AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Alias [SERIE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fred'box
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire


Nombre de messages : 365
Masculin Age : 29
Localisation : Dans une allée à côté de l'Hyperion...

MessageSujet: Alias [SERIE]   Lun 1 Oct 2007 - 13:34

Alias est une série Américaine qui fût lancée en 2001 sur ABC, son créateur est J.J Abrams (Lost, MI 3), la série a durée 5 saisons et 105 épisodes.



L'Histoire :


Sydney Bristow est une jeune étudiante en apparence normale mais qui en réalité mène une double vie, en effet elle travail pour le SD-6, une branche secrète de la CIA. Le jour où son fiancé la demande en mariage elle décide de lui révéler la vérité sur ses activités, les conséquences seront tragiques.
Le directeur du SD-6, Arvin Sloane, le fait exécuter et Sydney découvre quelle travaille pour l'ennemi quelle croyait combatte, mais tout au long de la série elle va faire des découvertes stupéfiantes sur elle-même et sur des personnes de son entourage.

Alias c'est un cocktail d'action, de fantastique et d'espionnage, la série a marqué le renouveau de l'espionnage à la télévision d'ailleurs c'est pour cela que plusieurs célébrités du cinéma on tenu à y faire une apparition (Quentin Tarantino, Roger Moore) lors de la saison 1.


Le Casting :


Jennifer Garner : Sydney Bristow
Victor Garber : Jack Bristow
Ron Rifkin : Arvin Sloane
Car Lumbly : Marcus Dixon
Kevin Weisman : Marshall Flinkman
Michael Vartan : Michael Vaughn
Greg Grunberg : Eric Weiss
Et David Anders : Mr Sark

J'ai réduit le casting aux personnages présents dans les 5 saisons, on peut noter d'autres acteurs clés de la série : Lena Olin (Irina Derevko), Bradley Cooper (Will Tippin), Gina Torres (Anna Espinosa), Mia Maestro (Nadia Santos) ou encore Amy Irving (Emily Sloane).

Les Special Guest Stars présents dans la série (pour le fun) :
Quentin Tarantino : McKennas Cole (4 épisodes)
Roger Moore : Edward Poole (1 épisode)
Faye Dunaway : Ariana Kane (2 épisodes)
Djimon Hounsou : Kazari Bomani (3 épisodes)
David Cronenberg : Doteur Brezzel (2 épisodes)
David Carradine : Conrad (2 épisodes)
Christian Slater : Neil Caplan (2 épisodes)

La série a reçu plusieurs récompenses au golden globes notamment, Alias c'est achevé en mai 2006 aux USA.

Voila, vous connaissez la série ? vous avez suivi les différentes saisons ? Heureux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://made-in-breizh.blogspot.com/
Skay-39
The Vortex Guy


Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 27
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: Alias [SERIE]   Lun 1 Oct 2007 - 18:08

Je voudrais commencer par m'excuser par avance auprès des fans. Je sais, ça part mal. Sachez cependant que je parle en connaissance de cause : comme j'évite de disserter sur ce que je ne connais pas, sciences exceptés, j'ai visionné un grand nombre d'épisodes d'Alias. Voici donc mon commentaire, sans concession, je vous le... concède.

Les personnages sont insipides ; ils ont tellement peu de personnalité qu'on les retourne comme un rien. Le méchant devient un gentil, repasse dans le camp des méchants puis revient dans celui des gentils, mais attention ! Feinte, c'était toujours un méchant. Ce climat de méfiance perpétuel devient très vite lassant, et nous empêche de nous attacher aux protagonistes de l'histoire ; pas facile de s'interresser à un type qui à un mur de béton autour du crane, et que les scénaristes pourront décider de changer radicalement pour les besoins du scénario. Il ne s'agit pas d'un caractère non respecté, mais le plus souvent d'un caractère non existant ; machin était une taupe depuis toujours, il jouait la comédie. Lassant, tout simplement.

Au niveau de l'histoire, c'est un peu la même chose. Unités secrètes après unités secrètes, technologies après technologies, on retrouve à peu près les même personnages, même ceux qui devraient être en cellule depuis bien longtemps. Pas vraiment de renouvèlement, mais une sorte d'incohérence morale général, la même chose que l'on observe dans Smallville, ou les héros se croisent en tout sens et semblent avoir la mémoire d'un poisson rouge.
Quand au scénario, il est pour moi dénué d'intérêt. La quête de Rambaldi m'avait un temps intéressé, mais c'était retombé très vite ; il n'était pas crédible qu'un inventeur de cette époque ait pu mettre au point tant de technologies futuristes. Vide, encore et toujours.

Voila, je pense que ce sont les mots qui résument le mieux Alias de mon point de vue : vide, froid et impersonnel. Une série qui se prend bien trop au sérieux, qui manque de suivit et distille un climat vite agaçant.

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred'box
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire


Nombre de messages : 365
Masculin Age : 29
Localisation : Dans une allée à côté de l'Hyperion...

MessageSujet: Re: Alias [SERIE]   Lun 1 Oct 2007 - 21:23

Ce que tu dis est vrai mais Alias c'est dans la veine de 24, Prison Break et pas mal de séries d'actions donc on pardonne les incohérences et ce sont pleinement des séries de divertissement à savoir très tape à l'oeil (persos charismatique, cascades, drame, actions) bref de l'excellent spectacle et la série le fait plutôt brillamment il faut l'avouer (la qualité d'image est excellente dépasse de loin celle de par ex. Stargate, il y a d'excellents décors et d'effets spéciaux).

Citation :
Quand au scénario, il est pour moi dénué d'intérêt. La quête de Rambaldi m'avait un temps intéressé, mais c'était retombé très vite ; il n'était pas crédible qu'un inventeur de cette époque ait pu mettre au point tant de technologies futuristes. Vide, encore et toujours.

Même si cette mythologie est loin d'être sans défaut (et c'est achevé sur une grosse incohérence à la fin, pour moi) elle a été une des plus captivantes que j'ai vu (dans mes références ca atteint l'intérêt des seniors partners dans Angel et des avatars dans Carnivàle) et elle a atteint une sorte de point culminant en fin de saison 2 et 4.

Concernant la seconde remarque euh je risque d'être déplaisant mais quelle série ne l'est pas ?
> Le Buffyverse : invraisemblance les vampires ça n'existe pas
> Stargate : pour ce que j'en sais en tant que personne de 2007 il m'est impossible de considérer plausible l'idée du voyage par une stargate, la aussi invraisemblance
> 24 : Sauvé 7 fois le monde et à chaque fois en 24h ? hum mrgreen
> Prison Break, par où commencer ?

Alias c'était dès le début une série fantastique, il faut donc accepter cet aspect là comme on peut accepter l'idée de départ d'autres séries du même genre.

Citation :
Le méchant devient un gentil, repasse dans le camp des méchants puis revient dans celui des gentils, mais attention ! Feinte, c'était toujours un méchant. Ce climat de méfiance perpétuel devient très vite lassant, et nous empêche de nous attacher aux protagonistes

Pour moi c'est classique d'une série d'espionnage, Trust no one ! aarf
C'est vrai pour Sloane mais quand on traite du personnage d'Irina toucher à l'ambiguïté du personnage c'est enlever tout son intérêt.
J'ai vu hier le 5x11 qui sert de quasi conclusion pour le personnage, elle a aidé Syd mais aussi Sloane, en fin de saison 4 elle a sauvé le monde avec sa fille tout en tentant de le détruire la saison suivante.
C'est ça le coeur du personnage, sa lutte pour le pouvoir et la savoir de Rambaldi, le parallèle dresser dans sa relation avec Syd c'est que ses deux femmes se ressemblent mais qu'à la fin de la série il y a en une qui sait faire le choix qu'il faut, le choix de sa famille plutôt que le choix du pouvoir.
C'est ca l'intérêt du personnage pendant 5 saisons, savoir si Syd va pouvoir la faire oublier cette quête comme elle a su re créer un lien père- fille avec Jack Bristow.

D'ailleurs concernant Jack on ne peut parler d'invraisemblance c'est le perso le plus cohérent de la série, il a toujours voulu protéger sa fille c'est ce qui motive le fait de tenter de sauver Danny dans le pilot ou encore de Tuer le clone d'Irina en fin de saison 3 et pour finir de se suicider dans le final pour coincer Sloane !

Après oui le personnage de Sloane, il faut être honnête il y a des trucs inadmissibles du genre qu’il se fasse nommer à l’APO alors qu’il fût un temps un des plus grand terroristes ou encore le personnage de Vaughn ou il ose nous ressortir une histoire d’agent double en fin de saison 4 mais elle est bien traiter…

On ne peut pas être aussi catégorique concernant les personnages, tous ne sont pas « incohérent », par exemple tout au long de la série est disséminer « un petit jeu » entre Sark et Vaughn à savoir vont-ils se tirer dessus ? C’est mineur mais ca montre la continuité qui existe.


Pour résumer Alias selon moi, c’est une série fun, d’une certaine façon (un peu comme Doctor Who) il y a un rythme assez trépidant qui fait que je trouve la série intéressante à suivre.
L’autre avantage de la série c’est quelle réussie a conserver son dosage fantastique/drame, on ne sombre totalement ni dans l’un ni dans l’autre.
Sinon les personnages sont pour la plupart excellent entre Jack, Syd, Marshall, Mr Sark, Irina, Ana, Sloane, McKennas Cole (Tarantino power), bref ca permet de rendre tout cet univers haut en couleur, en plus la série est croisement de genre : l’espionnage, le drame, le fantastique, ca donne un cocktail intéressant Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://made-in-breizh.blogspot.com/
Mara
The Doctor's Companion
The Doctor's Companion


Nombre de messages : 1635
Féminin Age : 27
Localisation : Inside the Tardis

MessageSujet: Re: Alias [SERIE]   Mar 2 Oct 2007 - 10:46

Alors je vais parler en fan hystéro des premières heures amèrement déçue par la fin.

Les saisons 1, 2 et 3 sont à mes yeux excellentes, on met des bases qu'on hésite pas à détruire (la destruction du SD6, tant mieux, Sydney agent-double, fallait bien que ça cese un jour...) et l'histoire reste trépidante. bounce
Le cliffhanger de la fin de saison 1 est excellent, celui de la saison 2, complètement insupportable et énormissime!
Contrairement à beaucoup, j'ai a-do-ré la saison 3 et sa manière de traiter la fin de saison 2. La saison 3 reste ma saison préférée d'Alias, avec Lauren (que j'aimais beaucoup) et surtout, la saison 3 est celle où Julian Sark est le plus présent...

Virement en saison 4, le cliffhanger de fin de saison 3 part en cacahuète, je suis déçue. Je n'en suis pas sûre, mais le contenu du dossier me paraissait bien plus important que "Jack a éliminé Irina"... N'y avait-il pas une histoire de "projet-je-ne-sais-plus-quoi", avec "sujet Sydney Bristow, activé"? Enfin... Je sais plus...
Et puis la saison 4... Ca devient vite du n'importe quoi. Les scénarios sont décevants, la saison perd en rythme, il n'y a plus de continuité. Honnêtement... Je ne me souviens pas d'un seul zode de la saison 4... Sauf de celui du jouissif (!!!!!) retour d'Anna Espinosa et de Julian Sark mrgreen

La saison 5 revient sur les bases, mais j'avais déjà décroché... Je l'ai plus regardé par curiosité par rapport à la fin de la série que par réel intérêt...
Le retour des meilleurs personnages tels que Irina ne m'a fait pas grand effet... Surtout en plus quand on voit comment elle est traitée!
Je suis complètement déçuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuue du dernier zode de la série qui... Bwark. Je devrais faire un post entier de déceptions par rapport à la fin.

Pour l'intrigue principale, comme Fred, je n'ai pas trouvé ça incohérent pour Rambaldi... Par contre, la résolution finale est un pétard mouillé. Suspect Après des saisons de trépidations... Ben une fin bien en dessous de mes attentes...

Côté personnages... Ben malgré tout l'amour que je portais à cette série, je dois rejoindre l'avis de Skay, ils restent fades. On a énormément de mal à s'attacher à ces personnages... Sydney je l'ai toujours trouvé un peu agaçante, Vaughn est niais, Jack... Bof.
Sloane est terrible en grand méchant mais beaucoup moins convaincant en sauveur de l'humanité...
Cole était fun, même s'il n'est apparu que dans quelques zodes (même si celui de la prise en otage du SD6 était énoooooooooooorme!!).
Lauren Reed a aidé à décoincer Vaughn... Enfin à rendre le perso moins insipide... Et puis c'était une méchante redoutable.
Irina je l'adorais mais comme déjà dit, je suis déçue de sa fin... Elle n'est donc rien de plus qu'une obsédée du pouvoir? Mouais... peuh
Mais bon, s'il y a bien un perso que j'adoore, c'est... Julian Sark!!!! bounce En plus d'avoir un prénom magnifique Grace , c'est le méchant le plus réussi de toute l'histoire de la télé (à mes humbles yeux)... Sans scrupule, sans hésitation, ne pense strictement qu'à son intérêt... Son interaction avec tous les autres personnages était excellente, vraiment. Un personnage vraiment jouissif à interpréter sans doute, et en plus quand on a un acteur aussi doué que David Anders... Sora

Pour finir... Ben Alias ça reste une de mes séries cultes époque collège-lycée, je l'ai suivi assiduement pendant des années. Une série ultra-fun qui m'a fait palpiter, hurler à la fin de certains épisodes, et je crois même que j'ai pleuré une fois! Quoique... Je sais plus. mrgreen
D'ailleurs, Alias a lancé la vague des séries fil rouge, comme je les appelle... Un type de série qu'on suit accro, mais dont la fin a une chance sur deux, que dis-je, deux chances sur trois... De nous décevoir... Snif... Dommage...

PS : LOL, non la série ne se résume par pour moi à Sark, la preuve, j'ai adoré la saison 1.

_________________
Take my love, take my land. Take me where I cannot stand
I don't care, I'm still free. You can't take the sky from me...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred'box
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire


Nombre de messages : 365
Masculin Age : 29
Localisation : Dans une allée à côté de l'Hyperion...

MessageSujet: Re: Alias [SERIE]   Mar 2 Oct 2007 - 12:14

Citation :
La saison 5 revient sur les bases, mais j'avais déjà décroché... Je l'ai plus regardé par curiosité par rapport à la fin de la série que par réel intérêt...
Le retour des meilleurs personnages tels que Irina ne m'a fait pas grand effet... Surtout en plus quand on voit comment elle est traitée!
Je suis complètement déçuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuue du dernier zode de la série qui... Bwark. Je devrais faire un post entier de déceptions par rapport à la fin.

Je connais le contexte donc je suis indulgent, à savoir que ABC a sucré 5 épisodes en réduisant la commande de 22 à 17 épisodes, ce qui fait que les épisodes 13 à 17 ont un flot de révélations trop important et d'énormes raccourcies sont utlisées.

On peut remercier les auteurs d'avoir fait revenir quasi tout les personnages (peu de séries réussissent cela) en fin de saison, concernant Irina je ne suis pas d'accord sur le global des saisons son revirement est cohérent, elle a toujours été tirailler entre le pouvoir et sa fille comme Sloane, mais en saison 2 elle est aussi mauvaise voire plus car elle utilise sa relation avec sa fille pour obtenir des des artefacts de Rambaldi, dans le 5x11 elle fait strictement la même chose.

Citation :
Mais bon, s'il y a bien un perso que j'adoore, c'est... Julian Sark!!!! En plus d'avoir un prénom magnifique , c'est le méchant le plus réussi de toute l'histoire de la télé (à mes humbles yeux)...

Je ne suis pas aussi élogieux (parce que je suis un mec ? mrgreen) mais c'est vrai que son personnage est assez "fun" mais sur la durée comment dire il reste superficielle, sa relation avec son père (Lazarey) n'est pas développé il est un peu le joker des scénaristes du genre on a besoin d'un personnage malfaisant d'appoint oh on a Sark! mais il n'empêche que sa conclusion à lui est logique.

Citation :
puis la saison 4... Ca devient vite du n'importe quoi. Les scénarios sont décevants, la saison perd en rythme, il n'y a plus de continuité. Honnêtement... Je ne me souviens pas d'un seul zode de la saison 4.

Exemple typique quand une chaîne de télé intervient pour demander des modifications ?
- La fin du SD6 et des cliff' : c'étaient voulu par ABC pour faire plus d'audience et que la série soit moins complexe.
- Le renouveau de la saison 4, nouvel agence ca c'était pour faire remonter les audiences en ré utilisant l'idée de la saison 1, la 1ère partie de saison est faible mais la seconde partie vaut la saison 2 par moment et le final vaut largement celui de la saison 2...
- la saison 5 j'en ai parlé

Citation :
Cole était fun, même s'il n'est apparu que dans quelques zodes (même si celui de la prise en otage du SD6 était énoooooooooooorme!!).

C'est clair que the Box est énorme, Tarantino ah!! j'adore, on le revoit 2 fois en saison 3 (une fois en guest voice une autre en guest star).

Citation :
Côté personnages... Ben malgré tout l'amour que je portais à cette série, je dois rejoindre l'avis de Skay, ils restent fades. On a énormément de mal à s'attacher à ces personnages... Sydney je l'ai toujours trouvé un peu agaçante, Vaughn est niais, Jack... Bof.

Alors moi je suis fan de Jack autant que tu peux l'être de sark... personnage intéressant et cohérent sur les 5 saisons, acteur pas loin d'être le meilleur de la série (et sa last scène avec Syd dans le 5x17 est plus qu'émouvante) donc fade je ne comprends pas, encore pour Fran ou Lauren ok mais sinon...

Syd sur les 5 saisons passe beaucoup de temps à ""pleurnicher"", y a Danny, son amnésie, les trahisons de Jack, d'Irina, la mort de Vaughn, de fran, le départ de Will....bref il y a une surexploitation du drame qui peut devenir lourde et c'est vrai pour syd.

Je viens de me remater la saison 5 et j'adore, si je devais faire un classement des 5 saisons ca donnerait ça :
- Saison 2
- Saison 4
- Saison 1
- Saison 5
- Saison 3 car pas d'Irina

Voila mon ptit avis. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://made-in-breizh.blogspot.com/
 
Alias [SERIE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alias [SERIE]
» Série "Le Baron" (1965-1966)
» Angel alias Angelus
» Buffy, Tueuse de Vampires (alias Bichette la Terreur)
» Charmed, Smallville, Buffy, Angel, Alias, That 7th Show, etc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Divers & Inclassable :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: