AccueilPortailChatboxRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 1x21 - Bone to Be Wild

Aller en bas 
AuteurMessage
Webkev
Roi des Petits Gris
Roi des Petits Gris
Webkev

Nombre de messages : 2378
Masculin Age : 32
Localisation : ~ Surfant dans le subespace ~ Compagnon de la Confrérie

1x21 - Bone to Be Wild Empty
MessageSujet: 1x21 - Bone to Be Wild   1x21 - Bone to Be Wild EmptyJeu 27 Mar 2008 - 22:38

1x21 - Bone to Be Wild Farsca10


1x21 - Bone to Be Wild
(vf. La Calcivore)



Afin de ne pas être détectés par le vaisseau amiral de Crais, Moya et sa progéniture se cachent dans un champ d'astéroïdes, lorsque l'équipage capte un message de détresse. D'Argo, Zhaan et Crichton se rendent sur place à bord d'une navette, et découvrent un lieu gouverné par la flore. Ils se rendront vite compte que le véritable ennemi n'est pas toujours celui auquel on pense...
Pendant ce temps, Scorpius mène la vie dure au capitaine Crais...



Postez ici vos commentaires sur cet épisode.
Revenir en haut Aller en bas
Rufus Shinra
Roi des Petits Gris
Roi des Petits Gris
Rufus Shinra

Nombre de messages : 2455
Masculin Age : 30
Localisation : Là où s'est déroulée la dernière catastrophe en date ~ Compagnon senior de la Confrérie

1x21 - Bone to Be Wild Empty
MessageSujet: Re: 1x21 - Bone to Be Wild   1x21 - Bone to Be Wild EmptyMer 18 Mar 2009 - 9:44

Les trois intrigues sont joliment menées, Crais perdant, semble-t-il, définitivement son pouvoir face à Scorpius à bord de son propre appareil, jusqu'à son "abdication" finale. Aeryn, elle, découvre le bébé un peu....particulier, qui a l'air de l'apprécier, dirait-on, tandis que John, D'Argo et Zhaan vivent un petit "survival" standard au cours duquel on apprend une information étonnante sur notre jolie "fleur bleue" et où un très joli piège est laissé à l'intention de Scorpius, qui va se la jouer "Restos du Coeur" sans s'en douter :-D.

Et à présent, le dernier épisode ^^
Revenir en haut Aller en bas
Skay-39
The Vortex Guy
The Vortex Guy
Skay-39

Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 30
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

1x21 - Bone to Be Wild Empty
MessageSujet: Re: 1x21 - Bone to Be Wild   1x21 - Bone to Be Wild EmptyMar 9 Juin 2009 - 23:44

J'adore cette petite alien toute mignonne. C'est simple, on en croquerait. J'aime beaucoup cette capacité des costumiers de Farscape à préserver l'attrait d'une jeune-femme tout en l'affublant des appendices les plus improbables. Ici, Emly est vraiment bien réalisée, avec son maquillage minimaliste mais efficace, ses cheveux d'os, et son exosquelette "moulant", si je puis dire. Superbe, aussi, son espèce de "coupe de cheveux" à la victorienne qui n'a pourtant rien d'une mode. Il n'y a vraiment que dans cette série que l'on trouvera une alien avec des bulles clignotantes sur la tête. ^^ Et vraiment, chapeau à l'équipe pour la persévérance dont elle à fait preuve en la dotant de tous ses accessoires pour sa transformation : la crête qui se déploie dans le dos, les lumières qui changent de teinte, les pointes qui poussent un peu partout sur son corps... Le seul petit reproche que je pourrais envisager est qu'elle évoque un peu une plante, à sa manière, ce qui est dommage compte tenu du contexte. Pour ma part, j'aurais accentué son ascendance "osseuse". Mais n'importe, elle reste un monstre terriblement réussi, l'un des plus original depuis le début de la série. C'est idiot, mais admirer ce genre de chose m'emplit de convoitise, bien que je ne sache exactement ce que je suis sensé désirer. Je crois que j'aimerais simplement avoir l'opportunité de me plonger dans une encyclopédie en 3 millions de tome détaillant les spécificités des espèces les plus insolites de la galaxie.

Et à ce titre, les Delviens auraient la part belle. Ainsi, notre amie Zhaan est une plante évoluée ! Une plante carnivore, donc. Il faudra vraiment qu'on m'explique pourquoi tous ces aliens, malgré leurs origines diverses, ont tous des têtes de sébacéens. M'enfin, peu importe, c'est là une information réjouissante. Voila qui explique donc ses... "photorgasmes". XD J'ai apprécié le petit cours de botanique à cette occasion, ainsi que l'ébahissement de Crichton et l'agacement de D'Argo ("Tout le monde sait ça !"). Et bien, ça ne doit pas être si répandu que cela, parce que notre ami était bien décidé à ajouté la Schtroumpfette à sa collection... Je dois dire que je ne l'avais pas vu venir...
J'aimerais bien en savoir davantage sur le nouveau pouvoir qu'elle a manifesté, cette capacité à se dissimuler. Est-ce que cela ne fonctionne que sous le soleil ? Au milieu des plantes ? Est-ce un pouvoir inclut avec son nouveau niveau ? C'est comme la capacité de Chiana à se "faire discrète"... Je serais curieux d'en apprendre davantage sur le principe de ces compétences, un de ces jours.

Le gros monstre, donc. Son costume à lui m'a un peu déçu, même si la partie faciale était très réussie. Une fois encore, je trouve l'accumulation de plantes sur son corps un peu embêtante, elle induit en erreur. Et puis les grosses plaques marrons étaient assez laides, et faisaient vraiment... Ben, costume. M'enfin, il rempli très efficacement son rôle de croque-mitaine, il faut le reconnaître.

Car de ce point de vue, l'épisode est très réussi. Nous assistons à une succession sans fin de rebondissements et retournements de situation, habilement orchestrés qui plus est ; car si les premiers sont prévisibles, ou tout du moins envisageables, leur enchainement ininterrompu jusqu'aux dernières secondes de l'histoire finit inévitablement par nous prendre par surprise. J'ai l'impression que c'est une constante dans Farscape... Les épisodes sont plus compliqués que dans la plupart des séries, tout change sans arrêt, on ne sait jamais où on va, et il faut souvent s'accrocher pour arriver à déterminer, à la fin, quelles hypothèses sont exactes et lesquelles sont erronées - sans compter le bon paquet de théories plausibles mais non confirmées avec lesquels on se retrouve généralement sur les bras.

Ici, c'est particulièrement flagrant. Au départ, nous avons une jeune-fille en détresse pourchassée par un monstre qui a tué toute sa famille ; finalement, le prédateur se révèlera proie, et la mignonne alien se révèlera sous son jour le plus affamé. Nouveau retournement de situation, lorsque nous apprenons qu'en réalité, la pauvre est victime également ; victime de son appétit, exploité par la race du botaniste pour nettoyer l'astéroïde de toute forme de vie animale. Et voila que tout se complique... car en définitive, Emly est bien une tueuse, tandis que le botaniste ne s'est rendu coupable d'aucun crime direct, sinon peut-être d'avoir condamné un peuple à mourir de faim. Les choix que feront les deux protagonistes règleront la question.
Et oui, rien n'est jamais simple, dans Farscape.

Aeryn, quant à elle, fait la connaissance avec le petit de Moya, dont l'esthétique diverge profondément de celle de sa mère - pour mon grand déplaisir, car je ne suis pas fan de son design. J'ai été interloqué par la présence de technologies très "ergonomiques". Ont-elles été montées par les DRD au fur et à mesure de la gestation ? Se sont-elles développées sous l'effet de compléments biomécaniques conçus par les Peacekeeper ? Ou bien les Léviathans sont-ils de véritables vaisseaux vivants, des êtres créés par une race avancée dans le but de constituer, une fois adultes, de véritables navires spatiaux parfaitement contrôlables, sas et panneaux de contrôle à l'appuie ?
Jusqu'ici, je n'avais jamais envisagé Moya autrement que comme un immense être vivant abondamment modifiés par les Pacificateurs à grands renfort de chirurgie. Pour moi, les Léviathans étaient des créatures certes proches de la machine par certains aspects, mais surtout très largement équipés. Évidemment, j'aurais dû me poser des questions lorsqu'on a eut droit à un gros plan sur l'armement du petit, qui n'a pas grand chose de naturel...
Enfin, bref. Aeryn s'entend bien avec le petit de Moya. Une Peacekeeper avec des restes de l'ADN de Pilote, voila qui devrait convenir à un Léviathan Peacekeeper. Ils devraient faire une bonne équipe.

Du côté de Crais et Scorpius, le pouvoir bascule rapidement. Avec les informations compromettantes dont dispose l'étrange créateur à propos du commandant, il ne pouvait en être autrement. Il était cependant habile de la part de Scorpius d'obtenir d'abord le respect et l'estime de l'équipage, par ses stratégies avisées. Crais se condamnera ensuite lui-même de par son inaction... mais que faire, contre les informations accablantes dont dispose l'étrange personnage. Ce qui ne l'empêchera pas de tomber dans le piège de l'équipage du Léviathan... Il faut dire qu'il est si mignon, ce piège... Je suis cependant inquiet pour notre calcivore. J'espère qu'elle survivra. J'espère également qu'elle retrouvera la trace de son peuple, seul endroit sans doute ou son appétit incontrôlable ne la fera pas considérer comme un monstre.
Zhaan conclut très bien cette histoire :
"L'univers est plein de cruauté."
"Et on a les bonnes adresses", complète John.

_________________
1x21 - Bone to Be Wild Trophy12
________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
Mat

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 29
Localisation : Amiens

1x21 - Bone to Be Wild Empty
MessageSujet: Re: 1x21 - Bone to Be Wild   1x21 - Bone to Be Wild EmptyDim 26 Sep 2010 - 17:24

Remis en perspective dans l'arc dont il fait partie, cet épisode est assez symbolique de ce côté improbablement chaotique et inextricablement dense que porte la série. En plein milieu d'une traque sidérale probablement inspirée de l'Empire contre-attaque, où, depuis plusieurs jours, un bad guy en noir dont le grade est aussi imprécis que le pouvoir est grand, tourne sa terrible logistique guerrière contre un vaisseau de rebelles isolés à travers un champ d'astéroïdes à proximité de rien, on arrive à nous sortir de strictement nulle part un pur stand-alone impliquant une jungle moite et luxuriante, un bigfoot et un "alien of the week". étonné
Insérer un stand-alone coloré au milieu d'un épisode faisant lui-même partie d'une longue succession directe d'épisodes mythologiques au ton fort différent, c'est pour le moins particulier...
Même chose pour la trame : Bigfoot et Emly échangent leur rôle de allié et ennemi toutes les dix minutes, tandis que tel un hommage à Benny Hill, Crichton, Zhaan et D'Argo n'arrêtent pas de se suivre, se perdre, se retrouver, se reperdre, se poursuivre encore, échanger leurs places. Ce qui peut s'exprimer plus élégamment par :
Citation :
Nous assistons à une succession sans fin de rebondissements et retournements de situation, habilement orchestrés qui plus est ; car si les premiers sont prévisibles, ou tout du moins envisageables, leur enchainement ininterrompu jusqu'aux dernières secondes de l'histoire finit inévitablement par nous prendre par surprise. J'ai l'impression que c'est une constante dans Farscape... Les épisodes sont plus compliqués que dans la plupart des séries, tout change sans arrêt, on ne sait jamais où on va, et il faut souvent s'accrocher pour arriver à déterminer, à la fin, quelles hypothèses sont exactes et lesquelles sont erronées - sans compter le bon paquet de théories plausibles mais non confirmées avec lesquels on se retrouve généralement sur les bras.

C'est à mon sens à ce stade que les PK accèdent enfin à leur degré maximal de charisme "Empire like". Est-ce le remplacement de Crais par Scorpius, le parallèle évident avec Vader et sa flotte amirale fouillant le nuage de micro-mondes, je ne sais, mais le résultat est qu'au moment où les chasseurs fendent le vide spatial pour se ruer vers l'intraitable colosse qui n'a que l'apparence du sommeil... brr. Il y a aussi le poids du changement de trame : exit la revanche personnelle et pour le moins bourrine d'un Crais désireux de récupérer ses prisonniers et de disséquer Crichton à cause du crash du frère, place à une avidité plus compréhensible, celle du secret des vortex.
De même, le sauvetage d'Emly rappelle qu'à la base, l'espace Peacekeeper se conçoit non pas comme le pouvoir martyrisant des méchants les mieux armés, mais comme l'empire de la loi, dans lequel si tout se passe bien, les perturbateurs sont coffrés, et les innocents protégés. On désamorce préventivement un manichéisme pas encore réalisé, bien au contraire, mais dont le risque demeurait latent.
Par contre, je suis un peu surpris d'apprendre que techniquement, le commandant Crais est le supérieur hiérarchique de Scorpius. A la fin de la série, si Scorpius n'est pas amiral, je ne sais pas ce qu'il est. A-t-il progressé dans la hiérarchie entretemps ou a-t-il toujours été investi de ce même rôle flottant et sans contours?

Les mouvements au niveau des personnalités et interactions se poursuivent : jusqu'ici, Crais se contrefichait totalement d'Aeryn. Il l'avait évincée sans pitié ni animosité, avec une véritable indifférence, parce que son rapport l'aurait gêné pour tuer John, et par la suite, il ne voit en elle qu'un possible outil pour piéger Crichton et les détenus, outil qu'il aurait ensuite trahit et fait détruire sans haine, sans plaisir, sans un pincement au coeur, bref, sans y accorder d'attention, ce qui est peut-être le pire pour Aeryn. Dés la rencontre douloureuse dans la salle aurolaire, jusqu'à maintenant, Bialar doit apprendre à voir en l'officier Sun un intervenant qu'il est très risqué de négliger.
Apparition du fameux Braca, également, même si il servait sur ce vaisseau depuis le début, et on devine qu'il a remplacé la victime de Crais vers la mi-saison. Sans doute à l'image de tout l'équipage, Braca a du mal à cacher son mépris pour cet officier supérieur qui a froidement tué une honnête et droite camarade, uniquement pour satisfaire ses désirs personnels, et qui, après avoir perdu ses prisonniers un an plus tôt, est incapable de saisir cette chance de les reprendre, contrairement au vif Scorpius avec lequel il s'entend très vite, sans aucun préjugé racial. Une relation beaucoup plus détendue et sécurisée que celle qu'un officier Impérial peut espérer avoir avec Vader.
Braca, c'est le prototype-même de l'homme qui n'est vraiment pas méchant et qui est né PK, qui en est heureux, mais qui vit avec une certaine vision des valeurs, sans sadisme, sans arrogance démesurée, sans ambition dangereuse. Il aurait pu être tout le monde et n'importe qui s'il était né sur Terre (ou sur la planète-mère du royaume démocratique Sébacéen, pour donner une image plus proche de l'univers que connaît Braca) . Dans un certain sens, je regrette que lui et Aeryn ne se soient pas spécialement connu avant le 01-01, même s'ils se sont sans doute croisé; deux PK de niveau intermédiaire, intelligents, idéalistes, ni innocents ni cruels, ayant suivi un parcours similaire jusqu'à la chute de l'officier Sun, évènement à partir duquel les deux personnages auraient pu voir l'un dans l'autre ce qu'ils auraient sous doute été plus ou moins dans leur vie, "si"...
C'aurait été une relation intéressante, d'autant plus que Braca n'est pas idiot et dans l'éclatement public de la vraie nature de Crais, sans doute aura-t-il relativisé la teneur réelle de la soit-disante "trahison" d'Aeryn, même si son admiration pour un modèle opposé à Crais, celui de Scorpius, l'aura à jamais dissuadé de tenter la même expérience. L'officier Sun devient par la force des choses une ennemie, même si il doit savoir qu'elle n'en est pas responsable, et j'aurais apprécié des joutes verbales ou physiques et autres collaborations contraintes entre ces deux trajectoires si proches et si distantes à la fois. Après, on pourra me rétorquer qu'il ne faut pas encourager la propension de Farscape aux hasards impossibles à profusion dans un univers sans limite, du genre Moya qui, non contente de se crasher contre un autre vaisseau à la sortie de starbust (déjà mirifique vu la proportion de vide dans les étoiles) , choisit en plus celui où il y a Durka. Sur un vaisseau-mère PK, tout le monde ne peut pas se connaître autrement que de vue, et les potentialités qui ne se concrétisent jamais sont pour ainsi dire infinies.

Petite considération sur la technologie Scaper, si avancée et qui est vraiment distillée partout : les lois physiques veulent que dans une certaine échelle de masse, les corps sidéraux prennent une forme sphérique. Ici, il n'y a que des astéroïdes de taille insuffisante, dont un assez vaste pour accueillir cette jungle dans ses entrailles. Mais bien que l'astéroïde soit loin de posséder ne serait-ce que la gravité de la Lune, les personnages y sont comme partout ailleurs. On confirme donc ce qu'on savait à priori depuis DNA Mad Scientist, à savoir que le contrôle gravitique total est banal, permettant même d’alléger ou d'alourdir la gravité dans un vaisseau spatial plongé en gravité zéro ou sur un corps sidéral à la gravité non-standard.

La série continue dans sa lancée gore; après la chaise orollaire et le jet de gaz enflammé, voici le gars qui ressort sanguinolent et à moitié pulvérisé d'un rayon moléculaire indéfinissable pour nous autres. Un sort qui est dû à Crichton... est-ce la justice, comme le pense Zhaan?
Lentement mais sûrement, le Terrien achève de consumer son innocence... j'aurais bien aimé voir un épisode de Farscape consacré à son ex-quotidien terrestre... un moyen de mesurer le contraste entre ces deux périodes, et même entre ces deux êtres.

SINON, ZHAAN, QUELLE BELLE PLANTE...! mrgreen mrgreen


EDIT : gros couac cependant : où diable est passé Stark? On saura longtemps après que Zhaan l'a autorisé à fuir dans un transporteur de Moya (je ne considère pas cela comme un spoiler) , mais pourquoi ne pas le dire ici? Ce genre de point fait partie des zones confuses qui m'ont toujours saoulé dans la lisibilité de Farscape.
Revenir en haut Aller en bas
Skay-39
The Vortex Guy
The Vortex Guy
Skay-39

Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 30
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

1x21 - Bone to Be Wild Empty
MessageSujet: Re: 1x21 - Bone to Be Wild   1x21 - Bone to Be Wild EmptyMar 16 Nov 2010 - 5:28

Mat Vador a écrit:
Remis en perspective dans l'arc dont il fait partie, cet épisode est assez symbolique de ce côté improbablement chaotique et inextricablement dense que porte la série. En plein milieu d'une traque sidérale probablement inspirée de l'Empire contre-attaque, où, depuis plusieurs jours, un bad guy en noir dont le grade est aussi imprécis que le pouvoir est grand, tourne sa terrible logistique guerrière contre un vaisseau de rebelles isolés à travers un champ d'astéroïdes à proximité de rien, on arrive à nous sortir de strictement nulle part un pur stand-alone impliquant une jungle moite et luxuriante, un bigfoot et un "alien of the week". étonné

Insérer un stand-alone coloré au milieu d'un épisode faisant lui-même partie d'une longue succession directe d'épisodes mythologiques au ton fort différent, c'est pour le moins particulier...
Indeed ! Je ne l'avais pas du tout vu venir, cette jungle ou se joue une traque morbide, au milieu d'un champ d'astéroïde qui semble en apparence stérile ! xD Et tout cela à deux pas (hetchement parlant) d'une base Peacekeeper secrête...
Je crois d'ailleurs que c'est la "programmation" la plus audacieuse que nous offrira la série, avec peut-être l'introduction de la magie dès les premiers épisodes, dans une aventure ou elle n'aura pourtant qu'un rôle limité (je ne considère pas ceci comme spoiler). Intercaler ainsi ce stand-alone improbable et remuant au milieu d'une quadrilogie absolument haletante et hautement dramatique, c'est totalement Farscape, et j'adore. ^^

Mat Vador a écrit:
C'est à mon sens à ce stade que les PK accèdent enfin à leur degré maximal de charisme "Empire like". Est-ce le remplacement de Crais par Scorpius, le parallèle évident avec Vader et sa flotte amirale fouillant le nuage de micro-mondes, je ne sais, mais le résultat est qu'au moment où les chasseurs fendent le vide spatial pour se ruer vers l'intraitable colosse qui n'a que l'apparence du sommeil... brr.
Je pense que cela tient essentiellement à Scorpius, qui, depuis le siège de Crais, saisit d'une main de fer les ressources à sa disposition et les lance sur les traces des Moyans avec une précision et un sang-froid dans Crais faisait furieusement défaut. Ce nouvel ennemi, pleinement soutenu par le haut commandement Peacekeeper, se montre immédiatement bien plus redoutable que l'ancien, et sous son contrôle, les patrouilleurs se font soudain plus menaçants.

Mat Vador a écrit:
Par contre, je suis un peu surpris d'apprendre que techniquement, le commandant Crais est le supérieur hiérarchique de Scorpius. A la fin de la série, si Scorpius n'est pas amiral, je ne sais pas ce qu'il est. A-t-il progressé dans la hiérarchie entretemps ou a-t-il toujours été investi de ce même rôle flottant et sans contours?
Intriguant en effet. Je suppose que peu après que Scorpius ait prit le commandement du vaisseau de Crais, il a été officiellement promut capitaine, avec en plus de cela les attributions inhérentes à son poste sur la base Gammak
Spoiler:
 

Braca est effectivement un personnage extrêmement intéressant, tant il joue bien le rôle du bras droit du grand méchant, un bras droit efficace et surtout considéré, détail qui aurait éviter la défaite à bien d'autres grands méchants. Ce fut presque émouvant de réassister à son entrée en scène...

Mat Vador a écrit:
Petite considération sur la technologie Scaper, si avancée et qui est vraiment distillée partout : les lois physiques veulent que dans une certaine échelle de masse, les corps sidéraux prennent une forme sphérique. Ici, il n'y a que des astéroïdes de taille insuffisante, dont un assez vaste pour accueillir cette jungle dans ses entrailles. Mais bien que l'astéroïde soit loin de posséder ne serait-ce que la gravité de la Lune, les personnages y sont comme partout ailleurs. On confirme donc ce qu'on savait à priori depuis DNA Mad Scientist, à savoir que le contrôle gravitique total est banal, permettant même d’alléger ou d'alourdir la gravité dans un vaisseau spatial plongé en gravité zéro ou sur un corps sidéral à la gravité non-standard.
Tu oublies l'hypothèse ther alinéa totr : l'astéroïde à un cœur en magnetron, minerai raire aux propriétés gravitiques bien connues. mrgreen C'est improbable, et par conséquent probablement exact.

Mat Vador a écrit:
La série continue dans sa lancée gore; après la chaise orollaire et le jet de gaz enflammé, voici le gars qui ressort sanguinolent et à moitié pulvérisé d'un rayon moléculaire indéfinissable pour nous autres. Un sort qui est dû à Crichton... est-ce la justice, comme le pense Zhaan?
Lentement mais sûrement, le Terrien achève de consumer son innocence... j'aurais bien aimé voir un épisode de Farscape consacré à son ex-quotidien terrestre... un moyen de mesurer le contraste entre ces deux périodes, et même entre ces deux êtres.
Je me demande si ce silence des scénaristes à propos des changements de Crichton n'est pas volontaire. Car après tout, ils sont assez spectaculaires : de primate imbécile à héros de la dernière heure, de scientifique perdu à mercenaire endurci, d'ami fidèle à vortexiste obsédé, d'être humain civilisé à cinglé occasionnel. Et cependant, si ces transformations sont évidentes au spectateur, chacune d'entre elles, jamais les personnages n'y feront allusion devant la caméra, pas même Crichton lui-même - pour autant que je me souvienne, en tout cas. Je pense d'ailleurs que ces changements perdraient de leur formidable aura dramatique s'ils étaient soulignés. Que nous ayons à les identifier entièrement par nous-même leur donne plus d'importance. Si c'était un choix à faire, alors je crois qu'ils ont fait le bon.

Mat Vador a écrit:
EDIT : gros couac cependant : où diable est passé Stark? On saura longtemps après que Zhaan l'a autorisé à fuir dans un transporteur de Moya (je ne considère pas cela comme un spoiler) , mais pourquoi ne pas le dire ici? Ce genre de point fait partie des zones confuses qui m'ont toujours saoulé dans la lisibilité de Farscape.
Même si c'est effectivement hautement pénible, cette propension de la série à laisser dans l'ombre sans raison apparente des éléments qui ont leur importance, ou bien tout simplement, comme ici, dont l'absence apparait comme une ruptures sauvage de continuité (à différencier du flou gaussien recouvrant tous les scénarios, et qui génère, pour notre plus grande frustration et notre plus grand plaisir, égarement et supputations sans fin), ce qui m'agace mille fois plus encore, c'est que Stark ait pu fuir si aisément. S'il était vraiment si simple de fuir le champ d'astéroïde, sinon par combustion, alors via le hetch device, est-ce que Rygel n'aurait pas tenté la manœuvre depuis longtemps, au lieu de se rendre à Crais ? Idem pour Chiana... Le champ d'astéroïde était sous surveillance, et rien ne pouvait en sortir sans être repéré, tel était le postulat de base. Que Stark ait pu fuir et non les autres est absurde.

_________________
1x21 - Bone to Be Wild Trophy12
________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Daehan
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique
Daehan

Nombre de messages : 2774
Féminin Age : 100

1x21 - Bone to Be Wild Empty
MessageSujet: Re: 1x21 - Bone to Be Wild   1x21 - Bone to Be Wild EmptyMer 16 Nov 2011 - 21:23

Je ne dirai pas que cet épisode est mon préféré mais pourtant les quelques découvertes qu'on y fait et les aliens qu'on y croise sont des plus originaux et valent la peine qu'on s'y attarde.

Mention spécial à Zhaan qu'on croyait connaitre et la réaction de Crichton en le découvrant, parler de plante de manière péjoratif devient du racisme hi hi


Je l'ai déjà souligné avant, mais finalement, je reconsidère ma remarque sur le fait que tout le monde avait oublié le passage sur la fausse Terre. J'ai cru pendant un moment que personne n'en avait gardé la trace en mémoire mais il semble que finalement non. Ce qui me ramène à mon interrogation concernant le rapport entre Crichton et Aeryn... il aurait pu tout aussi bien ne rien se passer. zinzin
Revenir en haut Aller en bas
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
Barlbatrouk

Nombre de messages : 2946
Masculin Age : 31
Localisation : à Twin Peaks

1x21 - Bone to Be Wild Empty
MessageSujet: Re: 1x21 - Bone to Be Wild   1x21 - Bone to Be Wild EmptyLun 12 Mar 2012 - 14:00

Episode en demi teinte. J'ai trouvé qu'à force de trop tirer sur la corde du rebondissement il en devenait très prévisible, du genre "ok là c'est comme ça, mais dans 2 minutes il vont nous inverser la situation..."

Mais j'ai bien aimé le look des aliens, en particulier celui d' Emly.

_________________
1x21 - Bone to Be Wild 8_et_d11
"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/l.a.p.o
Contenu sponsorisé




1x21 - Bone to Be Wild Empty
MessageSujet: Re: 1x21 - Bone to Be Wild   1x21 - Bone to Be Wild Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
1x21 - Bone to Be Wild
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1x21 - Bone to Be Wild
» Handpresso® wild - des avis ?
» Pierce Tamora - Wild magic - The immortals series T1
» [Comédie dramatique] Into the wild de Sean Penn
» revell custon chopper aces wild # 85-7315

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Fictions, franchises & univers à l'honneur::. :: Farscape :: Saison 1-
Sauter vers: