AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Buffy the Vampire Slayer [SERIE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fred'box
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire


Nombre de messages : 365
Masculin Age : 29
Localisation : Dans une allée à côté de l'Hyperion...

MessageSujet: Buffy the Vampire Slayer [SERIE]   Dim 19 Aoû 2007 - 11:30


Buffy est une série créée en 1997 par Joss Whedon (Firefly, Serenity), elle a duré 7 saisons et 144 épisodes et fut diffusée sur la WB puis sur UPN aux USA et sur M6 en France.

L'histoire :

Buffy est une jeune adolescente au début de la série, en apparence elle semble avoir une vie tout à fait normal mais quand la nuit arrive elle doit allez chasser les vampires, en effet elle est la tueuse, une espèce d’élue qui a pour mission de combattre les forces du mal.
A son arrivée à Sunnydale, elle se fait des amis (Xander, Willow) qui la soutiendront tout au long de la série, y rencontre l’amour en la personne d’Angel et ses missions sont surveillés par son observateur : Ruppert Giles.

La série nous raconte les aventures de ce « Scooby Gang » au dessus de la bouche de l’enfer (the Hell mouth), durant ses 7 saisons, la série nous fait passé par tout l’éventail des sentiments : le rire, le drame, l’horreur (les gentlemans), l’action et le fantastique.

La saison 7 de Buffy est la dernière à la télévision mais une saison 8 en comics vient de sortir, il s’agit d’une suite officielle étant donnée quelle est scénarisée par Joss Whedon.


Casting :
Sarah Michelle Gellar : Buffy Summers
Alyson Hannigan : Willow
Nicholas Brendon : Alexander Harris
Anthony Stewart Head : Ruppert Giles
James Marsters : Spike
Emma Caulfield : Anya
Michelle Trachtenberg : Dawn Summers
et David Boreanaz : Angel

Guest Stars :

Juliet Landau : Drusilla
Eliza Duskhu : Faith
Charisma Carpenter : Cordélia Chase
Amber Benson : Tara  
Seth Green : Oz
Kristine Sutherland : Joyce Summers
Alexis Denisof : Wesley Wyndam-Pryce
Natha Fillion : Caleb
Marc Blucas: Riley

Voila une petite présentation de cette célèbre série, y a t-il des fans sur le forum ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://made-in-breizh.blogspot.com/
Skay-39
The Vortex Guy


Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 27
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: Buffy the Vampire Slayer [SERIE]   Dim 19 Aoû 2007 - 18:23

Je ne crois pas être fan de Buffy, en cela que la série ne me fait pas spécialement rêver et ne me passionne pas ; en revanche, c'est toujours avec plaisir que j'en regarde un épisode, et Sarah Michel Gellar n'y est pas étrangère... ^^ Dans cette série, c'est surtout l'humour que j'apprécie, parce que de ce côté là, c'est vraiment excellent... C'est l'une des rares séries, avec les Simsons, qui peut me faire rire rien qu'en y pensant.
Les personnages sont également très charismatiques. Le plus drôle, c'est que Buffy semble cernée de faire-valoir, qui pourtant ne le sont pas tant que ça ; Willow, de jeune adolescente maladroite, devient une puissante sorcière ; Alex, bien que souvent à côté de la plaque, se défend largement en matière de tuage de vampire ; Giles, bien que souvent dépassé par les évènements, est aussi un érudit très utile. Quand à Dawn, la soeur de Buffy, qui semble la seule à peu prêt bien dans sa peau, elle se révèle être une cleptomane.
Et puis, évidement, il y a ceux qui ont juste la classe : Angel, Spike, Buffy. Et je dois bien le reconnaitre, pour être cool, ils sont cool. Oh, oui. Mhm mhm.

Seul regret, le manque de cohérence de certains épisodes. Les ennemis se succèdent sans logique apparente ; juste un autre, et puis un autre, et puis un autre. De même, aucune explication crédible à la manière dont tout ses démons peuvent passer inaperçus aujourd'hui, alors qu'on trouve des caméras devant chaque distributeur de billet (Non pas que les démons utilisent les distributeurs de billet, mais vous m'avez compris). Dans certains épisodes, la magie semble toute puissante, et il est un peu lassant de voir que les démons qui ont cette puissance sont toujours ceux qui ne vous en veulent pas directement - les ennemis, eux, ont toujours un talon d'Achille. Enfin, je me comprends.

Bref, Buffy mérite largement son statut de série culte, mais je ne suis pas pour autant un inconditionnel du genre.

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »


Dernière édition par Skay-39 le Jeu 3 Fév 2011 - 12:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred'box
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire


Nombre de messages : 365
Masculin Age : 29
Localisation : Dans une allée à côté de l'Hyperion...

MessageSujet: Re: Buffy the Vampire Slayer [SERIE]   Lun 24 Sep 2007 - 11:43

Citation :
Giles, bien que souvent dépassé par les évènements, est aussi un érudit très utile. Quand à Dawn, la soeur de Buffy, qui semble la seule à peu prêt bien dans sa peau, elle se révèle être une cleptomane.
Et puis, évidement, il y a ceux qui ont juste la classe : Angel, Spike, Buffy. Et je dois bien le reconnaitre, pour être cool, ils sont cool. Oh, oui. Mhm mhm.

La dessus la série a réussie à créer un paquets de personnages assez charismatiques, d'ailleurs si on faisait la liste des spin offs qui avaient été envisagés ça montre le potentiel des personnages :
- Une série sur Faith fût envisagée
- Un téléfilm sur Giles diffusée sur la BBC est en préparation semble t-il, peut-être une futur série si les audiences suivent ?
- Un téléfilm sur Spike aurait pu être fait (la WB avait dit quelle était ouverte pour cela...)
- Et bien sur Angel, 5 saisons et 110 épisodes et une fin, selon moi, bien meilleur que celle de Buffy car plus sombre.

Bref ça fait 4 personnages "secondaires" (Angel n'était que Guest star en saison 1...) qui auraient pu avoir leur propre série, il y a très peu de série qui peuvent se targuer de ça.

Citation :
Dans certains épisodes, la magie semble toute puissante, et il est un peu lassant de voir que les démons qui ont cette puissance sont toujours ceux qui ne vous en veulent pas directement - les ennemis, eux, ont toujours un talon d'Achille. Enfin, je me comprends.

C'est pas faux...enfin en saison 7 c'est pas le cas, mais c'est vrai que certains "démons" très puissants n'entre pas en confrontation directe avec les personnages (je pense à D'Hoffryn notamment qui n'intervient que dans la storyline d'Anya).

Et sinon on peut noter que la série à pas mal oser en diffusant des épisodes différents, comme l'épisode musical (Once More With Feeling), l'épisode muet (Hush), l'épisodes des rêves (Restless), l'épisode sans musique (The Body) ce qui a contribuer à différencier la série des autres et elle est souvent considérée comme précurseur du renouveau des séries fantastiques sur les réseaux américains (ont suivi Roswell, Charmed, Angel, Smallville, Dark Angel et même Alias) et surtout comme une des premières séries montrant une femme comme personnage principal dans une série d'action (le fameux girl power).

Personnellement je préfère Angel mais bon les deux sont indissociables si on veut bien tout comprendre, par exemple la fin de la saison 4 d'Angel apporte une des clés à la fin de Buffy (l'amulette) ou encore Willow grâce à un sort jeté dans la saison 2 de Buffy revient dans la saison 4 d'Angel pour jeter à nouveau le même sort.
Et les deux séries réussissent à rester cohérentes au niveau de leur mythologies, il n'y a pas de contradiction à ce niveau (la saison 7 de Buffy avec le first et la saison 5 d'Angel avec les old ones et les associés se complètent très bien et donnent envie d'en savoir encore plus sur cet aspect de la série).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://made-in-breizh.blogspot.com/
Skay-39
The Vortex Guy


Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 27
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: Buffy the Vampire Slayer [SERIE]   Lun 24 Sep 2007 - 17:25

Fred'box a écrit:
Et les deux séries réussissent à rester cohérentes au niveau de leur mythologies, il n'y a pas de contradiction à ce niveau (la saison 7 de Buffy avec le first et la saison 5 d'Angel avec les old ones et les associés se complètent très bien et donnent envie d'en savoir encore plus sur cet aspect de la série).
C'est en effet un grand exploit, puisqu'il arrive que la série "Buffy" se contredise elle-même. lol!

Je n'ai jamais vu un seul des épisodes de "Angel", n'ont-ils pas été diffusés sur une autre chaîne qu'M6 ?...

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred'box
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire


Nombre de messages : 365
Masculin Age : 29
Localisation : Dans une allée à côté de l'Hyperion...

MessageSujet: Re: Buffy the Vampire Slayer [SERIE]   Lun 24 Sep 2007 - 17:49

Citation :
C'est en effet un grand exploit, puisqu'il arrive que la série "Buffy" se contredise elle-même

On n'atteint quand même pas l'incohérence de 24, d'Alias et et de Prison Break. Wink

Angel a été diffusée (que dis-je massacrée ! mrgreen ) par TF1, les 3ères saisons ont été diffusée sur TF1 et les saisons 4 et 5 sur TF6.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://made-in-breizh.blogspot.com/
Skay-39
The Vortex Guy


Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 27
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: Buffy the Vampire Slayer [SERIE]   Ven 11 Sep 2009 - 16:41

Alors que je suggérais à Parnassus quelques séries télé intéressantes, m'a prit l'envie de relire le commentaire que j'avais fais ici de cette série. Quelle surprise ! Je ne me retrouve plus tout à fait dans cette review, même si je me souviens parfaitement du contexte dans lequel elle a été écrite. Mon ressentit de la série à beaucoup changé.
Je me suis fais avoir par un vieux piège : avec le temps, l'ambiance de la série, sa dynamique particulière nous échappe peu peu, et nos souvenirs dès lors ne lui rendent plus bien hommage. Car si tous ces éléments improbables parviennent à s'équilibrer avec succès, c'est grâce à la réalisation et à l'atmosphère nerveuse et pleine d'humour noir propre à Buffy. J'ai eut l'occasion durant l'année écoulée de revisionner quelques épisodes, et j'y ai retrouvé tout mon enthousiasme de mes jeunes années. ^^

Tu l'as dis, les personnages sont vraiment prenants, attachants et charismatiques ; l'humour est omniprésent, même dans les pires situations, et cependant sans lourdeur aucune. J'ai déjà évoqué cette équipe de bras cassés superhéroïques. ^^
Force est de reconnaitre que la diversité en matière de costumes, décors et maquillages est plus qu'appréciable ; quant à l'univers de la série, s'il manque parfois de cohésion, il n'en reste pas moins très étendu. Je ne me lasserais jamais du contraste parfois présenté entre les activités monstrueuses de tel ou tel démon et leur caractère parfois à mille lieux de ce à quoi on aurait pu s'attendre. ^^

Bref; Buffy est une série jouissive, énergique, originale, colorée, impertinente et parfois franchement gore, que je ne me lasse jamais de revoir. ^^

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe Black
Cigarette-Smoking Man
Cigarette-Smoking Man


Nombre de messages : 1879
Masculin Age : 26
Localisation : Lausanne

MessageSujet: Re: Buffy the Vampire Slayer [SERIE]   Jeu 3 Fév 2011 - 0:38

Rangil dans un autre topic a écrit:
Citation :
Angel est vraiment sympa. L'univers est plus sombre et plus mature. Perso, je préfère un poil Angel à Buffy.

Personnellement, je préfère aussi un peu Angel à Buffy, mais j'aimerais revenir sur cette affirmation qu'on rencontre souvent un peu partout, "Angel est plus sombre et plus mature que Buffy". Certes, dans Buffy, y'a beaucoup d'épisodes légers et décontractés, mais après tout, on en retrouve aussi dans Angel, même si l'humour est différent, plus cassant. Et surtout, les saisons 5, 6 et 7 de Buffy sont très sombres et désespérées, avec à chaque fois une situation qui semble au bord du gouffre et qui parvient pourtant à empirer dans l'épisode suivant. Je ne parlerai même pas de la saison 6, qui voit les catastrophes personnelles se succéder ! Parfois, j'avais l'impression qu'il n'y avait même pas de vraie histoire dans l'épisode, si ce n'est voir les personnages sombrer encore plus profondément dans l'horreur.

Spoiler:
 

Certes, Angel est très sombre, mais finalement, je trouve qu'elle n'atteint pas les pics d'horreur qu'a connu Buffy, elle est simplement plus uniforme dans la noirceur, disons ^^

Je te rejoins par rapport à ce que tu as dit sur la saison 6 de Buffy qui est de loin la saison la plus sombre et la plus tragique de la série, le spectateur étant en effet dès le départ confronté à une tueuse borderline regrettant d'être en vie et n'arrivant pas à s'intégrer, allant de déconvenues en déconvenues, le tout étant en plus exacerbé de part sa relation véritablement perverse avec Spike. Par ailleurs, la saison va s'appliquer à dépeindre avec un sadisme certain en parallèle à cela, la déchéance de Willow. Enfin, l'un des personnages principaux va connaître une mort terrible et assez inhabituelle pour la série.

Cependant, cette saison est selon moi une exception, les saisons 5 et 7, bien que contenant certains épisodes inattendus et très sombres comme The Body, n'ont pas un ton général aussi pessimiste que cette fameuse sixième année qui est véritablement placée sous le signe du désespoir. Par contre, pour Angel, ce climat de perpétuelle détresse profonde fait partie intégrante de la série. Du reste, lors de leur ultime épisode respectif, Angel renonce à jamais à la prophétie Sanshu qui représente un bonheur qui lui échappera éternellement tandis que Buffy, elle, transcende sa mission de tueuse en devenant le chef d'une véritable armée. Ces deux optiques illustrent il me semble plutôt bien la différence générale de ton entre les deux séries.

Enfin, en ce qui concerne la noirceur pure, je trouve personnellement qu'elle est véritablement atteinte durant la saison 2 d'Angel encore plus peut-être que dans la saison 6 de Buffy, si l'on fait toutefois abstraction de toute l'aventure dans la dimension Pilea.

_________________
The truth is out there
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Rangil
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules


Nombre de messages : 1007
Masculin Age : 26
Localisation : Sur une station spatiale, à attendre qu'elle explose, comme les quatre précédentes.

MessageSujet: Re: Buffy the Vampire Slayer [SERIE]   Jeu 3 Fév 2011 - 11:46

Citation :
Cependant, cette saison est selon moi une exception, les saisons 5 et 7, bien que contenant certains épisodes inattendus et très sombres comme The Body, n'ont pas un ton général aussi pessimiste que cette fameuse sixième année qui est véritablement placée sous le signe du désespoir.
Je reconnais que la saison 5 est plus variée dans ses tonalités que la 6. Elle fait un peu office de transition, disons. En revanche, la saison 7 n'est pas très loin d'égaler la noirceur de la saison 6. A partir de quelques épisodes, on entame véritablement une chute aux enfers. Mais à la différence de la saison 6, ce n'est pas dans leur vie sociale, courante, que les personnages sont touchés (la plupart n'en ont plus ^^), il s'agit plutôt d'un profond pessimisme face à un ennemi proprement invincible, qui existera aussi longtemps que le monde tiendra debout. Et à chaque épisode, cet ennemi témoigne une force croissante et les espoirs de vaincre s'amenuisent de plus en plus. Notre troupe ressort de chaque épisode plus mutilée et plus affaiblie que jamais.

La saison 7 aurait pu être un chef d'oeuvre de noirceur, si jamais elle n'avait pas cédé aux sirènes de la facilité scénaristique, en nous présentant dans un premier temps un über-vampire presque invincible, à tel point que la Tueuse aura besoin d'une arme légendaire pour triompher (arme qui tombe un peu comme un cheveu sur la soupe, déjà), mais qui ensuite, semble à peine plus fort qu'un vampire normal !
Spoiler:
 
La fin de Buffy m'a toujours semblé trop facile, peu cohérente, et du coup, elle éclipse le désespoir qui s'étend tout au long de la saison.

Citation :
Enfin, en ce qui concerne la noirceur pure, je trouve personnellement qu'elle est véritablement atteinte durant la saison 2 d'Angel encore plus peut-être que dans la saison 6 de Buffy, si l'on fait toutefois abstraction de toute l'aventure dans la dimension Pilea.
Il est vrai que la saison 2 est un chef-d'oeuvre de noirceur et qu'elle compte parmi mes préférées, toute série confondue ^^ Mais si l'on met cette saison à part, je pense que le type de "noirceur" offert dans Buffy et Angel n'est pas le même.
A mon avis, l'épisode qui explicite le plus l'ambiance d'Angel, c'est celui de la saison 4 où Faith voyage dans l'esprit d'Angel : elle y voit ce vampire maladif, ridicule, qui sauve des caniches et ne peut pas supporter la vue d'un humain en vie, de crainte de lui sauter dessus pour le dévorer. La série Angel est tournée autour du thème de la rédemption, et c'est ce thème qui lie la plupart des événements les plus sombres :
Spoiler:
 
La série est sombre, donc, mais c'est normal : les héros doivent affronter ce qu'ils ont semé, ils doivent payer pour racheter leurs fautes. C'est une souffrance profonde, pénétrante, mais compréhensible. Même le sacrifice final d'Angel s'inscrit dans une certaine logique.
Au contraire, la noirceur de Buffy est souvent absurde, imprévisible : tel personnage essentiel et aimé meurt brusquement, sans qu'on s'y attende. Tel autre devient fou et fait quelque chose dont on ne l'aurait pas cru capable. C'est une noirceur bien plus atroce, car contingente : elle aurait tout aussi pu ne pas arriver et relève du pur sadisme du destin (ou plutôt, des scénariste ^^). On admire les souffrances d'Angel, on pleure devant celles de Buffy.

EDIT : Punaise, j'avais tapé cet épisode à la va vite et laissé plein de fautes de frappe, désolé pour ceux qui ont dû y répondre...


Dernière édition par Rangil le Dim 13 Fév 2011 - 0:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe Black
Cigarette-Smoking Man
Cigarette-Smoking Man


Nombre de messages : 1879
Masculin Age : 26
Localisation : Lausanne

MessageSujet: Re: Buffy the Vampire Slayer [SERIE]   Jeu 3 Fév 2011 - 17:30

Il y a selon moi une différence fondamentale entre la saison 7 de Buffy et le ton général de la série Angel. Cette différence intervient durant l'épisode 15 de la saison 2 du spin-off. Angel apprend à cette occasion que l'Apocalypse n'est pas un événement se produisant périodiquement et qu'il est possible de stopper, mais qu'elle est déjà omniprésente, nous entourant et qu'elle perverti la société jours après jours. Dès lors, tous combats que livrera Angel et son équipe seront vains à moyen ou long terme. De même que toutes les bonnes actions accomplies par le vampire ne rachèteront jamais entièrement le mal fait du temps d'Angelus. Il n'y a tout simplement aucun espoir, juste parfois des lueurs de joie qui sont bien vite obscurcies. Malgré cela, Angel se lancera toujours (malgré certaines hésitations parfois) à corps perdu dans la bataille car comme il le dit durant un épisode de la première saison: "If nothing we do matters, then all that matters is what wo do" (Si rien de ce que nous faisons n'a de sens alors, tout ce qui compte est ce que nous faisons).

On retrouve aussi chez Buffy cette combativité et cet esprit de non-renoncement malgré les deuils et les épreuves. Cependant, elle finira par battre la Force et transcender sa mission initiale de tueuse. Il est quand même significatif de voir que Buffy se termine sur un vent d'optimisme même si je concède que cela n'est peut-être pas entièrement représentatif de l'ultime saison, alors que la série Angel au contraire, s'achève dans un dernier élan noirceur, aucun de nos protagonistes principaux n'ayant en effet, beaucoup de chance de survivre à la bataille qui les attend.

De Buffy, si l'on regarde l'ensemble de la série, on retient un message optimiste: la vie est semée d'embûches et d'épreuves terribles, toutefois, au final, on peut y survivre et trouver des ressources insoupçonnées pour continuer à vivre et essayer d'être heureux. La série Angel au contraire, est terriblement fataliste. Les protagonistes semblent maudits et toutes leurs actions finiront invariablement à les conduire à la mort et au désespoir même s'ils ne cesseront jamais de se battre.

_________________
The truth is out there
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Thyghj
Mutant Commun
Mutant Commun


Nombre de messages : 79
Masculin Age : 36

MessageSujet: Re: Buffy the Vampire Slayer [SERIE]   Sam 5 Fév 2011 - 20:07

Joe Black a écrit:
La série Angel au contraire, est terriblement fataliste. Les protagonistes semblent maudits et toutes leurs actions finiront invariablement à les conduire à la mort et au désespoir même s'ils ne cesseront jamais de se battre.

Même si dans l'ensemble, je suis assez d'accord avec toi, je nuancerai un peu ce point de vue sur la fin de la série. Angel ne se finit pas par une note de fatalité mais par une métaphore du combat éternel de l'Homme : il ne faut jamais renoncer à se battre, toujours continuer à aigr pour le bien. On a un combat a priori perdu d'avance et pourtant on ne voit pas nos personnages (du moins les survivants) renoncer, fuir, ou être totalement désespérés.

Selon moi, cela montre que l'important n'est pas la fin (on finit tous par mourir après tout) mais ce que l'on fait durant sa vie : en ce sens, je trouve cette fin ouverte assez bien pensée et pas désespérante en soi. C'est aussi ce qui fait la noirceur continue de la série : on n'a jamais fini de se battre contre le mal. Alors que Buffy montre plutôt cette note positive sous-jacente où l'on a l'impression que l'horreur reste sous la surface et peut même être à terme vaincue.

C'est à mon sens ce qui différencie les deux séries du point de vue maturité : dans Buffy, aussi terribles que les événements qui se produisent soient, se finit relativement bien et est adapté à des esprits plus jeunes qu'Angel où l'on a l'impression que ça n'en finira jamais et qu'on sera toujours à la limite de perdre définitivement. La noirceur occasionnelle est et a toujours été supportable pour des enfants, contrairement à ce que l'on peut croire. Mais ce que montre Angel laisse une impression de malaise continuel beaucoup plus pernicieux. Par ailleurs, la série Buffy a grandi avec son public qui a gagné de la maturité - Angel a de suite visé un public plus âgé et n'a pas cet aspect progressif qui aide à supporter les images.

Pour résumer, ma réaction au premier visionnage du final d'Angel était du genre "Raaaaaahhhh" avec la machoire qui se décroche plutôt que "NOOOOOOOOOOOOOONNNNNNNNNNN" avec les larmes en cascade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rangil
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules


Nombre de messages : 1007
Masculin Age : 26
Localisation : Sur une station spatiale, à attendre qu'elle explose, comme les quatre précédentes.

MessageSujet: Re: Buffy the Vampire Slayer [SERIE]   Dim 13 Fév 2011 - 0:45

Globalement, je suis à tout à fait d'accord avec ta conception de la différence philosophique de ces deux séries, Joe. Je voudrai juste interroger quelques points en particulier :


Citation :
On retrouve aussi chez Buffy cette combativité et cet esprit de non-renoncement malgré les deuils et les épreuves.
A mon sens, on retrouve le même message dans Angel. La vie est horrible, mais nous devons quand même continuer à vivre. Même lorsque l'on est déjà mort. C'est évidemment le cas pour Angel, mais aussi Wesley post saison 3.5, pour Spike dans la saison 5... Malgré tout ce qu'on a vécu, tout ce qu'on a subi et infligé, il faut continuer à avancer. Malgré l'impossibilité de vaincre le mal, chaque protagoniste arrive à se trouver une raison pour continuer à avancer.

Citation :
De Buffy, si l'on regarde l'ensemble de la série, on retient un message optimiste: la vie est semée d'embûches et d'épreuves terribles, toutefois, au final, on peut y survivre et trouver des ressources insoupçonnées pour continuer à vivre et essayer d'être heureux.
Hum, d'un côté, c'est certain, mais en même temps... Buffy nous montre quand même la déchéance d'une jeune femme, qui, de l'adolescente libre de la première saison, finit par être de plus en plus marquée par les épreuves, jusqu'à ne plus avoir de vie autre que son combat avec le Mal. Alors que dans les quatre premières saisons, Buffy essayait tant bien que mal de concilier sa mission avec sa vie sociale, on s'aperçoit, au fur et à mesure qu'on avance dans la série, que cet idéal s'éloigne d'elle. Dans la saison 5, elle quitte ses études, dans la saison 6, on la voit vainement essayer de reprendre une vie normale, dans la saison 7, elle abandonne vite cette idée pour se consacrer à l'entraînement des apprenties Tueuses, chose qu'apparemment elle continue dans les comics.
Donc, finalement, continuer à vivre, oui, mais dans une certaine mesure seulement... Sa mission de Tueuse dévore toute la vie de Buffy, et en la transcendant, ça ne s'améliore pas, bien au contraire... J'aurais donc tendance à être plus mesuré sur la leçon de vie que nous donne Buffy : certes, en regardant l'intégralité de la série, on est globalement sur du positif, mais plus on avance et plus on s'aperçoit que la plupart des protagonistes laissent tout ce qui leur est cher en arrière pour combattre le Mal, ce qu'ils arrivent certes à faire avec succès.
"Le combat avec le Mal finit dans le Mal" : je pense qu'on peut appliquer cette sentence ici. Finalement, Buffy accepte de jouer selon les règles de l'ennemi. Non pas qu'elle soit mauvaise, mais elle n'a plus rien d'autre en tête que la lutte comme le Mal, exactement comme celui-ci ne pense à rien, sinon à la défaire. L'attitude de Buffy reste éminemment morale, mais elle abandonne tout ce qui faisait d'elle une humaine à part entière, toutes ces valeurs ridicules et futiles qui faisaient sa fierté au début de la saison 1. C'est tout de même un constat assez pessimiste, loin des niaiseries de Charmed ou de Smallville.

Citation :
Pour résumer, ma réaction au premier visionnage du final d'Angel était du genre "Raaaaaahhhh" avec la machoire qui se décroche plutôt que "NOOOOOOOOOOOOOONNNNNNNNNNN" avec les larmes en cascade.
Yep, c'est un peu ce que j'essayais de dire dans mon précédent message ^^ Mais à mon sens, ce premier type de noirceur est contre-balancé par l'héroïsme qui s'en dégage : il y a là-dedans quelque chose de positif, c'est beau et même sublime de s'élancer ainsi à corps perdu dans la bataille. Au contraire, dans Buffy, la noirceur n'est que noirceur : c'est un personnage qui meurt sans raison, subitement et contre toute attente. Certes, c'est peut-être plus facile à supporter pour un enfant, mais cela n'en reste pas moins une forme de noirceur plus pure et plus terrible, parce qu'elle n'apporte rien. Du geste vindicatif d'Angel, on retire de la beauté, de la mort de Tara, il ne reste que des cendres. Il n'y a rien à tirer, c'est un acte gratuit, affreux et incompréhensible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe Black
Cigarette-Smoking Man
Cigarette-Smoking Man


Nombre de messages : 1879
Masculin Age : 26
Localisation : Lausanne

MessageSujet: Re: Buffy the Vampire Slayer [SERIE]   Dim 13 Fév 2011 - 16:52

Thyghj a écrit:
Même si dans l'ensemble, je suis assez d'accord avec toi, je nuancerai un peu ce point de vue sur la fin de la série. Angel ne se finit pas par une note de fatalité mais par une métaphore du combat éternel de l'Homme : il ne faut jamais renoncer à se battre, toujours continuer à aigr pour le bien. On a un combat a priori perdu d'avance et pourtant on ne voit pas nos personnages (du moins les survivants) renoncer, fuir, ou être totalement désespérés.

Il y a quand même un aspect de résignation évident qui se dégage du final d'Angel. Tous les membres de l'équipe savent qu'ils ont fait une bourde monumentale en acceptant, même si c'était avec des intentions louables, de rejoindre Wolfram & Hart une année auparavant. Le final s'applique à réparer en quelque sorte les erreurs commises au début de leur contrat avec le cabinet d'avocat en faisant tomber les membres du Cercle de l'Épine Noire ce qui permet de diminuer durant quelque temps l'influence de W & H. C'est pour cela que je parlais de fatalisme, même avec des intentions honorables, Angel et ses comparses ont commis de multiples erreurs. Le vampire est condamné à essayer de les réparer et pour cela, il est même obligé de renoncer à la prophétie Sanshu synonyme pour lui de bonheur possible. Bonheur qui lui échappera désormais éternellement. Alors certes, malgré cela, il continuera toujours de se battre, mais sa vie entière depuis l'instant où il a été mordu n'a été qu'une tragédie ponctuée de quelques instants de joie. Et cela est valable pour toutes les personnes qui ont rejoint à un moment ou un autre "Angel Investigations".

Rangil a écrit:
A mon sens, on retrouve le même message dans Angel. La vie est horrible, mais nous devons quand même continuer à vivre. Même lorsque l'on est déjà mort. C'est évidemment le cas pour Angel, mais aussi Wesley post saison 3.5, pour Spike dans la saison 5... Malgré tout ce qu'on a vécu, tout ce qu'on a subi et infligé, il faut continuer à avancer. Malgré l'impossibilité de vaincre le mal, chaque protagoniste arrive à se trouver une raison pour continuer à avancer.

Cependant, dans la série Angel, les personnages sont beaucoup plus vulnérables. Wesley est incapable d'accepter la mort de Fred. Il meurt symboliquement dans le dernier épisode de la série mais il n'était déjà plus qu'un fantôme métaphoriquement parlant dès l'instant où Illyria est apparue. Gunn aussi ne se remettra jamais de son acte égocentrique ayant malgré lui entraîné la mort de Fred. Les personnages trouveront toujours envers et contre tout la volonté de se battre une ultime fois mais la plupart seront à jamais brisés.

Rangil a écrit:
Hum, d'un côté, c'est certain, mais en même temps... Buffy nous montre quand même la déchéance d'une jeune femme, qui, de l'adolescente libre de la première saison, finit par être de plus en plus marquée par les épreuves, jusqu'à ne plus avoir de vie autre que son combat avec le Mal. Alors que dans les quatre premières saisons, Buffy essayait tant bien que mal de concilier sa mission avec sa vie sociale, on s'aperçoit, au fur et à mesure qu'on avance dans la série, que cet idéal s'éloigne d'elle. Dans la saison 5, elle quitte ses études, dans la saison 6, on la voit vainement essayer de reprendre une vie normale, dans la saison 7, elle abandonne vite cette idée pour se consacrer à l'entraînement des apprenties Tueuses, chose qu'apparemment elle continue dans les comics.
Donc, finalement, continuer à vivre, oui, mais dans une certaine mesure seulement... Sa mission de Tueuse dévore toute la vie de Buffy, et en la transcendant, ça ne s'améliore pas, bien au contraire...

Il est sûr que la perte progressive des illusions de Buffy sur une vie future plus ou moins normale, est quelque chose d'assez terrible à suivre. Surtout durant la saison 6 où elle réalise qu'elle est irrémédiablement différente et que les responsabilités qui lui incombent l'empêcheront à jamais de mener une vie tranquille et paisible. Cependant, après avoir accepté cet état de fait, ce qu'elle fait du reste durant la septième et dernière saison, elle se rend compte que cela ne l'empêchera pas forcément d'être heureuse. Elle possède des amis fidèles qui seront toujours là pour elle. Et puis, elle n'est plus la seule à porter le fardeau de la Tueuse. Son rôle de chef peut donc être limité dans le temps.

Pour les comics, je confirme, elle est toujours à la tête de l'armée de Tueuses.

Rangil a écrit:
J'aurais donc tendance à être plus mesuré sur la leçon de vie que nous donne Buffy : certes, en regardant l'intégralité de la série, on est globalement sur du positif, mais plus on avance et plus on s'aperçoit que la plupart des protagonistes laissent tout ce qui leur est cher en arrière pour combattre le Mal, ce qu'ils arrivent certes à faire avec succès.
"Le combat avec le Mal finit dans le Mal" : je pense qu'on peut appliquer cette sentence ici. Finalement, Buffy accepte de jouer selon les règles de l'ennemi. Non pas qu'elle soit mauvaise, mais elle n'a plus rien d'autre en tête que la lutte comme le Mal, exactement comme celui-ci ne pense à rien, sinon à la défaire. L'attitude de Buffy reste éminemment morale, mais elle abandonne tout ce qui faisait d'elle une humaine à part entière, toutes ces valeurs ridicules et futiles qui faisaient sa fierté au début de la saison 1. C'est tout de même un constat assez pessimiste, loin des niaiseries de Charmed ou de Smallville.

Il me semble justement que la série s'est appliquée à démontrer le contraire. Buffy a toujours été différente des Tueuses qui l'ont précédées et qui ont en règle générale tout abandonné pour leur tâche. Elle n'est jamais restée seule, ses amis, les différents membres du Scooby-gang, l'ont toujours soutenue ou conseillée lorsqu'elle était dans le besoin, et malgré la perte progressive de sa naïveté des débuts, elle a réussi à éviter l'écueil de devenir une machine de guerre sans sentiments en plaçant par exemple, sa famille avant son devoir ; elle va jusqu'à donner sa vie pour sauver sa soeur Dawn en fin de saison 5. C'est justement en restant elle-même autant que faire se peut malgré les multiples sacrifices, qu'elle a réussi à transcender sa mission initiale pour devenir la plus grande Tueuse et vaincre la Force.

Pour Charmed et Smallville, il est sûr qu'on est à des années-lumière au niveau de la qualité et des multiples niveaux de lecture qu'offre Buffy... mrgreen

Rangil a écrit:
Yep, c'est un peu ce que j'essayais de dire dans mon précédent message ^^ Mais à mon sens, ce premier type de noirceur est contre-balancé par l'héroïsme qui s'en dégage : il y a là-dedans quelque chose de positif, c'est beau et même sublime de s'élancer ainsi à corps perdu dans la bataille. Au contraire, dans Buffy, la noirceur n'est que noirceur : c'est un personnage qui meurt sans raison, subitement et contre toute attente. Certes, c'est peut-être plus facile à supporter pour un enfant, mais cela n'en reste pas moins une forme de noirceur plus pure et plus terrible, parce qu'elle n'apporte rien. Du geste vindicatif d'Angel, on retire de la beauté, de la mort de Tara, il ne reste que des cendres. Il n'y a rien à tirer, c'est un acte gratuit, affreux et incompréhensible.

Je suis d'accord, la mort de Tara est absolument épouvantable car foncièrement injuste, inattendue et elle ramène brusquement le spectateur à la réalité. Toutefois, tout en étant affreuse, cette mort est le prolongement logique du message que nous fait passer la saison 6. La vie est remplie d'événements cruels et illogiques et notre existence peut basculer suite à une série de mauvaises décisions. Cependant, il faut accepter cet état de fait pour poursuivre notre vie et essayer d'être heureux.

L'héroïsme d'Angel est pour moi plus terrifiant dans le sens où il est vain même s'il est vrai que c'est cette même vacuité qui le rend beau et nécessaire.

_________________
The truth is out there
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kezako
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules


Nombre de messages : 1061
Masculin Age : 24
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Buffy the Vampire Slayer [SERIE]   Dim 13 Fév 2011 - 18:05

Citation :
Pour Charmed et Smallville, il est sûr qu'on est à des années-lumière au niveau de la qualité et des multiples niveaux de lecture qu'offre Buffy... mrgreen

Euphémisme. C'est certain, la comparaison ne tient pas deux secondes.

Citation :
Pour les comics, je confirme, elle est toujours à la tête de l'armée de Tueuses.

Elle donne quoi cette série ? C'est de bonne qualité, dans le prolongement du travail de Whedon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe Black
Cigarette-Smoking Man
Cigarette-Smoking Man


Nombre de messages : 1879
Masculin Age : 26
Localisation : Lausanne

MessageSujet: Re: Buffy the Vampire Slayer [SERIE]   Dim 13 Fév 2011 - 18:34

Citation :
Elle donne quoi cette série ? C'est de bonne qualité, dans le prolongement du travail de Whedon ?

C'est assez déroutant même si cela s'insère parfaitement dans la continuité des sept saisons de Buffy et des cinq saisons d'Angel. Pour en revenir à cette série de comics, elle est constituée de plusieurs arcs écrits par différents auteurs ayant travaillé sur la série tv par le passé. Plusieurs épisodes sont écrits par Joss Whedon lui-même et il supervise l'ensemble. C'est à lui que l'on doit notamment le début et la fin de cette huitième saison sur papier. On suit aussi un schéma plus ou moins classique pour une saison normale de Buffy avec un grand méchant présenté dès le départ qu'il faudra combattre, dans ce cas, il s'agit d'un certain Twilight. Le tout sera bien entendu agrémenté d'histoires annexes plus ou moins intéressantes. A signaler aussi qu'un ou deux numéros hors-série centrés sur un personnage en particulier sont parus en complément de l'histoire générale.

Concernant les arcs, je trouve que la qualité varie fortement. Je n'ai par exemple, pas vraiment apprécié les premiers numéros présentant la série qui selon moi, tranchaient trop fortement avec ce que nous connaissions. Cependant, le deuxième arc centré sur Faith m'a beaucoup plu. Je trouve au final que la BD ne trahit pas les personnages principaux même si certaines histoires annexes sont parachutées et pas forcément intéressantes et enrichissantes. Mais bon dans l'ensemble, de ce que j'ai lu (il me reste le dernier arc écrit par Whedon à lire), je suis assez satisfait.

Spoiler:
 

Il me faut toutefois dire que j'ai préféré la minisérie de comics "Angel After the Fall" dont paradoxalement Whedon n'était pas en charge, à la saison 8 de Buffy.

Je n'ai pas continué à lire les comics centré sur Angel une fois la série "After the Fall" terminée, mais il semblerait qu'il y ait une volonté éditoriale de faire converger les événements des deux univers entre eux. Les comics de l'univers d'Angel étaient publiés chez IDW Publishing et désormais, ils seront publiés chez Dark Horse en même temps qu'une neuvième saison de Buffy d'ors et déjà annoncée.

_________________
The truth is out there


Dernière édition par Joe Black le Dim 13 Fév 2011 - 18:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kezako
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules


Nombre de messages : 1061
Masculin Age : 24
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Buffy the Vampire Slayer [SERIE]   Dim 13 Fév 2011 - 18:44

Ok, je vais m'y aventurer, ce sera la deuxième série franchise sur laquelle je vais me lancer en BD, et 66 numéros au total tout de même mais pas mal de bons pinceaux et scénaristes donc cela vaut peut être le détour.

Ps: Y a t'il une réutilisation ou une réapparition d'arcs précédents propres à la série ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe Black
Cigarette-Smoking Man
Cigarette-Smoking Man


Nombre de messages : 1879
Masculin Age : 26
Localisation : Lausanne

MessageSujet: Re: Buffy the Vampire Slayer [SERIE]   Dim 13 Fév 2011 - 20:00

Citation :
Ps: Y a t'il une réutilisation ou une réapparition d'arcs précédents propres à la série ?

Tout d'abord, l'armée de Tueuses apparue durant la fin de septième saison (toutes les potentielles sont devenues de véritables Tueuses) va poser plusieurs problèmes éthiques et logistiques et sera au centre de la saison 8.

En outre, un arc va permettre de relier la série limitée de comics Fray (l'histoire d'une Tueuse du futur) écrit par Joss Whedon il y a quelques années, à la huitième saison de Buffy.

Sinon, certains personnages ayant quitté la série aux fils des années vont faire leur réapparition et cela donnera inévitablement lieu à la poursuite d'histoires leurs étant propres.

Enfin, de nombreuses références aux aventures vécues par les différents protagonistes durant la série tv seront faites. On aura même la réponse à la question de savoir ce que faisait Buffy à Rome durant la cinquième saison d'Angel. Et globalement, les personnages principaux vont continuer d'évoluer mais cela restera en règle générale, cohérent avec leurs développements passés.

Bref, bonne lecture puisque tu te lances! Cela sera intéressant de voir ce que tu penses de ces comics.

_________________
The truth is out there
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kezako
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules


Nombre de messages : 1061
Masculin Age : 24
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Buffy the Vampire Slayer [SERIE]   Mer 2 Mar 2011 - 22:59

Voilà je me suis pris tous les numéros de Buffy Season 8 et Angel After the Fall, hâte de voir ce que cela vaut mais premier signe, certaines covers sont sublimes et certains noms me plaisent beaucoup tels que Brian Vaughan. clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe Black
Cigarette-Smoking Man
Cigarette-Smoking Man


Nombre de messages : 1879
Masculin Age : 26
Localisation : Lausanne

MessageSujet: Re: Buffy the Vampire Slayer [SERIE]   Jeu 3 Mar 2011 - 0:03

Citation :
Voilà je me suis pris tous les numéros de Buffy Season 8 et Angel After the Fall, hâte de voir ce que cela vaut mais premier signe, certaines covers sont sublimes et certains noms me plaisent beaucoup tels que Brian Vaughan. clin d'oeil


Les covers de Jo Chen sur la huitième saison de Buffy sont particulièrement magnifiques. Sinon, je trouve que l'association Brian Lynch au scénario et Franco Urru au dessin sur Angel: After the Fall est phénoménale.

Quoiqu'il en soit, bonne lecture!

_________________
The truth is out there
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Aurlag
Chrysalide Astéroïdale
Chrysalide Astéroïdale


Nombre de messages : 62
Féminin Age : 25

MessageSujet: Re: Buffy the Vampire Slayer [SERIE]   Mer 3 Aoû 2016 - 17:11

Une série que j'avais adoré avec Angel aussi. Je suis satisfaite de la fin. Tous les personnages ont bien été construis et sont restés cohérents. Dans l'ensemble, le personnage dont j'ai le moins apprécié l'évolution est Spike. Je ne digère vraiment pas comment Joss Whedon a traité dans la saison 7, le fait qu'il ait voulu violé Buffy et que celle-ci ne semble même pas s'inquiéter de sa présence et pour moi l'absence d'âme ou non n'y change rien car j'ai du mal à voir une différence. En fait, c'est quasiment oublié.
Sinon, il y a des méchants très charismatiques comme Gloria, je pense sincèrement que la saison 5 restait la meilleure.
La conclusion de la série avec le réveil des tueuses est parfaite, je ne pense vraiment pas qu'une suite soit nécessaire à moins que ce soit sur une autre tueuse (Faith).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Buffy the Vampire Slayer [SERIE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Buffy the Vampire Slayer
» [Jeu] Images de Buffy The Vampire Slayer
» Buffy the Vampire Slayer [SERIE]
» [Jeu] Citations de Buffy The Vampire Slayer
» Le Top 10 de vos épisodes préférés de Buffy the Vampire Slayer !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Merveilleux :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: