AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Angel [SERIE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fred'box
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire


Nombre de messages : 365
Masculin Age : 29
Localisation : Dans une allée à côté de l'Hyperion...

MessageSujet: Angel [SERIE]   Dim 12 Aoû 2007 - 14:42


Voici une petite présentation de la série Angel, pour ceux qui ne la connaissent pas.

Angel est une série créée en 1999 par Joss Whedon (Firefly, Serenity) et David Greenwalt (Profit), elle a duré 5 saisons et 110 épisodes et fut diffusée sur la WB aux USA et sur TF1 et TF6 en France.


L'Histoire :

Angel est un vampire âgé de plusieurs siècles, qui durant plus de cent ans a semé la terreur et la destruction sous le nom d'Angelus, accompagné de plusieurs acolytes (Darla, sa compagne et initiatrice, Drusilla, Spike). Mais un jour, dans les années 1900, il s'attaqua à une bohémienne, et le clan de celle-ci le punit en le dotant d'une âme, afin qu'il souffre éternellement de la culpabilité de ses actes.

En 1995, un démon, Whistler, envoyé par des puissances supérieures le sauve de l'abîme en lui donnant une mission : surveiller une jeune tueuse de vampires, Buffy Summers.
C'est là que débute la série Buffy. Angel connaîtra une histoire d'amour de trois ans avec la tueuse avant de quitter Sunnydale et de s'installer à Los Angeles pour y mener sa propre vie et continuer à expier ses fautes.

Pendant 5 ans la série nous montre la quête de rédemption d'Angel entouré de son équipe, composée de Wesley, Cordélia, Doyle puis Gunn et Fred. Il affrontera ses erreurs passées, connaîtra des joies inattendues, différents ennemies réapparaîtront mais un sera présent tout au long de la série : le cabinet d'avocat Wolfram et Hart.
Casting :

David Boreanaz : Angel
Alexis Denisof : Wesley Wyndam-Pryce
Charisma Carpenter : Cordélia Chase
J. August Richards : Charles Gunn
Andy Hallett: Lorne
Vincent Kartheiser : Connor
Amy Acker : Fred Burkle
James Marsters : Spike
et Glenn Quinn : Doyle


Guest Stars :

Christian Kane : Lindsey McDonald
Stéphanie Romanov : Lilah Morgan
Sam Anderson : Holland Manners
Daniel Dae Kim : Gavin Park
Elisabeth Röhm : Inspecteur Kate Lockley
Julie Benz : Darla
Sarah Michelle Gellar : Buffy Summers
Eliza Duskhu : Faith
Alyson Hannigan : Willow




Une des dernières scènes avec Angel, Spike, Fred et Gunn


Le casting de la saison 5

Quelques sites :
http://www.whedon.info/
http://en.wikipedia.org/wiki/Buffyverse
http://en.wikipedia.org/wiki/Angel_%28TV_series%29

Je posterais plus tard mon avis sur la série et sur les personnages, à vous maintenant de venir discuter de la série...


Dernière édition par Fred'box le Dim 29 Jan 2012 - 8:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://made-in-breizh.blogspot.com/
Fred'box
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire


Nombre de messages : 365
Masculin Age : 29
Localisation : Dans une allée à côté de l'Hyperion...

MessageSujet: Re: Angel [SERIE]   Dim 28 Oct 2007 - 15:21

Si des fans passent par ici, quelle est leur saison préféré ?

Ma saison préféré c'est la saison 5, c'est le point culminant de l'intrigue sur Wolfram & hart comme tu l'as dit.
L'idée de mettre Angel à la tête d'un "empire du mal" est intéressant, ca ressemble à un petit jeux de qui va réussir à manipuler l'autre : est ce que le cabinet Wolfram & Hart va faire redevenir Angel mauvais ou bien est-ce qu'Angel va utliser W&H comme une arme pour faire le bien.

L'idée d'avoir toute la puissance du monde pour faire le bien permet de bien distinguer cette saison des autres ou les héros travaillent dans l'hôtel à l'abandon Hyperion, la saison 5 nous montre à quel point le contexte peut faire changer quelqu'un je pense à Gunn notamment qui est limite de devenir l'opposé de ceux en quoi il croyait au tout début de la série (quand il était jeune, membre d'un gang et furieux contre la société).

Donc j'ai apprécié que la série traite de "l'éloignement des racines", en effet en acceptant de travailler avec W&H que ce soit Angel, Fred, Gunn, Wesley ou Lorne, la série montre l'éloignement des valeurs auxquels on croit (notamment le refus de la compromission avec le mal) mais aussi des relations entre les personnes (l'équipe se disperse de plus en plus au fil des épisodes) pour finalement se retrouver (en partie grâce à Cordélia) dans le dernier arc de la saison (et de la série) qui va du 5x15, "A Hole in The World" au final, le 5x22, "Note Fade Away".

Ce dernier segment révèle des choses intéressantes notamment sur les motivations réelles des Associés Principaux, on apprend en fait que le but de la nomination d'Angel à la tête de la firme était de l'aveugler; l'aveugler à plusieurs niveaux dans un premier temps grâce à la puissance, la richesse dont dispose W&H puis dans un second temps d'aveugler sa capacité à choisir, en effet Angel se retrouve dans une sorte d'inaction dû à ses valeurs, s'il utilise W&H pour faire le bien, le fait-il vraiment ? Et s'il ne fait rien par peur d'être utilisé par les associés le mal se propage...

Le retour de Lindsey permet de faire avancer l'intrigue sur l'Apocalypse qui est mentionné depuis la saison 1, ce dernier révèle que l'Apocalypse n'a pas lieu lors d'une grande bataille entre le bien et le mal mais quelle a lieu tout les jours par les petits actes des hommes, l'apocalypse consiste à faire perdurer le mal dans le coeur des hommes.
Cette idée rejoint celle du 2x15, "Reprise", c'est l'épisode ou l'ancien boss de W&H révèle à Angel que le mal existe car les hommes existent, les associés ne font qu'entretenir cela via différent organismes (dans la série un cabinet juridique, les khmers rouges, le cercle de l'épine noire...) la série nous montre donc que la victoire contre le mal est impossible...

D'ailleurs le dernier épisode reprend l'optique de l'inéluctabilité de la défaite, les puissances qui agissent sur les hommes sont bien plus puissantes que ne peut l'être Angel, le libre arbitre mentionné dans la saison 4 avec Skipp et Jasmine est en fait peu respecté (notamment sur les grandes idées comme bien et le mal et sur les grands évènements...) ce qui motive Angel à partir en guerre contre les Associés.

L'idée étant que même s'il vit l'éternité il ne pourra pas éradiquer le mal car il ne peut lutter contre les Associés, c'est ici que le choix (de la fin) intervient, plutôt que se résigner Angel décide d'une attaque suicide contre le cercle de l'épine noire, grâce à cet acte il va montrer aux Associés que justement les hommes sont peut-être facilement manipulables mais qu'à la fin on ne peut décider pour eux.

La fin de la série est très belle, déjà elle se passe dans une ruelle près de l'Hyperion (le QG des saisons 1 à 4) et elle met en scène un combat désespéré entre Angel et son équipe et une armée de démons; nous montrant qu'Angel a réussi son coup puisque les associés ont envoyer une énorme armée pour les tuer...

Bref définitivement je vote pour la saison 5. Wink

_________________


Dernière édition par Fred'box le Dim 29 Jan 2012 - 9:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://made-in-breizh.blogspot.com/
Skay-39
The Vortex Guy


Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 27
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: Angel [SERIE]   Dim 29 Mar 2009 - 1:16

Angel compte parmi mes séries préférées. Je la considère comme un véritable chef d'oeuvre, que je vois et revois toujours avec le même plaisir (à l'exception notable de quelques stand-alones pas toujours aussi réussis que le reste). Pour ceux qui seraient amateurs de la série Buffy, sachez que ce spin-off partage beaucoup de qualités avec sa grande sœur.

L'humour est un régal, semblable à celui que l'on peut trouver dans Buffy (compréhensible puisque les deux séries partagent leur univers, leur auteur et pas mal de personnages), c'est à dire qu'il joue beaucoup sur l'inattendue, les malentendus, et présente parfois des situations vraiment cocasses. Exemple :

Vampire Femelle Prisonnière à Angel : C'est du sang de quoi, ça ?
Angel : De porc.
VFP : Ah ! Super ! Ca va aller directement sur mes hanches...

J'aime également la manière dont les personnages principaux sont traités tout au long de la série. Lorsque l'on voit un peu d'Angel, on en est que plus agacé par les pérégrinations de Super Sheppard & Co, dont on sait que quoi qu'il arrive il s'en tireront à la fin. Angel maltraite ses héros sans qu'il soit besoin pour cela que l'un des acteurs veuille aller voir ailleurs s'il y est, et on ne peut jamais être sur en regardant un épisode qu'à la fin de celui-ci l'un des personnages ne va pas finir mutilé, estropié, comateux, maléfique, viré de l'équipe ou tout simplement mort. Je veux dire, vraiment mort, pas mort à la Angel (le vampire, pas la série). Les relations entre Angel et Connor en sont un bon exemple.
Cependant, et hors de cet exemple précis, la série ne tombe pas dans l'excès inverse, c'est à dire à la Smallville, avec des personnages qui changent de camp et de personnalité tous les cinq épisodes et passent leur temps à ressusciter ou à changer de boulot. Au contraire, lorsqu'un personnage trahit ou déçoit le reste de l'équipe, cela a des conséquences sur le long terme, et donne lieu à pas mal de rancune. Ici, je citerais en exemple Angel et bien sur Wesley.

Le même climat s'applique aux décors de la série. Le QG de Angel Investigation ne cesse de changer d'emplacement,
Spoiler:
 
J'aime beaucoup cette ambiance très rafraichissante du "on reprend à zéro", qui permet en sus d'introduire régulièrement des intrigues "locales" qui sans cela finiraient par s'accumuler.

En revanche, je n'aime pas du tout la manière dont certains personnages secondaires sont évincés sans douceur, sans que leur départ soit évoqué, presque sous le manteau. Je citerais en particulier Dennis le fantôme, personnage génial et particulièrement pathétique qui aurait très largement mérité que son cas soit évoqué au moins par une phrase anodine au détour d'une conversation, et bien sur Gro, qui après s'être exilé de sa dimension pour rejoindre Cordélia, ne tirera de larme à personne en s'en allant. C'est encore pire que le départ de Zack dans Bones. Dans un moindre mesure, il y a aussi electro girl, pour qui j'aurais bien aimée une conclusion un peu plus élaborée, ou bien Kate Lockley.

Ma saison préférée est sans le moindre doute la 3ème. Tellement d'intrigues se regroupent et se nouent, tellement de questions trouvent leur réponse en appelant de nouvelles questions, tellement d'axes principaux aboutissent à leur conclusion ou sont relancés avec fougue. Et il y a certaines scènes grandioses d'apocalypse, une atmosphère mythique qui pèse sur les évènements, et bien sûr le retour du démon que nous aimons tant. J'aime à comparer cette saison de Angel avec quatrième de Babylon 5 : ce que je viens d'en dire correspond aussi pour cette dernière, si ce n'est que la troisième saison d'Angel est sensée n'être que le prélude à la vraie catastrophe (décevante, si vous voulez mon avis).

Dans la saison 5, les personnages sont en effet placés dans des situations vraiment surprenantes, qui mettent leurs personnalités respectives à rude épreuve ; et puis il y a le retour de Spike, et le fantastique personnage d'Illyria et tout ce qu'il implique pour Fred et Wesley notamment. Sans parler de Lorne, qui se trouve vraiment dans son élément. Tout cela est vraiment pour le mieux.

J'admets que ton apologie de cette saison fait réfléchir, et elle aurait pu en effet donner quelque chose d'excellent sans doute, mais pour moi il y a quelques détails qui ne pardonnent pas.

Pour commencer, je trouve qu'il y a une perte de rythme colossale après l'apogée des saisons 3 & 4. Nous venons de voir un plan machiavélique aboutir enfin, nous avons vu des pièces du puzzle dont on aurait pas soupçonné qu'elles comptassent (et était-ce le cas à l'époque ? Car si les scénaristes ont simplement sut reprendre habilement des éléments passés afin de les incorporer à ce plan parfait ou rien n'est laissé au hasard, alors je n'en suis que plus impressionner) s'assembler pour former une image que personne n'aurait imaginé (même si le traitement de cette grande menace ne m'a que moyennement satisfait)... Nous venons d'assister à cela, donc, et il était évident que pour rattraper cette apogée, il fallait un équivalent de la saison 1 d'Atlantis après la découverte de l'avant-post des Anciens : quelque chose de frais, de mystérieux, et déjà les jalons d'une menace plus grande que toutes les autres. Mais cette saison m'a donné la sensation d'être composée d'une quantité excessive de stand-alones au traitement laissant parfois à désirer.

De plus, je n'ai jamais franchement accroché au coup d'Angel & Co reprenant W&H. Emménager dans une succursale de leur ennemi mortel, laquelle reste liée aux autres enseignes et soumise aux quotas établis par les associés principaux, c'est tout de même franchement tiré par les cheveux... Énorme même. Si encore nos justiciers avaient les moyens de couper totalement les ponts avec les autres cabinets, s'ils disposaient d'une marge de manœuvre plus large... Mais les évolutions ne sont pas assez nettes après le changement de propriétaire. Pour que cela soit vraiment crédible, il aurait fallu je crois qu'ils tranchent nettement les ponts avec ce que W&H était. Comment imaginer Angel, notre vampire aux passif déjà chargé, faire avec cette situation ne serait-ce qu'un instant ?

La chose aurait été envisageable, vraiment... mais il aurait fallu nous la vendre. Pour ma part, je n'achète pas. Il a manqué quelques épisodes crédibilisant le changement de propriétaire, dans le genre de celui ou Angel fait chanter les employés devant Lorne.

Cependant, j'admets que le final est assez grandiose dans son culot et son message déprimant au possible. Je connais quelques personnes qui détestent ce final, le considérant comme une conclusion indigne à une si grande série, mais bien que sachant qu'il a été essentiellement formaté par la contrainte, je trouve que c'est une très courageuse manière d'achever cette série et l'axe principal de l'apocalypse de W&H.


PS : Fred'box, je me suis permis de retoucher un peu ton post initial, notamment pour les images.

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred'box
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire


Nombre de messages : 365
Masculin Age : 29
Localisation : Dans une allée à côté de l'Hyperion...

MessageSujet: Re: Angel [SERIE]   Dim 29 Jan 2012 - 9:04

Je vais mettre le lien ici et pas reposter en totalité mon billet, j'ai posté sur mon blog une review du double épisode de la saison 5 "A Hole In World" et "Shells". (refaire le code etc je suis d'humeur flemmarde mrgreen)

Donc c'est par ICI (et mes visites moins fréquentes m'ont fait raté ce message de Skay que je viens seulement de lire Triste)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://made-in-breizh.blogspot.com/
 
Angel [SERIE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [3x04] Dans la Peau d'Angel
» ANGEL : "Are you now or have you ever been" ou un voyage fascinant dans les années 50 ...
» Angel Beats! FR- Besoin de monde (surtout de garçons!)
» Quitte ou double
» Angel [SERIE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Merveilleux :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: