AccueilPortailChatboxRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 1x08 - That Old Black Magic

Aller en bas 
AuteurMessage
Webkev
Roi des Petits Gris
Roi des Petits Gris
Webkev

Nombre de messages : 2378
Masculin Age : 32
Localisation : ~ Surfant dans le subespace ~ Compagnon de la Confrérie

1x08 - That Old Black Magic Empty
MessageSujet: 1x08 - That Old Black Magic   1x08 - That Old Black Magic EmptyVen 21 Mar 2008 - 15:15

1x08 - That Old Black Magic Farsca10


1x08 - That Old Black Magic
(vf. Les vieux démons du passé)



Maldis, un sorcier démoniaque qui se nourrit de la souffrance des autres, joue un tour à Crichton et Crais et les force à engager un duel à mort. Afin de sauver Crichton, Zhaan se voit contrainte de réveiller le côté sombre qui est en elle...


Postez ici vos commentaires sur cet épisode.
Revenir en haut Aller en bas
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
Mat

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 29
Localisation : Amiens

1x08 - That Old Black Magic Empty
MessageSujet: Re: 1x08 - That Old Black Magic   1x08 - That Old Black Magic EmptyVen 7 Nov 2008 - 21:51

C'est dans cet épisode que l'on prend vraiment conscience de la double dimension SF et fantastiquo-mystique de cette série. Dans Farscape, aucun scrupule à faire cohabiter un écosystème SF à la Star Wars avec toute une armada d'âmes en peine, de malédictions, de fusions spirituelles mystiques, d'Au-Delà qui chante et autres sorciers quantiques fous furieux... zinzin Et force est de constater que ça fait partie de cette patte Farscape qui fonctionne si bien, même si le premier contact avec ce type d'univers littéralement illimité en concepts, réalités, postulats... peut être déstabilisant.

Sinon, Crais est encore assez nul à ce stade, comme dans toute la saison 1. Heureusement qu'il devient ensuite comme on sait! Au delà de ça, un épisode coloré, dense, qui présente sans ambiguité la réalité surréaliste de Farscape tout en jouant avec brillo sur ce qui demeure en toutes circonstances un atout puissant de la série: ses personnages, dans toute l'étendue de leur charisme, leur humour, leur saveur. Toutefois,
Spoiler:
 
mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Rufus Shinra
Roi des Petits Gris
Roi des Petits Gris
Rufus Shinra

Nombre de messages : 2455
Masculin Age : 31
Localisation : Là où s'est déroulée la dernière catastrophe en date ~ Compagnon senior de la Confrérie

1x08 - That Old Black Magic Empty
MessageSujet: Re: 1x08 - That Old Black Magic   1x08 - That Old Black Magic EmptyLun 16 Mar 2009 - 19:11

Je me retiens pour ne pas regarder ces fichus spoilers.....è_é

Bref, l'épisode. Alors, effectivement, la dimension mystique apparaît clairement avec notre prêtresse favorite qui semble faire un premier pas vers le Côté Obscur, tandis que l'on examine de manière plus précise la haine que Crais voue à Crichton. Des scènes de qualité, avec peu d'effets spéciaux mais néanmoins une grande intensité.
Aussi, les moments à bord du porte-astronefs Peacekeeper sont intéressante, montrant que, désormais, Crais fait passer sa vengeance avant les ordres....
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Webkev
Roi des Petits Gris
Roi des Petits Gris
Webkev

Nombre de messages : 2378
Masculin Age : 32
Localisation : ~ Surfant dans le subespace ~ Compagnon de la Confrérie

1x08 - That Old Black Magic Empty
MessageSujet: Re: 1x08 - That Old Black Magic   1x08 - That Old Black Magic EmptyLun 16 Mar 2009 - 20:53

Rufus Shinra a écrit:
Je me retiens pour ne pas regarder ces fichus spoilers.....è_é
J'entends le rire machiavélique de Mat résonner au loin XD


Sinon c'est certain, si on n'était pas convaincu jusqu'à présent, et bien cet épisode nous confirme que Farscape mèle science fiction et fantastique d'une grandiose manière.

Et concernant Crais, je trouve que même s'il n'est pas un personnage génial à ce stade, par après, en ayant visionné toute la série, j'apprécie quand même cet aspect de Crais, un peu (beaucoup) fou qui fait passer ses intérêts avant les autres...
Revenir en haut Aller en bas
Skay-39
The Vortex Guy
The Vortex Guy
Skay-39

Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 30
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

1x08 - That Old Black Magic Empty
MessageSujet: Re: 1x08 - That Old Black Magic   1x08 - That Old Black Magic EmptyDim 7 Juin 2009 - 0:18

Pour ma part, j'ai peur que mon avis entre un peu en dissonance avec les sons de cloche que j'ai entendu au-dessus. Comme ne l'ignore pas Mat Vador, j'aborde les séries qui mêlent le fantastique à la Science-Fiction avec la plus grande circonspection, et je suis très critique à l'égard de celles qui n'usent pas de cet outil avec suffisamment de prudence.

Cet épisode, en l'occurrence, ne m'a guère convaincu. S'agissant de la première intervention de la magie dans la série, j'aurais espéré une raison particulière de l'introduire - en faire un retournement de situation après qu'on ait soupçonné la science d'être à l'origine du problème, préparer une conclusion inattendue, générer une situation totalement hors des capacités de la technologie Farscapienne, ou bien introduire une ambiance particulière, mystique.

Ici, cependant, il n'en est rien. Ce que ce grrrand sorcier fait avec la magie, on aurait sans peine pu l'obtenir avec la science. Téléportation, illusions, lecture mentale... Rien de bien extraordinaire. L'intervention de la sorcellerie ne sert à rien de spécial, sinon à informer le spectateur que si, si, c'est possible.
Ce genre de chose aurait pu être acceptable par la suite, mais en tant qu'épisode introduisant une toute nouvelle dimension dans la série, il aurait mérité d'être mieux pensé.

Quant aux scènes avec Zhaan, je dois dire qu'elles m'ont plutôt barbé. D'ailleurs, je réalise que je n'ai pas regardé la suite de la série... Maintenant que j'ai identifié la source de ma baisse d'entrain, je pense que je vais pouvoir m'y remettre.
Je ne prétends pas que l'épisode n'a pas été plaisant, mais traitant d'un sujet qui m'inspire méfiance, il aurait fallu qu'il soit plus que juste ça.


EDIT après revisionnage.

Au revisionnage, That Old Black Magic ne m'a pas spécialement plus emballé que la première fois. Ou plutôt si, parce que je connais mieux Crichton, je connais mieux Zhaan, et j'apprécie davantage leurs choix dans cet épisode. Mes regrets sur l'usage trop bateau fait de la magie pour cette première apparition, cependant, demeurent entiers.

C'est donc sur le point que je viens de citer que je me concentrerai ici. En effet, un élément que j'avais négligé initialement, c'est le cheminement de Crichton au cours de son affrontement avec Crais. Il tente initialement de le raisonner - souhaite même le rencontrer pour en avoir l'opportunité, le pauvre fou, et on ne peut s'empêcher d'avoir mal pour lui lorsqu'il réalise, après plusieurs essais (John a décidément la dent dure), que le commandant est tout sauf raisonnable, bien peu intéressé par la justice, et que dans sa vision étriquée des choses, construite par les traumatismes et conditionnements infligés par les Peacekeepers, la vie de Crichton, son existence, ses intentions, ne pèsent rien, il n'est qu'une proie à éliminer pour satisfaire à quelque sinistre rituel de vengeance.
De même, il est presque douloureux de voir l'astronaute, épuisé et aigri, abandonner finalement ses illusions et décider, avec amertume mais sans flancher, que Crais est un animal dangereux qui doit être éliminé. Et de jouer ainsi le jeu de Maldis, en toute conscience de cause. C'était la seule chose à faire, évidemment ; il n'empêche que cet épisode est peut-être celui ou John renonce définitivement à sa tenue d'astronaute jaune vif, symboliquement.
Spoiler:
 

Le sacrifice de Zhaan, justement (le justement s'adresse à ceux qui peuvent lire le spoiler), prend plus de sens lorsque l'on connait le reste de la série. Lorsque l'on sait pourquoi elle a été emprisonnée, et ce qui l'a réellement poussée à devenir prêtre, on comprend que torturer un animal innocent ou un coéquipier est encore moins anodin pour elle que pour un autre. Je trouve presque surprenante ici sa relative facilité à s'engager dans cette voie. C'est une grande preuve de loyauté à l'égard de Crichton. Se sentait-elle son obligé suite à l'affaire de Thanks God It's Friday Again ?

Enfin, on peut signaler un autre détail que j'avais négligé, l'avidité de Maldis face au vaisseau de Crais. Certes, il semble logique que même un sorcier capable d'assassiner la moitié d'une population planétaire (après tout, nous ne savons pas combien de têtes cela fait dans ce cas précis) ait l'utilité d'un croiseur de combat, une puissance de feu pareille est difficile à égaler, mais il n'empêche, je ne peux pas m'empêcher de sourire en imaginant notre sorcier aux commandes de cet appareil, ordonnant à un équipage de gargouilles et de bouffons en tenues d'arlequin. ^^

Cet épisode m'a donné quelques idées intéressantes, en tout cas, le revisionnage n'aura donc pas été inutile...

_________________
1x08 - That Old Black Magic Trophy12
________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »


Dernière édition par Skay-39 le Ven 17 Sep 2010 - 23:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
Mat

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 29
Localisation : Amiens

1x08 - That Old Black Magic Empty
MessageSujet: Re: 1x08 - That Old Black Magic   1x08 - That Old Black Magic EmptyVen 12 Juin 2009 - 11:31

Citation :
Cet épisode, en l'occurrence, ne m'a guère convaincu. S'agissant de la première intervention de la magie dans la série, j'aurais espéré une raison particulière de l'introduire - en faire un retournement de situation après qu'on ait soupçonné la science d'être à l'origine du problème,
Non c'est hors de propos. Cela impliquerait que, comme toi, les scénaristes aient appréhendé leur épisode en une confrontation science/magie étudiée en elle-même, pour elle-même, comme une sorte de défi littéraire, comme s'ils avaient dit "osons glisser de la magie dans un univers cartésien" puis "regardez bien ce que nous allons faire, vous allez voir, c'est très bizarre". Rien de tel. C'est un schéma parfaitement adapté à un épisode de Stargate, mais cela n'a rien à voir avec l'essence de Farscape.

Selon moi, la confrontation est consciemment passée sous silence d'un point de vue scientifico-théorique, parce que Farscape te chope, te jette dans un univers déjanté où cohabitent naturellement tout ce que tu peux imaginer et tout ce que tu n'aurais jamais pu imaginer, et te dis "démerdes-toi." Point à la ligne.
C'est ça qui est absolument génial. Il est inutile de chercher à juger Farscape par la voie de la normalité : ça ne marche pas. On ne fait pas mention de ce chaud & froid conceptuel parce que c'est Farscape et parce que ça s'y passe comme ça, qu'on le veuille ou non (cela s'adresse autant au téléspectateur qu'aux personnages Terriens extérieurs à ce maelström galactique) , et la seule survie possible c'est de toujours faire avec, pas de déclarer au sorcier quantique qu'il ne peut pas exister réellement. C'est un peu le syndrome du savant qui peste en regardant un vaisseau alien malmener la Relativité d'Einstein, et l'aventurier à côté qui se demande ce que les aliens peuvent bien avoir à foutre de ce que ce "Einstein" a dit.

Cet univers où se marient hyper-science et une nature bien plus puissante, imaginative et capricieuse que de raison, ne répond pas aux règles atrophiées de la sphère terrestre. Au contraire, il apparaît bien évidemment que c'est à l'Humanité, toute nulle et qui ne sait rien faire avec ses lois physiques bidon, qu'il appartient de se plier aux règles de la galaxie Farscape, et certainement pas l'inverse. C'est là tout le sel de cette histoire. On ne relève pas l'arrivée de la magie parce qu'elle était déjà là avant, parce qu'elle le sera encore après, parce qu'elle ne peut être contournée, parce que les aliens de Farscape n'ont sûrement jamais cherché, comme nous, à faire cette distinction intellectuelle . (habitude concrète, meilleure connaissance du phénomène...) Ils naissent, vivent et meurent dans un univers à la fois SF et Merveilleux, parfois teinté de Fantastique, voilà "tout".

J'explique : pour moi, le postulat dans Farscape, c'est que si une chose non artificielle existe, alors elle est par essence naturelle, et non surnaturelle. Elle peut seulement être paranormale si jamais la norme de l'observateur n'est pas assez grande pour la contenir. Les lois physiques de l'univers n'ont pas besoin d'être comprises pour exister et s'appliquer. Il est clair que Farscape surprend avec ses sorciers, ses dimensions spirituelles et ses malédictions. Mais on a au final pas la moindre idée de ce par quoi passe tout cela. à mes yeux, la "magie" dans la dimension Farscape n'a pas la même définition que celle dans la dimension Harry Potter. Elle est un ensemble de forces dont nous n'avons pas la moindre idée du pourquoi et du comment, parfaitement naturelles (au sens universel, pas civilisationnel) en intra-Farscape, sur la base d'un univers dont les lois physiques évoquent un kaléidoscope labyrinthique piégé, blindé de passages secrets et de phénomènes incompréhensibles aux habitants des lieux.
Ces choses existent et continuent d'exister, que l'Humain trop petit pour les comprendre l'accepte et sauve sa peau, ou bien pense pouvoir se gonfler jusqu'à la taille du boeuf, et se fasse finalement écrabouiller. Face au mage, Crichton se montre réactif, il n'a pas le temps de débattre de ce qu'il voit et de ce qu'il pensait à tort, avant. Dans Farscape, il passerait toute sa vie à ça.

Citation :
Ici, cependant, il n'en est rien. Ce que ce grrrand sorcier fait avec la magie, on aurait sans peine pu l'obtenir avec la science. Téléportation, illusions, lecture mentale... Rien de bien extraordinaire.
Mais justement il ne le fait pas avec de la technologie, pas celle qu'on peut comprendre du moins, et c'est ça qui est fun, c'est ça qui est Farscape. Finalement, Ma'Kis n'est peut-être qu'un Technomage étant parvenu à l'Ascension il y a un million d'années et ayant appris à manipuler matière et énergie depuis l'infiniment petit; peut-être est-il une sorte de force extradimensionnelle, un poltergeist incarné dans cet univers-ci pour une raison ou pour une autre et ayant exporté une partie des lois physiques de son univers d'origine avec lui. On en sait rien.

C'est comme ça que je vois la chose, dans le sens où je définie "magie" dans Farscape comme étant ce qui comble l'écart entre, d'une part, la limite de l'hyper-science de la civilisation Farscape en général, et d'autre part ce que recelle encore d'inconnu, d'innexplicable, d'incontrôlable, la nature Farscape en elle-même. (sauf en partie pour une poignée d'individus, d'entités ou de communautés, que la raison en soit l'âge -First Ones?- ou bien l'origine -autre dimension?- )

ça ne veut pas dire qu'un gars n'a qu'à prononcer abracadabra pour qu'il se passe un truc dingue absolument sans raison d'un point de vue scientifique. Il se passe des choses d'un point de vue scientifique, avec le monde quantique, avec d'autres phases ou dimensions, avec les pouvoirs de l'esprit, avec la Force, avec l'énergie violette motivée, je ne sais pas avec quoi, à peu près personne dans Farscape ne sait, mais c'est comme ça, c'est comme la loi de la gravitation universelle lors de la Préhistoire.
ça n'existe pas en vrai? Ben, on s'en fout, non?

Citation :
L'intervention de la sorcellerie ne sert à rien de spécial, sinon à informer le spectateur que si, si, c'est possible.
...... Tout à fait. mrgreen Mais le jeu, c'est de faire comme si c'était normal, faire semblant de ne pas avoir conscience de montrer quelque chose que le téléspectateur Terrien va trouver bizarre, parce qu'il s'agit de ce qui existe naturellement dans Farscape.

à noter que nous parlons de tout ceci en tant qu'Occidentaux. Dans d'autres cultures du monde, la question pourrait être inconsciemment passée sous silence en regardant Farscape, parce que le non-Cartésien a déjà une place beaucoup plus pratiquable dans la vie psychique des gens.

Sinon, rien à voir, mais je suis toujours aussi fan des planètes cosmopolites indépendantes dans Farscape, à la Star Wars. Le genre qui a dû être un vague astroport de contrebandiers apatrides il y a 250 000 ans, et qui devient par la suite une Coruscant autonome, sans race ou plutôt à plusieurs, et qui ne répond pas d'un grand état-nation monoethnique comme on en trouve dans Stargate et Babylon 5. (un peuple précis dans un état précis, à l'intérieur de frontières précises)


Dernière édition par Mat Vador le Ven 12 Juin 2009 - 17:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Skay-39
The Vortex Guy
The Vortex Guy
Skay-39

Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 30
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

1x08 - That Old Black Magic Empty
MessageSujet: Re: 1x08 - That Old Black Magic   1x08 - That Old Black Magic EmptyVen 12 Juin 2009 - 17:27

Mat Vador a écrit:
Non c'est hors de propos. Cela impliquerait que, comme toi, les scénaristes aient appréhendé leur épisode en une confrontation science/magie étudiée en elle-même, pour elle-même, comme une sorte de défi littéraire, comme s'ils avaient dit "osons glisser de la magie dans un univers cartésien" puis "regardez bien ce que nous allons faire, vous allez voir, c'est très bizarre". Rien de tel. C'est un schéma parfaitement adapté à un épisode de Stargate, mais cela n'a rien à voir avec l'essence de Farscape.
Au demeurant, qu'il s'agisse de magie ou d'autre chose n'a guère d'importance. J'attends du premier épisode sur les voyages dans le temps qu'il soit mémorable et original, tout comme le premier sur les dimensions parallèles (très satisfaisant de ce point de vue) ou le premier sur les clones (grandiose). Si ensuite ces éléments sont utilisés de manière plus commune, pour servir une autre intrigue, alors ce n'est pas dérangeant. Mais l'inédit se doit d'être mit en valeur.

Cependant, tout ce que tu as dis était extrêmement intéressant, surtout concernant l'univers "déjà complet" des scénaristes, auquel nous devons nous adapter en partant du principe que les humains ont tout faux.

Mat Vador a écrit:
Citation :
L'intervention de la sorcellerie ne sert à rien de spécial, sinon à informer le spectateur que si, si, c'est possible.
à noter que nous parlons de tout ceci en tant qu'Occidentaux. Dans d'autres cultures du monde, la question pourrait être inconsciemment passée sous silence en regardant Farscape, parce que le non-Cartésien a déjà une place beaucoup plus pratiquable dans la vie psychique des gens.
Argument pertinent... Il est vrai qu'au japon, par exemple, beaucoup de gens croient à la réalité des spectres.

_________________
1x08 - That Old Black Magic Trophy12
________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Skay-39
The Vortex Guy
The Vortex Guy
Skay-39

Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 30
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

1x08 - That Old Black Magic Empty
MessageSujet: Re: 1x08 - That Old Black Magic   1x08 - That Old Black Magic EmptyVen 17 Sep 2010 - 23:44

Commentaire initial édité après revisionnage. Wink

Citation :
EDIT après revisionnage.

Au revisionnage, That Old Black Magic ne m'a pas spécialement plus emballé que la première fois. Ou plutôt si, parce que je connais mieux Crichton, je connais mieux Zhaan, et j'apprécie davantage leurs choix dans cet épisode. Mes regrets sur l'usage trop bateau fait de la magie pour cette première apparition, cependant, demeurent entiers.

C'est donc sur le point que je viens de citer que je me concentrerai ici. En effet, un élément que j'avais négligé initialement, c'est le cheminement de Crichton au cours de son affrontement avec Crais. Il tente initialement de le raisonner - souhaite même le rencontrer pour en avoir l'opportunité, le pauvre fou, et on ne peut s'empêcher d'avoir mal pour lui lorsqu'il réalise, après plusieurs essais (John a décidément la dent dure), que le commandant est tout sauf raisonnable, bien peu intéressé par la justice, et que dans sa vision étriquée des choses, construite par les traumatismes et conditionnements infligés par les Peacekeepers, la vie de Crichton, son existence, ses intentions, ne pèsent rien, il n'est qu'une proie à éliminer pour satisfaire à quelque sinistre rituel de vengeance.
De même, il est presque douloureux de voir l'astronaute, épuisé et aigri, abandonner finalement ses illusions et décider, avec amertume mais sans flancher, que Crais est un animal dangereux qui doit être éliminé. Et de jouer ainsi le jeu de Maldis, en toute conscience de cause. C'était la seule chose à faire, évidemment ; il n'empêche que cet épisode est peut-être celui ou John renonce définitivement à sa tenue d'astronaute jaune vif, symboliquement.
Spoiler:
 

Le sacrifice de Zhaan, justement (le justement s'adresse à ceux qui peuvent lire le spoiler), prend plus de sens lorsque l'on connait le reste de la série. Lorsque l'on sait pourquoi elle a été emprisonnée, et ce qui l'a réellement poussée à devenir prêtre, on comprend que torturer un animal innocent ou un coéquipier est encore moins anodin pour elle que pour un autre. Je trouve presque surprenante ici sa relative facilité à s'engager dans cette voie. C'est une grande preuve de loyauté à l'égard de Crichton. Se sentait-elle son obligé suite à l'affaire de Thanks God It's Friday Again ?

Enfin, on peut signaler un autre détail que j'avais négligé, l'avidité de Maldis face au vaisseau de Crais. Certes, il semble logique que même un sorcier capable d'assassiner la moitié d'une population planétaire (après tout, nous ne savons pas combien de têtes cela fait dans ce cas précis) ait l'utilité d'un croiseur de combat, une puissance de feu pareille est difficile à égaler, mais il n'empêche, je ne peux pas m'empêcher de sourire en imaginant notre sorcier aux commandes de cet appareil, ordonnant à un équipage de gargouilles et de bouffons en tenues d'arlequin. ^^

Cet épisode m'a donné quelques idées intéressantes, en tout cas, le revisionnage n'aura donc pas été inutile...

_________________
1x08 - That Old Black Magic Trophy12
________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
Mat

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 29
Localisation : Amiens

1x08 - That Old Black Magic Empty
MessageSujet: Re: 1x08 - That Old Black Magic   1x08 - That Old Black Magic EmptySam 18 Sep 2010 - 23:44

Citation :
Comme ne l'ignore pas Mat Vador, j'aborde les séries qui mêlent le fantastique à la Science-Fiction avec la plus grande circonspection, et je suis très critique à l'égard de celles qui n'usent pas de cet outil avec suffisamment de prudence.

Cet épisode, en l'occurrence, ne m'a guère convaincu.
Skay-39 est très critique envers Farscape...... watcha la pièce de musée mrgreen


C'est drôle, Black magic faisait depuis la première fois partie de mes épisodes préférés pour la saison 1. Mais au revisionnage, lui aussi, tout comme d'autres plus médiocres, m’apparaît beaucoup plus subtil qu'avant. A cet égard, cet épisode, non content de donner aux esprits rationnels de bord (Crichton et Aeryn) et au téléspectateur, une leçon sur ce dont est capable cet univers de dingues, m’apparaît désormais comme pour ainsi dire incontournable vis-à-vis du parcours des personnages.

Premièrement, il met pour la première fois l'accent sur le fait que depuis son arrivée, Crichton a bel et bien gagné le droit à un respect par principe de la part de D'Argo, Aeryn et Zhaan (et Moya/Pilote certainement, mais ils ne peuvent guère le prouver ici puisque c'est un épisode sans eux) . J'exclue volontairement Rygel, puisque ce dernier ne ressent rien en croyant le Terrien mort, si ce n'est une impatience à dépouiller son cadavre et sa cabine. En plus, il a le nez bouché, et son malheur l'autorise à zapper celui d'autrui. Les autres, en revanche, ne mettent à aucun moment en question la nécessité de tenter le coup, et d'insister, même quand il apparaît qu'ils n'ont aucune idée de la marche à suivre. Ils tiennent à lui.
Le fait est que depuis le parachutage du Farscape One, numériquement, c'est Crichton qui a le plus sauvé les autres. Tous. Et je pense que Black magic montre qu'ils le savent bien. L'Humain, ils le respectent, et plus encore, ils le veulent avec eux, parce qu'il est un atout, et je crois même qu'ils voient l'être redoutable que peut devenir Crichton en quelques années de pratique du Scapeniverse.

Ensuite. Point très intéressant également, cet épisode est, à y regarder de près, très sombre. Une noirceur qui frappe de plein fouet Crichton, Crais et Zhaan, et qui, d'une manière plus reconnaissable qu'avant, officialise l'existence de la souffrance, du meurtre, du mal, dans la série. L'épisode, dérangeant, inaugure un peu le côté obscur de Farscape.

Je continue de trouver ce Crais-là monolithique, et j'attend la suite sans envie de m'attarder. Sa façon de se refuser à réaliser que tuer Crichton dans ce contexte-ci ne signifierait rien, et que lui-même est un jouet en sursit qui se rend d'autant plus ridicule en courant volontiers vers le sort qu'on lui réserve, pose la question de son intelligence. Cependant, la racine de son mal, de ce qui l'a conduit à devenir la bête minable qu'il est, m'apparaît plus clair cette fois-là. Esclave de ses désirs, son obsession de la vengeance pour le frère qu'il n'a pas su protéger le conduit à un égoïsme qui le met totalement en porte-à-faux avec les siens. Ce pauvre Bialar, enfoncé depuis des mois avec ses obsessions dans un territoire où ils sont les seuls PK, croit qu'il est le seigneur de son vaisseau par principe, que les autres lui doivent obéissance pour lui-même. Alors qu'il n'est qu'un maillon de bas étage dans une chaîne réglementée beaucoup plus vaste et plus dure, une chaîne qui n'admet pas l'imprévu et où il n'est accepté que tant qu'il ne croit pas que sa volonté propre a une quelconque importance. Crais commet la faute de croire qu'il a le pouvoir sur autre chose que ce sur quoi on le lui a donné. Une erreur qui
Spoiler:
 
Du reste, si jusqu'ici Crais pouvait encore être pardonné de sa simplicité agressive tant qu'il avait moyen de s'amender, le meurtre commis de sang froid contre une personne fidèle qui avait confiance en lui, une personne prête à l'épauler pour tout et qu'il a réduit à l'état d'objet inapproprié en travers de sa route, scelle définitivement son sort. Certes, Crais a eu une vie de merde, mais ce qu'il est devenu, et qui est partiellement de son fait, est un problème concret, et dans un univers où la justice comme nous la connaissons n'existe guère, il vaudrait mieux pour tout le monde, Bialar y compris, qu'il disparaisse. Une sinistre réalité qui ne le lâchera plus, et c'est bien normal, même si cet assassin obsessionnel n'est pas le mal absolu et n'est pas, à la racine, responsable des débuts de sa corruption.
Pour finir, il est aussi troublant de se rappeler à ce stade de la série vers quoi cette dernière s'orientait alors. On sait que cette idée de duel à mort sans fin qui surnage
Spoiler:
 
, mais je serais quand même curieux de savoir quels étaient les plans initiaux d'O'Bannon sur ces pans-là de l'histoire. A l'origine, que diable devenait Crais, et Scorpius serait-il jamais apparu?

Ensuite, Zhaan. Beaucoup de pulsions pour la Delvienne dans cet épisode. D'abord séduite par un homologue, et heureuse de l'être, elle trouve sur sa route ce genre d'obstacle que personne ne veut trouver, l'impression qu'un mal est la seule chose qui peut être faite contre une situation pire encore. Un mal particulièrement pervers parce qu'il passe par l'obligation d'être mentalement consacrée à ce qu'elle fait. D'abord, elle peine franchement à faire souffrir un poulet bicéphale. Ensuite, elle parvient à progresser en s’exerçant sur Rygel, et là, elle redécouvre un contentement interdit. Et j'ai envie de poser cette question; pourquoi cette accentuation de son plaisir et de son pouvoir dans la pratique maléfique? Est-ce vraiment parce que l'ex-prêtre la seconde, ou est-ce plutôt parce que contrairement au poulet, qui n'avait rien fait et qui était fondamentalement incapable de penser à mal (et donc de s'attirer la haine en retour) , Rygel, lui, était irritant, occupé à plaindre son sort d'enrhumé et à piller un Crichton présumé mort tandis que tous les autres couraient partout pour dénouer la situation?
Au delà de ce premier point, se pose aussi d'autres questions sur sa motivation. Quel est le prix de Crichton? Consent-elle à ouvrir cette brèche dans son âme parce qu'elle se sent responsable de tous ses agneaux? Parce que comme je le disais ci-dessus, elle perçoit Crichton comme particulièrement bénéfique pour leur sécurité à tous? Parce qu'elle se sent plus particulièrement redevable pour son expérience récente sur Sykar?
Pour couronner le tout, le nouveau Jules de la belle périt dans ses bras, psychiquement calciné après leur front commun pour sauver Crichton, et Zhaan ayant pourtant été en "première ligne" contre le mage, on peut soupçonner qu'il y ait du sacrifice dans l'air. Une excellente raison d'enfoncer encore davantage son nouveau déséquilibre latent...
C'est aussi intéressant de revenir un peu sur le curieux schéma mental Delvien, qui semble fait de "champs d'émotions énergétiques", c'est ainsi que je le dirais, naturellement connotés dans un sens émotionnel ou dans l'autre, réels comme l'électricité, et dont la bonne maîtrise passe davantage par un savoir psycho-biologique objectif que par l'éducation, l'entourage ou les expériences vécues. Si l'Humain a l'entourage social, l'éducation, l'expérience, etc, pour lutter mentalement contre l'action de sa seule chimie cérébrale, l'équivalent parapsychique Delvien de cette chimie paraît beaucoup plus costaud, prompt, au final, à balayer la personnalité du Delvien comme si elle n'avait jamais existé, en toute contradiction avec son historique personnel. Quelle épée de Damoclès. Quand on y pense, la façon dont fonctionne la psyché Delvienne, avec ces forces parapsychiques naturelles qui s’entrechoquent sans avoir besoin de raisons psychologiques pour le faire, et peut-être l'un des plus originaux qu'ait fait la SF en matière de psyché extraterrestre, même si on a tendance à l'oublier étant donné le physique de Zhaan, proche du notre. D'ailleurs, je ne saurais dire pourquoi, mais j'ai toujours trouvé que la nature et le fonctionnement de l'esprit Delvien, basé sur cet équilibre invisible entre énergies psychiques de différentes teneurs (Valen sait comment le cerveau de Zhaan peut bien percevoir la réalité environnante et se ressentir lui-même...) , se mariait bien avec le fait que
Spoiler:
 

Mais de tous, c'est Crichton qui se fait dépuceler le plus durement, si vous me passez l'expression. Un John conduit à s'éloigner considérablement de ses terrains de prédilection, comme l'éthique de chevalier blanc. Un John qui découvre que quand les bonnes intentions n'ont aucune portée, il faut trouver autre chose. Pire encore: bien sûr, dés l'épisode pilote, le cosmonaute a connu des course-poursuites où on tentait de le tuer, et il pouvait être amené à blesser mortellement en retour. Mais c'était de "bonne guerre" puisque précisément, il s'agissait plutôt d'engagement du type paramilitaire. Mais là, en quelques heures, Crichton se retrouve face à deux choses totalement nouvelles, et très lourdes : premièrement la certitude d'être sur le point d'être exécuté, comme le prisonnier condamné qu'il est, sans que le hasard ou le talent puisse y changer quelque chose. Si John avait déjà vu la mort en face, il en découvre maintenant quelque chose d'autre, de pire, c'est plus qu'affronter la mort, il est aussi question de savoir rester la tête haute face à la mort doublée d’injustice, d'inéluctable, de malveillance, de souffrance, d'une perversité intraitable. Puis, plus important encore, par deux fois il tente de commettre un meurtre : Crais, qu'il se laisse aller à étrangler jusqu'au bout, et Crichton est furieux quand il découvre qu'on lui a ravi sa victime (en rien innocente bien sûr) . Juste après, il tente d'égorger Mal'Dis.
John ressort de l'épisode avec l'un de ses célèbres "fou-rires Joker", et l'on ne peut pas s'empêcher de penser que dorénavant, quelque chose est différent. Crichton sort d'un rite de passage où il a failli être exécuté comme un vulgaire détenu entravé, et ou lui-même a consenti à tuer, se laissant même emporter dans cela par une frénésie physique. Quelque chose a changé sur Moya. Et le pire, c'est qu'il se passe tellement de choses folles et absolument prioritaires, partout, tout le temps, que John n'a certainement même pas le temps de s'en rendre compte.

A ce stade, Crichton est déjà méchamment "défragmenté", lui qui a été plongé dans des situations de stress maximal, plus encore pour un Humain. Son expérience folle avec le trou noir Illanic, par exemple; imaginez un peu votre terreur, plongé là-dedans. Au bout de huit épisodes, je pense qu'avec tout ce qu'il a déjà vécu, le Terrien est fêlé, et déjà incapable, paradoxalement, de se réadapter à la logique de son monde d'origine, même s'il l'ignore.

En bref, un épisode qui nous contraint à passer dans la cour des grands. Il se passe des choses graves, qu'on ne peut se contenter de repousser moralement. Et que faire? Y laisser un peu de sa simplicité originelle, en tout cas. Crichton, plus qu'un autre, a de quoi être traumatisé. L'est-il?

Citation :
S'agissant de la première intervention de la magie dans la série, j'aurais espéré une raison particulière de l'introduire - en faire un retournement de situation après qu'on ait soupçonné la science d'être à l'origine du problème, préparer une conclusion inattendue, générer une situation totalement hors des capacités de la technologie Farscapienne, ou bien introduire une ambiance particulière, mystique.

Ici, cependant, il n'en est rien. Ce que ce grrrand sorcier fait avec la magie, on aurait sans peine pu l'obtenir avec la science. Téléportation, illusions, lecture mentale... Rien de bien extraordinaire. L'intervention de la sorcellerie ne sert à rien de spécial, sinon à informer le spectateur que si, si, c'est possible.
je crois que c'est justement cela, la clé. La magie dans la SF ne s'oppose pas à la science. Si je devais définir la magie de Mal'Dis ou des technomages de B5, je dirais qu'elle est "ce qui, dans l'exploitation technologique de la nature, se tient entre la moyenne générale des postulats scientifiques théoriques à un moment donné, et ce qui, dans les rouages de la nature, se trouve encore (et peut-être à jamais) hors de ces dits postulats théoriques, et a pour particularité la volonté manifeste de ne pas se laisser comprendre, et accessoirement de recourir aux imageries et concepts issus des traditions disponibles (contes, mythes) , s'il y en a, pour renforcer son emprise par la suggestion".

Jadis, on pouvait opposer la magie à la science parce qu'il y avait Dieu, dont toutes les voies étaient libres de transgresser la réalité naturelle (qu'étudie la science) , cette dernière n'étant qu'une donnée parmi d'autres, entièrement dépendante de la volonté de Dieu. Aujourd'hui, et notamment dans Farscape, puisque Dieu est mort, la réalité scientifique de l'univers devient fondamentale et la magie ne peut plus être que son extrémité sinueuse; dans ce monde-ci, "surnaturel" est un mot-paradoxe immédiatement auto-invalidé. Tout ce qui existe est par définition soit naturel, soit permis par les lois physiques.

D'ailleurs, non seulement on apprend que le fusil d'Aeryn en surcharge peut casser l'enchantement et que Mal'Dis a besoin d'un vaisseau pour étendre son pouvoir (deux preuves qu'il ne s'agit pas de magie inaltérable au sens primaire mais bien de phénomènes ayant d'une manière ou d'une autre résonance avec les lois physiques) , mais plus encore, Zhaan précise bien que Mal'Dis est composé... d'atomes.

A part ça, je ne suis pas certain de comprendre dans quoi se déroule l'épisode et selon quelles règles. Au début, j'imaginais le donjon comme une sorte de réalité virtuelle psychiquement générée, mais comme il semble ensuite que Mal'Dis soit physiquement retranché derrière ses murs, qui pour le bon déroulement du jeu ne doivent surtout pas être entamés, j'ai plutôt supposé que les "essences psychiques" de Crais et de Crichton, maintenues dans cette phase particulière par la présence de Mal'Dis, évoluaient réellement dans un bâtiment matériel, mais en déphasé, c'est-à-dire que s'ils avaient pu entrer, Aeryn et D'Argo n'auraient pu voir personne, ni entendre, ni toucher etc. Cependant, tandis que les corps sont dans le coma plus loin, comment les esprits peuvent-ils saisir lances et chaines, et frapper Mal'Dis quand Zhaan le projette, fragilisé, dans sa phase semi-tangible, eux-mêmes ne l'étant aucunement, tangibles?
Ha, la sorcellerie... mrgreen (on est en plein dans la définition que j'ai suggéré, remarque, notamment sur la rigueur à ne pas se laisser comprendre)

Côté remarques en vrac : j'adore ce concept de ville; on dirait qu'il s'agit ni plus ni moins d'un réseau de gros ascenseurs sol-orbite, dont de larges plate-formes adjacentes aménagées forment des métropoles aériennes compactes, à différents niveaux superposés au dessus de la lointaine surface. Génial.^^
Et puis, l'épisode doit aussi être ajouté au tableau de chasse de l'équipage de Moya: lui qui a déjà échappé magistralement à Crais, et qui a peut-être déclenché une révolte anti-PK sur Sykar, libère maintenant une planète bizarroïde de l'emprise de son roi-sorcier caligulien... même s'il faut atteindre la transition saisons 1-2 pour lancer réellement la machine, la légende du Terrien fou, des bagnards et de leur léviathan est en marche!^^

C'est aussi extraordinaire comme à ce stade, sans Scorpius et Chiana et avec Crais à cette place, la série semble "pas finie"...


Revenir en haut Aller en bas
Daehan
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique
Daehan

Nombre de messages : 2774
Féminin Age : 100

1x08 - That Old Black Magic Empty
MessageSujet: Re: 1x08 - That Old Black Magic   1x08 - That Old Black Magic EmptyVen 4 Nov 2011 - 17:58

Je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait de la magie dans cette série. D'ailleurs, j'ai attendu jusqu'au bout qu'on nous explique le moyen technologique mis en place.

Enfin, certains disent magie, je dirais plutôt le côté mystique, surtout avec Zhaan et son pouvoir style "force obscur"

Je n'ai juste pas compris le but du "sorcier", quand il prétend que Crais allait abandonner la poursuite. J'ai peut-être raté quelque chose, mais il ne m'avais pas donné cette impression au début.

Voilà, donc cet épisode finit par montrer le vrai visage de Zhaan. Elle n'était donc probablement une innocente victime du système judiciaire, ça fait se demander quelle atrocité elle a pu commettre.
Revenir en haut Aller en bas
Rangil
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Rangil

Nombre de messages : 1092
Masculin Age : 29
Localisation : Sur une station spatiale, à attendre qu'elle explose, comme les quatre précédentes.

1x08 - That Old Black Magic Empty
MessageSujet: Re: 1x08 - That Old Black Magic   1x08 - That Old Black Magic EmptyVen 4 Nov 2011 - 18:06

Citation :
Je n'ai juste pas compris le but du "sorcier", quand il prétend que Crais allait abandonner la poursuite. J'ai peut-être raté quelque chose, mais il ne m'avais pas donné cette impression au début.
Je pense que sans cet épisode, Crais aurait effectivement abandonné : n'oublions pas qu'il opère dans un territoire où il n'a pas le droit de se trouver, sans la moindre autorisation (même officieuse) de ses supérieurs, depuis déjà plusieurs mois, et sans le moindre indice probant sur la position de Moya. Bref, il s'est plongé dans une merde pas possible et ce n'est qu'une question de temps avant que tout l'équipage commence à se poser des questions, et que le haut commandement lui explique gentiment qu'il est bien mignon avec ses histoires de vendetta personnelle, mais qu'un puissant navire de guerre, ça sert à faire la guerre, pas à jouer à cache-cache dans un recoin paumé de l'univers pendant des années.

Crais a beau être "un peu impulsif", même lui devait commencer à comprendre que la situation devenait intenable et que s'il persistait, non seulement il n'allait pas réussir à venger son frère, mais en plus, il allait perdre son poste. C'est l'intervention de ce bon vieux sorcier maléfique qui le pousse finalement à tenter le tout pour le tout, mais sinon, la lassitude et la pression de la chaîne de commandement l'aurait probablement ramené à la raison.
Revenir en haut Aller en bas
Daehan
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique
Daehan

Nombre de messages : 2774
Féminin Age : 100

1x08 - That Old Black Magic Empty
MessageSujet: Re: 1x08 - That Old Black Magic   1x08 - That Old Black Magic EmptyVen 4 Nov 2011 - 18:17

En croisant Crichton, Crais n'avait pas spécialement l'air prêt à renoncer. A moins que ce ne soit que leur affrontement final qui l'a fait changer d'avis ? Dans ce cas, ce n'est plus qu'une simple question de vengeance mais parce qu'il n'accepte pas l'idée de s'être fait battre par quelqu'un ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Rangil
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Rangil

Nombre de messages : 1092
Masculin Age : 29
Localisation : Sur une station spatiale, à attendre qu'elle explose, comme les quatre précédentes.

1x08 - That Old Black Magic Empty
MessageSujet: Re: 1x08 - That Old Black Magic   1x08 - That Old Black Magic EmptyVen 4 Nov 2011 - 18:41

Forcément, si Crais tombe miraculeusement sur l'homme qui a tué son frère, évidemment qu'il va chercher à le tuer ^^ Par contre, il n'était pas loin d'abandonner les recherches. Le problème, c'est surtout que John est presque impossible à retrouver dans les Territoires Libres et que Crais n'a même pas le droit de naviguer à l'intérieur, donc il y a un moment où il doit repartir. Evidemment, si jamais il tombe sur John un jour, il le descend, mais il ne pouvait décemment plus se permettre de mobiliser pendant encore des mois ou des années un vaisseau de guerre et tout son personnel juste pour résoudre un conflit personnel.

Ce n'est pas la motivation qui manque à Crais, mais plutôt les moyens ! Il finit par se les donner en sombrant dans l'illégalité totale vis-à-vis de son peuple et de ses supérieurs.
Revenir en haut Aller en bas
Daehan
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique
Daehan

Nombre de messages : 2774
Féminin Age : 100

1x08 - That Old Black Magic Empty
MessageSujet: Re: 1x08 - That Old Black Magic   1x08 - That Old Black Magic EmptyVen 4 Nov 2011 - 18:48

Rangil a écrit:
Ce n'est pas la motivation qui manque à Crais, mais plutôt les moyens ! Il finit par se les donner en sombrant dans l'illégalité totale vis-à-vis de son peuple et de ses supérieurs.

Là, ça me le rend plus sympathique et moins "creux" mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
Barlbatrouk

Nombre de messages : 2949
Masculin Age : 31
Localisation : à Twin Peaks

1x08 - That Old Black Magic Empty
MessageSujet: Re: 1x08 - That Old Black Magic   1x08 - That Old Black Magic EmptyMar 31 Jan 2012 - 19:34

Tout comme Skay je suis un peu mitigé vis à vis de cet épisode, la symbiose SF/magie aurait pu donner quelque chose de plus percutant que ce dialogue de sourd Crais vs Crichton... D'ailleurs puisque Mat en parle, je ne comprend pas non plus l'attitude de Crais, nous le montrer aussi borné et irréfléchi à considérablement amoindrit l'impact de révélations sur sa personne. Avec moins de Crais tourne en rond et plus de magie folle furieuse je pense que j'aurai beaucoup plus apprécié cet épisode.



Citation :
Forcément, si Crais tombe miraculeusement sur l'homme qui a tué son frère, évidemment qu'il va chercher à le tuer ^^ Par contre, il n'était pas loin d'abandonner les recherches. Le problème, c'est surtout que John est presque impossible à retrouver dans les Territoires Libres et que Crais n'a même pas le droit de naviguer à l'intérieur, donc il y a un moment où il doit repartir. Evidemment, si jamais il tombe sur John un jour, il le descend, mais il ne pouvait décemment plus se permettre de mobiliser pendant encore des mois ou des années un vaisseau de guerre et tout son personnel juste pour résoudre un conflit personnel.

C'est exactement comme ça que j'ai compris la chose. Au début de l'épisode les supérieurs de Crais lui ordonne d’arrêter les recherches, on voit bien que si ça ne tenait qu'à lui il continuerai mais qu'il ne veut quand même pas perdre sa position... Et c'est alors qu'on lui sert Crichton sur un plateau! Forcement qu'au moment ou il aperçoit sa cible devant lui il n'a pas l'air "prêt à renoncer".

EDIT : Par contre moi ce qui me choque c'est que Maltazar (oui bon l'ET Harry Potter là :D) est une sacrée quiche... Franchement avec des pouvoir pareil il arrive à rester coincé sur une planète minable???? Oui oui j'affirme haut et fort que je ferai mieux que lui! Aller donnez moi ses pouvoirs!

_________________
1x08 - That Old Black Magic 8_et_d11
"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/l.a.p.o
Contenu sponsorisé




1x08 - That Old Black Magic Empty
MessageSujet: Re: 1x08 - That Old Black Magic   1x08 - That Old Black Magic Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
1x08 - That Old Black Magic
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1x08 - That Old Black Magic
» Gâteau Black Magic:
» [ROM MAGIC 32 B]Hero (pure black) / DONUT TEST
» 3ème clic sur bouton magic mouse
» [THEME HD / HD2][Manila 2.5 ROM HD2 HTC Officielle] RED-Black

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Fictions, franchises & univers à l'honneur::. :: Farscape :: Saison 1-
Sauter vers: