le bouclier soit beaucoup moins sollicité, les tirs Wraiths étant fortement absorbé par l'océan de Lantia. Mais je peux me tromper. (je dis ca parce qu'en lisant j'ai eu l'impression que la raison principale était de se cacher Wink, or... )
Revenir en haut Aller en bas
ori power
Chrysalide Astéroïdale
Chrysalide Astéroïdale
ori power

Nombre de messages : 56
Masculin Age : 27
Localisation : Ida

La reconquête... Empty
MessageSujet: Re: La reconquête...   La reconquête... EmptyJeu 10 Avr 2008 - 17:46

Citation :
Sinon, juste une remarque. Il me semble qu'Atlantis avait été immergée pour que le bouclier soit beaucoup moins sollicité, les tirs Wraiths étant fortement absorbé par l'océan de Lantia. Mais je peux me tromper. (je dis ca parce qu'en lisant j'ai eu l'impression que la raison principale était de se cacher , or... )

Oui, oui, tu as raison, j'ai omis de le dire pour montrer a quel point le personnage n'approuvait pas... enfin je crois
Mais oui, tu as raison..


Citation :
pourquoi partir sur Avalon ? si c'est dangereux pourquoi y emmener sa famille ?

La suite plus tard mais on va dire que son père l'obligé...puis Adaros aime l'aventure...

Citation :
J'ai bien envie de savoir ce que c'est que cette télécommande...

MOuahahahahahahaha biglol


Citation :
c'est inhabituel mais plutôt bien utilisé... j'attend de voir.

tu as raison, attend de voir.... hi hi


Citation :
mais jusque là c'est très bien

HAN!! Merci peuh ... Youhou, je suis trop content content
Revenir en haut Aller en bas
ori power
Chrysalide Astéroïdale
Chrysalide Astéroïdale
ori power

Nombre de messages : 56
Masculin Age : 27
Localisation : Ida

La reconquête... Empty
MessageSujet: Re: La reconquête...   La reconquête... EmptyJeu 10 Avr 2008 - 23:27

Désolé du double post mais je met en ligne le nouveau chapitre, en même temps le premier...
Bonne lecture..


Chapitre I : Sortie de route.

Atlantis, cinquante-deuxième années de guerre.

Cela faisait bientôt plus de quinze minutes que l’alarme d’Atlantis sonnait. Elle sonnait comme a son habitude. Pourtant, toutes les personnes entendant l’alerte ne s’inquiétaient pas. Ils commençaient à s’inquiéter que si on les demandait en un lieu précis.
Pendant ce temps-là, Molvadarus, un homme petit, très peu trapu et menu, avec des cheveux et des yeux d’un noir très profonds marchait tranquillement, le sourire aux lèvres. Il savait très bien pourquoi l’alerte avait été déclenchée, il y avait sûrement du avoir un problème au niveau de la porte. Comment le savait-t-il ? Parce que c’était lui le responsable de cet acte, tout simplement.
Moldavarus, un homme mûr, influent sur Atlantis, très cultivé, ayant de grandes connaissances en physique et en médecine avait été le chef du secteur développement de la nanotechnologie médicale avant que le projet ne soit abandonné au profit d’une machine n’étant pas dans ces domaines : Il avait alors adhéré au projet d’Ogariov, et ils avaient ensemble réussi à faire changer d’avis le conseil pour que leur demande soit acceptée. Mais dès lors, leurs avis divergea : Ogariov voulait partir par la porte des étoiles et voulait revenir à un mode de vie plus traditionnel. Moldavarus, quant à lui, voulait prendre un vaisseau pour revenir sur Avalon et prônait la découverte au profit d’un mode de vie traditionnel. Le choix d’Ogariov fut vite accepté par presque toutes les personnes du groupe. Moldavarus, alors, abandonna son idée et reprit ses travaux sur la nanotechnologie avec l’accord du conseil.
Cependant, hargneux envers Ogariov et ses idées, il voulut se venger. Il envisagea une solution radicale : provoquer un disfonctionnement dans la porte, pour supprimer l’individu dont l’ADN avait été rentré. Ce programme virus avait l’air d’avoir fonctionné avant qu’il entendit :

-Nous demandons Moldavarus dans la salle d’embarquement pour une vérification.

Moldavarus commença alors à s’angoisser. Avait-ils découverts ce qu’il avait fait ? Il s’engouffra dans un téléporteur, tout doucement avec une crainte énorme, celle de se faire appréhender. Néanmoins, il se dirigea vers la salle s’embarquement, en essayant de se vider l’esprit et de ne pas penser à ce qu’il avait fait. Il ne voulait pas qu’on perçoive ce qu’il avait fait.
Lorsque la porte de la salle d’embarquement s’ouvrit, il vit plusieurs personnes courant, regardant des graphiques, présentant des hypothèses... Il s’approcha alors de la partie supérieure de la salle pour arriver au bureau du responsable en chef de la porte des étoile. Il entra dans son bureau, et le responsable lui fit signe de s’asseoir :

-Bonjour, professeur... Moldavarus, est-ce bien ça ?
-Oui Monsieur, pourquoi ai-je été appelé dans la salle ?
-Pour quelques vérifications concernant vos passages dans cette salle. Pour commencer, êtes-vous bien venu vers deux heures du matin, il y a moins d’une semaine ?
- Oui Monsieur.
-Pourrais-je savoir pourquoi ?
-Oui, j’effectuais des relevés sur un ordinateur de la salle pour voir les dernières planètes qui avait été contactées.
-Pourquoi plus précisément ?

C’est alors que Moldavarus eut un moment d’hésitement mais après un bref silence, il réussit à trouver une excuse :

- Je voulais prendre connaissances des communications établies entre Atlantis et Vashnor, car mes parents habitent sur l’avant poste établi.
-Je comprends, ce sera tout, merci beaucoup...

Moldavarus se leva alors, remit la chaise en place et se retourna, heureux d’avoir réchappé à un interrogatoire. Toutefois, dans sa grande curiosité, il ne put s’empêcher de demander :

- Que s’est-il passé, en fait ?
- Nous avons eu un problème lors du passage du groupe. La porte a surchargé et nous supposons que le contingent a soit été tué lors du franchissement du dispositif, soit envoyé sur la planète sans encombre... Mais pour l’instant nous ne pouvons établir un vortex car la porte est en diagnostique système
-C’est d’accord, espérons que la deuxième hypothèse qui soit la bonne…
- Je l’espère aussi... Au revoir.
-Au revoir...

Moldavarus sortit alors du bureau et s’en alla, l’esprit tranquille. Il savait qu’Ogariov était mort....


Antarctique, dans une crevasse, près de la porte :


Je venais d’arriver par la porte ? L’endroit dont m’avait parlé mon père lorsque j’étais petit était un endroit tout le temps ensoleillé, froid et majestueux, avec de grands espaces. Pourtant lorsque je suis arrivé, je n’ai vu qu’obscurité, un endroit sordide, confiné et miteux. De plus, j’ai remarqué que la moitié du groupe n’était pas là.
Je proposais alors aux autres personnes de sortir car j’avais aperçu une petite issue. Tout le monde ou presque me suivit sans encombre. Lorsque nous arrivâmes, je regardais le soleil. Il était là. Je n’avais jamais vu de soleil de ma vie, ça faisait mal aux yeux et pourtant je continuais à le regarder, étant obnubilé par cet astre. Malheureusement, une personne me rappela le malheur des pertes subies :

-Ton père avait toutes les indications du conseil pour nous réimplanter. Comment allons-nous faire maintenant ?
-Je n’en sais rien, je n’en sais rien....

Je continuai de regarder le soleil et appréciais sa chaleur sur ma peau pendant de longues minutes...


Merci a Ketheriel et Skay


Dernière édition par ori power le Ven 11 Avr 2008 - 18:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sapho
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Sapho

Nombre de messages : 1051
Féminin Age : 89
Localisation : Paris

La reconquête... Empty
MessageSujet: Re: La reconquête...   La reconquête... EmptyVen 11 Avr 2008 - 8:58

Bon chapitre Heureux
Tu introduis de nouveaux personnages, un méchant, tu nous parles un peu de la cité (et elle a toujours été mon personnage préféré ^^) et tu fais disparaître le père de ton héros.

Tu écris bien, le style est vraiment agréable, avec un vocabulaire riche et sans fautes d'orthographe (c'est un point important Laughing )
Par contre, je trouve que tout va trop vite. Que ce soit les actions, les lieux, les gens... les odeurs... n'importe quoi, ça va beaucoup trop vite.

Tu n'es euh... peut-être pas obligé de décrire chaque mouvement/pensée/objet en 10 lignes (naaaaaan, je vise personne, les gars mrgreen ) mais parles nous un peu plus de la manière dont tu vois les choses...

Ton récit est prometteur ; étoffes le un peu Wink


Dernière édition par Sapho le Lun 5 Mai 2008 - 10:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Webkev
Roi des Petits Gris
Roi des Petits Gris
Webkev

Nombre de messages : 2378
Masculin Age : 32
Localisation : ~ Surfant dans le subespace ~ Compagnon de la Confrérie

La reconquête... Empty
MessageSujet: Re: La reconquête...   La reconquête... EmptyVen 11 Avr 2008 - 18:16

Très bon chapitre. cheers

Ton style est plaisant à lire, le chapitre bien qu'un peu court est très bien écrit. J'aime beaucoup l'explication de leur arrivée par la porte de l'Antarctique :-)

Juste une ou deux petites remarques :
ori power a écrit:
pourquoi l’alerte avait été s’était déclenchée
Il serait préférable de choisir le temps Wink

ori power a écrit:
au profit d’une machine n’étant pas dans ces domaines : .
Y-a-t-il quelque chose entre le ":" et le "." ?

ori power a écrit:
Moldavarus
ori power a écrit:
Maldavarus
Et de fixer le nom de ton personnage Wink

Mais cela ne sont que de petites remarques qui n'entachent en rien la qualité de ton récit. Wink


Bonne continuation
Revenir en haut Aller en bas
ori power
Chrysalide Astéroïdale
Chrysalide Astéroïdale
ori power

Nombre de messages : 56
Masculin Age : 27
Localisation : Ida

La reconquête... Empty
MessageSujet: Re: La reconquête...   La reconquête... EmptyLun 21 Avr 2008 - 14:55

Chapitre II : Sortie de routes 2e partie...

Lieu inconnu, près d’une porte, trois heures après l’arrivée...

Il faisait chaud, ce n’était ni les palmiers, ni la rosée du matin sur l’herbe qui pouvait rafraîchir le groupe assit près de la porte, dans le campement de fortune qu’ils avaient établies.Les pieds dans l’herbe, la tête dans les nuages. Ils contemplaient tous le soleil, nombre d’entre eux ne l’avaient jamais vu. On pouvait apercevoir une dizaine d’individus comme patrouillant. Que pouvaient-ils bien faire là ?
C’est alors que l’un d’entre eux se leva tout doucement, comme exténué par le moindre mouvement… Il s’écarta du groupe, alla vers un palmier, s’y assit, et commença à se parler à lui-même, comme s’il avait quelque chose à se reprocher :

-Comment cela est-il possible ? Pourquoi sommes-nous ici ? Qu’est-ce qui n’as pas fonctionné correctement pour que ça se passe comme ça ? Mon fils, où est-il ?

L’homme s’effondra par terre, il ne pouvait pas savoir ce qui se passait. Lui qui réussissait toujours à s’en sortir, lui qui comprenait toujours tout, était complètement dépassé...
Soudain, une jeune femme s’avança vers l’homme :

-Que s’est-il passé ? Personne ne parle là-bas. Qu’allons-nous faire maintenant ? Où est l’autre partie du groupe ?

Pourtant, l’homme ne bougeait pas, il restait là, immobile, regardant le paysage :

-Ogariov, réponds moi ! OGARIOV !
-Je n’en sais rien, je n’en sais rien...
-As-tu essayé avec nos communicateurs, peut être qu’une partie du groupe est partie explorer ?
-Nos communications sont brouillées pour les longues fréquences...

La femme, dépitée par ces nouvelles, s’en alla rejoindre le groupe, toujours là à attendre quelque chose ou quelqu’un.
Quant à Ogariov, il contemplait le paysage, tout était ensoleillé, beau et vert. Il remarqua près de là, à quelques kilomètres de la porte, deux espèces de bâtiments, grands, en forme de triangle :des pyramides. C’était majestueux, et Ogariov se demandait comment leurs « créations » avaient pu construire des telles merveilles sans l’assistance d’une quelconque aide ou d’une technologie avancée...

Soudain, le vent d’Egypte se leva, tout d’abord en une petite brise puis progressivement en une tempête qui fit frémir de peur les quelques Anciens, qui n’étaient pas habitués à une telle chose. Le ciel, quant a lui, commença à s’assombrir, tout doucement jusqu'à n’être plus que noir. Le campement de fortune des Anciens s’envola comme prit par le vent... Mais lorsque l’orage arriva, que les éclairs frappèrent le sol et les arbres... Ogariov se leva, il se demandait comment le climat pouvait changer d’un seul coup. Il eut sa réponse très vite :

Un vaisseau, là, dans le ciel, en train de descendre ; sa forme était pyramidale comme s’il formait un complément du monument qui était sur le sol. Le vaisseau descendait doucement comme une feuille lâchée dans les airs. Le soleil commençait à être caché par l’immense masse de l’appareil. Puis Ogariov remarqua que le vaisseau se posait en fait au-dessus du monument, comme si l’édifice avait été construit pour l’accueillir.
Le vaisseau s'arrima après s'être encastré sur la pyramide. Les anciens sortirent leurs scanners pour voir la ou les sources d’énergies utilisés par le vaisseau, puis un ancien s’écria :

-Je détecte un flux d’énergie en provenance du vaisseau inconnu...
-Pouvez-vous identifier la signature énergétique de ce flux
. Demanda Ogariov, très curieux.
- Elle est similaire à notre ancien moyen de téléportation : les anneaux de transfert. Bien qu’il ne soit pas complètement semblable...

Un autre Ancien, alors, pianota sur sa tablette pour faire correspondre ces deux flux. Après un diagnostic rapide :

-Elles sont semblables à 90 %, on dirait comme une version modifiée de nos anneaux...
-Je crois que ça mérite d’aller voir ça..
S’exclama Ogariov... Comme s’il avait une idée derrière la tête...

Ogariov s’empressa de demander à quelques militaires de l’accompagner à la source de ce fameux flux d’énergie. Ils se dirigèrent alors vers le monument, bien que les mouvements deviennent de plus en plus difficiles, à cause du soleil et de la température. Ogariov et les trois soldats couraient entre les dunes de sables. Une fois parvenu en haut de la dernière dune de sable, le petit groupe s’allongea alors pour percevoir une scène des plus troublantes :

Il y avait plus d’une centaine de personnes, debout, immobiles, attendant qu’un homme parle. Il était là, assit près d’une entrée, et ne bougeait pas. Seuls les gardes qui l’accompagnaient parlaient, ils allaient dans les rangs pour s’assurer qu’il n’y avait pas de protestataires. Soudain l’homme se leva, c’est alors que toutes les personnes présentes se prosternèrent devant lui. Comme s’il avait le pouvoir, comme si c’était un Dieu...
Ogariov fut intrigué par le comportement des personnes qui s’agenouillaient, comme si c’était un Dieu et il eut sa réponse très rapidement, un garde s’empara d’un jeune homme qui était en train de parler avec son voisin alors que l’homme était lui aussi en train de exprimer, il avait à peine vingt ans et le garde l’amena devant cet homme :

-Ne crois-tu pas au pouvoir divin de ton Dieu Râ ?
-Si mon Dieu....

L’homme vit alors Râ lever sa main, il sentit en lui comme des convulsions, de plus en plus fort, jusqu'à ne plus rien ressentir, le vide total : il était mort. Râ se leva alors, se retourna et entra dans l’édifice avec sa garde qui le suivait.
Ogariov regarda sa tablette et s’écria :

-Il y a bien des anneaux dans ce bâtiment... Allez chercher le reste du groupe et vite !
-Mais pourquoi ?
Demanda un soldat.
-Nous allons sûrement pouvoir tenter quelque chose ! Allez vite...

Lorsque le groupe fut réuni en haut de la dune, Ogariov voulut faire un discours avant de se prendre une bourrasque de vent... Il reprit :

-Écoutez ! J’ai une solution pour pouvoir revenir en Antarctique, mais pour cela il va falloir être très attentifs. Nous savons que le vaisseau qui se trouve sur le monument possède des anneaux de transport. Je pense qu’en modifiant un peu son fonctionnement, nous pourrions étendre son rayon d’action.
-Pourquoi vouloir étendre son champ d’action ?
Demanda un jeune homme
- Nous ne savons pas où nous sommes mais je pense que si l’on étend le champ de réception le plus possible... Nous aurions peut-être de la chance d’arriver en Antarctique...
- Mais comment allons nous faire pour prendre les anneaux ?
Répliqua une femme.
-Je vais prendre le maximum de militaires et grâce a la télécommande pour les anneaux, nous devrions être en mesure de monter dans le vaisseau, les modifier puis vous contacter par transpondeur. C’est alors que vous viendrez et que l’on évacuera...
C’est d’accord ?


Toutes les personnes acquièrent par un geste de la tête. Alors la mission se prépara : Il fut établi que les militaires passeraient en premier et qu’une fois à l’intérieur du bâtiment, ils devaient s’établir pour protéger Ogariov. Une fois arrivé dans la salle, Ogariov monterait alors avec cinq des gardes pour faire la manipulation avec les anneaux...
L’opération se passa sans encombre jusqu'à ce que les militaires arrivèrent a l’intérieur du vaisseau de ce Râ, ils rencontrèrent alors des gardes. Leurs assaillants étaient trois hommes, tous faisant près de un mètre quatre-vingt-dix, portant une armure légère couvrant le ventre et les épaules. Ils arboraient une sorte de casque couvrant leurs têtes. On pouvait y reconnaître des animaux : le chacal et le faucon. Ils exhibaient sur eux de nombreux rubans pendant sur leur armure, quant à leurs armes, c’étaient des sortes de longs bâtons qui décochaient des tirs d’énergie.
La bataille ne fut pas très difficile pour les soldats Anciens, ces ennemis les changeaient des Wraiths et ils en vinrent vite à bout grâce à leurs pistolets paralysants et à leurs boucliers de protection individuelle. Lorsque les trois gardes furent éliminés, Ogariov put monter a bord. Il alla alors vers la console centrale pour pouvoir modifier les anneaux :

-Ça ne va pas prendre longtemps. Vous pouvez appeler le reste du groupe. Dit Ogariov en regardant les cristaux.
-C’est d’accord Monsieur. Répondit un des gardes tout en observant si quelqu’un devait arriver.

Ogariov observait cette technologie, elle était obsolète, mais pourtant il en reconnaissait le principe de fonctionnement. Il prit alors son mini générateur et le connecta pour avoir plus de puissance et permettre aux anneaux d’étendre leur champ d’action. Malheureusement pour lui et le groupe qui venait de monter, de nouveaux gardes arrivèrent et commencèrent à cibler les civils.

-Monsieur, nous n’allons pas tenir longtemps. Avez-vous réussis ?
-J’y suis presque mais...
Il venait de voir un de ses vieux amis tomber sous les coups des gardes.
-Nous n’avons pas le temps, nous allons devoir nous replier !
-Attendez, je pense que j’ai la solution...


Ogariov commença alors à faire une manipulation bizarre avec les cristaux. Il se leva et demanda aux militaires de le couvrir, il se précipita à la base des anneaux et connecta un câble qui était lui-même relié aux générateurs. Il s’écria alors :

-C’est bon ! Vous pouvez commencer à faire partir le groupe.
-Allez, tout le monde en place !
Cria un soldat qui venait juste de tuer un des gardes.

Tous les gardes présents étaient tombés sous les armes des soldats Anciens, et presque tous les Anciens étaient partis par les anneaux. Il ne restait plus maintenant que Ogariov et un soldat :

-Êtes-vous sûr que ça va marcher ?
- Je pense que oui... je pense...

Les anneaux s’activèrent. Il ne restait maintenant plus personne à bord du vaisseau, à part les gardes ennemis et l’homme au masque d'or...
Revenir en haut Aller en bas
Webkev
Roi des Petits Gris
Roi des Petits Gris
Webkev

Nombre de messages : 2378
Masculin Age : 32
Localisation : ~ Surfant dans le subespace ~ Compagnon de la Confrérie

La reconquête... Empty
MessageSujet: Re: La reconquête...   La reconquête... EmptyLun 21 Avr 2008 - 19:34

Passage sympa. On retrouve une partie du groupe en Egypte, on assista à un atterrisage d'un Ha'tak, très bien décrit d'ailleurs!

J'aime aussi le fait que les anneaux Goa soient différents de ceux créés par les Anciens, et qu'Ogariov soit assez blasé devant la techno goa'uld

Juste une remarque :
Citation :
Ils se dirigèrent alors vers le monument, bien que les mouvements deviennent de plus en plus difficiles
Je pense que l'emploi de l'imparfait serait plus approprié.


Allez, vivement la suite ! very happy
Revenir en haut Aller en bas
ori power
Chrysalide Astéroïdale
Chrysalide Astéroïdale
ori power

Nombre de messages : 56
Masculin Age : 27
Localisation : Ida

La reconquête... Empty
MessageSujet: Re: La reconquête...   La reconquête... EmptySam 3 Mai 2008 - 23:19

Chapitre III : Renaissance...

L’endroit où le groupe venait d’arriver était sombre, une certaine odeur de neuf y régnait et pourtant le lieu avait l’air abandonné. Ce n’était cependant pas l’obscurité qui empêchait Ogariov de reconnaître l'endroit où ils étaient arrivés. Cet endroit, il ne le connaissait pas en lui-même, mais le conseil lui en avait parlé et le lui avait recommandé en cas de problème. Il se précipita alors vers un tableau de commande dont personne n’aurait pu connaître l’existence, il était en bas d’une sorte de pilier qui se trouvait près de la structure des anneaux. Il tira le caisson et réactiva certains cristaux. Il repensa alors au vaisseau et aux cristaux qu’il avait pu voir, ils étaient semblables en tout points mais Ogariov remarqua que les cristaux Anciens étaient beaucoup plus efficaces.
Lorsque la manipulation d’Ogariov fut achevée, la lumière se fit.

Ils se trouvaient dans une grande salle en forme de dôme. Elle atteignait les cinq mètres de hauteur et les vingt-cinq mètres de diamètre. Son style rappelait les salles d’Atlantis, mais arborait un mélange de couleurs marron et orange qui s’accordait divinement. La teinte n’était donc pas la même et donnait un aspect différent à la pièce. Elle était éclairée par de nombreuses flammes bleues réparties tous les mètres sur le pourtour du dôme donnant un aspect apaisant à la pièce. Le sol, quant à lui, était en marbre blanc, il était lisse et on aurait dit que personne n’y avait marché depuis plusieurs générations. D’ailleurs c’était bien le cas, voilà trois millions d’années que cette salle n’avait pas servi.
Au milieu de la pièce se trouvait deux marches débouchant sur une plateforme circulaire accueillant la base des anneaux. Se trouvait en bas des marches un pilier, haut d’un mètre vingt dont le sommet était en forme de demi-cercle et incliné. On pouvait observer sur le sommet de nombreuses touches représentant des glyphes Anciens. La couleur d’un vert émeraude s’accordait très bien avec la lumière de cette salle.
On pouvait remarquer, autour de cette installation, a quelques mètres de celle-ci, de nombreux piliers disposés à intervalles réguliers. Les piliers étaient des obélisques de couleur grise, possédant sur une de leurs faces une sorte d’œil dégageant une lumière verte. La lumière d’un vert émeraude s’accordait très bien avec la lumière de cette salle. Au pied du pilier se trouvait un socle de forme arrondi, comme si c’était pour accueillir des personnes.
Ogariov, après avoir remis la lumière dans cette salle, se précipita au milieu de la salle, remonta l’escalier et essaya de prendre la parole. Malheureusement pour lui, avoir rétablit la lumière provoqua de nombreuses conversations du groupe à propos de la salle. Après de nombreux essais pour prendre la parole Ogariov réussit enfin à se faire entendre:

-Mes amis, mon plan a réussi...

C’est alors qu’un jeune homme lui coupa la parole :

- Mais où sommes-nous précisément ?
- Vous ne m’avez pas laissé le temps de finir, mais maintenant que vous me le demandez, je vais vous répondre...
Nous sommes à plus de deux kilomètres sous la surface de la Terre dans une salle que l’on prénomme « Salle Atlas ». À l’époque de l’empire Ancien dans la voie lactée, la Terre était la capitale de ce royaume, et comme les déplacements étaient nombreux, nos ancêtres décidèrent de créer cette salle pour que les déplacements soient plus rapides et plus simples. Ils mirent en place un réseau de téléporteurs ainsi qu’un réseaux d’anneaux. Et cette salle était la salle par où tout passait. Malheureusement pour eux, le fléau fut envoyé sur notre nation et cette salle ne servit que très peu.
-Mais alors... on va pouvoir retourner en Antarctique pour retrouver le reste du groupe.
S’exclama un homme mûr qui n’aimait pas du toutes les situations qui sortaient de l’ordinaire.
- Ne nous réjouissons pas trop vite. Il se pourrait bien que le reste du groupe soit mort hélas...
Mais nous devons quand même aller en Antarctique...


Le groupe se dirigea donc pour revenir là où il aurait dû arriver normalement.

Antarctique, près la porte, sept heures après êtres arrivés...

Voilà près de sept heures que nous étions arrivés par la porte, nous avions décidé de rester à l’intérieur de la crevasse où se trouvait la porte, dans l’espoir qu’Atlantis eut repéré une erreur et envoyé des personnes a notre recherche. Nous nous étions donc installés en attendant, mais je savais bien que si les secours n’étaient pas là dans quelques heures, alors il aurait fallu se débrouiller par nos propres moyens. Soudain, le sol commença à vibrer, la vibration devint de plus en plus forte, je vis et j’entendis un grand fracas, de la glace volait par gros morceaux ; puis je vis des anneaux apparaître. Un rayon de lumière dévoila mon père et quelques autres personnes.

-Père ! Mais....
-Adaros, mon fils, tu es vivant !


Je me précipitais alors vers mon père pour le serrer dans mes bras :

-Que s’est-il passé père ? Pourquoi n’êtes-vous pas arrivés par la porte ? Nous avons cru que vous étiez morts. Alors nous attendions les secours venant d’Atlantis.
-Du calme mon fils, je vais tout t’expliquer...

Alors, mon père et moi nous sommes dirigés vers un côté de la grotte, et nous nous sommes assis. Mon père commença alors à me raconter leur histoire : C’était étonnant, il avait découvert nos créations ainsi qu’un système hiérarchique organisé autour d’un faux Dieu. Il avait aussi vu un vaisseau spatial et notre technologie utilisé dans ce même vaisseau. Plus les détails de son histoire avançaient et plus j’étais intrigué et intéressé par les nouvelles perspectives qui s’offraient à nous. Pourtant j’éprouvais un sentiment de colère et de jalousie a l’encontre de mon père, il avait vécu une aventure des plus extraordinaires et moi, je n’avais encore rien vécu depuis que j’étais arrivé.
Soudain, mon père se leva, et se dirigea alors vers un escalier de glace pour que toutes les personnes le vois, il commença à s’exprimer :

-Mes amis, je vous propose de sortir pour enfin commencer notre mission...

Une mission ? Mais de quoi parlait mon père ? En aucun cas, il y avait une mission de prévu. Toutes les personnes ou presque avaient compris ce que mon père avait dit et ils gagnaient la sortie de la grotte. Nous n’étions plus qu’une dizaine, soit des enfants, quelques Anciens plus âgés aussi. Dans ma curiosité, je partis aussi vite que possible pour rejoindre le groupe qui était déjà dehors à attendre.
Je vis de loin mon père, il venait de sortir de son sac, un petit objet, un télécommande, je crois. Oui c’était une télécommande, il appuya dessus et c’est alors que...

Toujours merci a Skay et beaucoup plus pour ce chapitre encore...
Revenir en haut Aller en bas
Sempiternel
Blob Verdâtre
Blob Verdâtre
Sempiternel

Nombre de messages : 20
Masculin Age : 31

La reconquête... Empty
MessageSujet: Re: La reconquête...   La reconquête... EmptyLun 5 Mai 2008 - 0:23

Ta fiction est très intéressante, bien écrite, d'un style fluide. Le suspens est très bien amené, ce qui est fait un ensemble cohérent.

Je formulerais seulement quelques petites remarques:

Citation :
Lorsque la manipulation d’Ogariov fut achevée, la lumière se fit

Il me semble que la tournure de ta phrase est assez maladroite. J'aurais plutôt formulé la chose de la manière suivante :

" Dès lors qu'Ogariov eut achevé les manipulations nécessaires, une lumière diffuse éclairat de nouveau l'endroit. "


Citation :
La couleur d’un vert émeraude s’accordait très bien avec la lumière de cette salle.

Je ne sais pas si c'était bien utile de spécifier ceci . J'ai l'impression que ça alourdit le texte.

Citation :
Vous ne m’avez pas laissé le temps de finir, mais maintenant que vous me le demandez, je vais vous répondre...

Réplique inutile, même remarque que précédemment.

Voilà, ce sont les détails qui m'ont le plus frappé. Bonne chance pour la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La reconquête... Empty
MessageSujet: Re: La reconquête...   La reconquête... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La reconquête...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A la reconquête de notre amour...
» La reconquête...
» Les bons mots de Nikos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Fictions, franchises & univers à l'honneur::. :: Stargate :: Vos créations :: Créations Stargate-
Sauter vers: